• En 1813, Lord Byron est au sommet de sa célébrité. L'Angleterre tout entière l'adule pour ses écrits poétiques, la gent féminine pour son aura déjà sulfureuse. Lors d'un bal, il rencontre Annabella Milbanke, une jeune femme raffinée et spirituelle, qu'il épouse deux ans plus tard. La présence d'Augusta Leigh, la demi-soeur de Byron avec qui il entretient une relation ambigüe, vient cependant perturber leur idylle. S'instaure un triangle amoureux dans lequel Annabella peine à trouver sa place, partagée entre les élans de son coeur et ce que lui dicte sa raison.


  • Je n'aurais jamais dû accepter cet arrangement...

    Il y a trente jours, mon patron - M. Wolf, le Loup de Wall Street - m'a fait une offre que je ne pouvais refuser : signer un accord et prétendre être sa fiancée pendant un mois. Si j'acceptais, il mettrait fin à mon contrat de travail avec une « très généreuse » indemnité de départ.
    Les règles étaient plutôt simples : pas de baisers, pas de sexe. Nous devions seulement prétendre nous aimer pour la presse, alors même que je rêve depuis notre première rencontre de faire disparaître ce sourire en coin si sexy de son visage.
    Je n'ai pas eu à y réfléchir deux fois. J'ai signé et j'ai commencé à compter les secondes me restant à tenir avant de ne plus avoir affaire à son comportement de salaud hors du commun.
    Ça n'aura duré qu'une minute.
    Nous nous sommes disputés durant les quatre heures de vol jusqu'à sa ville natale et nous avons donné une impression peu crédible à la presse venue nous accueillir. Plus tard, alors que je m'apprêtais à lui faire perdre son air condescendant en privé, il a délibérément laissé tomber sa serviette de bain devant mes yeux pour « me montrer qui était la personne la plus mature » dans notre couple. Ensuite, il m'a offert à nouveau son sourire arrogant caractéristique et m'a demandé si je voulais consommer notre mariage.
    Malheureusement, c'est seulement le premier jour.
    Nous en avons encore vingt-neuf à tenir...

  • Simon Saltiel, héros de Petits crimes contre les humanités, est désormais maître de conférences à Paris XV-Val d´Ourcq, une fac en souffrance construite sur le terrain insuffisamment dépollué d´anciens gazomètres de la banlieue Nord. Les raisons de mal y travailler sont innombrables et parfois saugrenues, telle une invasion de bisons... Simon va accepter la proposition d´un éditeur à succès : écrire un ouvrage de commande sur Iouri Zaïtsev, brillant intellectuel post-soviétique, spécialiste de la scénarisation du réel, devenu conseiller pour des régimes en mal de façade démocratique. À l´issue d´une enquête passant par quelques grandes institutions académiques parisiennes et un tour du monde aussi rapide que décevant, Simon va prendre la mesure de ces légers arrangements qui nourrissent trop souvent le discours moderne : biographies plus ou moins autorisées de people, rumeurs données comme parole d´Évangile, réécritures travestissant les propos jusqu´à en faire leur contraire, jargon pseudo-scientifique du "management" appliqué aux choses de l´esprit... Il saura réagir à un complot intellectuel aux ramifications menaçantes par une machination littéraire avec de vieux amis qui, eux, croient encore que les mots peuvent servir la vérité. Un roman ironique et drôle sur un sujet sérieux.

empty