• Elle c´est Désirée, la bibliothécaire. Elle dévore les livres comme les produits bio. Elle va régulièrement sur la tombe de son mari qui a eu le mauvais goût de partir trop tôt.
    Lui c´est Benny, le paysan. Il élève des vaches et n´imagine pas qu´on puisse lire « de son plein gré ». Entre deux traites, il ne manque pas d´aller fleurir la tombe - un tant soit peu tape-à-l´oeil - de sa mère.
    Quand un sourire surprend ces deux-là, leur vie bascule...
    Pétillant et jubilatoire !

    1 autre édition :

  • Après l´immense succès du Mec de la tombe d´à côté, nous sommes des centaines de milliers à nous demander ce qu'il advient de Désirée, la bibliothécaire, et de Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n´imagine pas qu´on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche...

    1 autre édition :

  • Eva cultive ses rosiers. À cinquante-six ans, elle a une vie bien réglée qu´elle partage avec Sven. Quelques amies, des enfants, et une vieille dame acariâtre dont elle s´occupe. Le soir, lorsque Sven est couché, Eva se sert un verre de vin et écrit son journal intime. La nuit est propice aux souvenirs, aussi douloureux soient-ils. Peut-être aussi la cruauté est-elle plus douce lorsqu´on l´évoque dans l´atmosphère feutrée d´une maison endormie. Eva fut une petite fille traumatisée par sa mère, personnage fantasque et tyrannique, qui ne l´a jamais aimée.
    Très tôt, Eva s´était promis de se venger. Et elle l´a fait, avoue-t-elle d´emblée à son journal intime.
    Un délicieux mélange de candeur et de perversion.

    PRIX PAGE DES LIBRAIRES 2011. Littérature européenne.

    « Une lecture qui vous accompagnera longtemps, très longtemps. Absolument fantastique ! » Camilla Läckberg, auteur des aventures d´Erica Falck (Actes Sud)

  • Sara Susanne, Elida et Hjørdis, sont respectivement l´arrière-grand-mère, la grand-mère et la mère de la narratrice. Cent ans est le roman de leurs vies, des hommes qu´elles voulaient et des hommes qu´elles ont eus, des enfants auxquels elles ont donné naissance. C´est aussi l´histoire d´une petite fille qui se cache au grenier pour l´éviter, lui. Elle a un crayon jaune qu´elle taille avec son couteau de poche et qui lui sert à écrire. À survivre.

  • Une histoire d'amour impossible entre une mère de famille pauvre, dont le mari schizophrène s'est envolé, et un jeune loup au portefeuille bien garni. Sur le modèle et avec l'humour qui ont fait le succès du Mec de la tombe d'à côté, Les larmes de Tarzan dénonce au passage les injustices sociales tout en se moquant de l'éternelle opposition entre hommes et femmes.

  • "Cher Gabriel" est une lettre intime et émouvante d'un père à son fils autiste. Avec beaucoup d'amour, de dignité, et un réel espoir, H.W. Freihow met en lumière une relation complexe et un amour inconditionnel. Son récit prend pour écrin une maison familiale nichée sur les pentes verdoyantes et sauvages de la côte norvégienne.

  • Pigiste pour la presse féminine, Wera tombe sur une petite annonce proposant un stage en spiritualité. Un sujet en or ! C'est parti pour trois semaines d'immersion à La Béatitude, en compagnie d'un apprenti gourou, d'une petite mère, et de quatre autres participants en manque de spiritualité. Il y a un médecin radié, un musulman iranien, une femme invisible, et Madeleine qui porte en permanence son sac à dos comme un fardeau. Ressortiront-ils adeptes d'une nouvelle religion ou déchargés de leurs préjugés ? Car tous, même Wera et son pseudo-cynisme, ont besoin de sacré, comme d'un doudou divin à dorloter.

  • Nord de la Norvège, XIXe siècle. Dina est une petite fille abandonnée à elle-même et mal aimée depuis quelle a causé accidentellement la mort de sa mère, ébouillantée. Elle vit avec ses fantômes, incontrôlable, épileptique, inséparable de son cheval Lucifer. Devenue jeune femme, elle épouse un ami de son père.

  • Un après-midi sinistre et pluvieux, Varg Veum reçoit un coup de fil.
    Un avocat renommé qui veut faire suivre sa femme. Coup d'oeil fatigué aux factures qui s'empilent sur son bureau. Il refuse pourtant, " l'infidélité est ennuyeuse à mourir, c'est le plus désolant des péchés ". Mais le lendemain, un homme vient le trouver pour rechercher sa soeur. Sur la photo, bien sûr, la même femme. Cette fois, les ennuis peuvent commencer. Varg Veum, un nom à retenir. Détective privé jusqu'au bout des ongles, seul, plutôt moche, Veum sillonne la nuit de Bergen, grosse ville côtière de Norvège.
    " le loup dans la bergerie " est le premier volume d'une série consacrée à Veum. Une dizaine d'ouvrages pour se frotter aux délices du polar venu du froid.

  • Nouvelle édition du premier et mythique recueil des racontars arctiques. La nuit polaire est longue au Groenland. Pour la meubler, les chasseurs disséminés sur le désert de glace se racontent leurs aventures, véridiques ou pas, leurs racontars, devant une bouteille de schnaps. Un soir, à court didées, Mads Madsen invente Emma. Qui prendra vie dune manière assez imprévisible.

  • Un ancien fauteur de trouble et aquariophile invétéré est retrouvé sauvagement assassiné, gisant dans la neige. Son frère, accablé de tristesse et prêt à tout, se lance aux trousses de lassassin. Malgré ses nouvelles responsabilités de jeune maman, la commissaire Ann Lindell ne peut sempêcher de reprendre du service.

    Prix du meilleur roman policier suédois 2002.

  • «Nous avons Roar. Tu sais où tu peux le trouver. Si tu préviens les flics, on le tue.» Varg Veum, ancien salarié à la protection de l'enfance du port de Bergen, devenu détective privé par défaut et détesté des forces de police, n'avait pas besoin de cette nouvelle affaire de kidnapping pour nourrir son vague à l'âme. Roar n'a pas dix ans. Les ravisseurs, menés par un adolescent psychopathe, n'ont plus guère de limites. Tous vivent dans des tours aux galeries sans fenêtre, aux sous-sols murés et trichent, en périphérie de la ville, avec un avenir sans lendemain. Veum, en s'enfonçant dans cette réalité, va une nouvelle fois donner toute la mesure de son humanisme. D'autant que quelques heures plus tard, c'est à la mère de Roar d'être accusée de meurtre...

  • Longyearben, minuscule capitale de l'archipel du Svalbard, plongé une grande partie de l'hiver dans la nuit polaire. La petite Ella qui jouait au jardin d'enfants reste introuvable. Où peut bien disparaître une enfant dans une ville de deux mille âmes, où tout le monde se connaît ?

  • Un spécialiste de Pétrarque disparaît, deux agriculteurs sont assassinés. L'inspectrice Ann Lindell patauge. Jusqu'à ce qu'un parallèle audacieux soit dressé avec une célèbre partie d'échecs?: un cavalier et deux pions attaquent la dame blanche. Si les pions sont deux paysans et le cavalier un professeur retraité, qui sera la dame blanche ? La cinquième enquête d'Anne Lindell.

  • Par une belle matinée de juin, sur la route dUppsala, une jeune femme et sa fille de six ans sont renversées par une voiture. Banal accident de la route ? Pas si sûr. Le mari, ­directeur de recherches pour un laboratoire pharmaceutique, disparaît. La commissaire Ann Lindell nest pas au bout de ses surprises ni de ses soucis ­personnels.

  • Dans une maison perdue en pleine forêt, tore, un ancien junkie, tente de se réconcilier avec l'existence.
    Il se lie d'amitié avec un vieux voisin fermier qui vit dans la nostalgie des temps révolus où les gens s'entraidaient. tore rêve de retrouver eva, la mère de son fils chris, de reconstruire sa vie de famille jusqu'à présent ratée, et aussi de restaurer son image aux yeux de la société.
    Près d'uppsala, un couple apparemment sans histoire est découvert sauvagement abattu. peu de temps après, une jeune infirmière est assassinée en plein centre-ville.
    Plus de cadavres que d'indices : seule certitude, c'est la même arme qui a été utilisée.
    La jeune et talentueuse ann lindeil est chargée de l'affaire et dirige son équipe criminelle avec maestria.
    Tantôt par le regard du tueur, tantôt par celui de l'enquêtrice, kjell eriksson entraîne son lecteur dans une spirale infernale qui, sur fond de critique sociale, pose la question de la "vraie victime" et souligne l'infime différence qui, bien souvent, sépare le meurtrier du citoyen ordinaire.

  • Benjamin, le fils de Dina, est témoin à onze ans dun meurtre commis par sa mère. Il se rend coupable de silence. Petit garçon solitaire et tourmenté qui guette le retour des pêcheurs, Benjamin se choisit un père parmi les hommes du domaine. Il devient médecin, et entretient un rapport aux femmes entaché de cruauté et dorgueil, nourri par la relation avec sa mère toujours aussi houleuse.

  • Olga et Wladimir Kaminer guident dans la joie et la bonne humeur le lecteur dans les cuisines de l'ex-urss et invitent le profane à s'identifier à ces régions et à ces peuples. Des rencontres inoubliables avec la cuisine soviétique et des recettes originales, réhaussées avec humour par les illustrations de Vitali Konstantinov : un vrai régal !

  • Dans ce recueil exceptionnel, Jrn Riel nous confie des anecdotes en provenance du monde entier : de Fionie (son le natale) Paris, en passant par la Nouvelle Guine et le Groenland : on revient toujours ses premires amours ! C'est avec motion et finesse qu'il fait revivre ces vnements du quotidien qui sont la fois emblmatiques des lieux traverss et humainement universels.

  • Dans le Nord de la Norvège, un pasteur et son fils veillent sur une chapelle et son trésor. Leur secret est découvert par deux déserteurs cherchant un refuge. Soixante ans plus tard, les vétérans de la Seconde Guerre mondiale se réunissent pour guérir leurs vieilles blessures. Au lieu de la grande réconciliation attendue, ce sont de sanglants secrets qui refont surface. Une intrigue à couper au couteau !

  • En Estonie, au XVe siècle, un haut responsable de lOrdre des chevaliers teutoniques est assassiné. Dans lancienne Tallinn où lon fait commerce du sel, lapothicaire Melchior tente de démêler les fils brouillés de haines ancestrales et dune mystérieuse malédiction. Moines, marchands de la guilde hanséatique, jeunes épouses de vieux barbons, hantent ce polar médiéval. Le premier polar estonien.

    Lien Youtube BA L'énigme de Saint-Olav :

  • La nuit polaire est longue au Groenland. Pour la meubler, les chasseurs disséminés dans des cabanes sur la banquise se racontent leurs aventures, imaginaires ou pas, leurs racontars, devant une bouteille de schnaps. Un jour déboula Lady Herta, aristocrate aventurière, pour organiser un safari.

  • En 1957, une femme sublime se tue en voiture avec son amant saxophoniste, dans un pacte macabre. Elle laisse deux filles. Trente-cinq ans plus tard, lorsque l'une disparaît avec son mari, sa soeur imagine le pire et appelle le détective privé Varg Veum à la rescousse.
    Un épisode jazzy par le maître du polar norvégien.

  • Revoici linénarrable Elling, cette fois fort occupé à approcher la réalité depuis sa nouvelle base, un appartement sous tutelle. À ses côtés il a toujours son pote Kjell Bjarne, un apôtre de lordinaire. Lexistence est effrayante, mais supportable, à petites doses. Et quand Reidun entre en scène, cur sur la main et enceinte jusquaux yeux, nos braves gaillards se donnent corps et âme, et même un peu plus. Un récit tragi-comique la confrontation au monde extérieur.

empty