Seuil

  • Brut

    Dalibor Frioux

    Dans un futur proche, au milieu du XXIe siècle, le prix d'un baril de pétrole grimpe à 300 dollars. Tandis que le monde entier traverse une crise sans précédent, la Norvège fait figure de paradis : une démocratie exemplaire, une nature grandiose et du pétrole issu de la mer du Nord. Mais comment concilier argent et vertu ? Capitalisme et morale humaniste ? Petit à petit les rouages se détraquent : xénophobie, meurtres et violence sociale viennent ternir l'image de cette société idéale.

  • « ... Tu as grandi depuis nos débuts en littérature économique. Même si je te parlerai toujours dans ce style naturel et convivial qui a contribué au succès international de L´Économie expliquée à ma fille, la quête que je te propose ici nous la ferons avec un angle de vue fort différent de celui de notre premier voyage, et en abordant de nouveaux rivages. Tu vas constater que loin d´être invalidée par « la crise », présente ou à venir, et par les opinions des observateurs de tout poil, la science économique est plus que jamais indispensable pour comprendre notre monde et améliorer sa marche. Cette méthode va nous aider à percer les secrets de sujets de sociétés on ne peut plus fondamentaux qui s´inscrivent dans la longue durée (l´écologie, le changement climatique, le niveau de vie, le développement, la croissance et ses limites possibles, et bien d´autres). Nous allons donc partir à la recherche des déterminants « ultimes » de la prospérité économique et de la qualité de vie. »

  • Ce livre présente les approches nouvelles de la génétique médicale et de la génomique, à partir d'un exemple concret : la recherche de prétendus déterminants génétiques de l'autisme. Cette grave affection a donné lieu à des péripéties médiatiques auxquelles l'auteur a été personnellement mêlé.Alternant récit d'évènements récents et développements scientifiques, ce livre fait découvrir les relations problématiques entre la recherche en génétique médicale et les entreprises de biotechnologie avec leurs impératifs particuliers, et les interférences entre le savoir, le business et l'institution judiciaire.

  • L'histoire monétaire et financière que la France a connue dans l'entre-deux-guerres est en train de se répéter, mais, cette fois-ci, à l'échelle mondiale: l'action des grandes banques internationales dresse un nouveau 'mur de l'argent' auquel se heurte la volonté des politiques. Cet ouvrage analyse l'architecture, la construction et les dangers de ce mur.
    Il propose tout d'abord une évaluation précise de l'emprise de la finance globale sur l'économie réelle. Des tableaux inédits, exprimés dans une nouvelle unité de mesure (le téradollar, soit mille milliards de dollars), offrent une vision cohérente des flux financiers (capitaux) et des flux réels (biens et services) qui traversent l'économie mondiale.
    Il met ensuite au jour le rôle singulier que joue les plus grandes banques mondiales. Depuis les années 1990, quelques dizaines de banques ont conquis le vrai pouvoir de régulation monétaire: ce sont elles désormais qui dictent effectivement l'évolution des taux d'intérêt, et non plus les Banques centrales. La revendication démocratique contestant l'indépendance des Banques centrales à l'égard du politique est donc déjà dépassée. Le pouvoir est ailleurs. Et cela est d'autant plus inquiétant que ce pouvoir semble incapable de nous éviter des catastrophes financières. Un des meilleurs spécialistes français ouvre ici une piste de réflexion pour une autre régulation de la finance globale.

  • Comment convaincre les citoyens qu´il est utile et légitime de verser à l´État une partie de leur argent ? Cette question s´est posée à tous les régimes de 1789 à nos jours. Des révoltes paysannes du XIXe siècle aux stratégies contemporaines de fraude et d´évasion, les charges fiscales n´ont cessé d´être combattues et contournées au motif de leur poids excessif ou de leurs inégalités. Le consentement à l´impôt n´a en effet rien de naturel : dans les démocraties, il repose sur un lien de confiance qu´il faut perpétuellement reconstruire. Fondé sur une enquête approfondie dans les archives, ce livre retrace les nombreuses batailles, intellectuelles, sociales et politiques, qui ont façonné notre système de redistribution et divisé la société française au cours des deux siècles passés.

  • Les riches défendent leur pré-carré grâce à un réseau dense d'associations, de comités, de conseils, de cercles. Des rivages bretons aux châteaux de l'Oise, des beaux quartiers parisiens aux parcs et jardins de Normandie, les élites fortunées se mobilisent pour leurs espaces. Les auteurs ont mené l'enquête auprès de militants peu ordinaires. Ils ont assisté aux dîners et aux cocktails où, à Neuilly et dans le 16e arrondissement, la haute société se retrouve et se concerte pour préserver la qualité de ses lieux de vie et veiller sur un entre-soi qui lui est vital. La grande bourgeoisie se protège des autres, quitte à former des ghettos. Les ghettos du Gotha.

empty