Hachette (réédition numérique FeniXX)

  • Sartre solitaire du Luxembourg et écrivain janséniste ?... Il y a un jansénisme de la vocation d'écrire, et une recherche de la grâce efficace... Est-ce la leçon finale des « Mots », de ce retour aux sources et de cette démystification de l'enfance ? La liberté est le seul possible humain... Voici donc le mot de la fin : l'artisan-artiste des mots est « n'importe qui », mais dressé comme impératif de liberté ! Au lieu de Poésie et Vérité, Sartre a écrit Enfance et Imposture, mais c'est le même et éternel sujet de l'homme qui se renie en espérant ainsi mériter la grâce des signes...

empty