• Quand l'un des grands auteurs spirituels d'aujourd'hui s'empare du scandale religieux majeur de notre temps, en sort un livre libérateur. Contre la croyance qui conduit au fanatisme, Adrien Candiard fait appel à la foi qui éclaire la raison. Une brillantissime et salutaire démonstration. Un ouvrage antidote à prescrire sans modération.
    Auteur spirituel aux dizaines de milliers de lecteurs, Adrien Candiard interroge ici le choc entre les cultures en nous montrant pourquoi et comment nous ne comprenons rien à l'islam.
    Le frère dominicain qui vit au Caire, au carrefour des mondes et des civilisations, revient sur le grand scandale religieux de notre temps. Quel Dieu invoquent les fanatiques qui excommunient, persécutent et tuent en son nom ? Que dit de nous, de notre planète, de notre avenir, une telle trahison ? Et, surtout, comment une foi peut-elle être vécue avec passion sans tourner à l'exclusion ?
    Une plaidoirie pour la foi qui émancipe contre la croyance qui enchaîne.
    Un maître-ouvrage qui s'adresse de manière libératrice à tout un chacun.
    Un manifeste, à l'heure de toutes les exacerbations, pour la réconciliation.
    Dominicain vivant à l'Institut dominicain d'études orientales du Caire, Adrien Candiard, qui compte parmi les grandes voix spirituelles d'aujourd'hui, a publé aux Éditions du Cerf Veilleur, où en est la nuit ? Quand tu étais sous le figuier
    , À Philémon
    qui ont tous rencontré un vif succés.

  • La grande voix émergente de la spiritualité aujourd'hui nous invite à un nouveau voyage aux sources de la Vie et de la Liberté.
    Qu'est-ce qu'un chrétien est obligé de faire ? Qu'est-ce qui lui est interdit ? Et qu'est-ce que cela signifie pour ceux qui ne croient pas ? La morale a aujourd'hui mauvaise presse, mais ce questionnement est plus présent que jamais. Les prêtres le savent bien, à qui on ne cesse de poser ce genre de questions. Ceux qui les posent ne sont pas des névrosés, mais des personnes estimables - croyants ou non croyants - qui s'efforcent de bien vivre, de bien faire, et qui pour cela se débattent de leur mieux avec le grand bazar contradictoire de leurs désirs, de leurs convictions, de leurs attachements, de leurs devoirs, de leurs envies, de leurs fatigues, s'efforçant de faire rentrer le réel compliqué dans des catégories simples : le permis, le défendu, l'obligatoire.
    Dans un des livres les plus courts de la Bible, la lettre qu'il écrit à son ami Philémon à propos de la liberté d'un esclave, l'apôtre saint Paul ouvre pourtant un tout autre chemin : celui d'une authentique et exigeante liberté, sous la conduite de l'Esprit Saint.
    C'est ce chemin magnifique que ce livre redécouvre.
    Dominicain vivant au couvent du Caire, Adrien Candiard est notamment l'auteur de Veilleur, où en est la nuit ?, Comprendre l'islam, ou plutôt : pourquoi on n'y comprend rien, et Quand tu étais sous le figuier... Il est l'une des voix majeures de la spiritualité d'aujourd'hui.
    Prix de la liberté intérieure 2019.
    Prix de littérature religieuse 2017 pour
    Veilleur, où en est la nuit ?

  • C'est toujours un événement lorsqu'une voix consent à sortir du silence. De sa longue vie de prière, la soeur dominicaine et contemplative Pascale-Dominique nous adresse la plus simple et la plus lumineuse des leçons pour notre vie quotidienne : apprendre à voir Dieu dans le banal, l'ordinaire et l'infime. Sublime. Il est des livres qui auraient pu ne jamais paraître parce que leur auteur n'aurait pas osé penser à les écrire.
    Il est des livres qui sont un jour publiés seulement parce qu'ils ont été sollicités et que leur auteur, par bienveillance, a consenti à les coucher sur le papier.
    Il est des livres qui surgissent du silence et de la prière auxquels ils ont été comme arrachés et qui n'ont d'autre ambition, mais inégalée, de nous faire plonger à notre tour dans l'univers dont ils témoignent. On les reconnaît à leur pouvoir de transfigurer nos vies.
    Le livre que voici est l'une de ces bouteilles d'encre jetées au creux de la mer tempétueuse de nos fausses joies et de nos vraies tristesses qui se change en bouée de salut pour qui s'en saisit.
    Soeur Pascale-Dominique nous éveille à la présence ordinaire de la grâce en attestant combien il suffit de s'ouvrir à la lumière pour devenir lumière.
    Un livre miraculeux de simplicité et de vérité d'une amie de l'invisible qui se découvre familièrement la nôtre.

  • La Bible ne fait pas l'éloge du pacifisme, elle nous appelle à devenir des fabricants de la paix. Car sortir de la violence est aussi un combat. Alors que dominent toujours plus les brutalités et les exactions, cette exhortation du frère dominicain Bernard Marliangeas représente un guide sûr pour retrouver le vivre-ensemble. La Bible ne fait pas l'éloge du pacifisme, elle nous appelle à devenir des fabricants de la paix. Car sortir de la violence est aussi un combat.
    Alors que dominent toujours plus les brutalités et les exactions, et qu'aucun progrès n'a le pouvoir de les effacer, comment relever le défi d'être les témoins d'un pardon radical qui fait sortir du cercle infernal de la vengeance ? Comment redécouvrir la réalité de la faute dans le sacrement de la pénitence et de la réconciliation ?
    C'est dans la Bible que Bernard Marliangeas va chercher les réponses à ces questions décisives. Il le fait en exégète, mais aussi en anthropologue, en éthicien, en sociologue. Et par-dessus tout en frère.
    Une exhortation pour renverser la malédiction de la haine.

  • Quand un prêtre français traverse l'Atlantique pour rejoindre les frères franciscains du Bronx et s'occuper de la jeunesse américaine abandonnée, cela donne le livre le plus étonnant et détonnant sur la face cachée de l'Amérique et le dynamisme vibrant de la nouvelle évangélisation. Un témoignage choc et rap. Un franciscain qui dévale une rue en skateboard. Un autre franciscain qui marque un panier dans un gymnase de basket. Un autre franciscain encore qui chante du rap dans un couloir du métro. Ces images célèbres de New York disent le renouveau apporté par la communauté du Bronx. Elles répondent, traversant les siècles, à la supplique du Christ à saint François d'Assise : " Reconstruis mon Église qui tombe en ruine ".
    /> Or, tout renouveau durable suppose une authentique réforme spirituelle ainsi qu'en prévenait le père Benedict-Joseph Groeschel, le cofondateur de cette aventure. Ayant traversé l'Atlantique pour la partager, le frère Raphaël-Jacques Chilou nous propose ici l'itinéraire de conversion que réclame la crise actuelle. Comment commencer à cultiver nous-même le respect de soi et des autres, le dialogue bienveillant et fraternel ouvert à tous, l'attention aux plus pauvres ?
    Avec modestie mais certitude, c'est en franciscain du Bronx qu'il nous confie les leçons d'espérance qu'il a recueillies. Non pas en surplomb, mais au ras du réel. Non pas en se rangeant dans un camp idéologique, mais en s'inscrivant dans un corps, celui de l'Église. Ce qui fait la sincérité, l'originalité et la crédibilité exceptionnelles de ce livre.

  • On connaît la parabole du fils prodigue. Pour la première fois, Jacqueline Kelen prolonge le récit et donne la parole à tous ses acteurs. Une fable sur la générosité, le don et le pardon.
    Et si la parabole du fils prodigue n'était pas qu'un message biblique mais une leçon universelle ? Et si en plus d'être l'histoire d'un fils ingrat et pécheur, elle constituait une injonction à la liberté qui nous concerne tous ? Et si elle n'était pas seulement une leçon pour les fils mais aussi pour les pères ?
    Dans cette variation littéraire et philosophique, Jacqueline Kelen file le mythe et ajoute des personnages qui, tour à tour, prennent la parole. Il y a le père, pieux et bon, la mère, inquiète et tendre, le frère aîné, sérieux et travailleur, un vieux serviteur compatissant, et bien sûr le fils prodigue, rebelle et rêveur, qui part pour explorer le monde et éprouver sa liberté avec ce que cela implique de joies et de risques.
    Un conte d'aujourd'hui sur l'amour humain et divin, l'absence et l'attente, les épreuves et la grâce, la justice et la réconciliation.

  • Le fondateur des Dominicains meurt le 6 août 1221. Huit cents ans plus tard, deux de ses disciples rouvrent son testament à la lumière des derniers acquis historiques. Saint Dominique en ressort plus que jamais vivant. La biographie. Ce récit de la vie de saint Dominique vient éclairer les origines de l'ordre des Prêcheurs. C'est sur le parcours et l'oeuvre du saint castillan, contemporain de François d'Assise, que se concentrent deux de ses héritiers alors qu'on célèbre cette année le huitième centenaire de sa mort. En s'appuyant sur les plus récentes éditions des sources médiévales de l'histoire dominicaine, les auteurs ont à coeur d'offrir un portrait du saint fondateur et une présentation de sa mission aussi synthétiques qu'accessibles. Ce travail est mis en valeur par une riche iconographie, puisée à des sources originales.
    Cet ouvrage constitue la première présentation critique contemporaine de l'histoire de saint Dominique et de la naissance des frères prêcheurs, après quarante ans de renouvellement de l'historiographie.
    Une étude fouillée et rigoureuse, à la portée de celui ou celle qui souhaite entrer dans la spiritualité dominicaine, en forme d'initiation à la compréhension des fondements de l'Ordre.

  • La montée vers l'amour : pédagogie spirituelle de Jean de la Croix Nouv.

    Les femmes mystiques ne sont pas qu'un fait du passé. C'est une d'entre elles, depuis sa réclusion au Carmel qui, mettant ses pas dans ceux de Thérèse d'Avila, nous offre ici sa lecture en dialogue de Jean de la Croix. Une éblouissante leçon de spiritualité contemporaine qui parlera à tous. Un événement. La spiritualité chrétienne n'est ni un jeu intellectuel ni une jouissance narcissique.
    Offerte à tous, elle est la découverte de cette part intime de notre vie et un lent et passionnant apprentissage de cette liberté intérieure, chemin d'une authentique maturité.
    Tel est l'enseignement de Jean de la Croix. Son oeuvre, sommet de la littérature mystique et poétique, est une invitation à se mettre en marche sur un chemin de vérité, à travers toutes les circonstances de l'existence humaine.
    Immense lectrice du maître du Carmel, Ruth Burrows trace dans ces pages de feu une voie sûre pour qui veut marcher dans les pas du Christ : renoncement à l'ego et à l'autosatisfaction spirituelle, ouverture à Dieu dans la prière, attention ajustée aux autres et accueil gratuit de la Création. Telles sont les clés, proposées il y a 500 ans par Jean de la Croix, qui peuvent aujourd'hui encore nous ouvrir la porte étroite que le fils de Dieu nous propose de franchir avec Lui.
    Un texte lucide et puissant, fruit d'une longue expérience de prière, qui nous achemine jusqu'au mystère que nous portons tous. Libérant.

  • Si tout notre problème venait de ce que nous sommes incapables d'être présents à nous-même, aux autres, au monde ? Et si notre montre intérieure était toujours en retard sur l'heure de notre vie ? Tirant les leçons du malaise contemporain, un théologien et un psychologue nous livrent ici le traité manquant du retour à soi. Et si on arrêtait d'opposer bonheur et malheur ? Ils constituent conjointement l'" heur ", un terme ancien pour dire l'opportunité, l'aventure, la chance que recèle tout présent. Bonheur et malheur s'engendrent et constituent ainsi la dynamique de la vie. C'est à une conception dynamique de l'existence qu'invitent Jean Claude Lavigne et Patrick Vincelet dans ce livre où les contraires, au lieu de s'opposer, travaillent de manière symphonique. Seul le travail sur le malheur peut authentifier et solidifier l'horizon du bonheur.
    Car toute la question vient peut-être de ce que nous sommes incapables d'être présents à nous-mêmes, aux autres, au monde. Notre montre intérieure est toujours en retard sur l'heure de notre vie.
    Quand un théologien et un clinicien réfléchissent de conserve, la spiritualité et la psychologie entrent en dialogue pour dénouer le malaise contemporain.
    Un magnifique traité du réveil à soi, ouvert sur la transcendance vécue au quotidien.

  • Appuyé sur le réseau des centaines de milliers de personnes qui suivent la prédication dominicaine, voici la série des kits indispensables à une retraite individuelle ou collective. Premier item : comment sortir de la nuit des passions pour la lumière de la Passion ? Par le frère Jean Claude Lavigne. C'est le guide individuel de la méditation spirituelle en six jours, au quotidien, à domicile, spécialement conçu pour vous qui n'avez pas l'opportunité de vous consacrer à une retraite dans un lieu dédié. C'est le manuel pratique composé de douze sessions elles-mêmes découpées selon chaque moment de votre journée, dotées de questionnaires, d'intentions de prières, d'espaces réservés à votre écriture personnelle. C'est la collection unique en son genre qui suit les grands rendez-vous liturgiques ainsi que vos temps de loisirs privilégiés en paraissant quatre fois l'an : après la Pentecôte, avant l'Assomption, lors de l'entrée en Avent et à la veille de la Semaine Sainte. C'est une brochure de vie, aisée d'emploi, facile à consulter, à transporter, à partager. Ce sont les meilleurs prédicateurs rompus à l'exercice qui vous accompagnent dans chaque étape de votre cheminement.
    RE/TRAIT 1 : PASSION(S). Je t'aime un peu, beaucoup, passionnément : la passion dit un amour inconditionnel pour des personnes ou des objets. Mais le même mot est utilisé pour parler d'une grande souffrance, en particulier la Passion de Jésus sur la Croix. Comment nos passions nous approchent ou nous éloignent-elles de la Passion ? Comment prendre conscience de l'amour fou de Dieu pour l'humanité ? Comment le fait de vivre intensément notre foi s'avère-t-il la clé de notre bonheur ?

  • Quand les Pères du désert rencontrent la psycho-neurologie pour donner le plus pratique, le plus ouvert et le plus efficace des guides de vie. Le best d'un maître de la méditation en passe de grande notoriété, accompagné de ces QR codes.
    Après le succès de Prenez soin de votre âme, voici le guide pratique et compagnon : (Re)vivez de l'intérieur.
    Apprenez avec les Pères du désert ce que sont :

    Les fondamentaux de l'intériorité
    Les conditions de l'équilibre intérieur
    Les clés de la croissance spirituelle. Jamais ces maîtres de sagesse et médecins de l'âme ne vous auront paru aussi proches. Grâce à Jean-Guilhem Xerri, ils deviennent ici vos conseillers au quotidien :
    /> Explications simples
    Recommandations concrètes
    Exercices pratiques
    Méditations audios à télécharger. Dès maintenant, (Re)vivez de l'intérieur, votre vie n'aura plus la même saveur !

  • Pourquoi l'Église n'est-elle ni un parti ? En quoi un chrétien n'est-il pas un militant ? Mais de quoi chaque catholique doit-il être le témoin pour rendre compte de sa foi ? Être au monde sans être du monde, tel est le chemin que dessine ce livre passionnant et passionné d'une jeune voix de la communauté Saint-Martin. L'Église doit-elle résister ou imprégner le monde ? S'en méfier ou le servir ? Au soir de son procès, Jésus affirme à Pilate : " Si ma royauté était de ce monde, j'aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré " (Jn 18, 36). Mais sa royauté n'est pas de ce monde... Alors ?
    Il n'y a qu'une fidélité au Christ : celle d'un coeur épris par l'Évangile. Mais fidélité n'est pas uniformité. Les chrétiens sont engagés
    dans le monde - oeuvres de charité, d'éducation, dans la justice sociale, la politique, la bioéthique - et
    pour le monde dans le témoignage et l'annonce de la foi. Ces engagements nombreux et généreux requièrent une humilité vraie pour que le levain ne soupoudre pas la pâte, mais la fasse lever de l'intérieur. Ils requièrent aussi de l'enthousiasme pour que le sel de l'Évangile ne soit pas affadi, et enfin une profondeur de vie spirituelle pour que l'Église ne devienne pas une force politique et finalement mondaine. Un essai flamboyant.

  • Pourquoi dans toutes les religions les animaux accompagnent-ils les saints ? Et pourquoi les saints préfèrent-ils la compagnie de bêtes à celle des hommes ? De quel monde réconcilié nous parle cette communion retrouvée ? À l'heure de l'écologie, un vibrant manifeste de l'amour de tout vivant.
    Dans nos sociétés railleuses ou goguenardes, l'amour qu'on offre aux animaux est trop souvent moqué, ou passe pour secondaire. Quelle erreur ! Dans toutes les religions du monde, les sages et les saints témoignent de leur tendresse à l'égard de toutes les bêtes - l'ours, le lion, le chien, l'oiseau, l'abeille, le poisson, et même la fourmi, et même le moustique... Non seulement ces gens très pieux vivent en paix avec les animaux, mais ils leur parlent, les soignent et prient à leur intention, peut-être parce qu'ils perçoivent aussi en eux de formidables compagnons sur le chemin de sainteté.
    Ce livre conte ces belles et édifiantes histoires entre l'homme et l'animal, puisées dans le christianisme, le judaïsme, l'islam, l'hindouisme et le bouddhisme. Il propose ainsi une véritable réflexion sur le lien mystérieux, profondément spirituel, qui unit les êtres humains et leurs frères animaux.

  • Appuyé sur le réseau des centaines de milliers de personnes qui suivent la prédication dominicaine, voici la série des kits indispensables à une retraite individuelle ou collective. Second item : pourquoi il est normal de vouloir devenir saint ? Par le frère Patric-Dominique Linck. C'est le guide individuel de la méditation spirituelle en six jours, au quotidien, à domicile, spécialement conçu pour vous qui n'avez pas l'opportunité de vous consacrer à une retraite dans un lieu dédié. C'est le manuel pratique composé de douze sessions elles-mêmes découpées selon chaque moment de votre journée, dotées de questionnaires, d'intentions de prières, d'espaces réservés à votre écriture personnelle. C'est la collection unique en son genre qui suit les grands rendez-vous liturgiques ainsi que vos temps de loisirs privilégiés en paraissant quatre fois l'an : après la Pentecôte, avant l'Assomption, lors de l'entrée en Avent et à la veille de la Semaine Sainte. C'est une brochure de vie, aisée d'emploi, facile à consulter, à transporter, à partager. Ce sont les meilleurs prédicateurs rompus à l'exercice qui vous accompagnent dans chaque étape de votre cheminement.
    RE/TRAIT 2 : LA SAINTETÉ EN LIGNE DE MIRE. Jeunes, mûrs, âgés, bien portants ou malades, nous sommes tous appelés à la sainteté. Mais en quoi consiste-t-elle ? Pourquoi ne se confond-elle pas avec la pratique, la piété, la bonté, la moralité ? Serait-elle un chemin sans chemin sur lequel nous avancerions, reculerions, ferions du surplace car chacun aurait le sien ? Et comment prendre ou reprendre cette marche afin d'accéder à la plénitude du bonheur ?

  • Un livre fort sur l'utilité et la joie d'être grands-parents aujourd'hui

    " Grands-parents, vous pétez la forme ! Aujourd'hui, on est jeune à soixante ans. Pas un avion ou un train que je prends sans tomber sur un groupe d'ancêtres jacassants, rigolards, paillards parfois... Mettez toute cette énergie au service de vos enfants et petits-enfants, vous êtes pour les familles un trésor inestimable !

    Les grands-parents n'ont plus à se lever à six heures du matin pour aller au boulot, ils ont du temps, ils peuvent choyer, cajoler. Ils peuvent raconter aussi : ils sont l'histoire vivante des familles, des villages. Actuellement, il leur faut surtout utiliser leurs quatre oreilles ; par exemple quand les gamins viennent leur confier leur mal-être. Grands-parents, vous êtes des atouts précieux. Si un couple est désuni, ne divisez pas, ne prenez pas parti. Ne condamnez jamais, mais discutez. Vous avez le pouvoir magnifique de réunir. N'oubliez pas que, dans ces occasions, vous enfantez une nouvelle fois. Moi aussi, je suis une sorte de grand-père lorsque j'accueille les jeunes à la ferme, lorsque je les aide à retrouver confiance en eux-mêmes, en la vie.

    Les enfants sont des magnétophones : ils enregistrent tout. Ils aiment bien mettre en doute ce qu'affirment leurs parents, mais pas ce que leur disent leurs grands-parents. Vivez avec vos petits-enfants l'heure de la tendresse. Vous êtes irremplaçables. Ce n'est pas tant vos paroles que vos petits-enfants retiendront, c'est ce que vous serez. Si vous êtes des veilleurs de joie et d'amour, ils le seront à leur tour. "

    Guy Gilbert

  • La honte abîme l'homme, elle le couche à terre. Dieu ne supporte pas la honte que l'homme peut éprouver devant Lui. Loin de le condamner ou de l'accuser, Dieu, au contraire, restaure l'homme qui ne craint pas de se tourner vers Lui. Il l'accueille avec to

  • De la puanteur des enfers à l'odeur de sainteté, la Bible parle à tous les sens de l'homme. Sentir Dieu vaut bien le fait de le voir ou de l'entendre, car c'est le ressentir dans sa chair. Une éducation à la spiritualité, légère et prégnante, des parfums. Ce livre raconte comment la Bible est un livre empreint d'encens, d'huiles odorantes, d'aromates.
    De Joseph vendu à des marchands qui en font commerce à Caïphe qui en oint le temple, en passant par la reine de Saba qui en charge ses chameaux, à la fiancée du Cantique resplendissante de baume et à Marie de Magdala porteuse de myrrhe, Anne Lécu relit ici le Livre des livres comme une immense chronique du parfum, car le salut est une affaire de corps, de visages et donc d'incarnation.
    Encadré de senteurs, de sa naissance à son tombeau, le Christ n'est-il pas le parfum du monde, enfermé dans la terre pour s'exhaler au jardin de la résurrection ? Et la dévotion populaire dit-elle autre chose en vénérant l'odeur de sainteté qui se lève des dépouilles mortelles en cette promesse d'immortalité que la poésie sait évoquer avec tant de justesse ?
    Appelant au sens mystique qu'est l'odorat, voici un traité et une célébration de la joie amoureuse dans ce qu'elle a d'impalpable.

  • Un livre qui permet de redécouvrir les vertus bienfaisantes de la joie

    " Notre monde n'est pas que souffrance et injustice, il peut être lumineux aussi. Il suffit de regarder attentivement autour de soi, et de nombreux motifs de réjouissances se dévoileront. Apprenons l'art de cultiver la joie.

    La première recette de la joie est de puiser dans les choses simples et naturelles de l'existence. Et puis de mitonner à feu doux. Vivre dans le présent, surtout. Développer une relation positive avec soi-même est important. Il faut connaître ses besoins, trouver les endroits où l'on se sent bien, se donner les moyens. Aimons l'être que nous sommes.

    Chaque joie demande un certain type de cheminement. Les gens heureux se caractérisent par leur estime d'eux-mêmes, le contrôle sur leur vie, leur optimisme, leur foi et leur engagement. La vraie joie n'est jamais possessive. Elle donne davantage qu'elle ne prend. Elle consiste à demeurer dans la vérité, la bonté et la beauté. Nous devons distinguer la joie du plaisir. Le plaisir est bruyant, un peu brouillon, il s'agite comme des vaguelettes sur la mer... La joie est claire et forte, stable comme une plante d'eau sur un étang. Le plaisir est passager. La joie authentique m'est donnée, elle est une bénédiction. À propos de la joie, Descartes écrivait qu'elle était une "bienfaisante émotion de l'âme'.

    J'ai écrit ce livre pour que nous allions tous à la rencontre de la vraie joie, celle qui transforme nos vies. "

    Guy Gilbert

  • Une célébration de Dieu, des hommes et de frère Luc par Michael Lonsdale qui l'a incarné à l'écran.
    Je ne vais pas expliquer ce qu'est une béatification. Je ne suis pas un spécialiste de ces questions. Ce que je sais, et que tout le monde sait, c'est que normalement, pour être béatifié, il faut avoir fait un ou plusieurs miracles reconnus. Et ce n'est pas facile à établir. Mais on peut aussi être béatifié quand on a subi le martyre. Et ça, c'est hélas le cas des frères assassinés à Tibhirine.
    Une célébration de Dieu, des hommes et de frère Luc.
    Un ouvrage d'humanité et d'espoir, porté par l'une des personnalités préférées des Français.

  • Le pape François partage son expérience de la prière par de précieux conseils et une sélection de plus de cent prières

    Les anciens disaient que la prière est une respiration, qu'une âme privée de toute prière dépérit. Dans ce livre spirituellement inspiré, le pape François revient sur son expérience personnelle de cet acte de foi et d'amour qu'est la prière, et nous invite à entrer en familiarité avec Dieu, à déposer en lui nos angoisses et nos problèmes.

    Dans une première partie, le pape François fait entrer le lecteur dans le mystère de la prière. Il souligne la force qu'il trouve dans cette pratique du recueillement, le sens qu'il lui accorde. Il distille aussi de précieux conseils et réflexions sur les raisons qui amènent à la prière, pour qui prier, pour quoi prier, quels mots choisir et comment s'y prendre, qu'y trouve-ton. Dans une deuxième partie, il partage ses prières préférées, qui sauront parler à tout le monde, à chaque moment de la vie : le pardon, l'espoir, la justice, la sagesse, la conversion, la guérison, le soutien, la tentation, le deuil, la famille, les enfants.

  • Travail, chômage, consommation, décroissance, liens familiaux, vie politique, crise démocratique : et si la doctrine sociale de l'Église apportait des réponses insoupçonnées ? Illustré de cas et de situations concrètes, le traité d'un jeune impertinent préfacé par Adrien Candiard.
    Que faire lorsque aucun candidat à une élection ne nous convient ? Quelle autonomie laisser à ses enfants ? Comment réagir face à des pratiques de mensonge ou de dissimulation ? Qu'est-ce que mourir dans la dignité ? Pourquoi les réunions d'équipe sont-elles parfois inefficaces ? Comment gérer l'argent en couple ? Faut-il accueillir les migrants ? Est-il encore possible d'agir en chrétien dans la société actuelle ?
    À travers un panel d'exemples issus de la vie quotidienne, Thomas Ailleret révèle ici comment la foi chrétienne éclaire d'une même lumière nos engagements en famille, au travail, dans l'économie et dans la société.
    " Le salut en Jésus-Christ ne s'annonce pas aux âmes, mais à des personnes de chair et de sang, menant une vie concrète, concernées par le chômage ou le changement climatique ", rappelle ainsi Adrien Candiard dans sa préface.
    Une précieuse porte d'accès au trésor qu'est la doctrine sociale de l'Église.

  • Pour la prostituée qui était Marie Madeleine, la libération sexuelle c'était de ne plus coucher. En 1001 paradoxes dont il est le maître, Timothy Radcliffe nous aide à libérer la liberté des modes et des diktats. Un livre pour, enfin, apprendre à être soi sans peur et sans reproche.
    Comment être chrétien dans le monde tel qu'il va ? Comment comprendre, aujourd'hui, les apparents paradoxes éternels de la foi chrétienne ? Révolution des moeurs et des techniques, drames et injustices de la globalisation, vertiges de la postmodernité : que de thèmes habités par l'attente d'un message d'amour ! Timothy Radcliffe sillonne le monde pour enseigner et prêcher une parole résolument contemporaine, dans la fidélité à la vraie tradition de l'Église. À la lumière de l'actualité et de sa propre expérience, cette Église redevient un foyer de lumière et de chaleur.
    Par son humour, son sens de la formule, son expérience personnelle, par sa confrontation perpétuelle avec le prochain, Radcliffe répond à nos craintes et nous offre ici un magnifique éloge de la liberté.
    Traduit de l'anglais par Robert Sctrick

  • Vous vous demandez ce que vous faites sur terre? Vous voudriez méditer sur la vie, la souffrance, le mal, l'amour, mais vous n'avez pas le temps? Vous redoutez de vous embarquer, de vous noyer, de vous faire avoir? Vous avez peur des réponses toutes faite

  • 40 personnages en quête de sens vont devoir se perdre pour trouver Dieu. Ils sont, comme nous, ordinaires. Aspirant à servir, ils ne savent que se servir. Il leur faudra apprendre la gratuité pour atteindre la délivrance. Un poignant et parlant récit initiatique par le plus outsider des spirituels.
    Tandis que le poète exulte de bonheur devant un plat de raviolis, Elzbieta la dévote s'ennuie dans sa vie trop calculée, Tobias le végane coupe tous les ponts avec sa famille dans une quête éperdue de liberté, Amgad l'étudiant égyptien tombe sous le charme du beau Christophe, et l'infortunée Nathalie pleure d'avoir refusé à son mari une ultime caresse sur son lit d'agonie... Tels sont quelques-uns des quarante personnages en quête de sens dont Jean Druel enchaîne les destinées pour les désenchaîner de leur fatalité. Tous sont ordinaires. Tous, aspirant à aimer, ne savent que s'aimer d'un amour égoïste. Ils vont devoir se croiser, se lier, se perdre pour se trouver, et se déposséder d'eux-mêmes pour rencontrer l'Autre.
    Ils sont comme chacune et chacun d'entre nous. À l'image des petits du pélican qui se nourrissent en dévorant son coeur ensanglanté, ils croient que vivre signifie vampiriser. Il leur faudra apprendre la gratuité pour atteindre la liberté, et devenir des pélicans, qui donnent leur vie sans névrose ni sacrifice, mais joyeusement et comme si de rien n'était.
    Entre attirances, folies, dénis, fous rires et larmes inextinguibles, jouissances de la séduction, de la table ou du lit, voici le plus formidable des récits initiatiques par le plus outsider des grands spirituels d'aujourd'hui.

empty