• - 38%

    Sodoma

    Frédéric Martel

    " L'homosexualité dans le clergé est une question très sérieuse qui me préoccupe. " Pape François
    Le célibat des prêtres ; l'interdiction du préservatif par l'Église ; la culture du secret sur les affaires d'abus sexuels ; la démission du pape Benoît XVI ; la misogynie du clergé ; la fin des vocations sacerdotales ; la fronde contre le pape François : un même secret relie toutes ces questions. Ce secret a longtemps été indicible. Il porte un nom : Sodoma. La ville biblique de Sodome aurait été détruite par Dieu en raison de l'homosexualité de ses habitants. Or, aujourd'hui, c'est au Vatican que l'on trouve l'une des plus grandes communautés homosexuelles au monde. Pendant quatre années, Frédéric Martel a vécu en immersion à l'intérieur du Vatican et mené l'enquête sur le terrain dans une trentaine de pays. Il a interrogé des dizaines de cardinaux et rencontré des centaines d'évêques et de prêtres. Ce livre révèle la face cachée de l'Église : un système construit depuis les plus petits séminaires jusqu'au Vatican à la fois sur la double vie homosexuelle et sur l'homophobie la plus radicale. La schizophrénie de l'Église est insondable : plus un prélat est homophobe en public, plus il est probable qu'il soit homosexuel en privé. " Derrière la rigidité, il y a toujours quelque chose de caché ; dans de nombreux cas, une double vie. " En prononçant ces mots, le pape François nous a confié un secret que cette enquête vertigineuse révèle pour la première fois.Sodoma paraît simultanément dans vingt pays.


  • Le nouveau chef d'oeuvre de l'auteur de L'Héritage des Templiers.

    325. L'empereur Constantin convoque à Nicée un concile général des évêques de l'Empire romain afin de fixer les dogmes de l'Église chrétienne.
    1070. L'Ordre religieux et militaire de Saint-Jean de Jérusalem est créé. Après l'expulsion des croisés de Terre sainte, il s'installe à Malte et reçoit, en 1312, les biens des Templiers. En 1798, sur les traces d'un secret bien gardé, Bonaparte arrive dans l'île et provoque l'éclatement de l'Ordre.
    2019. À la mort du pape, un conclave se réunit. Une conspiration se trame alors autour de mystérieux documents, datant du concile de Nicée, qui, s'ils étaient dévoilés, pourraient mettre l'Église en péril. En quête de ceux-ci, Cotton Malone va devoir affronter une société occulte et décrypter bon nombre d'énigmes historiques et religieuses pour percer le dernier secret du Vatican.
    Plus de 5 millions d'amateurs de thrillers et de passionnés d'histoire ont déjà plébiscité à travers le monde les romans de Steve Berry où ésotérisme, action et suspense se conjuguent à merveille.
    " Steve Berry est sans conteste le maître du genre. " Dan Brown

  • LES SECRETS LES PLUS SOMBRES DU VATICAN Depuis des siècles, trois prophéties annoncent la mort du pape - " l'homme en blanc " - et la chute du Vatican avec elle.Depuis des siècles, trois prophéties annoncent la mort du pape - " l'homme en blanc " - et la chute du Vatican avec elle.
    Alors que des documents de première importance sont volés dans la cité pontificale, le pape fait appel à Tomás Noroñha pour l'aider à les retrouver.
    Celui-ci commence son travail d'investigation dans les catacombes de la basilique Saint-Pierre, mais sa mission prend très vite une nouvelle tournure. Le souverain pontife vient d'être enlevé, il est menacé de mort. Le compte à rebours commence et le chaos menace. Des millions de personnes descendent dans les rues, les attentats s'enchaînent et plusieurs pays se préparent à entrer en guerre. Le désormais célèbre cryptologue n'a pas d'autre choix que plonger dans les mystères du Vatican pour retrouver le pape et mettre fin à cette situation apocalyptique.

  • Chacun de nous est à la recherche d'un sens à sa vie, de la réalisation d'un rêve, d'un espoir comblé. Mais pour le pape François, le secret du bonheur réside dans la liberté, qui peut faire d'une vie une existence riche, d'une personne un phare guidant son prochain.
    François nous emmène sur le chemin de l'accomplissement de soi et d'une joie immanente qui nous permet de surmonter nos peines et les difficultés de la vie. Il nous rappelle aussi que le bonheur est affaire, non pas de croyance, mais d'écoute, d'ouverture au monde et d'altruisme.

  • Que savait Pie XII des atrocités commises pendant la guerre et quand en a-t-il été informé ?
    Le Saint-Siège a-t-il fait tout ce qui était en son pouvoir pour secourir les victimes de la barbarie nazie ?
    Les archives inédites de la Secrétairerie d'État du Saint-Siège révèlent pour la première fois leurs secrets sur le rôle de Pie XII et du Vatican pendant la Seconde Guerre mondiale : correspondance avec le président Roosevelt dans le but d'empêcher l'escalade de la guerre ; soutien du pape au réseau de l'Escape Line romaine (filière d'évasion) pour venir en aide aux plus persécutés ; tentatives diplomatiques du Saint-Siège d'infléchir la politique du IIIe Reich ; rejet des lois anti-raciales de Pétain ; organisation en urgence de baptêmes pour sauver des milliers de Juifs de la déportation, ou encore dénonciation de prêtres nazis au pouvoir en Slovaquie.
    Ces documents uniques mettent en lumière l'influence souterraine du Vatican et le rôle crucial joué par le pape dans l'Europe occupée par les nazis. C'est la diplomatie " douce " dans ce qu'elle a de plus fort.

  • Adoré, questionné, conspué... Le pape François suscite des réactions diverses. Ses ambitions libérales ont désarçonné nombre d'institutions et de groupes qui avaient prospéré sous ses prédécesseurs... Alors que les rumeurs d'une possible démission prochaine se font entendre, voici le portrait de l'homme qui veut changer l'Eglise.
    En ce dimanche des Rameaux 2020, le pape Francois a choisi de centrer son homélie sur le thème de la trahison et de l'abandon.
    Comment ne pas lire ses mots terribles comme le sous- titre des luttes qui se déroulent aujourd'hui au Vatican et jusqu'aux confins de l'Église catholique universelle ?
    Comment ne pas y voir les successeurs de Judas : ce quarteron de cardinaux à la retraite, ces réseaux traditionalistes, riches de relais financiers et médiatiques ; ces fonctionnaires zélés de leur propre inertie, bureaucrates qui n'attendent que la mort (ou la démission) de Francois pour reprendre leurs affaires, leur petite routine ?
    Fondée sur une enquête menée à Rome, cette biographie explore sept ans de pontificat et éclaire les difficultés rencontrées par un pape en butte à une farouche opposition interne, qui rêvait de moderniser l'Église, de la sauver en la réformant.

  • De Pie XII à François, il y a toujours eu une femme dans la proximité de chaque pape. En historienne, Bénédicte Lutaud dresse leur portrait. En journaliste, elle enquête sur la réalité de leur influence. En femme, elle interroge la place des femmes au Vatican. Une investigation surprenante, émouvante, questionnante. Elles se prénomment Wanda, Lucetta, Tekla, Hermine, Pascalina. Ils s'appellent Pie XI, Pie XII, Jean-Paul II, François. Ils les admirent, les consultent, les protègent. Intellectuelles, fines diplomates ou muses spirituelles, elles relisent leur discours, inspirent leurs plus grands textes et déterminent certaines de leurs plus grandes décisions. Laïques ou religieuses, c'est au contact de ces femmes d'exception que les héritiers du trône de Pierre ont changé leur regard sur le " sexe faible ", et défendu, chacun à leur manière, leur rôle indispensable au coeur de la société. Si ces femmes ont eu un accès privilégié au Vatican, elles ont toujours oeuvré en coulisses. Par souci de discrétion, par humilité, ou bien contre leur gré. Toutes, pourtant, ont dû affronter de véritables réticences de la part de la Curie romaine, jalouse de la confiance que leur accordait le Saint-Père.
    De Rome à Cuba, en passant par la Pologne, l'Allemagne et les États-Unis, une investigation surprenante, émouvante, et qui pose de manière originale la question de la place des femmes dans l'Église.

  • Jean-Paul II

    Collectif

    Pour vous, les Éditions Chroniques reviennent sur le destin exceptionnel de Jean-Paul II, le premier pape polonais disparu en 2005 et béatifié en 2011. Encore présent dans tous les esprits, cet ouvrage s'est attaché à retracer en 184 pages et plus de 300

  • La librairie, la presse, le cinéma ont répandu le mythe selon lequel Benoît XVI et François seraient opposés. Ce livre, voulu, écrit, signé par les deux papes prouve le contraire. Ils y exposent, chacun avec sa sensibilité mais dans un accord parfait, les grands sujets de la foi. Un immense duo symphonique. Un événement majeur. L'enseignement absolu.
    Présenté par le cardinal
    PIETRO PAROLIN
    Événement majeur, ce livre d'enseignement constitue le premier catéchisme postmoderne, à l'heure de toutes les incertitudes planétaires.En décidant de publier ce livre à deux voix et à quatre mains, le pape émérite Benoît XVI et le pape François n'ont pas voulu seulement tordre le coup au mythe selon lequel ils s'opposeraient. Ou simplement démontrer leur affection mutuelle, pourtant bien réelle et qui perce tout au long de ces pages. Ils ont décidé dans la communion au Christ qui les lie, chacun d'entre d'eux et tous deux ensemble, d'offrir une méditation commune sur les grandes interrogations des hommes et des femmes d'aujourd'hui, et sur les réponses que la foi leur propose en éclairant ses points fondamentaux.
    Comme l'écrit le cardinal secrétaire d'État Pietro Parolin, ce livre sans précédent constitue une " formidable introduction au christianisme ". Les particularités en termes de style, de méthode, de préoccupation s'y révèlent un enrichissement dynamique. Sur la prière et la justice, la famille et l'écologie, l'amour et la mort, la vérité et la miséricorde, et d'autres sujets encore, ce duo symphonique montre, dans l'esprit de Vatican II, " la nouveauté dans la continuité " qui caractérise la voix une de l'Église.

  • Françoisphobie

    Yves Chiron

    Pourquoi le pape le plus aimé hors de l'Église est-il le plus mal-aimé au sein de l'Église ? Les catholiques en crise lui reprocheraient-ils sa lutte contre l'idée de chrétienté au nom de l'idéal du christianisme ? Alors que l'humanité redécouvre sa vulnérabilité, voici un immense plaidoyer en faveur de François, l'ultime géant de la compassion universelle.
    Du jamais vu ! Partout, aux quatre coins du monde, des milliards d'individus qui ne sont pas chrétiens reconnaissent dans l'actuel successeur de Pierre le témoin et le champion de l'humanité. Dans les frontières du Vieux Continent, aux États-Unis, et jusque entre les murs du Vatican, il se trouve toutefois des catholiques pour voir en lui le diable. Ce sont eux, les phobiques de François, qui distillent un
    François bashing permanent.
    Pourquoi le pape le plus apprécié hors de l'Église est-il le plus malapprécié au sein de l'Église ? Il fallait l'historien Yves Chiron pour décrypter les mensonges et les manoeuvres de militants et idéologues qui ont perdu le sens de l'Église et qui s'appuient sur certains hiérarques conservateurs. Ces " Françoisphobes " refusent de voir dans ce pontificat " un coup de poing dans l'estomac que nous a administré l'Esprit Saint pour nous réveiller ", selon l'expression du cardinal Scola.
    Que François apporte à toutes et à tous, sans discrimination, la Bonne nouvelle de l'amour, voilà l'intolérable pour ces nouveaux inquisiteurs. Quitte à ce que, complotant contre le pape de la compassion, ils se retrouvent à conspirer contre le Dieu de la miséricorde.
    Une démonstration implacable, nourrie de révélations, au service de la vérité.

  • Voici le Sodoma médiéval. Au XIe siècle, le théologien Pierre Damien écrit au pape pour dénoncer les vices et les turpitudes du clergé. Rome le condamne au silence. Mille ans plus tard, son texte est enfin traduit. Une révélation fracassante sur la longue marche de la tolérance zéro. Un millénaire avant les révélations actuelles sur les scandales sexuels au sein du clergé, l'ermite Pierre Damien se fait déjà lanceur d'alerte. Au milieu du xie siècle, il écrit au pape Léon IX pour dénoncer, dans un rapport détaillé, les dérives des moeurs dans l'Église, singulièrement chez les évêques, moines, prêtres, diacres censés incarner l'institution et donner l'exemple. Pour encore plus de clarté, il intitule ce réquisitoire Gomorrhe, le pendant de Sodome dans la Bible. Mais ce brûlot est censuré dès son époque, et il passe encore aujourd'hui pour un livre scandaleux.
    C'est ce texte, à la fois intransigeant et prophétique et d'une surprenante actualité, qu'édite et traduit pour la première fois en français Jean-François Cottier.
    Un texte sidérant, venu du Moyen Âge, mais conduit à la manière d'un breaking news contemporain.

  • Un petit guide pour tous ceux qui manquent de repères et ont besoin de l'éclairage bienveillant d'un Pape dont l'honnêteté et l'intégrité intellectuelle sont sans concessions.Les paroles du Pape François s'adressent à tous, croyants ou non. Sa spontanéité, sa générosité, sa spiritualité mais aussi son pragmatisme apportent des réponses à nombre de questions du quotidien. Jorge Mario Bergoglio parle de l'amour de Dieu, de celui du prochain et de multiples autres sujets. Peu conformiste, il en parle avec une grande liberté de ton ; il sourit, fronce les sourcils, s'indigne parfois... Devant des populations de religions et de cultures souvent différentes, le premier Souverain Pontife Jésuite de l'Histoire, doté d'une mémoire prodigieuse, s'exprime avec son coeur et une subtilité propre à son Ordre. A ses côtés on redécouvre l'optimisme, on apprend à relativiser, à être plus tolérant, à vivre une contagion de la solidarité. Depuis son élection en 2013, j'ai accompagné le Pape Argentin pour Paris Match dans 28 pays et ai eu la chance de le rencontrer régulièrement au Vatican. Il m'est donc venu l'idée de ce recueil dans lequel j'ai sélectionné ses pensées qui me paraissent les plus profondes et les plus émouvantes. Un petit livre à toujours avoir avec soi. En somme à glisser dans la poche et à méditer en une période où chacun a vraiment besoin de repères.
    Caroline Pigozzi

  • La foi aurait-elle persécuté la raison ? Dénonçant ce mythe facile, c'est en philosophe des sciences que Rémi Sentis réécrit l'histoire des relations en réalité passionnées entre l'Église et l'Académie. Un travail visionnaire qui éclaire le présent par le passé. À savourer.
    La foi contre l'intelligence, l'inquisition contre l'expérimentation, mais aussi Galilée ou Copernic contre Dieu : la légende noire d'une exclusion réciproque entre Révélation et Science tient-elle face à la description des avancées scientifiques durant les trois siècles précédant Newton ? Non, répond Rémi Sentis en se fondant sur l'histoire. Toutes les relations entre l'Église et la science montrent au contraire un rapport autrement complexe et, surtout, infiniment plus fécond, singulièrement au regard de l'anatomie, de l'astronomie, de la physique, de la chimie ou de l'alchimie. Alors que la science semble toujours en recherche de conscience, et que les scientifiques cherchent des modèles d'explication intégrant la dimension mystérique de la vie et de l'univers, il convient d'approfondir un dialogue en rappelant qu'en fait, celui-ci n'a jamais cessé.
    Les sciences modernes ne seraient-elles pas nées dans un creuset chrétien ? Un magnifique traité de l'anti-préjugé, un voyage extraordinaire dans les pas de nombreux historiens des sciences, un appel à voir plus loin.

  • Emilio Sandoz, linguiste et prêtre, est le seul survivant d'une mission de contact avec des extraterrestres sur une planète lointaine. Il en revient marqué du sceau de l'infamie : là-bas, il se serait prostitué et aurait tué un enfant...
    Que s'est-il réellement passé ? Que sont devenus les autres membres de l'expédition ? D'où viennent ces cicatrices terribles sur ses mains ?
    Roman inoubliable et bouleversant, Le Moineau de Dieu raconte cette première expédition et l'histoire d'Emilio, posant mille questions sur notre rapport à l'altérité et à notre propre humanité. Premier livre de Mary Doria Russell, elle-même anthropologue renommée, il a été récompensé par le British Science Fiction Award et les prix Arthur C. Clarke et James Tiptree, Jr.

  • Le pape François lance, dans cette première encyclique entièrement de sa main, un appel à tous les hommes pour préserver la terre, notre « maison commune ».
    Sensible à « la grandeur, l'urgence et la beauté du défi qui se présente à nous », le pape interpelle les chefs d'Etat aussi bien que les simples citoyens pour délivrer un message fort non seulement sur l'environnement mais sur la place de l'homme au sein de la création.Donnant à l'écologie une résonance profondément humaine, sa réflexion nous tourne vers les liens qui unissent tous les hommes et nous invite à remettre l'économie et la politique, qu'elles soient internationales ou locales, au service de la personne humaine avec une attention toute particulière pour les plus pauvres.
    Un texte magistral sur notre responsabilité commune pour préserver la création et tous ceux qui l'habitent et continuer à nous en réjouir ensemble dans la lignée de Saint François d'Assise.

  • L'essentiel de la vie, du message, de l'héritage et des textes emblématiques de saint Jean-Paul II (1920-2005), l'un des papes les plus médiatiques, influents et vénérés du XXe siècle, canonisé par le pape François en 2014.Le premier pape polonais de l'histoire suscita un engouement médiatique au moins aussi important que celui du pape François. Sans cesse dans l'actualité, il défraya également la chronique géopolitique de la fin du XXe siècle pour sa lutte contre le communisme. Mais Jean-Paul II (1920-2005) fut aussi un mystique profond, un véritable intellectuel, polyglotte, curieux de tout, qui exerça une influence lumineuse sur des générations de catholiques. En France tout particulièrement, le pays qu'il aimait le plus - après la Pologne. Il a été canonisé par le pape François en 2014.

  • Après le succès de La sexualité selon Jean-Paul II, Yves Semen développe une spiritualité conjugale fondée sur la théologie du corps de Jean-Paul II.Le concile de Vatican II affirmait que le mariage était une authentique vocation chrétienne capable de conduire les époux à la sainteté. Et pourtant, même si certains mouvements de spiritualité conjugale ont ouvert des pistes remarquables, la spiritualité conjugale demeure aujourd'hui le parent pauvre de la spiritualité chrétienne. Pourquoi ? Probablement parce qu'il lui manquait de pouvoir se construire sur une vraie théologie du mariage, ce qui la condamnait à demeurer au stade des intuitions.
    Ce socle théologique a été donné par Jean-Paul II entre 1979 et 1984, dans ses catéchèses sur la théologie du corps qui renouvellent entièrement la pensée de l'Église sur le corps, la sexualité et le mariage. Vingt-cinq ans plus tard, et dans le prolongement de son ouvrage
    La sexualité selon Jean-Paul II, Yves Semen brosse, dans ce premier essai de spiritualité conjugale, douze esquisses à partir de thèmes essentiels puisés dans la théologie du corps de Jean-Paul II : le mariage, une vocation ; l'eucharistie, modèle du mariage ; grandeurs et humilités du mariage ; le pardon dans la vie conjugale ; les croix et les joies du mariage ; les époux et la chasteté ; la sainteté à deux...
    Même s'il est solidement référencé au plan théologique, ce livre est accessible à tous et illustré d'exemples puisés dans le simple quotidien de la vie des époux.

  • La foi au-delà du ressentiment ; fragments catholiques et gays Nouv.

    On ne peut plus nier l'homosexualité dans l'Église. Mais " sortir du placard " ne suffit pas à vivre. Revenant sur son parcours d'exclu, un grand théologien " gay " explore la bible pour que cessent de part et d'autre le préjugé et le ressentiment, et que s'instaure la vérité de la fraternité. Une confession courageuse, un programme ambitieux.
    Voici la plus émouvante des confessions, le plus dérangeant des témoignages et la plus importante des réflexions sur l'homosexualité au sein de l'Église.
    Anglais converti au catholicisme, devenu prêtre par vocation, et bien avant d'être reconnu comme un théologien majeur, James Alison a décidé de ne plus être le complice du mensonge ecclésiastique. Maintenu, malgré tout, dans son sacerdoce par l'intervention personnelle du pape François, ce spécialiste de René Girard, et donc de la violence et du sacré, nous met au défi, à la première personne, de l'entendre sur la foi en tant que "gay'. Passant de l'exégèse à l'anthropologie, de la réflexion biblique sur les fausses interprétations de l'amour au récit personnel sur les épreuves avec l'institution, ce livre crucial sur la richesse de la vie, sur l'acceptation de soi, sur le pardon, constitue aussi une méditation universelle sur le ressentiment et sur l'antidote qu'offre l'Évangile.
    Une démonstration éblouissante de la vitalité du christianisme au XXIe siècle.

  • " Tout ce qui s'est passé en Europe de l'Est n'aurait pas été possible sans la présence de ce pape. " Mikhaïl GorbatchevOrdonné prêtre en 1946, Karol Wojtyla (1920-2005), cardinal-archevêque de Cracovie, devient pape le 16 octobre 1978. Cet homme de l'Est tient d'emblée un discours bien étrange pour l'époque : il affirme que le communisme - qui avait été condamné comme " intrinsèquement pervers " par le pape Pie XI en 1937 - n'est qu'une " parenthèse de l'Histoire ", et qu'il importe de ne pas se laisser entraîner par sa logique. Pour peser avec autant de force et d'audace, en toute conscience, sur le cours de l'affrontement Est-Ouest, il fallait un homme qui soit à la fois un pasteur, un intellectuel et un militant, aussi fin connaisseur de la théorie marxiste que de la réalité communiste. L'histoire personnelle de Jean-Paul II, d'abord " fils de la nation polonaise ", coïncide avec cette triple exigence. Le souverain pontife, canonisé en 2014, restera ainsi l'un des acteurs les plus déterminants de la chute du communisme.

  • En juin 1938, le pape Pie XI commande à trois jésuites, un américain, un allemand et un français, le projet d'une encyclique destinée à dénoncer le racisme et l'antisémitisme. Remis à Rome dès la fin septembre de la même année, ce document ne sera pourtant ni publié, ni utilisé. Très malade, Pie XI meurt en février 1939. Le cardinal Pacelli lui succède sous le nom de Pie XII, et le Vatican se tait, alors même que se prépare l'extermination des juifs d'Europe. Le sort mystérieux de cette encyclique inaboutie de Pie XI, Humani Generis Unitas (L'unité du genre humain), en faisait un document mythique. Certains spécialistes doutaient même de son existence. Au terme d'une recherche longue et difficile, les auteurs ont retrouvé ce document exceptionnel. Il est ici reproduit dans son intégralité et accompagné de documents inédits et de commentaires qui en éclairent le sens et la portée. A travers les portraits des acteurs de cette stupéfiante intrigue politico-religieuse et leur correspondance avec les instances vaticanes qui - selon l'un de ses rédacteurs - vont enterrer le projet encyclique, on entrevoit toute la gamme des audaces, des prudences et des aveuglements de l'Église des années trente. En retraçant les circonstances du déroulement de cet épisode et en l'inscrivant dans le contexte tragique de l'époque, Passelecq et Sucheky éclairent d'un jour nouveau la nature du rapport entre le Vatican, les régimes antisémites et les juifs. Ils montrent que, malgré l'initiative courageuse d'un homme affaibli, Pie XI, l'Église a manqué une occasion cruciale de témoigner face à l'humanité et de balayer des préjugés enracinés dans une longue histoire.


  • Toutes les réponses à vos interrogations sur le plus secret des États : le Vatican.

    Le Vatican, terre de mystères et de fantasmes, a fait couler beaucoup d'encre sans pour autant lever le voile sur toutes ses zones d'ombre. Au terme de plusieurs années d'enquêtes et de reportages, Bernard Lecomte est parvenu à exhumer trente-quatre dossiers célèbres et souvent non élucidés de l'histoire mouvementée du siège de l'Église catholique.
    Avec le souci constant de démêler le vrai du faux, il apporte des réponses parfois inattendues aux questions que nous nous posons tous. Pourquoi la Cité du Vatican a-t-elle été fondée par Mussolini ? Quels furent en vérité les silences de Pie XII face au nazisme ? Pourquoi les " prêtres ouvriers " ont-ils été condamnés ? Qui était la sulfureuse soeur Pascalina ? Qui a voulu assassiner Jean-Paul II ? Comment l'Opus Dei a-t-elle été réhabilitée ? Quel était le " troisième secret " de Fatima ? Peut-on être catholique et franc-maçon ?
    Toutes ces affaires sont résolues et restituées avec maestria dans cette vaste enquête sur la papauté qui se lit comme un véritable polar. La dernière, inédite, répond à une question longtemps taboue mais d'une brûlante actualité : pourquoi et comment les derniers papes se sont-ils enlisés dans les affaires sexuelles ?

  • Cet ouvrage de référence rassemble dune manière systématique les points fondamentaux de la doctrine catholique concernant la vie sociale. A la lumière de lEvangile, lEglise y rappelle la valeur éminente de la personne humaine dans ses relations familiales, économiques, et politiques.
    Le compendium de la doctrine sociale de lEglise est organisé autour de trois thèmes : « Le dessein damour de Dieu pour lhumanité », « La famille, cellule vitale de la société », et « la Doctrine sociale et laction ecclésiale ». Un index très riche le complète.

  • Loin de décliner irrémédiablement comme certains théoriciens de la sécularisation le prédisaient à la fin du siècle dernier, les religions sont redevenues des acteurs incontournables des relations internationales contemporaines. On le mesure bien sûr au réveil de la violence à justification religieuse qui constitue un des éléments saillants de guerres ethniques ou nationales (conflit israélo-palestinien, guerre civile au Sri Lanka, massacre des Rohingyas et, plus proche de nous, conflit en Irlande du Nord) ou du terrorisme (d'Al-Qaïda à Daech, en passant par les tueries initiées par des suprématistes défendant l'Occident chrétien).
    L'influence des religions dans le monde ne peut pourtant pas se résumer à cette seule violence. Leur activité à l'international répond à de multiples motivations : répandre leur message spirituel, promouvoir une morale, renforcer la cohésion de leurs adeptes. Elles jouent également un rôle important dans le développement d'une culture de paix et de dialogue et dans le règlement de certains conflits, par la pratique du dialogue interreligieux, de la médiation et du secours humanitaire.
    Les modalités de l'action politique et diplomatique des religions dans le monde sont donc complexes et parfois paradoxales. À l'origine de certains conflits, les religions peuvent tout aussi bien oeuvrer à leur résolution...

  • Les deux papes

    Anthony Mccarten

    Le premier est surnommé " le rottweiller de Dieu ", le second, " l'évêque des bidonvilles ". L'un est conservateur, l'autre, réformateur. Voici deux papes que tout oppose et qui, pourtant, vont vivre ensemble.
    Coup de tonnerre au Vatican. Benoît XVI, 85 ans, renonce à son pontificat. Il faut élire d'urgence un nouveau pape. Contre toute attente, c'est Jorge Bergoglio qui est choisi, prenant le nom de François, en hommage à saint François d'Assises. Pour la première fois, le monde a deux papes pour un trône, car Benoît XVI conserve son titre malgré sa renonciation. Cette situation crée une déchirure sans précédent entre les deux écoles de pensée de l'Église, où certains conservateurs combattent la parole jugée trop libérale de François qu'ils refusent de reconnaître...
    Ce document choc aux allures de polar revient sur la vie de ces deux hommes, les polémiques auxquelles ils ont dû faire face, et les mystères d'une institution qui semble toute-puissante. Jamais Dieu n'a été plus homme...

empty