• - 50%

    Solitudes

    Niko Tackian

    Après Avalanche Hôtel, ne manquez pas le nouveau thriller de Niko Tackian
    "Voilà un très bon, un excellent Tackian, aux protagonistes profonds et solidement construits" Actualitté
    Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l'a laissé totalement amnésique.
    Depuis, il s'est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu'elles vous égarent en deux pas.
    Alors qu'une tempête de neige s'abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu'à « l'arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l'immensité blanche.
    Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d'Élie.
    LA VICTIME EST UN MESSAGE À SON INTENTION, IL EN EST CERTAIN.
    ET IL EST TERRIFIÉ.
    Romancier, scénariste et réalisateur, NIKO TACKIAN a notamment créé avec Franck Thilliez la série ALEX HUGO pour France 2, qui demeure en tête de toutes les audiences. Son premier roman, paru en 2015, a reçu le Prix Polar du public des bibliothèques au Festival Polar de Cognac. Son thriller best-seller Avalanche Hôtel a reçu le Prix Ligue de L'Imaginaire-Cultura 2019.

  • Cet ouvrage a deux facettes. Côté pile, c'est le récit d'un maquisard qui, au sortir de la guerre, en 1945, couche ses souvenirs sur le papier : c'est La vie inimitable, un témoignage passionnant, émouvant et drôle, aux qualités littéraires indéniables, qui raconte de l'intérieur la vie de ces maquisards de l'ombre, ces jeunes hommes engagés aux côtés de la Résistance dans les maquis du Trièves et du Vercors, en 1943 et 1944. Côté face, c'est l'histoire d'un manuscrit inédit, oublié pendant 70 ans, exhumé par la fille de l'auteur, archiviste et historienne, dont le travail de présentation et d'annotation du texte original en dégage toute la force historique.
    L'ouvrage d'Yves Pérotin a la puissance du vécu, l'intensité de la mémoire, la vivacité du souvenir encore chaud. Le travail d'Anne Pérotin-Dumon le resitue dans la trame de la grande histoire, tisse les passerelles avec les événements, retrouve la trace des compagnons, documente les photos.

  • Géographie française

    Gabriel Garran

    Le destin commande de vivre, parfois impérieusement. Alors que son père est arrêté puis déporté à Auschwitz et que sa mère échappe de peu à la rafle du Vél'd'Hiv, Gabriel, treize ans, entre malgré lui dans la clandestinité. Ce petit Parisien, fils d'immigrés polonais, qui a grandi entre Belleville et Ménilmontant, entame une vie d'exil dont les étapes s'inscrivent dans la « géographie française » pour échapper à la persécution. Commence alors pour lui le temps de la survie.Passant la ligne de démarcation le jour où les Allemands envahissent la zone libre, il change de nom, se retrouve au rythme de ses déracinements bûcheron, trieur de clous, livreur en triporteur et finit la guerre gardien de chèvres au pied du Vercors.Ce roman de formation dans lequel Gabriel Garran évoque une initiation à la fois affective, littéraire et politique est un magnifique témoignage que nous livre ce grand homme de théâtre.

  • « C'est que notre époque se trompe sur elle-même : elle se croit rationnelle et l'est fort mal ; révolutionnaire, et n'est sans doute que totalitaire. Le totalitarisme, ce virus, rend les uns euphoriques de bien-être et les autres enragés de destruction. Que faire alors, pour le salut de l'homme ? Que peut en particulier un poète, pour qui ce salut et la parole humaine ne font qu'un ? La même chose, toujours : forcer accès à la lumière jusqu'au coeur de notre nuit
    organisée contre elle. Il n'est d'espérance, de confiance en l'homme, d'authentique optimisme qui ne passe par cette nuit pour en débusquer notre nature et l'aiguillonner vers la vérité. »

    Ô mes frères dans les prisons vous êtes libres
    libres les yeux brûlés les membres enchaînés
    le visage troué les lèvres mutilées
    vous êtes ces arbres violents et torturés
    qui croissent plus puissants parce qu'on les émonde
    et sur tout le pays d'humaine destinée
    votre regard d'hommes vrais est sans limites
    votre silence est la paix terrible de l'éther.

  • Le Dauphiné, seigneurie indépendante, « transportée » au royaume de France au XIVe siècle, province d'Ancien régime, qui a été partagée à la Révolution entre les départements de l'Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes, est l'objet unique de cet imposant ouvrage. Divisé en 21 chapitres qui visitent minutieusement tous les aspects de la province, le texte alterne les précisions historiques, les descriptions de paysages, les notations pittoresques, le tout agrémenté de dialogues enlevés.
    Déjà, à la fin du XIXe siècle, le sentiment d'appartenance à l'entité dauphinoise s'estompait inexorablement sur une terre où le brassage des populations avait commencé tôt. Aussi c'est à une véritable défense et illustration du Dauphiné que se livre l'auteur, secondé en cela par une abondante iconographie (près de 350 illustrations).
    Initialement édité en 1898, Le Dauphiné connaîtra immédiatement un grand succès et sera constamment réédité tout au long du XXe siècle, la dernière édition en fac-similé datant de 1982.
    Gaston Donnet (1867-1908), journaliste, au Petit dauphinois, au Soir puis correspondant de guerre pour Le Temps. Il est aussi l'auteur de nombreux ouvrages de voyage sur le Sahara, la Chine et l'Indochine ainsi que d'une Histoire de la guerre russo-japonaise (1904-1905).
    Constamment reprintée depuis plus d'un siècle, voici enfin, pour la première fois, une nouvelle édition entièrement recomposée de ce classique de l'édition régionaliste.

  • Novembre 1942 : l'armée allemande occupe Chambéry. Estrélia a dix-huit ans. Fille d'immigrés espagnols, elle va rejoindre la résistance. Elle y rencontrera Anthon, un officier américain chargé de la former. Juillet 1944 : le groupe de maquisards tente d'échapper à la Wehrmacht et surtout aux troupes SS lancées à ses trousses. Le plateau du Vercors va être le théâtre d'une lutte acharnée...

  • L'histoire se déroule sur le plateau du Vercors de juillet à août 1944. Louise et Jean, dans cette période trouble, mais exaltante, vont se découvrir et devenir amants comme s'ils n'étaient venus au monde que pour cette belle rencontre. Pourront-ils survivre à cette guerre impitoyable et à ces mentalités du passé ? Jean devra développer beaucoup de ruse et de courage pour sauvegarder son amour et sa droiture, Louise imposera la nature de ses sentiments et sa façon de vivre envers et contre tous. Une lutte de tous les instants s'engage pour la liberté afin que ce couple reste uni. Que se passera-t-il à l'issue de cette bataille du Vercors ? Un extraordinaire destin va frapper malgré eux deux jeunes gens égarés parmi leurs semblables dans ce conflit barbare. Seront-ils au rendez-vous de cette république inachevée ?

  • 1 et 1 font 11

    Jc Gapdy

    En 1969, à la suite des Américains, les Russes viennent de se poser sur la Lune. Cet événement, pourtant sensationnel au niveau mondial, en masque d'autres, totalement inconnus du public, mais que le photoreporter André Sonniant va découvrir. Car André a une particularité qui passionne les services secrets mondiaux. Depuis l'attaque du Vercors par les nazis en 1944, il garde d'étonnantes marques sur son bras gauche. Au creux du coude et du poignet brillent des écailles qui n'ont rien d'humain. À ce jour, nul n'en a percé le secret, mais c'est à cause d'elles et d'étranges vaisseaux aperçus en plusieurs endroits de la planète qu'il est recontacté cette année-là. Quel lien peut-il y avoir entre eux et ces écailles ? Qui est cet être nommé « l'O » ?

  • ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !

    Plus qu'une éphéméride, retrouvez la Chronique d'un jour sur toute l'histoire de l'humanité.
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l'Histoire.
    Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.

    Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

  • Au flanc des magnifiques montagnes du Vercors, Dominique Sédrati a commencé son enfance d'une façon merveilleuse, choyé par des parents aimants qui lui ont inculqué valeurs et bonheurs simples. Ses premières années heureuses furent embellies, au quotidien, grâce à une tendre complicité avec son petit chien de compagnie. Pourtant, malgré l'innocence de son âge, le jeune garçon a ressenti l'angoisse pesante des adultes, en particulier de ses parents, face à l'Occupation, la participation paternelle à la Résistance, ainsi que les dangereuses conditions de travail de son père qui décédera accidentellement à l'usine. La vie de Dominique basculera alors en une chute vertigineuse, accentuée par la disparition de sa mère. Il sera conduit à l'orphelinat et des épreuves éprouvantes se succéderont sans répit. Révolté, il demeurera tenace. Ce récit authentique et poignant d'un petit garçon qui s'accroche à la vie, alors que tout s'écroule autour de lui, est une leçon de courage forçant le respect. Un premier tome qui ne laisse pas insensible.

  • Il était une fois une terre perchée, exigeante, un pays de montagnes où les arbres disputent aux roches les espaces, où les ruisseaux savent se faire rares pour être désirés et choyés, où bêtes et humains s'éprouvent, libérés du fardeau de la ville.
    Il était une fois un massif où courent, entre les fleurs et au milieu des feuilles, entremêlés au bruissement des eaux et au souffle des vents, des murmures, des appels, des chants qui résonnent dans notre coeur.
    Il était une fois une région qui se morfondait de n'être plus écoutée, de laisser ses histoires se perdre au creux d'un pré, au sommet d'un arbre, entre deux pics se dressant vers les nuages.
    Lydia Chabert-Dalix, écrivain, paysanne et raconteuse, décide alors de parcourir le Diois, la Gervanne, les Quatre Montagnes, le Royans, le Trièves et le Vercors central, à la rencontre des dépositaires de ces récits en voie de disparition, réalisant une des dernières collectes de ce fond culturel commun à l'échelle du Parc naturel régional du Vercors. Quarante-et-un récits légendaires des veillées d'autrefois, invoquant diables, loups, sorciers, fées, trésors perdus, fantômes et ours pour s'émerveiller, s'instruire ou se faire peur, illustrés par Galadrielle Levieux.
    Il était une fois le plus beau des voyages.

empty