• Les aventures semées d'embûches d'une jeune fille rebelle et d'un bagnard et le début de la tumultueuse saga de la famille Roy en Charente.Dans la vallée des Eaux-Claires, en Charente, Claire, au tempérament rebelle, mène une jeunesse insouciante entre sa cousine et confidente, Bertille, les ateliers du moulin où son père fabrique du papier artisanal et la campagne environnante où elle se promène inlassablement, accompagnée du jeune loup qu'elle a recueilli. Mais l'univers paisible de son enfance s'effondre bientôt... Accablé de dettes, son père la promet en mariage au fils d'un riche propriétaire de la région, un jeune homme brutal et sans scrupules qu'elle déteste. Un soir, Claire fait une rencontre qui va bouleverser sa vie : celle de Jean, un jeune bagnard, évadé alors qu'il devait embarquer pour Cayenne. La passion va lier ces deux êtres que tout oppose.

  • Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de Jean Dumont, son premier amour parti travailler au loin. La vie les a séparés, mais le jeune homme lui a confié l'éducation de son enfant, Faustine, dont la mère est morte dans des circonstances tragiques.

    Au Moulin du loup, la vie quotidienne poursuit son cours paisible en cette année 1905. Les frères de Claire, Matthieu et Nicolas ont adopté la fillette, ainsi que le demi-loup, Sauvageon. Entre son vieil ami Basile, ancien instituteur aux idées humanistes, sa servante Raymonde, mariée au meilleur ami de Jean, l'ancien matelot Léon, devenu domestique chez les Roy, les travaux ménagers, sa passion pour l'herboristerie, Claire a trouvé un équilibre.

    /> Le retour de Jean, en compagnie de Térésa, une veuve tapageuse et volubile, va briser la paix de la maisonnée. Le couple emmène Faustine, au grand désespoir de toute la famille. Mais Claire ne renonce pas. Elle veut reconquérir l'homme qu'elle aime et reprendre la fillette. Sa force morale et sa sincérité viendront à bout de tous les obstacles. Jean lui revient finalement et ils se marient.

    Au fil des années, s'égrènent joies et peines. Les enfants grandissent. Puis une femme, Blanche Dehedin, arrive au moulin, pour annoncer à Jean qu'elle est sa soeur jumelle et lui offre la moitié de son héritage. Femme ambiguë, la nouvelle institutrice du village va semer le trouble dans ce foyer paisible. Mais l'amour qui unit Jean et Claire résiste à toutes les tempêtes, jusqu'à ce que la Première Guerre mondiale les sépare...

  • Janvier 1940, vallée des Eaux-Claires. La Seconde Guerre mondiale fait rage depuis quelques mois en Europe. Alors que le mari de Bertille meurt subitement, cette dernière se prend d'affection pour Janine, la fille cadette de Léon, le domestique du moulin. Cette dernière vient de subir une terrible épreuve, semant la zizanie entre les deux familles. Puis au printemps, le maire de Puymoyen demande à Claire d'héberger une famille de réfugiés chassée par l'avancée des Allemands en France occupée. La mère, Yvette, est très malade, tandis que sa fille, Anna, ne tardera pas à son tour à chambouler la vie de ceux qui ont pourtant la bonté de les héberger.

    Quant à Mathieu et Jean, respectivement frère et mari de Claire, ils décident à leur manière de tenter de chasser les Allemands de France, surtout lorsqu'une troupe de soldats réquisitionnent le château de Bertille afin d'en faire un centre de commandement. Les choses se corsent lorsqu'un jeune soldat allemand disparaît mystérieusement de la région. Rapidement les soupçons se portent sur un des membres du clan élargi de Claire. C'est véritablement le chaos dans la vallée des Eaux-Claires: fausse-couche, bagarres, meurtres, tempêtes, démence, morts, avortement et amours brisées se succèdent à un rythme effréné au fil des pages et des chapitres. Heureusement, les célébrations du trente-cinquième anniversaire de mariage de Jean et de Claire viendront mettre un baume sur le coeur de tous, même si la guerre ne fait que commencer.

  • Nous sommes en avril 1920. Même après la mort tragique de son jeune mari Denis Giraud, Faustine Roy enseigne toujours à l'institution Marianne, qui héberge une quinzaine d'orphelines. Matthieu, son ami d'enfance qui part souvent sur les chantiers un peu partout en Europe, lui rend visite le plus souvent possible, car les jeunes gens ne peuvent plus résister à l'amour longtemps contrarié qui les unit désormais.

    Or, la mort accidentelle de Raymonde, la fidèle et pétulante servante du Moulin du Loup, va plonger la famille dans le chagrin. Claire se voit obligée d'élever Janine, le bébé de trois mois que laisse la jeune femme, ainsi que Thérèse, sa fille de onze ans. Elle a également recueilli son demi-frère, Arthur, âgé de cinq ans et adopté Angéla, une des pensionnaires de l'école dirigée par Faustine.

    Une rencontre va lui redonner la force de vivre. Un jour, Victor Nadaud, son ami préhistorien, l'emmène auprès d'une châtelaine ruinée, Edmée de Martignac, dont la fille de huit ans, Marie, est très malade. Claire découvrira alors un vieux château mystérieux et utilisera pour la première fois son don de guérisseuse.

    Mais bientôt, Faustine et Matthieu sont obligés de se marier, la jeune femme étant enceinte depuis une rencontre passionnée survenue dans la grotte aux fées. Or, son deuil n'est pas achevé. C'est pourquoi Bertrand Giraud, son ancien beau-père - devenu maire du village et surtout principal bienfaiteur et gestionnaire de l'école où elle travaille -, lui en veut beaucoup. Il lui adresse alors de cruels reproches, allant jusqu'à la renvoyer.

    Mais l'amour sera plus fort que l'adversité. Pour éviter le scandale, le jeune couple s'unit civilement en présence de leurs amis et des deux familles, les Giraud et les Roy. Faustine et Matthieu peuvent enfin s'installer dans l'ancienne maison de Basile Drujon. Une fille naîtra au printemps dans des circonstances périlleuses.

    L'avenir semble donc lumineux pour les membres de la famille Roy. Claire se dévoue pour les siens et pour les malades de la vallée et Jean s'occupe de ses vignes. Pourtant, une violente tourmente sèmera la désolation quatre ans plus tard, alors que Jean s'absente avec la jolie Angéla pour un voyage au Québec qui changera l'ordre établi. Au même moment, les éléments naturels endommagent irrémédiablement le Moulin, remis en production depuis peu par Matthieu, bien décidé à devenir papetier tout comme le père de sa bien-aimée.

  • Charente, 1925. La foudre vient de frapper les étendoirs du Moulin du loup, causant un violent incendie qui ravage une partie importante des bâtiments industriels. Bénissant le ciel d'avoir au moins épargné la maison ancestrale, ce foyer qu'elle chérit tendrement, Claire attend avec impatience le retour de Jean, parti au Canada avec leur fille adoptive, Angéla. Ainsi, l'épreuve sera moins pénible à supporter. Mais dès son arrivée, la fille de Colin Roy constate que son mari a changé, montre des comportements étranges. Distant et taciturne, malgré tous les vaillants efforts qu'il investit dans les travaux de réfection, l'homme semble traîner un lourd secret qu'elle ne peut percer. Or, quand Angéla revient dans la vallée des eaux-claires, enceinte de surcroit, une tempête effroyable brise les coeurs et les âmes. Devant toute la famille réunie, la jeune fille clame alors qu'elle aime son père adoptif et prétend qu'il l'aime, lui aussi. Trahie et humiliée, surtout car elle-même n'a jamais pu avoir d'enfant, Claire chasse les deux amants du moulin. Démolie au plus profond de son âme, la guérisseuse devra surmonter cette terrible blessure et reprendre ses activités. Oui, elle doit se battre, renaître et reprendre une vie normale! Mais trouvera-t-elle la force de pardonner à l'ancien bagnard, qui de son côté, exilé d'abord chez sa soeur puis dans le sud de la France, est malade de honte et de chagrin ?

    Le chemin de la rédemption sera effectivement long et difficile, autant pour Jean que pour Angéla, réfugiée chez Bertille, la cousine de Claire. Et au bout de plusieurs mois de bouderie, de retrouvailles, de malentendus, de fuites, de crises de jalousie, de disputes et de courts et rares moments de bonheur, l'avenir brillera enfin et offrira au couple réconcilié la plus belle des récompenses...

  • Une traversée du siècle dernier, de Corrèze en Charente limousine, sur les traces de Marie dont la vie marquée d'épreuves et de joies nous livre un tableau réaliste de la vie des femmes d'autrefois.Orpheline, Marie espère pouvoir un jour goûter à la douceur d'un foyer. Recueillie par une riche famille charentaise, les Cuzenac, elle perd rapidement ses illusions. Elle est employée comme servante dans leur belle propriété, aux Bories. Elle travaille dur, confrontée quotidiennement à l'animosité de sa patronne ainsi qu'au mépris du neveu Macaire. Heureusement, Pierre, son ami et voisin, vient la réconforter et jouer inlassablement avec elle près du bois des Loups. Les années passent, Marie connaîtra la révélation de ses singulières origines. Soulagée de retrouver un pan de sa propre histoire, elle épouse son compagnon d'enfance, Pierre. Une vie somme toute tranquille s'annonce pour eux, n'étaient les mauvais penchants de Pierre, la jalousie de l'imprévisible Macaire mais aussi les affres de la Seconde Guerre mondiale...

  • Toute petite, Violaine, enfant unique, perd son père, mort de la tuberculose, puis, moins d'un an plus tard, sa mère, qui succombe à la même maladie. Dans ce petit village côtier où l'argent manque et où chaque bouche à nourrir représente un défi pratiquement insurmontable, personne ne peut recueillir la fillette cruellement éprouvée. À gauche et à droite, on cherche des solutions, une façon de lui venir en aide, mais le miracle attendu ne se produit pas.

    C'est ainsi qu'elle est envoyée dans les Pyrénées chez sa tante Marcelline et son oncle Albert qui l'accueillent froidement, pour ne pas dire brutalement, et se mettent très vite à lui mener une existence insoutenable. Heureusement, Sidonie Fernandez, une Espagnole aux dons fascinants et surnommée la «brouche» (sorcière), prend la jeune fille sous son aile et ne l'abandonne pas malgré les coups obstinés de cette terrible fatalité qui ne cesse de frapper impitoyablement.

  • Jeune et beau gabarier, Hugo, élevé par un père aimant mais taciturne, a toujours cru que sa mère était morte en le mettant au monde. Mais la réalité est tout autre. Lorsqu'il découvre la vérité, le jeune homme voit sa vie prendre un chemin qu'il était loin d'avoir soupçonné. Il va de mauvaises surprises en amères déceptions, se sent trahi à la fois par la personne la plus importante de sa vie et les ombres malveillantes du destin. Et son coeur tourneboulé l'empêche de voir que l'amour et le bonheur sont si près de lui qu'il n'a qu'à tendre la main pour les cueillir.

    Mais celle qui l'aime - et que lui ne voit pas - a la patience et la foi. Elle le sait: un jour, elle et lui, ces deux enfants du Pas du Loup, seront ensemble à jamais, comme les deux âmes soeurs qu'ils sont et ont toujours été.

  • Née en Vendée dans les années vingt, orpheline à sept ans... Son destin est tout tracé : elle sera épouse et mère, soumise à la volonté de Dieu.
    Sa vie, déjà difficile, devient un véritable calvaire quand on la marie, trop jeune, à un homme sournois et cruel. Comme il est d'usage dans la France de cette époque, ses souffrances resteront muettes, étouffées par le conformisme social et la rigueur religieuse. Face aux épreuves, elle opposera toujours une force extraordinaire - puisée dans l'amour total qu'elle porte à ses treize enfants et dans sa foi absolue en Dieu.
    En retraçant cet itinéraire, proche par bien des côtés d'un chemin de croix, Yves Viollier a surtout voulu rendre hommage au courage et à la détermination dont savent souvent faire preuve les êtres humains les plus démunis.

  • " Quand on naît femme, ici, il faut savoir tout faire. Aimer, accoucher, allaiter l'enfant, peiner au ménage, à la lessive, s'activer au plus dur : courbées sur la vase, les mains rougies, peiner au parc des huîtres et des coquillages ; renaître, mourir ici. "A Port-des-Vents, village-îlot charentais bordé par l'océan, souffle un vent continu, ravageur. Parmi les habitants, une lignée de femmes puissantes, soudées, qui habitent une petite maison de pêcheurs. Les hommes de la famille sont morts. Le rude monde marin et les passions se sont chargés de ces morts-là. Les femmes, elles, rebâtissent sans cesse ce que le vent détruit. Chaque jour elles poussent la lourde brouette pleine d'huîtres. Elles sont les passeuses, se transmettant, immuablement, les gestes de la vie, de la maternité. Autour d'Adèle, l'aïeule, vivent quatre générations de femmes : Adrienne, Marjolaine, Indiana et Elena. Elles sont restées pour toujours à Port-des-Vents, sauf Elena qui s'en est éloignée et qui y revient quand les fruits du verger abondent ; les étés à Port-des-Vents sont splendides. Il y a celle, enfin, par qui tout est arrivé : Adrienne. " Tout est de la faute de la belle Adrienne. " Car à Port-des-Vents, les passions sont dévastatrices...

  • Une presque centenaire se raconte par un été de canicule. Née en Dordogne, mariée à quinze ans et mère à seize, Toinou entraîne les siens ailleurs, jusqu'au bord lumineux de la Charente... Souvenirs d'une vie, mémoire des lieux et des paysages gravés pour toujours par la plume d'un narrateur ému. Un livre au charme proustien. Dans la lignée de L'Accent de ma mère de Michel Ragon.Au commencement, il y a ce pays que le narrateur découvre en rencontrant Marie-Claire, qui deviendra sa femme. La Charente, comme une Toscane française. Là-bas, au milieu des vignes et sur les bords du fleuve, il a rendez-vous avec Toinou dans sa ferme. A quatre-vingt-douze ans, cette femme a une énergie impressionnante. Sa mémoire est intacte, sa voix colorée par la terre de ses origines. Elle est née dans ce Périgord noir où les paysans ont brûlé le seigneur du château, près du village de Hautefaye devenu le " village des cannibales ". Toinou n'a eu qu'un seul désir : fuir ce pays dur à l'histoire sombre. Mariée contre son gré à quinze ans, elle a très vite entraîné les siens à émigrer. Ils sont partis, à pied, au début du siècle, vers une Charente plus riante. Fil après fil, Toinou dévide l'histoire de sa vie, son enfance, les deux guerres, la famille, les deuils, les travaux et les jours, un présent enfin plus tranquille, presque le bonheur, sa passion pour la danse...
    Et, tandis qu'elle parle et entre les rencontres, le narrateur tire aussi les fils de sa propre mémoire. Les mémoires des uns et des autres se croisent, s'enchevêtrent, se lient, et le roman devient oeuvre de transmission, de partage, histoire universelle, ode au courage, à la nature, au soleil, chant du monde et des terres de mémoire.


  • Les trois derniers tomes de la grande saga de la famille Roy-Dumont : La Grotte aux fées, Les Ravages de la passion et Les Occupants du domaine
    .
    Dans l'atmosphère des années 1920, alors que la France vit une période charnière, les événements s'enchaînent dans la vallée des Eaux-Claires : mariage, décès, naissance et le voyage de Jean en Amérique avec Angela, la fille qu'il a adoptée avec Claire (La Grotte aux fées). A leur retour, tous deux cachent un lourd secret. Claire, trahie, se retrouve seule dans un moulin presque entièrement détruit par les flammes. Parviendra-t-elle à leur pardonner (Les Ravages de la passion) ? 1940 : alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage, Claire et Jean réunis vont une fois encore faire preuve de courage et de générosité en accueillant une famille de réfugiés juifs et en chassant l'occupant (Les Occupants du domaine).
    Ainsi se conclut la saga des Roy-Dumont, le destin d'une famille portée par les personnages de Claire et Jean, qui, à travers les drames et les victoires de l'Histoire, ont su surmonter leurs propres tourments dans cette époque tourbillonnante.

  • - 50%

    Enfant, Renée rêvait d'échapper au sort cruel réservé aux "filles de boches ". Arrivée maintenant à la cinquantaine, elle croit pouvoir se réapproprier sa vie tout entière en restaurant le magnifique logis de Tourtras qui donne à perte de vue sur l'immense ciel de la Charente. Mais elle ne se doute pas qu'elle a rendez-vous avec son destin. Elle va réveiller un passé terrible, lourd de secrets douloureux et de haines inexpiables... Yves Viollier tient le journal de cette femme qui veut se reconstruire avec une volonté farouche, contre toutes les oppositions et les violences d'aujourd'hui et d'hier.

  • Tout commence dans un hameau au coeur des marais charentais au sein d'une famille d'agriculteurs aisés. La naissance tardive du benjamin, Michel, d'une beauté d'archange, va briser l'apparente harmonie des choses, des lieux, des êtres... Loin, loin du hameau. Loin. Là où il naîtrait à part entière. Cet enfant si beau, si singulier, a semé le trouble dans cette famille de propriétaires terriens. Le malheur d'être né trop tard.... Pendant son enfance, Michel, baptisé " Bel Ange " par Tante Didine, ne connaîtra l'affection, la douceur, la poésie des choses qu'auprès d'elle ; et le bonheur à l'ombre d'un acacia où il s'adonne à sa passion du dessin. Plus tard, il rompt avec le hameau pour suivre ses études près de La Rochelle. Un " nouveau monde ". Là, il habite chez Rose, une vieille dame adorable, éprouvée par la vie, malmenée par son entourage. Comme Didine... Alors Bel Ange, par son esprit rebelle, son inclination pour les plus fragiles, son insolente jeunesse, va bousculer l'ordre des choses. Et faire souffler un vent de liberté dans l'existence de celle qui est devenue sa protégée....

  • Trois titres parmi les plus populaires de Marie-Bernadette Dupuy réunis en un gros volume. Un hommage rendu à quinze années de succès continu.
    Profondément ancrée dans sa région natale, Marie-Bernadette Dupuy connaît tous les secrets des forêts et des rivières entre Corrèze et Charente. Elle aime et sait nous faire aimer les personnages qu'elle y trouve, jeunes filles douces et dignes dont la force est dans une infinie capacité à vaincre le malheur.
    L'Orpheline du bois des Loups. Une traversée émouvante du siècle dernier, de Corrèze en Charente limousine, sur les traces d'une enfant trouvée, Marie...La Demoiselle des Bories. De 1946 à 1970, en Corrèze, l'émouvante chronique de la famille Mesnier réunie autour de Marie, l'orpheline du bois des Loups devenue une femme forte et courageuse.Les Enfants du Pas du Loup. A partir de l'histoire vraie d'un secret de famille raconté un soir d'hiver, une évocation de la batellerie des Charentes, incarnée par un jeune gabarier et les femmes qu'il aime.

  • Enfin réunis, les trois premiers volumes de la saga du Moulin du Loup.Malgré un destin tout tracé, Claire Roy, la fille d'un maître papetier établi au moulin du Loup, ne renoncera pas à la passion qui la lie à Jean Dumont, un jeune bagnard en cavale, et qui va bouleverser sa vie (
    Le Moulin du Loup). A l'aube du xxe siècle, alors que Jean doit quitter les Eaux-Claires, Claire se voit confier l'éducation de la fille de son premier amour. Portée par son entourage et son goût pour l'herboristerie, elle a trouvé un équilibre et s'épanouit. Mais Jean est de retour au pays. Il a oublié Claire et refait sa vie. Entre retrouvailles, séparations, tandis que le terrible spectre de la Grande Guerre menace, il faudra à Claire bien du courage et de la persévérance pour venir à bout des obstacles qui entravent son bonheur.(
    Le Chemin des falaises) Les saisons ont passé sur la vallée, les personnages ont évolué, les enfants ont grandi. Alors qu'après la guerre, à l'aube des Années folles, émerge un nouveau monde dans lequel apparaissent l'électricité, le téléphone... la vie tente de reprendre un cours normal au moulin (
    Les Tristes noces). L'histoire ne s'arrête pas là, car il a fallu encore trois romans à l'auteur pour achever cette saga familiale au coeur de la Charente.

  • Un village si tranquille

    Roger Poux

    • Archipel
    • 1 Février 2014

    Borsac, un gros bourg de Charente, comme endormi sur sa terre fertile, est réveillé par un drame : Ulysse Rozier, un notable, vient d'être tué au cours d'une battue aux sangliers. Antoine, son fils, averti du décès, arrive de Guyane.Un retour difficile pour celui qui s'est tenu éloigné depuis le remariage de son père avec Laure Martin. Il rencontre Marie, la fille de Laure, renoue avec le passé, découvre une autre image de son père. Et l'amour, aussi...Borsac avait enterré un passé vieux de plus de cinquante ans, une époque où les Rondeau, famille de propriétaires terriens, avaient opté pour l'occupant - et l'armée allemande. Norbert Rondeau avait dénoncé Guy Rousset, un jeune communiste du village, jamais revenu du camp de concentration où il avait été déporté.Ce passé resurgit lorsqu'Antoine découvre une lettre de dénonciation que son père s'apprêtait sans doute à divulguer...

  • - 44%

    Une grande saga familiale au coeur des Charentes. La suite des romans Le Moulin du Loup puis Le Chemin des Falaises.1918. Après la guerre, la vie tente de reprendre son cours normal dans la vallée des Eaux-Claires. Faustine est institutrice dans un orphelinat d'Angoulême et doit épouser Denis Giraud, riche héritier du domaine de Ponriant, même si elle est restée très attachée à Matthieu, avec qui elle a grandi.
    Alors qu'émerge un monde nouveau où apparaissent électricité, téléphone..., l'existence de Faustine se révèle parsemée d'embûches et de surprises. A l'aube des Années folles, Faustine et les siens chercheront leur voie, au risque de se perdre...

  • - 38%

    Une grande saga familiale au coeur des Charentes. La suite des romans Le Moulin du Loup, Le Chemin des Falaises, Les Tristes Noces.Claire et sa famille sont à l'aube d'une ère nouvelle au moulin : de nombreux événements secouent encore la vallée des Eaux-Claires après le décès du mari de Faustine : la mort soudaine de Raymonde, la grossesse de Faustine, son mariage avec Matthieu, le voyage de Jean en Amérique, etc.
    Dans l'atmosphère des années 1920, la France vit une période charnière de progrès et de libération. Une époque tourbillonnante que traversent les personnages si vivants créés par Marie-Bernadette Dupuy.

empty