• Pour fuir l'oppression anglaise, Claire et Jamie embarquent pour le Nouveau Monde, où ils espèrent enfin trouver la paix. Toutefois, lorsqu'ils échouent sur les rivages de Caroline du Nord en 1767, l'Amérique est à l'aube de son Indépendance : tandis que la révolution se prépare, les deux amants vont une fois de plus être emportés par le tourbillon de l'Histoire.
    Restée en sécurité dans le xxe siècle, leur fille Brianna cherche à percer le secret de sa naissance. Quand elle découvre qu'un sort tragique guette ses parents, elle met tout en oeuvre pour les rejoindre dans le passé... avant que les portes du temps ne se referment sur eux.

  • Un duc ou rien. Tel est le credo de Philippa Rowland, dans sa chasse au mari titré. Jusqu'au jour où elle rencontre lord Tremaine, qui n'est « que » marquis. Du jour au lendemain, l'amour les foudroie. Tremaine est déjà fiancé ? Peu importe. Ce que Philippa veut, elle l'obtient, par tous les moyens, sans s'embarrasser de scrupules. Et elle devient lady Tremaine. Mais son mari, révolté, la quitte le lendemain de leurs noces pour s'installer en Amérique.
    Dix ans plus tard, Philippa a bien changé. Elle souhaite retrouver sa liberté et refaire sa vie. Elle contacte Tremaine afin de réclamer le divorce. Celui-ci revient vers cette épouse qu'il hait toujours pour lui proposer le plus cruel des marchés : oui, il lui rendra sa liberté, à condition qu'elle lui donne un héritier...

    1 autre édition :

  • Après avoir repoussé vingt-deux demandes en mariage, Sophie York se résigne à accepter celle de Braddon, comte de Slaslow. Certes, la proposition de Patrick Foakes était bien plus excitante : entre ses bras, Sophie perdait tout sens des convenances. Mais ce séducteur impénitent l'aurait maintes fois trompée. Quand un inconnu déguisé en Braddon tente de l'enlever, Sophie reconnaît Patrick. Et cède aux caresses de cet amant incomparable...

  • Déshonorée par un coureur de dot qui a abusé de sa naïveté, la ravissante et très riche Augusta Meredith a juré de ne pas se marier. Résolue, pourtant, à vivre une aventure avec un homme qui la courtisera pour elle-même et non par cupidité, elle part en villégiature à Bath, sous un nom d'emprunt. Or Joss Everett, jeune fondé de pouvoir croisé à Londres, la reconnaît. Elle le supplie de garder le secret sur son identité et lui propose un marché. Il l'aidera à choisir un amant. En échange, elle lui prêtera main-forte dans ses démêlés avec un maître chanteur. Joss accepte. Mais, lorsque deux coeurs complices se mettent à nu, les passions se réveillent.

  • Le duc de Villiers a un problème : père de six enfants naturels, il doit trouver une épouse capable de leur donner une éducation et de les imposer dans la haute société. Autrement dit, une fille de duc. Le choix est restreint : il y a lady Eleanor, caustique et piquante, qui s'habille hélas comme un sac, et lady Lisette, fantasque, sans doute un brin écervelée, mais si belle... Il doit se décider. Villiers fera son choix d'une manière pragmatique, oubliant un peu vite que le mariage est aussi affaire de coeur, et le sien risque fort de ne pas sortir indemne de cette foire à la duchesse...

  • Ce jour-là, à la réunion du conseil de Cuelebre Enterprises, un siège est vide. Celui de Tricks, la porte-parole de la société et l'une des plus célèbres personnalités des Anciens. Quelques jours plus tôt, on apprenait que Tricks était en réalité Niniane

  • - Tu as dix ans de retard, Duncan Campbell. Seule la corde t'attend ici, et je serai ravie de te la passer autour du cou. Le Highlander contemple cette furie à la crinière fauve, surgie des eaux gelées d'un loch, qui vient de lui tirer dessus. Jeannie Grant a toujours été intrépide. Des années plus tôt, Duncan l'a aimée au premier regard, mais la perfide l'a manipulé. Accusé de trahison, Duncan a dû fuir son clan. Aujourd'hui, il est de retour pour retrouver son honneur. Et il a besoin de Jeannie. Or ne sont-ils pas ennemis désormais ? Même si la passion couve toujours, plus folle que jamais...

  • Rose est devenue apprentie espionne au club des Menteurs. Elle, la roturière sans éducation, s'exerce maintenant au combat et se plonge dans les études. Ambitieuse, elle se donne à fond pour devenir la meilleure. Tout serait parfait sans ce gredin de Collis Tremayne, aristocrate plein de charme mais aussi son plus grand adversaire. Ils ne cessent de se chamailler et de se lancer des défis. Un dérapage, et la sanction tombe : ils accompliront leur première mission ensemble et travailleront main dans la main pour le royaume, faisant fi de leur différence sociale, de leur rivalité et de la passion qui brûle entre eux...

    1 autre édition :

  • Jeanne du Marchand avait été ravie de découvrir qu'elle était enceinte de son amant écossais. Douglas MacRae ne lui avait-il pas promis de l'épouser ? Mais le menteur a disparu et la jeune fille, brisée par la mort de son enfant, a été cloîtrée dans un couvent. Des années plus tard, fuyant la Révolution française, Jeanne retrouve par hasard Douglas à Édimbourg. Il est toujours aussi beau et il est puissant, alors que de fière aristocrate elle est devenue une simple domestique. Aussi, lorsque Douglas lui propose de devenir la gouvernante de sa fille, elle accepte, sans savoir qu'il s'agit d'un piège et que Douglas cherche juste à exercer la vengeance qu'il rumine depuis bientôt dix ans.

  • - Le mot que vous cherchez est... style, Votre Grâce.
    Le duc de Clevedon se demandait justement quelle qualité indéfinissable rendait Mme Noirot si fascinante. Celle qui ose se présenter comme « la plus grande couturière du monde » veut le convaincre que sa future femme doit lui commander toutes ses toilettes si elle veut tenir dignement son rang. Sous cette apparence gracieuse, Mme Noirot est une redoutable femme d'affaires. Clevedon devrait lui rire au nez. Il en est incapable. Car, bien que ses fiançailles soient sur le point d'être annoncées, c'est cette adorable roturière qui occupe toutes ses pensées.

  • Au cours d'une partie de cartes enfiévrée, le comte de Valigny n'a pas hésité à miser la main de sa fille illégitime, Camille. Étrangement, cette exquise jeune femme a ému le cynique Kieran de Rothewell. Et cette beauté lui appartient désormais puisqu'il

  • Flora MacLeod, la plus belle héritière d'Écosse, n'a pas failli à sa réputation de rebelle en s'enfuyant avec lord Murray. Puisqu'on veut à tout prix la marier, autant choisir un mari accommodant. Sur la route, ils sont attaqués par une bande de Highlanders, ces barbares du Nord que Flora exècre. Lâchement abandonnée par celui qu'elle comptait épouser, elle se retrouve à la merci de Lachlan Maclean, l'ennemi juré de son frère, qui la séquestre en son château de Drimnin. Pour réclamer une rançon, prétend-il. Mais Flora va vite se rendre compte qu'il poursuit un tout autre but...

    1 autre édition :

  • Lady Pierson a rencontré le comte de Falconridge à l'époque où il n'était qu'un jeune diplomate et elle, une petite sotte naïve qu'il a abandonnée sans explication pour partir sur le Continent. Douze années se sont écoulées. Jordan revient à Londres, et tout a changé. Veuve, Mara est devenue une mondaine sûre d'elle-même. On lui prête une liaison avec le Régent et, pour contrecarrer cette rumeur, elle feint de retomber dans les bras de Jordan, qui est membre d'une sulfureuse société de libertins. À son grand étonnement, leur ancienne passion renaît de ses cendres. Mais comment se fier à un homme qui l'a déjà trahie et qui semble encore dissimuler bien des choses ?

  • Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Marianna. L'odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti mais avant tout, la future épouse doit être présentée au prince Gabriel.Par un coup du sort, Victoria, défigurée, ne peut se rendre au château. C'est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va alors faire la rencontre de Gabriel, un prince aussi charmant qu'arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s'acharne à lui dérober. Et si un baiser de minuit avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?

  • Patrick O'Rourke n'était qu'un vagabond de treize ans quand une rencontre a changé son destin. Devenu un richissime homme d'affaires, il comprend que seule une épouse au sang bleu pourra lui offrir une vraie respectabilité. Il choisit donc lady Katherine

  • En directrice avisée, Sheherazade Martin fait prospérer le théâtre dans lequel elle a toujours vécu. Fille illégitime d'une actrice, elle n'a jamais réalisé son rêve : fonder un foyer. Or même un mariage heureux ne saurait lui procurer la respectabilité à laquelle elle aspire. Désabusée, elle accepte d'être la maîtresse du vicomte de Blackstone. Si l'ardeur de Brandon embrase ses sens, elle sait qu'il ne l'épousera jamais. Alors quand le cousin de ce dernier lui propose de l'épouser, Sheherazade comprend qu'elle devra choisir entre devenir une femme respectable ou une amante scandaleuse.

  • Neville Wyatt s'apprête à épouser sa cousine Lauren quand il se croit victime d'une hallucination : sur le parvis de l'église vient d'apparaître la silhouette fragile d'une femme en guenilles. Lily. Qu'il a épousée au Portugal dix-huit mois plus tôt, juste avant qu'elle soit tuée sous ses yeux. Aujourd'hui il la retrouve bien vivante ; la même et pourtant une autre, meurtrie par la violence des hommes et la déchéance. Ici, à Londres, le gouffre qui les sépare n'a jamais été plus grand. Lily est roturière, illettrée. Tandis que lui est devenu le nouveau comte de Kilbourne. Et pourtant, il l'aime toujours...

  • Pour fêter Noël, la famille Malory s'est réunie. Dans le grand salon, un étrange paquet de velours suscite la curiosité de tous. Le mystérieux présent se révèle être un vieux cahier, mais pas n'importe lequel. C'est le journal du premier marquis d'Haverston et de sa fascinante épouse, Anastasia. On murmure qu'elle était d'origine gitane... Inconcevable ! Jamais un Malory n'aurait toléré une telle mésalliance. Et si l'amour pouvait briser les préjugés et les conventions sociales ?

  • Surnommé le Duc fou, Michael de Wyverne vit reclus sur son domaine du Lancashire où il se passionne pour les innovations techniques qui révolutionnent le monde agricole. Mais, lorsque les banques lui coupent tout crédit, il lui faut se rendre à l'évidence : il doit rejoindre Londres pour dénicher une héritière qui acceptera de devenir sa femme.Là-bas, il retrouve Caroline, comtesse de Stratton, jeune veuve farouchement indépendante qui promet de l'aider à trouver la débutante idéale. Pourtant, plus on lui présente d'insipides ingénues, et plus Michael retombe sous le charme de Caroline pour qui il brûlait déjà de passion onze ans plus tôt. Parviendra-t-il à conquérir cette femme remarquable qu'il a odieusement trahie jadis ?

  • Fin du XIXe siècle. Séparés par des milliers de kilomètres, une fille et un garçon qui ne se connaissent pas grandissent dans des univers hostiles et luttent pour leur survie. Elle, Ying-ying, fille d'un Anglais et d'une concubine chinoise, initiée par un maître de l'ordre des Déesses sans Ombre, devient experte en arts martiaux. Lui, Leighton, fuit l'Angleterre et un oncle sadique pour se lancer à la recherche de son mentor bien-aimé, jusqu'aux confins de l'Asie. Et c'est dans la cité impériale de Pékin qu'après mille aventures leurs destinées se rejoindront...

  • « Entendu, lord Erith. Je serai votre maîtresse. »Olivia Raines a posé ses conditions. Son nouveau protecteur est riche, généreux. Parfait, donc. Alors pourquoi cette peur qui l'étreint ? Parce que le comte n'est visiblement pas de la même étoffe que ses

  • Dans la diligence qui l'emmène chez sa tante, la sage Judith échappe à son avenir tout tracé de parente pauvre en rêvant qu'elle est enlevée par un bandit de grand chemin. Or, la voiture verse dans le fossé et Judith est sauvée par un beau cavalier qui dit s'appeler Ralf. Grisée par l'aventure, elle se prétend actrice et, lors d'une nuit d'ivresse, s'abandonne dans ses bras. Puis la réalité reprend son cours. Parvenue chez sa tante, Judith fait la connaissance du fiancé de sa cousine. Un certain lord Rannulf Bedwyn.Qu'elle reconnaît au premier regard...

empty