• Publié en 1576, Le Discours de la servitude volontaire est l'oeuvre d'un jeune auteur de dix-huit ans. Ce texte (ô combien actuel !) analyse les rapports maître-esclave qui régissent le monde et reposent sur la peur, la complaisance, la flagornerie et l'humiliation de soi-même. Leçon politique mais aussi leçon éthique et morale, La Boétie nous invite à la révolte contre toute oppression, toute exploitation, toute corruption, bref contre l'armature même du pouvoir.Traduction en français moderne par Séverine Auffret

  • Nature morte

    Priska Soba

    Par son abandon, elle lui donna tout pouvoir sur sa personne. Ainsi débuta la soumission, pourtant les limites clairement établies de leurs rôles finirent par disparaître. Dès lors, impossible de savoir qui fut le maître et qui fut l´esclave. Accordez-lui un peu de temps pour vous dire son histoire. Accordez-lui quelques instants pour vous décrire avec ses mots ces émotions qui emportèrent tout sur leur passage, et firent d´elle un être d´illusion. Permettez qu´elle vous dévoile son cauchemar et vous entraîne à sa suite dans les limbes d´une rêverie déroutante. Oserais-je vous demander de faire preuve d´indulgence ? Non. Tout juste vous demanderais-je de bien vouloir accepter ses mots, et leur permettre de prendre vie.

  • « Puis elle passa des bas de chevreau glacé qui enserrèrent ses merveilleuses jambes jusqu'au haut des cuisses et elle chaussa d'adorables souliers vernis à talons hauts et par coquetterie passa à ses chevilles trois anneaux de platine... »
    Le Cuir Triomphant constitue une superproduction, non seulement à la Librairie Artistique et Parisienne, mais dans toute l'édition sadomasochiste d'avant la seconde guerre mondiale.
    L'éditeur a voulu un ouvrage de luxe, très abondamment illustré par Carlõ, qui déploie toute son imagination fétichiste pour donner corps aux créatures en cuir verni imaginées par Mac Clyde.
    Milliardaire en dollars, Odon Knut Anderson. le Roi du Cuir, soudoie un curé pour être présenté à la ravissante Solange qu'il épouse aussitôt et qu'il emmène en Californie. Le fétichisme du cuir verni et du chevreau glacé prédomine, comme il se doit.
    Les bottines, les corsets et les cravaches ne suffisent pas, Carlõ le prouve : il ne se contente jamais de mettre un texte en image, il recrée véritablement une scène, il la rend crédible, presque réalisable, ajoutant ainsi une nouvelle dimension aux fantasmes de l'auteur.
    Dans certains dessins, on retrouve les sources d'inspiration d'Eric Stanton et de Jim, prouvant à quel point Carlõ influença toute l'école d'illustrateurs américains de bondage d'après-guerre.
    L'exploit qu'il constitue ne sera d'ailleurs jamais renouvelé, du fait de la censure qui s'abattit sur la France après la Libération. Jusqu'aux années 1970, il ne parut plus aucun livre sado-masochiste aussi abondamment illustré, du moins « à ciel ouvert »...
    Orné de 5 hors-textes en lavis et 5 hors-textes en couleurs et dans le texte 38 dessins au trait de Carlõ, couverture en couleurs.
    Collection Librairie Artistique et Parisienne
    Roman numérique illustré, 210 pages, orné de 48 illustrations en hors-texte de Carlõ, couverture en couleurs.

  • "....Châtie bien est le complément de Qui aime bien... On y retrouvera devenues femmes quelques-unes des fillettes entrevues déjà. Mais on y fera connaissance avec certaines gaillardes que nous avons jugées dignes d'être présentées.
    Ce sont des flagellantes appartenant à tous les mondes : il en est de rustiques et, parmi les autres, s'en trouvent de singulièrement raffinées. Nous les avons dessinées d'après nature et, telles qu'elles nous sont apparues, nous tentons de vous les montrer. Avec franchise, nous contons leur histoire vécue, sans reculer devant certains traits d'un caractère un peu vif." Jacques d'Icy Cet ouvrage est entièrement consacré à la flagellation passionnelle.


    Cette collection du début du siècle est exclusivement consacrée à la flagellation, à l'éducation anglaise, à la clystérophilie et à la domination féminine. Ces ouvrages érotiques ont été écrits par des auteurs prestigieux sous de délicieux pseudonymes et sont illustrés par les meilleurs dessinateurs de l'époque.
    Édition ornée d´un frontispice en couleurs de 11 eaux-fortes et d´une suite de 11 autres illustrations sur le même thème de Louis Malteste, couverture en couleurs.

    Collection des Orties Blanches



  • Débordantes de sensualité, toujours revêtues de plus incroyables parures de cuir, bourreaux ou victimes, les créatures de Bill Ward exhibent avec nonchalance leurs charmes stupéfiants et nous coupent le souffle.
    Séparés à la mort de leur père, et par la volonté de celui-ci, les jumeaux Ludovic et Belinda ont été confiés à deux femmes étranges et sans scrupules qui les ont rendus chacun complice et victime de leurs lubriques et violentes passions.
    Après bien des péripéties, voici venu l'instant des retrouvailles... Stupéfaction ! Au moment où, enfin libres, les jumeaux se replongent en toute impunité dans leur inceste congénital, Ludovic découvre l'effroyable secret de Belinda : les sévices troublants qu'elle a endurés sont devenus indispensables à son bonheur.
    /> Si le doux Ludovic s'avère incapable de satisfaire les nouveaux désirs de sa soeur, quel horrible tournant prendra leur destin ?
    La domination féminine, masculine, tous les fétichismes et toutes les perversions sont représentées dans cet album, sans la moindre retenue et avec pour seules constantes l'humour noir et une sexualité exacerbée.
    Bill Ward est l'un des plus prolifiques illustrateurs américains. Spécialiste des couvertures en couleurs et dessinateur humoriste, il est le dessinateur anonyme mais facilement reconnaissable d'une multitude d'illustrations érotiques parfois roses, le plus souvent cruelles, mais toujours acerbes et pleines d'humour. Bartholomew Keister, Américain exilé en Irlande, passionné par la langue française et l'argot, est l'auteur de plusieurs ouvrages d'aventures érotiques à la fois mouvementées et violentes.
    Collection Vertiges Passions créée par Robert Mérodack.
    Roman graphique, 64 pages, 143 illustrations en noir et blanc in-texte et hors-texte de Bill Ward, couverture mise en couleurs par May.

  • « Ce samedi une fessée manuelle s'imposait ; mais, une de ces fessées manuelles qui font furieusement crisper les fesses ! »
    Suzanne a une mentalité précoce de flagellante et elle s'exerce très jeune à fouetter ses petites camarades d'école et leurs frères. Ses confessions ont une saveur particulière et ses révélations nous dévoilent ses obsessions. Plus tard, son goût pour la fessée déterminera son choix pour une profession qui lui permettra en maintes occasions d'exercer ses talents de fesseuse dominatrice : elle sera institutrice à demeure dans de riches familles.
    Cette collection des années 1930 est exclusivement consacrée à la flagellation, à l'éducation anglaise, à la clystérophilie et à la domination féminine. Ces ouvrages érotiques ont été écrits par des auteurs prestigieux sous de délicieux pseudonymes et sont illustrés par les meilleurs dessinateurs de l'époque.
    Roman numérique illustré, 310 pages, orné de 12 sanguines et frontispice de Louis Malteste, couverture en couleurs.

  • Ce recueil propose trois nouvelles de Marika Moreski écrites au début des années 1980 :
    Couple esclave,
    Marika, dans ce récit, fait une intrusion dans le domaine des jeux BDSM.
    « C'est en novembre que mon épouse rencontra Spencer, un médecin de trente-huit ans. Quatre mois plus tard il était devenu notre maître à tous les deux... Comme tout Maître, comme toute Maîtresse digne de ce nom, Spencer n'était jamais à court d'idées lorsqu'il s'agissait de dominer. »
    Service compris,
    On retrouve Connie, l'esclave personnel de Marika en valet diligent dans un grand hôtel à Nice.
    « Miss Howard a fermé les yeux. Elle s'est rejetée en arrière et s'abandonne entièrement aux soins de cet étrange valet qui se prête, avec autant de docilité, à ses caprices les plus fous et les plus intimes. »
    Slave in space,
    Un Jupitérien est capturé par trois cosmonautes assoiffées...
    « Un jour, elle poussa même les sévices corporels jusqu'à l'attacher sur le lit et le cingler avec une ceinture de cuir. »
    C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.
    Collection Le Septième Rayon. L'idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.
    Nouvelles numériques, 46 pages, couverture en couleurs illustrée par Bill Ward.

  • La Soubrette

    Ian Cecil



    Une jeune fille est employée comme auxiliaire de vie chez une personne âgée et doit rendre des comptes à la fille de cette dernière, une « femme flic ». Obligée de porter un costume de soubrette, elle attire regards concupiscents et gestes déplacés et, à sa grande honte, apprécie le traitement qu'elle subit. Ce traitement se corse peu à peu.
    « La flic m'a dit qu'à partir de ce jour-là, ça allait changer. Et aussitôt, elle m'a demandé d'enfiler, comme je devrais le faire chaque matin, un costume de soubrette que je laisserais le soir en partant. Noir et blanc, fin, décolleté, jupette ultra-courte. Le genre de truc qu'on voit dans les boutiques sexy. »
    La Soubrette est suivi d'une autre nouvelle, Le Scorpion : Le Nouvel an fêté dans une prison ? L'occasion pour un homme de réaliser le rêve de sa femme, « de jouir ainsi, harnachée comme une esclave ». Le retournement de situation n'en est que plus spectaculaire...
    Après Initiation d'un soumis, Ian Cecil explore à nouveau à travers ces deux nouvelles le thème de la soumission.
    Collection e-ros D/s, des récits de domination et de soumission.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, se donnent rendez-vous dans cette collection qui se veut dynamique : des textes inédits, courts adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateur.
    Nouvelle numérique, 42 pages, couverture en couleurs illustrée par Chairminator.

  • Ernest Pinacci, dans ce récit intense nous raconte sa vie mouvementée d'homme asservi et d'esclave heureux à l'ombre de "ses" dames et de leurs bottines. Paru en 1970, Ces Dames en bottines est le deuxième roman de Marika Moreski qu´on appelait alors « le nouveau Sade en jupons ». Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes. Très discrète sur la personnalité de ceux-ci, elle ne cache cependant pas qu'elle a épousé un homme qu'elle a totalement asservi... Couverture illustré par Bernard Montorgueil en couleurs. Collection Le Septième Rayon.



  • La domination féminine, masculine, tous les fétichismes et toutes les perversions sont représentées dans cet album, sans la moindre retenue et avec pour seules constantes l'humour noir et une sexualité exacerbée.
    Ils se ressemblent.
    C'est normal, ils sont jumeaux.
    Pourtant, il y a entre eux une différence, celle que la coutume fait appeler « la petite différence ».
    Lorsque leur père meurt dans des circonstances très particulières. Ludovic et Belinda se trouvent séparés et confiés à deux étranges préceptrices.
    Sébastienne Le Bourget se dévoue entièrement à l'éducation de Ludovic. Elle s'y consacre d'autant plus ardemment que cela lui permet de jouir de la moitié de la fortune qui doit revenir un jour à son protégé.
    /> Mais lorsqu'on sait qu'une clause du testament précise qu'elle doit demeurer absolument chaste, on comprend mieux l'enthousiasme qu'elle accorde au jeune garçon.
    Débordantes de sensualité, toujours revêtues de plus incroyables parures de cuir, bourreaux ou victimes, les créatures de Bill Ward exhibent avec nonchalance leurs charmes stupéfiants et nous coupent le souffle.
    Bill Ward est l'un des plus prolifiques illustrateurs américains. Spécialiste des couvertures en couleurs et dessinateur humoriste sous le nom de Bill Ward, il est le dessinateur anonyme mais facilement reconnaissable d'une multitude d'illustrations érotiques parfois roses, le plus souvent cruelles, mais toujours acerbes et pleines d'humour. Bartholomew Keister, Américain exilé en Irlande, passionné par la langue française et l'argot, est l'auteur de plusieurs ouvrages d'aventures érotiques à la fois mouvementées et violentes.
    Collection Vertiges Passions créée par Robert Mérodack.
    Roman graphique, 62 pages, 120 illustrations en noir et blanc in-texte et hors-texte de Bill Ward, couverture mise en couleurs par May.

  • Pulsions

    Karine Gehin



    Pulsions comprend deux nouvelles sur le thème de la domination : Aux tentations érotiques et Leçon de conduite.





    Aux tentations érotiques :
    « Au réveil, toute cette aventure ne lui parut pas si grave. Elle avait bu, s'était laissée aller et ça lui avait fait beaucoup de bien. »
    Lors d'un stage dans une ville où elle ne connaît personne, Léa est intriguée par une publicité pour un sex-shop trouvée à son hôtel. Et si elle consultait le site « Aux tentations érotiques » ? Un premier pas vers la découverte de la soumission.


    />

    Leçon de conduite :
    « Dans les yeux verts, Juliette découvre un respect mêlé de crainte. Une pointe de fascination aussi. »
    Alors que son patron la ridiculise une fois encore, Juliette décide de riposter. Les conséquences sont inattendues.




    Drame, polar ou humour, Karine Géhin publie dans plusieurs genres. Mais c'est à l'érotisme qu'elle se consacre actuellement : après avoir participé au collectif À corps et à cris, elle publiera prochainement en collaboration avec William Tinchant une série pétillante intitulée Lily.




    Collection e-ros D/s, des récits de domination et de soumission.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.


    Nouvelle numérique, 56 pages, couverture en couleurs.


  • Histoire d'amour dans laquelle les sentiments profonds de deux êtres s'expriment dans une relation de domination, Poupée de chair est un récit érotique intense et émouvant.
    De la rencontre de Claude dans les années 1960 jusqu'à l'époque contemporaine, les années s'écoulent, riches d'expériences. Claude pousse Solana à franchir progressivement certaines limites, de la simple fessée au fouet, d'une corde qui enserre son corps au port d'un collier définitif, signe de son entière soumission.
    À travers un récit à la première personne, Solana évoque le couple atypique qu'elle forme avec son maître, qui est aussi l'homme de sa vie : cinglant, attachant, et avant tout aimant.
    « Le temps que nous passions l'un sans l'autre était devenu pesant tant pour lui que pour moi. »
    Isabelle Lorédan est l'auteure de plusieurs nouvelles, dont Un, deux, trois... Nous irons en croix et Que la chair exulte ! Elle s'attache à narrer des situations où une femme trouve un épanouissement à travers la sexualité et le lien qui l'unit à autrui, homme ou femme.
    Collection e-ros D/s, des récits de domination et de soumission.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, se donnent rendez-vous dans cette collection qui se veut dynamique : des textes inédits, courts adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateur.
    Nouvelle numérique, 56 pages, couverture en couleurs illustrée par Chairminator.



  • Cinq personnages imaginés par cinq auteurs se soumettent à une inconnue, à leur partenaire ou à une personne qui exerce une fascinante autorité, et se retrouvent liés, entre leurs cordes...
    « De prime abord, pourquoi pas. Mais quand je l'ai vu revenir avec ce qui devait être une ceinture de peignoir rose bonbon pour me ligoter, je n'ai pas pu retenir un fou rire. » (Créer des liens, Miss Kat)
    Entre ses cordes contient les nouvelles suivantes :
    K.O. Technique de Christophe Collins : Un homme rejoint son entraîneuse sur un ring pour un combat hors-norme.
    Chienne de traîneau de Martine Roffinella : La neige recouvre la plage. Elle imagine son corps ramper sur cette surface blanche où sailliraient des objets tranchants.
    La Mère Michel de Jean-Philippe Ubernois : Un jeune homme épie les étranges jeux d'une femme de son village, entre répulsion et attraction.
    Créer des liens de Miss Kat : Un site de rencontres les réunit. « Avant que tu ne m'attaches, puis-je finir mon café ? » lui demande-t-elle d'un ton dégagé...
    Attachante provocation d'Ysalis KS : La Saint-Valentin est l'occasion pour une femme d'offrir certains accessoires, comme une demande muette adressée à son partenaire.
    Collection e-ros D/s, des récits de Domination et de soumission, échanges de pouvoir érotique.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Nouvelles numériques, 52 pages, couverture en couleurs par Jahyra.

  • « - Ici ce sont les hommes qui rampent à mes pieds... »

    Alexis, jeune auto-stoppeur va progressivement pénétrer dans l'univers de la « Grande Maîtresse » et devenir un sujet soumis. Il va subir tourments et humiliations au fil de l'imagination de sa Maîtresse.
    « Peut-être, à cet instant, Alexis eut-il la révélation que sa langue était neuve, qu'elle n'avait jamais été utilisée et qu'elle ne lui avait été donnée que pour seule destinée ; lécher des bottes et des souliers de femmes ! »
    L'originalité de ce roman consacré à la domination féminine réside dans la progression du récit. L'entrée en scène de chaque nouveau personnage est accompagnée par des suspenses toujours plus étonnants et des situations toujours plus scabreuses.
    C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, plus d'une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.
    Collection Le Septième Rayon. L'idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.


    Roman numérique, 160 pages, couverture en couleurs par Bernard Montorgueil.

  • ...Je souffre de ne plus souffrir..., de ne plus être la captive, soumise au Maître, qui la fait châtier...
    J'aspire à redevenir esclave...
    Voici la confession la plus troublante, la révélation la plus suggestive sur la passion de la souffrance et de l'humiliation d'autrui, qui aient été faites jusqu'ici.
    C'est l'histoire d'une jeune fille de l'aristocratie française livrée par une marâtre indigne, envers laquelle elle avait eu un geste de révolte à la suite d'humiliations et de châtiments corporels, à une Espagnole pourvoyeuse en victimes d'un cruel Grand d'Espagne. Emmenée dans le château que possède celui-ci dans une des régions les plus sauvages de la Sierra Morena, Isabelle de B... y revit littéralement les scènes de l'Inquisition, assiste aux tortures les plus raffinées prodiguées comme des châtiments corporels et doit s'y soumettre aussi, en but au sadisme et à la rivalité d'une jeune espagnole. Gagnée à ces étranges pratiques, la jeune Française s'apprête à triompher lorsque la révolution espagnole oblige son cruel vainqueur à fuir au loin.
    Les détails les plus curieux sur les supplices des bottes à Hauts Talons, des corsets étroits, des gants de chevreau et du fouet Dominateur, dans le cadre même où se déroulaient autrefois les scènes de l'Inquisition.
    Publié` en 1933, L'Inquisiteur Moderne est le premier livre de Juana Lapaz.
    Cette collection propose les meilleurs romans fétichistes publiés dans les années 1920-1930 signés James Lovebirch, Juana Lapaz, Alan Mac Clyde, Edith Kindler, Aimé Van Rod, etc. et illustrés le plus souvent par le mystérieux Carlõ.
    Roman numérique illustré, 156 pages, orné de 18 illustrations en hors-texte, frontispice et couverture en couleurs de Carlõ.

  • Irène et son esclave : celle qui veut par sa beauté et sa volonté exercer sa domination sur les hommes - au moins sur l'un d'eux ; celui qui par sa faiblesse accepte le joug féminin et croit s'en délecter.
    « Elle jura de se venger : elle s'engagea solennellement à faire payer à des derrières d'hommes l'humiliation et la correction qu'elle venait de subir par la force et, pensait-elle, par un inadmissible abus de pouvoir...Elle résolut d'être une dominatrice, une dompteuse d'hommes, qu'elle traiterait à coups de cravache, comme des esclaves. »
    « Notre jeune passionné rêvait donc d'être fouetté par une femme, et même d'être dominé par elle, de lui témoigner un attachement comme en ont parfois les esclaves et les chiens pour leurs maîtres qui les battent. »
    Cette collection des années mille neuf cent trente est exclusivement consacrée à la flagellation, à l'éducation anglaise, à la clystérophilie et à la domination féminine. Ces ouvrages érotiques ont été écrits par des auteurs prestigieux sous de délicieux pseudonymes et sont illustrés par les meilleurs dessinateurs de l'époque.
    Collection des Orties Blanches.
    Roman illustré numérique (eBook à télécharger), 160 pages, orné de 8 illustrations en hors-texte de Davanzo, couverture en couleurs.



  • Le bonheur, c'est de dominer, de faire peser un joug incessant de désirs baroques, de caprices inavouables...
    « Le mâle est une machine ou un objet, comme vous voudrez, pour lequel il convient de suivre scrupuleusement le mode d'emploi. Or ce mode d'emploi comporte quatre règles fondamentales qu'il faut appliquer strictement si l'on veut que la machine tourne à plein rendement :
    La première de ces règles c'est d'imposer la peur par la sanction. Le mâle doit toujours se sentir à la merci d'une punition corporelle. Pour la plus petite incartade, la moindre erreur...
    La nourriture du mâle est la seconde règle à laquelle il ne faut pas déroger. Un homme trop bien nourri s'empâte vite, devient lent, perd ses réflexes et ses réactions et devient une machine qui fonctionne au ralenti...
    Interdire tout soupçon de confort au mâle mais utiliser son inconfort pour satisfaire vos aises propres est un théorème qui résume fort bien la troisième règle d'or...
    Quant à la quatrième forme de la suprématie féminine, elle est purement d'essence sexuelle. La femme a un corps qui est magnifique et qui mérite qu'on lui rende un culte de tous les instants. Le mâle qui est l'esclave de la volonté de sa maîtresse doit l'être aussi de son corps... »
    Collection Le Septième Rayon, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.
    Roman numérique, 248 pages, couverture en couleurs illustrée par Bill Ward.



  • « Sensation d'impuissance à la fois dégradante et excitante.
    - Tu as bien fait de venir.
    J'aimais sa voix. Je cherchais son regard. J'étais à sa merci. C'était épouvantable. C'était humiliant. C'était délicieux.» (Chiche ! de François Chabert)
    Attacher par et avec amour : cinq auteurs délivrent leur vision du bondage au sein d'un couple.
    Une femme attachante de Gier place en filigrane, tandis que les cordes étreignent le narrateur, l'évocation d'un amour adolescent.
    L'Emprise des sens de Piko conduit une jeune femme à la découverte d'un club où l'attend son maître.
    Première de cordée de Claire de la Chatlys initie des jeux de liens où l'attachée prend plaisir à être exhibée par son compagnon.
    /> Chiche ! de François Chabert relate le piège dans lequel tombe par fanfaronnade le narrateur.
    En épilogue, Guy l'Attacheur transpose dans un cadre lyrique, aux confins de l'onirisme, une séance qu'il a menée.
    Collection e-ros D/s, des récits de domination et de soumission.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur et de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Nouvelles numériques, 42 pages, couverture en couleurs par Jahyra.



  • L'Envol est un roman BDSM, le premier de la Collection e-ros+ qui accueille des textes longs.
    Le premier chapitre de ce roman de Danny Tyran, auteur canadien de plusieurs romans BDSM, vous est offert, avant la publication du roman intégral le 20 juillet.
    Christian est un acteur perfectionniste. Aussi, lorsqu'il doit jouer le rôle d'un Dominant, il se renseigne de très près sur le BDSM. Les rencontres qu'il fait, les témoignages qu'il reçoit, les expériences qu'il mène bouleversent sa vie... Quels seront ses choix ?
    La Collection e-ros+ est une extension de la collection e-ros, destinée aux textes longs, principalement aux romans.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, des smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Roman numérique gratuit, 20 pages, couverture en couleurs par Jahyra.

  • L'Envol

    Danny Tyran

    « C'est justement tout le problème avec l'idée que le public en général se fait du BDSM. On ne voit que ces affreuses images sur Internet et on ne voit pas ce qu'il y a dans le coeur des gens. »
    Christian est un acteur perfectionniste. Aussi, lorsqu'il doit jouer le rôle d'un Dominant, il se renseigne de très près sur le BDSM. Les rencontres qu'il fait, les témoignages qu'il reçoit, les expériences qu'il mène bouleversent sa vie... Quels seront ses choix ?
    Les romans sur le BDSM se perdent souvent dans des fantasmes et n'ont plus prise avec la réalité. L'Envol est au contraire un roman documenté, documentaire pourrait-on dire, où un personnage découvre un univers jusqu'alors inconnu et partage cette découverte, ses ressentis et ses réflexions, avec le lecteur.
    Danny Tyran est un auteur canadien dont l'écriture est fortement influencée par le BDSM.
    La Collection e-ros+ est une extension de la collection e-ros, destinée aux textes longs, principalement aux romans. Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, smartphones, tablettes et autres liseuses.

    Roman numérique, 218 pages, couverture en couleurs par Jahyra.


  • Le corps de Chloé est comme un instrument de musique : plus il se charge de volupté, plus il résonne à l'unisson du monde.
    Daphnis lui propose des impromptus, autant de partitions amoureuses dont il sera le compositeur exclusif.
    Daphnis dit : « Ce soir, je t'achète pour 100 euros. Tu devras m'obéir, quoi que je propose. »
    Chloé accepte, très excitée par le jeu, un peu inquiète aussi. Daphnis lui tend les billets. Désormais, ce sera leur code : quand Daphnis aura préparé un impromptu pour Chloé, il lui remettra l'argent.
    Les expériences érotiques s'enchaînent au gré de l'humeur de Daphnis et de la disponibilité toujours renouvelée de Chloé. Exhibition, échangisme, triolisme, domination... Joie et jouissance, légères déconvenues, sensualité douce et sentiments forts : le couple traverse ensemble ces moments de vie libertine, avant que Daphnis ne les couche par écrit.


    Ce recueil des six premiers épisodes propose quatorze nouvelles :
    Le Vésuvia
    Une première sortie dans une boîte échangiste où l'attente cède enfin aux caresses. Les Amours Zone
    Une expérience renouvelée dans un autre club où les hommes se pressent contre Chloé. Chloé à l'hôtel
    Chloé a pour mission de ramener un homme seul dans leur chambre d'hôtel.
    Chloé sur Internet
    Chloé s'inscrit avec Daphnis sur un site de rencontres pour couples...
    Tentative de dressage
    Une correspondance électronique avec un dominateur
    Alex
    Une relation privilégiée avec un homme pour lequel Chloé a un coup de coeur.
    Cléia
    Daphnis choisit de rencontrer seul Cléia.
    Silvère et Justine
    Un week-end en Normandie, à la rencontre de Silvère et de Justine.
    Chloé à Paris
    « - Nous sommes libertins depuis plus de quinze ans. Nous avons fréquenté presque tous les clubs parisiens. Et vous ?
    Chloé réplique :
    - Depuis un an environ... Mais c'est plutôt une histoire...
    - Une histoire ?
    - J'écris des livres érotiques... précise Daphnis.
    - Notre rencontre, tu vas en faire un livre, c'est ça ? »
    Le Photographe
    « Daphnis, très en retrait, observe. Il aime ce rôle de voyeur, relayé par l'objectif. » Une séance de photographies avec David, un bain à remous avec Alex et une autre séance de photos...
    Chloé seule au sauna
    L'appréhension d'être seule dans un tel lieu, au milieu de tant d'hommes.
    Chloé reçoit
    Chloé, masquée, attend ses visiteurs...
    Le Donjon
    Shopping dans une boutique SM, démonstration et mise en condition...
    Épilogue : Jade
    À Venise, Chloé rencontre Jade qui évoque pour elle une scène d'orgie immortalisée dans un tableau.


    Homme de lettres ayant commis plusieurs romans érotiques sous pseudonymes, Daphnis a entraîné son amoureuse, Chloé, dans une série d'expériences sensuelles et sexuelles avec, en perspective, l'écriture d'un roman à épisodes relatant au plus près leurs aventures. Comme dans le roman de Longus, à qui il emprunte les deux personnages, Chloé est courtisée par de nombreux prétendants, mais c'est Daphnis, toujours, qui se réveille aux côtés de sa belle... Si les épisodes relatés sont fondés sur des anecdotes vécues par le couple, la fiction n'est jamais très loin... Il appartient donc au lecteur curieux de faire la part des choses.


    De fil en soie, une collection de livres numériques, des séries actuelles, érotiques et glamour.




    Roman numérique, 142 pages, couverture en couleurs par Dollen.


  • Adore

    Chloe Saffy



    Paris, un mois de juillet étouffant. Verlaine s'éveille péniblement. Ligoté et bâillonné dans son propre appartement. Au coeur de cette atmosphère lourde et moite, il voit émerger de l'ombre Anabel, qu'il a quittée deux mois plus tôt sans explication. Le temps est venu pour elle de parler. Pour lui, dévoré par la frustration et réduit à répondre silencieusement, celui de l'écouter. Commence alors un étrange face à face. Et tandis que la séquestration avance crescendo, se déploie en contrepoint le récit de leur histoire amoureuse.
    Entre questionnements et accusations, explications muettes et révoltes silencieuses, sous l'atmosphère oppressante d'une nuit d'été, se tisse un roman d'amour fort, aux accents érotiques troubles.
    Initialement publié aux Éditions Léo Scheer, Adore est le premier roman de Chloé Saffy. Pour cette publication numérique, le texte a été entièrement revu par l'auteure. Il s'agit du premier titre de la collection eMotion.
    Parce qu'il existe des oeuvres littéraires de qualité indisponibles sous forme d'eBooks est née la collection eMotion. « Motion », pour le mouvement, « e » pour symboliser l'édition numérique. eMotion aussi pour le terme « émotion », parce que ces oeuvres bouleversent leurs lecteurs. Nous avons le plaisir de vous présenter le premier titre de cette collection, Adore de Chloé Saffy.

    Roman numérique, 158 pages, couverture en couleurs de Klara Kopf

  • Mon Chien Picchi

    Vagant

    Antonio a rendez-vous avec Laïde. Il va chez cette prostituée comme à un rendez-vous galant, affamé de désir et le coeur plein d'espoir. Mais la belle, cruelle, profite de son ascendant sur son client qui lui rappelle son petit chien.


    « Tandis que ses mises en scène érotiques s'émoussaient l'une après l'autre, Laïde était passée, dans l'esprit de ce quinquagénaire, de la distraction passagère à la pensée obsédante. »



    Entre érotisme, domination et polar, Mon Chien Picchi dissèque la psychologie du désir qui pousse les protagonistes aux plus extrêmes perversités. Un récit qui donne chaud... mais qui fait aussi froid dans le dos.

    />
    Collection e-ros D/s, des récits de domination et de soumission.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.



    Nouvelle numérique, 34 pages, illustration et couverture en couleurs par Gier.

  • Et si l'Histoire n'était pas telle que l'on avait apprise ? Cléopâtre, reine d'Égypte, narre ses espoirs et ses craintes, de l'exercice du pouvoir à sa relation avec César, et son attirance pour une étrange créature, Sémiramis. Celle qui domine son peuple se laisse alors dominer par la force de ses sentiments, se laisse aller à être femme sous les caresses d'une autre.

    « Je rêvais d'un être, femme ou homme, qui eût l'audace de me posséder, une personne qui ne serait pas à mes pieds, à mon écoute absolue. Un maître ou une maîtresse. Longtemps, j'ai cru que ce rôle ne pouvait échoir qu'à une femme. »


    Récit passionné et captivant, Pour l'amour de Cléopâtre conclut le volet consacré aux figures mythiques dans l'Antiquité.
    Noann Lyne écrit des textes érotiques pimentés mais aussi sensibles. En témoignent sa dernière nouvelle publiée aux éditions Dominique Leroy, dans le recueil Fantasmes 1, ainsi que ces confidences de Cléopâtre.
    Crow aime lire sous sa couette, écrire et dessiner. Il s'agit de sa première collaboration avec la collection e-ros.

    Collection e-ros graphique, des récits érotiques illustrés.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.


    Nouvelle numérique, 52 pages, six illustrations et couverture en couleurs par Crow

empty