• Comme nombre de visiteurs du monde entier, Victor Legris, libraire rue des Saints-Pères, se rend à l'Exposition Universelle où la Tour Eiffel, qui vient d'être achevée, trône en véritable vedette. En ce début d'été 1889, les Parisiens ont bien du mal à se frayer un chemin dans la foule qui se presse entre les kiosques multicolores, dans les allées envahies de pousse-pousse et d'âniers égyptiens... Au premier étage de la tour, Victor doit retrouver Kenji Mori, son associé et son vieil ami Marius Bonnet qui vient de lancer un nouveau journal, Le Passe-Partout. Mais leur rendez-vous est vite interrompu : une femme vient de s'écrouler sous le coup d'une étrange piqûre. S'ensuit une série de morts inexpliquées qui vont marquer les débuts d'enquêteur de Victor Legris...
    Ces nouveaux mystères de Paris nous plongent dans la capitale des impressionnistes, ses " villages " et ses quartiers populaires.

  • Victor Legris est perplexe. Son ancienne maîtresse s'est volatilisée à la suite d'un étrange rendez-vous au cimetière du Père-Lachaise. Sa disparition aurait-elle un lien avec ce spiritisme tant en vogue, dont elle était devenue adepte ? Dans le Paris gouailleur de 1890, où le crime pousse à chaque coin de rue, Victor compte bien percer tous les mystères... " Victor Legris, libraire rue des Saints-Pères, excelle à dénouer les écheveaux de la vie. " Daniel Garcia, Le Nouvel Observateur

  • Pirou, château fort accroché au rivage du duché de Normandie, n'aurait dû être qu'une brève étape du périple de Tancrède et de son maître Hugues de Tarse. Mais en ce mois de septembre 1155, alors qu'un froid terrible s'abat sur le Cotentin, la Mort s'invite dans la citadelle. Le haut mal en est-il seul responsable ? Ou est-ce la passion secrète de Bjorn, le pêcheur, pour la maîtresse des lieux ? Ou ce cavalier noir qui rôde sur les grèves ?
    Pris dans les remous des passions, des haines et de la peur qui règnent dans la forteresse, Tancrède découvrira-t-il le secret de ses origines ? Verra-t-il se réaliser la prophétie de l'inquiétant moine rencontré sur la lande de Lessay : "Vous irez loin, fort loin, messire Tancrède. Par terre et par mer, vers des pays où l'on parle d'autres langues que la nôtre, où l'or et l'argent tapissent les murs, où les femmes sont si belles qu'on les enferme, vous serez prince parmi les princes, et mendiant aussi...' ?

  • Septembre 1941, pendant le Blitz qui écrase Londres sous des tonnes de bombes, Amelia Pritlowe, infirmière du London Hospital, apprend la mort de son père. Celui-ci lui a laissé une lettre posthume lui révélant que sa mère Mary Jane Kelly a été la dernière victime de Jack L'Éventreur. Amelia Pritlowe avait 2 ans. À compter de ce jour, elle va se lancer dans une traque méticuleuse et acharnée, poussée par le besoin vital de découvrir la véritable identité de Jack L'Éventreur
    Le 24 septembre 1941, pendant le Blitz qui écrase Londres sous des tonnes de bombes, Amelia Pritlowe, infirmière du London Hospital, apprend la mort de son père. Celui-ci lui a laissé une lettre posthume lui révélant que sa mère n'est pas morte d'une maladie pulmonaire, comme l'histoire familiale le prétend ; Mary Jane Kelly a été la dernière victime de Jack L'Éventreur. Amelia Pritlowe avait 2 ans. À compter de ce jour, Mrs Pritlowe va se lancer dans une traque méticuleuse et acharnée, poussée par le besoin vital de découvrir la véritable identité de Jack L'Éventreur. Grâce aux archives d'une pittoresque société savante de "riperristes', en confrontant témoins et survivants, elle va reconstruire dans ses carnets les dernières semaines de sa mère et la sanglante "carrière' de l'Éventreur. En décryptant des documents d'époque, Michel Moatti recompose l'atmosphère nocturne et angoissante de l'East End du XIXe siècle. En redonnant vie aux victimes, en recomposant leurs personnalités sociales et affectives, il propose une solution à l'énigme posée en 1888 : qui était Jack the Ripper ?


  • Redécouvrez une histoire du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, qui confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, qui a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et qui vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !
    Drôle de flic que le commissaire Léon ! Belge, il vit à Montmartre avec maman, a son QG au bistrot du coin, et depuis qu'il a arrêté de fumer il tricote des paletots ringards pour son chien Babelutte... Mais il mène ses enquêtes tambour battant, entouré de personnages hauts en couleur. Au menu, des aventures loufoques et grinçantes, pimentées d'humour noir. Pas étonnant que Frédéric Dard ait parrainé la série lors de sa première parution...
    Dans
    Madame Édouard
    , Irma, le " travelo ménagère ", revoit enfin sa fille. Bonheur de courte durée puisque, passé la surprise d'apprendre que son père est devenu travesti, la gamine disparaît, au moment même où l'on retrouve des cadavres de jeunes filles derrière des tombes de peintres célèbres... Le commissaire Léon va enquêter, flanqué de son adjoint, une catastrophe ambulante ! Quant à sa secrétaire, elle est trop occupée à se choisir de nouveaux seins... Pas aidé, le gaillard !

  • Nous sommes en avril 1156 à Barfleur, six mois après le tumultueux séjour de Tancrède et de son maître Hugues de Tarse au château de Pirou.
    Alors qu'une mystérieuse série de meurtres sème la terreur dans le port, les deux hommes embarquent sur un navire de guerre normand placé sous la garde d'une élite de combat : les Guerriers fauves.
    Mais gagner la Méditerranée par voie de mer quand on transporte un trésor offert par Henri II Plantagenêt à Guillaume Ier, roi de Sicile, est un long et périlleux voyage.
    Embuscades aux escales, tempêtes, récifs, attaques de pirates, les dangers ne manquent pas pour Hugues et Tancrède, surtout quand un membre de leur équipage est retrouvé mort, sa peau gravée de lettres de sang.

  • En ce jour d'avril 1892, à Paris, toute l'équipe de la librairie de la rue des Saints-Pères est sens dessus dessous ! L'appartement de Kenji Mori, l'associé et père adoptif de Victor Legris, vient d'être cambriolé. Mais, fait étrange, les voleurs n'ont emporté qu'une coupe exotique sans valeur. Bientôt, le libraire enquêteur va découvrir combien cet objet attise les convoitises... Dans un Paris hanté par la peur des attentats terroristes, au lendemain de l'arrestation d'un certain Ravachol, Victor Legris est entraîné dans une enquête en forme de cache-cache fatal qui le conduira jusque dans le milieu des chiffonniers parisiens et au coeur du quartier des Enfants-Rouges.
    " Dans l'ombre des héros, le coeur de Paris palpite, tout un peuple de petites gens s'anime, dans la grande tradition du roman populaire. "
    F. L., L'Yonne républicaine

  • La Sicile est au bout du voyage quand débute ce troisième volet de La Saga de Tancrède le Normand. Mais, au printemps 1156, la Méditerranée recèle plus d'un piège pour les deux navires de guerre partis des semaines plus tôt de Barfleur.
    Hugues de Tarse et Tancrède d'Anaor devront une fois encore combattre côte à côte pour survivre tant aux tempêtes qu'à l'assaut des pirates barbaresques.
    Mais les pièges les plus redoutables ne sont pas les plus visibles. Un navire rôde alentour, menaçant, inquiétant, à l'image de celui qui le dirige et qui se fait appeler le Diable de la Seudre. Un homme qui n'en est presque plus un et qui, assoiffé de vengeance, risque fort de ne pas emprunter seul la route qui le mène vers l'Enfer.

  • Paris divisé gronde et se passionne pour le procès du siècle : l'affaire Dreyfus. Tandis que Zola rédige son célèbre J'accuse, Victor Legris et Joseph Pignot se trouvent mêlés malgré eux à une série de meurtres qui frappent bouquinistes et habitués du quai Voltaire. Dans cette ambiance délétère, les deux hommes tentent d'assembler les pièces éparses d'un bien étrange puzzle.
    " Pour nous faire voyager dans le temps, Claude Izner utilise la machine la plus fiable qui soit, celle de la langue. Elle nous transporte en un instant magique au coeur du Paris populaire. "
    Thierry Hubert, Le Dauphiné libéré

  • Parti, sur la foi d'une prophétie, des confins de la verte Normandie à la Sicile, puis aux Etats Latins d'Orient, Tancrède s'évade des geôles d'Alep pour rejoindre Antioche où un mystérieux assassin sème la terreur. L'occasion pour lui de mettre en pratique l'enseignement de son maître Hugues de Tarse. C'est au coeur de cette terrible enquête où s'affrontent les intérêts de Byzance et de Venise, qu'il croisera Naïri, la princesse arménienne, dont le regard couleur de Nil hantait ses rêves bien avant leur rencontre. Avec ce septième et dernier volume s'achève - mais est-ce bien une fin ?- la saga de Tancrède d'Anaor.


  • Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !

    Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !

    Le fantôme de Fellini
    Jeannot, le patron du Colibri, un croustillant bistrot montmartrois, a gagné un voyage en groupe à Rome. Lui et sa belle bande de zouaves vont s'en donner à coeur joie : Rose, ancienne pute, ramènera des scouts tous les soirs, pendant qu'Irma, le travelo ménagère, fantasmera sur un beau gladiateur et que le Pin's, un nain camelot, se fera enfermer dans le musée de cire avec Blanche Neige... Pendant ce temps, le commissaire Léon va trouver des cadavres décapités et tomber amoureux du fantôme de Gelsomina. Rome comme vous ne l'avez jamais vue !


  • Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !

    Le commissaire Léon pensait passer quelques jours de vacances tranquille à naviguer sur le canal de l'Ourcq. C'était compter sans un premier cadavre, celui d'une jeune femme défigurée, retrouvée dans l'eau. Puis un second, toujours le long du parcours... Il va falloir reprendre du service !

  • On retrouve notre héros, Gondemar de Rossal qui a maintenant découvert la Vérité et s'en trouve ébranlé.
    Cette révélation lui a été faite à Montségur par l'Ordre des Neuf, ordre qu'il devra bientôt diriger. À ce titre, il prend connaissance d'instructions laissées à l'intention des détenteurs de ce poste. Il y apprend qu'Hugues de Payns a créé deux Ordres distincts, chacun protégeant sa part de la Vérité et chacun ignorant tout de l'autre. Une seule personne connaît les deux emplacements : le CANCELLARIUS MAXIMUS, seul juge du moment où la Vérité sera regroupée et révélée au monde. Le temps venu, celui qui sera chargé de regrouper les deux parties deviendra le LUCIFER, porteur de Lumière. Dans ce deuxième tome, notre héros se rend à Toulouse. Il y fait la connaissance du comte Raymond Roger de Foix, frère de dame Esclarmonde, et de son fils Roger Bernard II. Il y rencontre aussi Cécile de Foix, auprès de laquelle il trouve l'amour et la tendresse auxquels le damné en sursis qu'il est n'a jamais eu droit. Damné est un roman historique, dont les thèmes (catharisme, Templiers, Croisades) intriguent et fascinent le grand public. C'est aussi une quête personnelle pour le salut de l'âme, qui menera le héros dans une intrigue quasi policière. Damné, c'est aussi une belle aventure et des personnages attachants et hauts en couleurs. Servie par une écriture fluide et simple, cette série nous fait aussi découvrir avec justesse les lieux et les personnages importants qui ont marqué la croisade contre les Cathares.

  • En cette année 1160, l'Etna gronde et un tremblement de terre ébranle la Sicile d'est en ouest. Alors que s'élabore un traité avec le doge de Venise, ces soubresauts de la nature seraient-ils les signes annonciateurs des bouleversements à venir ? Car l'on conspire à Palerme et c'est à la vie du trop puissant chancelier du roi Guillaume Ier que l'on en veut. Pris dans les mailles du complexe jeu politique du royaume normand, pour la première fois de leur existence, Tancrède d'Anaor et son maître Hugues de Tarse se retrouvent face à face. Hugues, dont l'amour qu'il partage avec Eleonor, son épouse, est mis à rude épreuve, est accusé de crime contre l'État. Et c'est un nouveau pan de la prophétie dont les termes jalonnent le destin du jeune Tancrède qui se joue...
    INÉDIT

    "Grands détectives" dirigé
    par Jean-Claude Zylberstein


  • Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !

    Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !
    Clair de lune à Montmartre

    Entre deux mailles de tricot, le commissaire Léon enquête sur de curieux meurtres, dans la maison de retraite Le Clair de lune, à Montmartre. Mais les p'tits vieux ont la peau dure et la langue trempée dans le vitriol ! Sur un air de Carmen Cru assaisonné aux vacheries, un grand moment d'humour noir bien piquant.


  • Redécouvrez une histoire du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, qui confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, qui a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et qui vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !
    Drôle de flic que le commissaire Léon ! Belge, il vit à Montmartre avec maman, a son QG au bistrot du coin, et depuis qu'il a arrêté de fumer il tricote des paletots ringards pour son chien Babelutte... Mais il mène ses enquêtes tambour battant, entouré de personnages hauts en couleur. Au menu, des aventures loufoques et grinçantes, pimentées d'humour noir. Pas étonnant que Frédéric Dard ait parrainé la série lors de sa première parution...
    La nuit des coquelicots
    démarre sur les chapeaux de roue... Après une grosse fête, trois amies rentrent en voiture. Un moment de distraction, et elles renversent une petite fille qui traversait la route, un bouquet de coquelicots à la main. Panique à bord ! La vie de ces trois femmes va basculer. Heureusement, entre deux mailles de tricot, Léon va dénouer les fils de cette diabolique histoire de vengeance...

  • Dans le Paris trépidant de la fin du XIXe siècle, l'ombre de la mort rôde sous la flamboyante coupole de l'Opéra. Parmi les rats et les étoiles, un petit homme méprisé de tous, rongé par la colère, est tapi dans l'ombre. Lorsque le prétendant d'une diva meurt au cours d'un mariage champêtre, tous croient à un malheureux accident. Mais bientôt, les morts s'accumulent... Victor Legris et Joseph Pignot, le truculent duo de la librairie Elzévir mènent cette fois l'enquête dans le dédale des coulisses du Palais Garnier. Du Paris foutraque des forains aux ors de l'Opéra, la nouvelle affaire des limiers les plus gouailleurs de la Ville lumière les entraîne à toute vapeur dans une étrange danse macabre.

  • Quand, en l'été 1156, débute ce cinquième épisode de la saga de Tancrède le Normand, des siècles ont passé depuis la domination des Grecs et des Romains, mais les étendues sauvages de l'intérieur de la Sicile sont restées inchangées. C'est dans ce pays de légendes, entre villa romaine et temples grecs, qu'est découvert le cadavre atrocement mutilé d'une servante. La " bête ", homme ou démon, fait régner la terreur en s'attaquant aux filles et aux femmes qui ont la malchance de croiser son chemin. Pour la première fois de sa vie, Tancrède d'Anaor, le disciple de Hugues de Tarse, se trouve seul face au crime et doit, tout en se débattant dans les affres d'une passion tumultueuse, débusquer celui qui le défie. Il ne peut se douter que c'est bien plus que sa vie qu'il risque en se lançant dans la traque du monstre dont seul le sang des ombres peut apaiser la fureur...
    INÉDIT
    "Grands détectives" dirigé
    par Jean-Claude Zylberstein


  • Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !
    Réunis à la campagne en hiver pour l'anniversaire du chef de famille, les Rastignac, riches et puissants, semblent vraiment bien sous tous rapports. Oui, mais voilà : Arnaud n'arrive jamais. Et tout se déglingue.


  • Le Carrefour des Écrasés, situé entre la rue Montmartre et le Faubourg Poissonnière, porte bien son nom. En ce mois de novembre 1891, le corps " sans visage " d'une jeune femme est découvert au petit matin sur le carrefour. Tout de rouge vêtue, la jeune femme ne portait pas de chaussures.
    Ce même jour, un certain Grégoire Mercier, " berger en chambre " rue des Reculettes (XIIIe arrondissement), rapporte à Victor Legris, libraire et enquêteur à ses heures, un escarpin rouge de femme, contenant, en guise de semelle, le papier à en tête de sa librairie de la rue des Saints-Pères.
    Claude Izner, dans cette troisième aventure de l'intrépide Victor Legris et de son truculent commis, Joseph, nous entraîne de nouveau dans un merveilleux voyage au coeur du Paris de la fin du XIXe siècle.
    " Tout y est, le style, l'ambiance aussi savoureuse que les dessins de Tardi, l'humour et cet amour des livres sans lequel il n'y aurait pas de bonne littérature populaire. "
    T.H., Dauphiné libéré

  • Par une chaude nuit d'août 1895, la chute d'une météorite en forêt de Montmorency bouleverse le train-train du libraire-enquêteur Victor Legris, de son père adoptif Kenji Mori, et de Joseph Pignot, ancien commis récemment promu associé. Cet événement spectaculaire entraîne, suite à un rocambolesque concours de circonstances, une série de meurtres mystérieux. Lancée à la poursuite d'une confrérie haute en couleur dont les membres ne font pas de vieux os, d'un jeune gandin en quête d'un trésor et d'une pierre maudite, l'aventureuse équipe sillonne un Paris fin de siècle gouailleur et canaille à un rythme d'enfer. Rendez-vous est pris avec le diable !

  • En cette année 1896, c'est décidé, les enquêtes, c'est bien fini pour Victor Legris, le libraire de la rue des Saints-Pères, également connu comme le plus fin limier de Paris... Mais lorsqu'il découvre le corps d'une de ses amies, Alexandrine Piote dite " tata Bric-à-brac ", se balançant au bout d'une corde, son incurable goût pour le mystère reprend le dessus. La victime lui avait soumis la veille une énigme à résoudre et Victor en est sûr, si tata Bric-à-brac a passé l'arme à gauche, ce n'est pas de son plein gré ! Avec l'aide de son associé, Joseph Pignot, toujours prêt pour l'aventure, il se lance sur les traces de l'assassin. Leurs pas les mènent dans l'un des quartiers les plus miséreux de la capitale, la Butte aux Cailles, où une maison abandonnée, de sinistre réputation, semble être le coeur de mystérieuses activités. Dans les ruelles malfamées du " faubourg souffrant ", les intrépides détectives de la librairie Elzévir ont rendez-vous avec le crime.
    INEDIT

  • Une enquête passionnante, dans le monde des soyeux à Lyon, qui éclaire sur les tout premiers pas de la police scientifique. Le Sang des bistanclaques raconte aussi le parcours d'une folie individuelle, le portrait d'un enfant de la Croix-Rousse devenu tueur en série.
    Lyon, mai 1920. Une enquête est ouverte à la suite de la découverte du cadavre putréfié d'une vieille femme. Pour ne pas ternir la réputation de sa ville, rivale de Paris et ses Brigades du Tigre, le procureur confie l'affaire au tout nouveau laboratoire de la police scientifique de Lyon, le premier au monde, dirigé par deux experts : l'éminent professeur Hugo Salacan, et le commissaire Victor Kolvair, rescapé des tranchées. L'autopsie du corps révèle d'étranges sévices... Cette enquête criminelle dévoile deux visions de la police et de la science, dans une France en pleine mutation...

  • Octobre 1899. Pour de savants astronomes, aucun doute possible : la fin du monde est une affaire de jours. Alors que ce présage assombrit les rues de Montmartre, un cadavre entouré d'objets étranges est découvert impasse du Cadran. Le premier crime d'une longue série, qui engage Victor Legris et Joseph Pignot dans une course contre la montre...
    Au coeur d'un Paris authentique et bouillonant, nos célèbres limiers devront déjouer les mystères à rebours du temps !

empty