• Le loup des Cordeliers

    Henri Loevenbruck

    • Xo
    • 24 Octobre 2019

    Mai 1789, un vent de révolte souffle sur Paris.
    Gabriel Joly, jeune provincial ambitieux, monte à la capitale où il rêve de devenir le plus grand journaliste de son temps. un enquêteur déterminé à faire la lumière sur les mystères de cette période tourmentée.
    Son premier défi : démasquer le Loup des Cordeliers, cet étrange justicier qui tient un loup en laisse et, la nuit, commet de sanglants assassinats pour protéger des femmes dans les rues de Paris...
    Les investigations de Gabriel Joly le conduisent alors sur la route des grands acteurs de la Révolution qui commence : Danton, Desmoulins, Mirabeau, Robespierre, personnages dont on découvre l'ambition, le caractère, les plans secrets.
    Alors que, le 14 juillet, un homme s'échappe discrètement de la Bastille, Gabriel Joly va-t-il découvrir l'identité véritable du Loup des Cordeliers, et mettre au jour l'un des plus grands complots de la Révolution française ?
    UN ENQUÊTEUR REDOUTABLEUne fresque magistrale des premiers jours de la révolution

  • En 1906, une épidémie de fièvre typhoïde se déclare dans une famille de l'État de New York . Chargé d'en découvrir la source, George A. Soper enquête. En examinant les antécédents de Mary Mallon, la nouvelle cuisinière, il découvre que sept des huit familles pour lesquelles elle a travaillé ont été frappées par la maladie.

    La voici désormais identifiée comme la première porteuse saine de la fièvre typhoïde. Elle se voit confinée pour trois années sur l'île North Brother. Finalement, en 1910, Mary Mallon est libre à condition de changer de métier. Elle reprend néanmoins du service sous divers pseudonymes. Démasquée, la voici de nouveau en quarantaine à compter de 1915, où elle restera confinée jusqu'à la fin de ses jours, en 1938.

    George A. Soper (1870-1948) était un éminent ingénieur et épidémiologiste américain, docteur de l'université Columbia. Il s'est notamment illustré en 1938, en identifiant Mary Wallon comme le premier humain porteur sain de la fièvre typhoïde. Il est l'auteur de Leçons d'une pandémie paru chez Allia.

  • Épidémiologiste et ingénieur sanitaire en avance sur son temps, George A. Soper fut l'un des premiers à tirer les leçons du désastre sanitaire de la grippe espagnole. Dès 1919, face à l'incapacité de dégager un point de vue consensuel sur la nature de l'épidémie, il parvient à synthétiser en seulement quelques pages, les connaissances et les débats de l'époque sur le sujet.

    Soper, avec une prudence et lucidité remarquables, y dénonce l'indifférence avec laquelle les maladies respiratoires sont habituellement observées, cause selon lui de notre incapacité à nous en prémunir. Il apparaît ainsi comme un véritable lanceur l'alerte et un précurseur. On est finalement frappé de constater qu'un siècle plus tard, la recherche n'a que peu avancé dans la compréhension de telles maladies...

    George A. Soper (1870-1948), était un éminent ingénieur et épidémiologiste américain, docteur de l'université Columbia. Il s'est notamment illustré en 1907, en identifiant Mary Mallon comme le premier humain porteur sain de la fièvre typhoïde. Il est l'auteur de plusieurs articles scientifiques, notamment parus dans la prestigieuse revue Science, où il publia en 1919 The Lessons of the Pandemic.

  • En 1855, l'abolitionniste John Brown quitte sa ferme pour le Kansas afin d'organiser la lutte contre l'esclavage. Thoreau rencontre le capitaine, qui n'hésite pas à tué des colons esclavagistes, en 1857 et en 1859 lorsqu'il vient chercher de l'argent pour ses opérations. Il est finalement arrêté et condamné à être pendu. À travers une tribune d'une quarantaine de pages adressée à ses concitoyens, la presse, les politiques (Plaidoyer en faveur du capitaine John Brown), un texte poétique rédigé pour le jour de son exécution (Le Martyre de John Brown) et un hommage (Les Derniers Jours de John Brown) Thoreau s'engage, à l'opposé de ses postures philosophiques initiales, dans la surprenante réhabilitation d'un fanatique, avant de retourner finalement vers sa préoccupation première : la nature.

    Américain dissident, Henry David Thoreau (1817-1862) est un réfractaire qui se plaît à résister, à suivre son chemin absolu en dépit de tout. Par ses écrits, il met la force tonifiante de sa résistance au service de tous ceux qui veulent garder l'esprit en éveil et maintenir une position critique peut-être plus nécessaire que jamais à notre époque de contrôle soft de l'opinion par les divers moyens d'information ou les « produits culturels ».

  • En 1894, l'état-major de l'armée est secoué par une affaire qui ébranle la société tout entière : un officier a trahi. Alfred Dreyfus, juif alsacien, est le coupable idéal. Sa dégradation, sa déportation sur l'île du Diable, son retour en France, ont divisé la société. Avec "J'accuse", Emile Zola symbolise l'engagement intellectuel face au pouvoir, au mensonge et à la soumission.

  • L'essentiel à connaître sur le droit ! (50 notions clés = la collection à plus de 70 000 ex. GFK) Les textes du droit français sont souvent obscurs pour le citoyen lambda. Or, le droit est partout, même dans des situations banales du quotidien, comme un achat sur Internet. Grâce à cette nouvelle édition tenant compte des dernières évolutions législatives (fusion des tribunaux d'instance et de grande instance, réforme de la copropriété, etc.), vous aurez bientôt toutes les clés en main pour décrypter les fondamentaux du droit français en 50 notions clés.
    50 notions dont :
    o L'adoption
    o Les assurances
    o Le contrat de travail
    o Les droits du consommateur
    o Le harcèlement
    /> o La responsabilité civile
    o Le surendettement

  • Une histoire aux couleurs de l'espoir par la talentueuse auteure de P.S. I Love You... À force de traquer le scoop et de dévoiler la vie privée des gens dans les colonnes de la presse à scandale, Kitty est dans l'impasse. Sa carrière de journaliste piétine, et ses frasques lui valent une réputation désastreuse. Tout s'effondre quand elle apprend que Constance, la femme qui lui a tout appris, vit ses derniers instants. Elle se rend à son chevet et lui demande quelle histoire elle a toujours rêvé d'écrire. Mais la réponse arrive trop tard, sous la forme d'une liste de cent noms, sans aucune explication. Bien décidée à percer le mystère, Kitty tente de comprendre ce qui relie entre eux ces inconnus. En allant à leur rencontre, elle va découvrir des aspects pour le moins inattendus de la vie de Constance et peut-être même trouver un sens à la sienne. « Ces pages vous mettront du baume au coeur et les larmes aux yeux. » Romantic Times « Cecelia Ahern a décidément plus d'un tour dans son sac : elle réussit encore à nous surprendre. » Bookreporter « Un conte émouvant sur les nouveaux départs. » Kirkus « Ce conte émouvant ravira tous les fans de Cecilia Ahern. » Booklist

  • Réac, Nicolas Ungemuth ? Plutôt mélancolique, et lucide à propos des quatre dernières décennies françaises. Dans Nous vivons une époque formidable, le journaliste brosse le portrait d'une société vingt-et-uniémiste à côté de la plaque. Sous sa plume, les critiques défilent : de l'humble touriste en vacances à Anne Hidalgo et sa gestion « lumineuse » de la tour Eiffel, en passant par les projets de design contemporain les plus farfelus, tous en prennent pour leur grade.Savant patchwork journalistique et pied-de-nez magistral, Nous vivons une époque formidable est bien plus qu'un pamphlet du « rock critic le plus vénère de France » : Ungemuth y raconte le deuxième millénaire, qu'il voit à travers le prisme du bon sens et quelque part, d'un temps de grâce révolu.

    Journaliste, critique littéraire et musical, expert en rock et mordu des sixties, Nicolas Ungemuth est une figure du magazine Rock & Folk. Auteur de biographies de David Bowie et d'Iggy Pop parues chez Librio, d'un ouvrage de référence sur les Sex Pistols (Albin Michel), il exerce également en tant que chroniqueur pour Le Figaro Magazine. On trouve parmi ses influences des auteurs comme Céline, Léon Daudet et Philippe Muray.

  • Printemps 1933. Sur la route qui la mène aux fameux temples d'Angkor, Anne est partagée entre l'inquiétude et l'excitation : on dit les lieux aussi maudits que majestueux. Entourée de ses parents et de son chaperon, Mademoiselle de Kermanec, la jeune fille découvre ces vestiges anciens cachés dans la jungle et attend avec impatience l'arrivée de Philippe Couturier, le jeune journaliste qui a conquis son coeur. Mais derrière l'atmosphère de légende et de mystère, la réalité est beaucoup moins poétique. Angkor recèle bien des trésors et ses pilleurs ne comptent pas se laisser déranger... Face au danger, Anne et Philippe réussiront-ils à sauver leur amour ?

  • De Boston à Bagdad, l'histoire d'une génération à la croisée des chemins, entre engagement et complaisance. Un soir d'été, Mickey Montauk et son meilleur ami Halifax Corderoy, deux hipsters de Seattle, organisent une de leurs fameuses soirées de débauche des " Encylopédistes " pendant lesquelles tout est permis. La fête doit marquer la fin de leurs vacances et annoncer le prochain chapitre de leur vie : leur emménagement à Boston pour terminer leur cursus universitaire. Mais le monde en a décidé autrement. Montauk, réserviste, apprend que son unité est appelée à combattre à Bagdad à la fin de l'été ; Corderoy, lui, est confronté à un dilemme moral lorsque sa petite amie se retrouve à la rue : peut-il vraiment l'abandonner alors qu'elle a besoin de lui ? Le temps passe, et les deux complices se heurtent à la réalité de leurs nouvelles vies. L'un lutte pour préserver ses hommes pris dans une guerre de plus en plus violente et irrationnelle, tandis que l'autre perd peu à peu ses illusions. Tout sépare désormais les deux amis. Mais ils restent en contact par le biais d'un article Wikipédia sur eux-mêmes qu'ils amendent régulièrement. Au fil du temps, cette page à la drôlerie irrévérencieuse deviendra profondément poétique et tragique.

  • Arno

    Thierry Coljon

    Quand il fit son entrée en Belgique par La Panne, Léopold Ier ignorait sans doute qu'il inaugurait la trajectoire Ostende-Bruxelles, ligne qui sera pour sa nouvelle partie fertile en nombreux rois des lettres et des arts belges. Un des plus baroques, un des plus "vrais" de ces souverains est à la fois une figure familière des Bruxellois et une icône nationale. L'homme qu'on croise régulièrement dans la rue et la star rock partagent un point commun : on les reconnaît sans les connaître. Grâce à l'article de Thierry Coljon, relu et augmenté par le chanteur en personne, Arno acquiert encore une nouvelle dimension à nos yeux, toujours plus joyeux au contact de cette oeuvre qui nous travaille les tripes. Comme à Ostende ou comme à Spa où je le vis sur scène, je me dis toujours : "Ça me parle. Oui, c'est du belge !"

  • Cette nouvelle, considérée comme un des chefs-d´oeuvre du divin marquis, fut écrite en prison au même moment que Les 120 journées de Sodome.
    La cruauté du destin, le "fatalisme" (titre initialement prévu pour la nouvelle) sont tels qu´on se demande comment Sade a pu concentrer, en une centaine de pages une telle accumulation de passions.

  • Un des premiers livres que je me rappelle avoir lu avec ferveur s´appelait Le Grand Cirque, c´était le récit des aventures d´un pilote de la France Libre (dans le même genre héroïque, il y avait aussi un livre anglais sur la bataille de l´Atlantique, La Mer cruelle). Ces lectures originelles disent assez à quelle époque je suis né, sur laquelle s´étendait encore l´ombre de la Seconde Guerre mondiale, et quelle fut la pente martiale de mes premières rêveries. En fin de compte, faute d´être pilote de chasse ou de commander une corvette (plus tard, j´envisageai une carrière de révolutionnaire), je devins écrivain, ce qui est, quoi qu´en aient dit certains, beaucoup moins dangereux.
    Et voici le résultat, ou au moins une partie : dans ce premier volume, près de vingt ans d´écriture en tout genre. Si j´ai choisi pour titre Circus, au-delà d´une allusion amusée à mes débuts de lecteur, c´est parce que l´idée de cirque me convient assez. Il y a du cercle dans le cirque, et le cercle (ou la spirale) est l´élément à partir de quoi s´engendre ma géométrie littéraire. La Terre est ronde comme une tente de cirque. Et baroque, aussi. Sous l´une comme sur l´autre se produisent acrobates, magiciens, bêtes fauves et dompteurs, clowns, hommes et femmes en maillot scintillant volant entre les agrès : et l´écrivain qui prétend dire le monde (et y échoue, naturellement, tel un jongleur laissant échapper ses balles) aspire à tous ces rôles.

  • « On ne trouvera dans ces mélanges aucun livre contemporain ou presque. Je n'en lis pas. Parfois ces articles ne traitent pas de littérature, souvent ils n'ont qu'un rapport éloigné avec le mouvement romantique. Ma pente personnelle, la constitution lente et encore inachevée de mon goût ont conduit leur élaboration. Le désordre de mes lectures, la fantaisie qui me fait interrompre à tout moment un livre pour en commencer trois autres que je ne finirai pas non plus, m'ont amené à préférer l'étude de détail, la sonde, à la synthèse ; un parti conforme à mon côté antiquaire et à mon défaut de géométrie. La vie et la littérature sont si emmêlées dans mon esprit qu'à certains moments ces articles tiennent du journal intime, de l'autoportrait. Si ce livre arrive à éclairer l'origine de certains objets littéraires, caractères, figures ou paysages, à donner des trucs et des recettes propres à remettre l'art que je pratique à sa vraie place, du côté de l'artifice fervent plutôt que d'une fausse dévotion, j'en serai ravi. » Portrait de Simon Liberati © Hidiro

  • Diffusés dans la presse avant d'être rassemblés dans ce livre, ces articles en font un guide de nombreuses données et pratiques sociales, pour la vie de chacun, de tous, aujourd'hui. Un état des lieux assez précis et concret de règles qui tendent à s'appliquer au quotidien actuellement en France, ...

  • La vie selon Nora

    Linda Yellin

    • Milady
    • 2 Septembre 2015

    Molly ne recule devant rien. Dans le cadre de son travail, elle est amenée à sauter en parachute, dissimuler des vibromasseurs en passant sous des portiques de sécurité, ou encore à tester le speed-dating. Rien ne l´arrête, sauf l´amour. Le jour où on lui réclame un article sur le romantisme new-yorkais écrit à la manière de Nora Ephron, la scénariste de Quand Harry rencontre Sally, Molly flanche : elle avait décidé de tourner le dos à l´amour, la voilà forcée de le regarder en face. Avec un peu de chance, cette épreuve inattendue lui donnera l´occasion d´ouvrir les yeux sur celui qui fera de sa vie une romance.

    « Hilarant et délicieux. » New York Journal of Books « C´est frais, drôle et ça sonne incroyablement juste. » Kirkus « Un conte joyeux et palpitant qui vous fera mourir de rire. » RT Book Reviews

  • La presse quotidienne nationale est proche du coma. Défendre une presse de qualité, très bien, mais où est-elle précisément cette presse de qualité, avec sa diversité, sa pluralité, avec des journalistes dont les articles sont des références et que les lecteurs attendent avec impatience ? Articles qui marquent par leur regard enrichissant, leur profondeur d'analyse et leur contribution déterminante en matière d'information sur les problèmes majeurs de notre époque ? Le manque en la matière est tout simplement affligeant et nombre de journalistes sont davantage des moralisateurs politiquement corrects, qui se contentent souvent d'ironiser ou de tenter de discréditer des personnalités politiques qui ne sont pas de leur chapelle politique. Grossière caricature ? A peine. Même dans un journal qui se veut de qualité et une référence, citez-nous les journalistes incontournables. Comment fonctionne en réalité un tel journal ? Où sont les plumes de qualité, tant revendiquées. Les articles qui font date et qui sont des références, sont en grande partie écrits et offerts par des spécialistes et personnalités extérieurs au journal. Il ne faut pas être injuste, de tels articles viennent aussi de l'intérieur, de la partie économique, entre autres. Mais personne n'ose poser ce problème. Une publication, une radio où foisonnent les textes, des programmes de qualité et qui réussit à se rendre indispensable, a peu de chance de disparaître. Que feraient certains journalistes s'ils n'avaient pas presque quotidiennement le RDPC ou l'une de ses personnalités à se mettre sous la dent ?

  • Longtemps inexplorée, l'oeuvre immense d'Octave Mirbeau, multiforme et d'une étonnante modernité, nous réserve bien des surprises, au fur et à mesure qu'elle nous est révélée, par pans entiers. Aujourd'hui, à travers ces étonnantes Chroniques du Diable, c'est un Mirbeau moraliste et philosophe que nous découvrons. Avec son humour coutumier, tempéré de commisération, du haut de ses chaudières infernales, Mirbeau-le Diable nous trace de l'homme et de la société de la Belle Époque un tableau sans complaisance. "Guide" et "excitateur", il se fait l'analyste de la "grande névrose" qui frappe ses contemporains, pour mieux nous conduire sur la voie d'une sagesse à la mesure de l'homme. Un ouvrage de "haute graisse" pour qui sait "rompre l'os et sucer la substantifique moelle".

  • Cette ouvrage phare des Éditions Chroniques propose une rétrospective de tous les événements qui se sont passés en 1996 : les détournements à l'ARC, le décès de François Mitterrand et de Marguerite Duras, l'enlèvement des moines de Tibérihine, l'événement Microcosmos... et bien plus encore ! La collection "Chronique de l'année" rassemble en un ouvrage complet, sur un ton clair et objectif tous les événements culturels, politiques et sociaux qui ont été les plus marquants mois après mois. Pour découvrir tous les autres ouvrages de notre collection et l'ensemble de notre catalogue, venez consulter le site des Éditions Chronique.

  • Cette ouvrage raconte toute l'histoire de la France et des français, au jour le jour, année par année, à travers 4000 événements grands ou petits qui ont marqué le destin du pays à tout jamais. Présenté comme une chronologie, à la manière d'un journal, il se compose de nombreux articles illustrés et issus de la documentation de l'époque. Un livre exceptionnel et indispensable pour tous les passionnés de l'histoire de notre nation. "Chronique de la France", l'un des tous premiers ouvrages et titre phare de la maison d'édition a contribué à fonder son image : des histoires passées ou récentes, des récits chronologiques qui s'appuient sur des faits authentiques, des articles complets et objectifs richement illustrés. Pour découvrir tous les autres ouvrages de notre collection et l'ensemble de notre catalogue, venez consulter le site Éditions Chronique.

  • Tous les événements les plus marquants de l'année 2004 rassemblés en un seul ouvrage : la catastrophe de Charm el-Cheikh, le procès des emplois fictifs à la mairie de Paris, le procès d'Outreau, l'adieu à Claude Nougaro... Le récit de tous les faits qui se sont produits dans le monde culturel, politique et social de janvier à décembre. La collection "Chronique de l'année" rassemble en un ouvrage complet, sur un ton clair et objectif tous les événements culturels, politiques et sociaux qui ont été les plus marquants mois après mois. Pour découvrir tous les autres ouvrages de notre collection et l'ensemble de notre catalogue, venez consulter le site Éditions Chronique.

  • Une série de délits survient sur l'île de Castle Key. Jack, Scott et Emily enquêtent et découvrent que le coupable semble être... un squelette ! Qui est ce mystérieux suspect qui bouleverse l'île ? Les trois amis parviendront-ils à l'arrêter ? L'île de Castle Key cache bien des mystères ! Partez à l'aventure avec ces nouveaux détectives en herbe ! Traduit de l'anglais, titre original : The Mystery of the Vanishing Skeleton

empty