• En classe de 3e, Mohammed-Ali est discret et populaire. Pour lui, le collège ça roule. Tranquille. En apparence du moins, car il a une vie secrète. La nuit, il sort de chez lui pour aller taguer. Et surtout, il est amoureux d'Aimée, qui ne pense à rien d'autre qu'au football. Comment faire pour qu'elle le remarque ? Par chance, Mohammed-Ali peut compter sur le soutien de Lina et Margaux. En amour comme au football, il faut un plan de jeu. Il faut avoir du style.Il va inviter Aimée à voir un match au Stade de France.

  • Que se passe-t-il avec Alexia ? Un jour elle chipote dans son assiette ; le lendemain, elle engouffre un gâteau au chocolat pour six. Elle ne mange plus rien à table mais elle dévore en douce des spaghettis crus. Une seule chose ne bouge pas : Alexia, 15 ans, hait Chloé, sa petite soeur de 12 ans. Chloé a renoncé à la faire changer d'avis à son sujet, elle préfère se faire la plus discrète possible. Qui sait, ça finira peut-être par s'arranger ? Depuis quelques jours, Alexia lui confie des secrets, à elle seule, et Chloé se surprend à penser qu'il suffirait de peu pour que sa soeur aînée l'accepte enfin... Si c'est le cas, Alexia prend un fieffé détour. Sa haine reste intacte, on dirait même qu'elle augmente. Mais qui déteste-t-elle le plus au monde : sa petite soeur ou elle-même ?

  • Rien ne va plus au 27, avenue des Métairies. Estelle est aussi aimable qu'un bouledogue en proie à une rage de dents. La mère rentre chez elle par la fenêtre pour éviter de parler à sa fille. Et le père crie : « Alerte ! » dès que ladite fille pousse la porte de sa chambre...Will a toutes les raisons de croire que la crise d'adolescence est contagieuse ! Cela signifierait alors que la guerre ne fait que commencer...

  • Les morues

    Titiou Lecoq

    "C'est un roman qui commence comme cela :
    « Au début, il y a la sonnette ? et la porte qui s'ouvre et se referme sans cesse. Des pas qui résonnent dans l'entrée. Et des embrassades, des « ah », des « oh ». T'es déjà arrivé ? J'croyais que tu finirais plus tard le taff. Ouais, mais finalement j'ai bien avancé. Hé, Antoine on va pas parler boulot ce soir, hein ? Ça serait de la provoc ! Un brouhaha généralisé. Des verres qui tintent. T'as apporté les bougies ? Non c'était à Ema de le faire. » Et c'est un roman qui commence aussi comme cela :
    « Depuis une dizaine de minutes, Ema gardait la tête obstinément levée vers la voûte. En suivant des yeux les courbes compliquées des arches gothiques de l'église, elle espérait éviter de pleurer. Mais d'une elle commençait à avoir sérieusement mal à la nuque et de deux il devenait évident qu'elle ne pourrait pas échapper aux larmes de circonstance. » C'est donc l'histoire des Morues, d'Emma et sa bande de copines, de ses amis, et, si l'on s'y arrête une minute, c'est le roman de comment on s'aime en France au début du XXIe siècle.
    Mais c'est davantage.
    C'est un livre qui commence comme une histoire de filles, continue comme un polar féministe en milieu cultivé, se mue en thriller de journalisme politique réaliste ? au cours duquel l'audacieuse journaliste nous dévoilera les dessous de la privatisation du patrimoine culturel français - et vous laisse finalement, 500 pages plus loin sans les voir, dans le roman d'une époque embrassée dans sa totalité par le prisme de quatre personnages.
    Cet ambitieux projet romanesque, qui a pris plusieurs années à son auteur, est une réussite totale.
    D'abord parce qu'il se dévore. Que sa lecture procure un plaisir continu, et qu'il emprunte toutes ses voies pour s'inscrire dans une perspective globale avec une acuité, une ironie et une gouaille bien contemporaines, mais en y superposant le paysage littéraire d'une jeune femme d'aujourd'hui qui, petite fille, réécrivait la fin des romans de la Comtesse de Ségur pour celles qu'elle préférait lire.
    Cela donne un authentique et passionnant roman français.
    "

  • Moi, c'est Octave. Avec ma soeur, Plume, nous nous sommes inscrits au cours "Enquêtes et filatures". Nous y avons rencontré Mathis et Eliott. Entre Mathis, qui est toujours dans la lune, et Eliott qui se prend pour un véritable policier, je sens que nous allons bien rire dans nos enquêtes ! Yvain, notre professeur, est un ancien agent secret, et un peu détective aussi. Il nous impressionne tous avec ses nombreuses cicatrices et son oeil de verre !Aujourd'hui, nous avons retrouvé les morceaux d'une lettre déchirée ! En mettant à l'oeuvre nos talents d'enquêteurs, nous avons réussi à lire le message. Mais qui en est donc l'auteur ? Ouvrons l'oeil !


  • Deux ados sont étendus au milieu de la fête foraine, au pied de la grande roue. C'est l'aube. La bagarre a mal tourné, ils ont sorti les couteaux...

    Sous le ciel blanc et vide, les vies défilent, singulières et pareilles, et les mystérieux enchaînements qui ont mené au drame.
    Pajarito Tamai et Marciano Miranda étaient pourtant amis. Tous deux fils de fabricants de briques, ils sont voisins, nés à quelques heures d'intervalle dans la même clinique de l'intérieur argentin, ils grandissent ensemble et font les quatre cents coups. Jusqu'à ce qu'un malentendu les sépare et en fasse des ennemis jurés à l'école primaire. Comme leurs pères avant eux.
    Puis arrive Ángel, le beau gosse, le frère de Marciano, qui ne ressemble à aucun autre, qui n'aime pas les gringas, ni peut-être les filles en général. Et c'est encore pire...
    Sous un soleil de plomb qui fait enrager, Marciano rêve de vert et d'eau, Pajarito ne comprend pas ce qui lui arrive, le destin compte les points entre la discothèque et la fête foraine et attise les haines en attendant son heure.
    Tragédie rurale au cordeau dans la grande tradition américaine, histoire d'amour et d'une violence que rien ne peut conjurer : ce deuxième roman de Selva Almada prouve s'il en était besoin qu'elle a un talent fou. Et qu'elle sait faire du cinéma.
    "Une des voix les plus fortes et les plus intéressantes de la jeune littérature hispano-américaine [...]. Selva Almada réussit un texte solide, brillant, extrêmement riche et de grande ampleur." - El Cultural
    Selva Almada est née en 1973 à Villa Elisa (Entre Ríos) et a suivi des études de littérature à Paraná, avant de s'installer à Buenos Aires, où elle anime des ateliers d'écriture. Son premier roman, Après l'orage (Métailié), a reçu un excellent accueil critique.

  • Dantala vit dans la rue avec les voyous de Bayan Layi, fume la wee-wee sous le baobab, fait le coup de poing pour le Petit Parti. Souvent, les bagarres tournent mal mais, comme on dit, tout ce qui arrive est la volonté d'Allah. Un soir d'émeutes, pris en chasse par la police, il doit s'enfuir.
    Sans famille, il trouve refuge à Sokoto auprès d'un imam salafiste. Il apprend l'anglais avec son ami Jibril, tombe amoureux, psalmodie l'appel à la prière, lit tout ce qu'il peut.
    Le gamin naïf mais curieux découvre l'étendue de ses contradictions et la liberté de la pensée, et gagne sa place et son nom dans un monde chaotique et violent.
    Alors que les tensions entre communautés ne cessent de croître, un imam irascible fait sécession et part à la campagne fonder une secte extrémiste.
    Loin de l'exotisme et du tiers-mondisme bien-pensant, Elnathan John nous emmène dans une région dont on ignore presque tout : harmattan, poussière des routes, vendeurs de koko, et le goût du dernier morceau de canne à sucre - le meilleur. On brandit des machettes, on assiste à des matchs de lutte, on prend toutes sortes de transports, on marche, on court, on aime, on est Dantala de bout en bout, passionnément.

    Un formidable roman d'apprentissage, sensible et poignant, dont on sort complètement retourné.

  • Au début du printemps Argnouk et son clan s'acheminent vers des terres fertiles. Argnouk n'est pas encore grand mais déjà courageux, il comprend le langage des animaux, sait chasser et grimper aux arbres.

    Mais il ne sait pas sortir les mots de sa bouche. Sur le chemin Argnouk croit que les autres se moquent de lui, il se bagarre tout le temps. Il faudra qu'il atteigne la clairière aux oiseaux pour comprendre que la violence ne résout rien.

    A partir de 6 ans.

    Attention : ce livre numérique est un EPUB fixed-layout. Pour des conditions de lecture optimales, veillez à ce que votre tablette supporte ce type de format.

  • Boo et Junior sont amis depuis l'orphelinat et videurs dans un club depuis que leurs muscles et tatouages en imposent assez. Ils cultivent depuis toujours leur talent pour se mettre dans les pires situations et s'en sortir avec des méthodes inédites. Quand une de leurs collègues leur demande d'avoir une conversation avec un petit-ami trop violent, nos deux compères sont trop heureux de jouer les chevaliers servants. Lorsque le type en question est retrouvé mort, Boo et Junior font des coupables parfaits. Le nouveau roman de Todd Robinson nous invite à plonger dans un Boston où l'élite se mêle aux truands en compagnie des deux enquêteurs les plus drôles du roman noir américain.

  • Ce guide illustré pour les couples permet de résoudre une fois pour toutes les 12 conflits les plus fréquents et les plus pénibles ! Les conflits relationnels sont complexes et difficiles à surmonter. Forte de ses vingt années d'expérience en tant que thérapeute de couple, la psychologue Michelle Brody a trouvé le moyen de faciliter les changements d'attitude des deux partenaires pour leur permettre de résoudre leurs conflits. Son secret : des illustrations claires et pleines d'humour grâce auxquelles les couples VISUALISENT ce qui motive leurs disputes et met à mal leur relation, ce qui les aide, ensuite, à trouver ensemble une issue à leurs différends. Tu ne m'écoutes jamais ! inclut plus de 300 illustrations qui aident les couples à débloquer la situation et à briser la spirale destructrice qui les entraîne dans différentes sortes de conflits, que ce soit à propos du partage des corvées domestiques, d'un anniversaire, d'un proche difficile à gérer et de bien d'autres choses encore. Les outils proposés dans ce livre vont au-delà des conseils relationnels les plus courants ; ils vous permettent de comprendre ce qui se joue réellement entre votre partenaire et vous et à prendre de la hauteur pour changer durablement votre relation de couple.

  • « Il attendit le crépuscule pour quitter les fourrés et il joua entre les arbres en savourant sa liberté. Mais tout à coup, il se rendit compte de sa solitude. Il s'assit et, perturbé, il écouta le silence de la forêt. Cet environnement immobile et muet lui parut menaçant. »Retrouvez les aventures de Croc-Blanc dans ce chef-d'oeuvre illustré de la littérature classique.

  • « Huck maniait la rame arrière et Joe la rame avant. Tom était le capitaine ; assis au milieu du radeau, les bras croisés, l'air sombre, il donnait ses ordres à voix basse. » Retrouvez les aventures de Tom Sawyer dans ce chef-d'oeuvre de la littérature classique.

  • Rafale

    Marc Falvo

    Gabriel Sacco. Quarante-quatre étés. Gorille dans un cercle de jeu clandestin. Son quotidien : la sécurité de la boîte et le recouvrement des créances douteuses. En dix ans de métier, Gab s'est beaucoup plus souvent servi de ses poings que de ses neurones, sans que ça ne lui pose trop de questions existentielles... Tout irait donc pour le mieux dans le plus glauque des mondes si un joueur invétéré ne se volatilisait pas après une partie. L'homme de main part aussitôt à sa recherche sans en référer à son boss. Pourquoi ? Mystère. Dieu seul - et lui - le savent...
    Rafale, avec son atmosphère enfumée, ses tripots et son blues lancinant, remet au goût du jour la tradition séculaire du roman noir. Ceux de Richard Stark et James Hadley Chase. Le polar hard-boiled façon La loi du milieu (Get Carter), où un homme voit sa vie entière bouleversée par l'obsession d'une enquête. D'une quête. Et peu importe s'il doit pour cela bousculer son quotidien et les codes établis, voire frayer d'un peu trop près avec les emmerdes. Rafale est l'histoire d'un fieffé salopard, non dénué d'humour, qui enchaîne répliques assassines et torgnoles fatales tout en se découvrant sur le tard une conscience.

    Un gangster, un cercle de jeu, des baffes, des belles bagnoles, une jolie môme, des truands, du blues, des passages à tabac, un joueur qui se volatilise, une enquête... le retour du roman noir, le vrai !

  • Justice pour tous

    Gaëtan Brixtel

    • Ska
    • 1 Septembre 2017


    Un jeune alcoolo paumé en butte à la vindicte d'un pilier de bistrot agressif... Noir, comme la couleur de l'homme ivre...

    « L'abus d'alcool est la première maladie qu'on chope quand on est chômeur, tout comme le rhume et le nez qui coule sont les premiers symptômes de l'hiver. Et ma mère a écouté mes plaintes à n'en plus finir, et mon père a tout fait pour m'aider à rebondir - il m'a emmené aux urgences, a tout fait pour m'aider à trouver du travail. Alors, quand je me réveille, quand je vois mon visage dans la glace de la salle de bain, j'ai envie d'y voir un type bien. Un garçon dont les parents seront fiers. Ça vous fait rire ? Je vous emmerde. »

    Un écrivain éponge les réalités pour nous les restituer grâce à la littérature, comme il s'inspire également de la propre expérience de son humanité singulière. Gaëtan Brixtel est de cette graine-là, qui peaufine au fil de ses textes de belles qualités littéraires.

  • Léon Lecointe meurt d'une congestion cérébrale. Son frère, Alcide, est emporté, cinq jours plus tard, par une embolie.
    Quand Prosper, le cadet de la fratrie, est retrouvé, la semaine suivante, assassiné d'une balle dans la nuque, le commissaire Odilon QUENTIN, chargé de l'affaire, n'est pas loin d'imaginer qu'un quelconque Lecointe cherche à se débarrasser d'héritiers gênants. N'a-t-on pas entendu toute la famille se chicaner à l'enterrement de Léon pour une histoire de « trésor » qui ferait partie de la succession ?
    Mais l'enquête du policier va déterrer de terribles secrets et démontrer que chaque membre de la tribu Lecointe a un cadavre caché dans son placard...

  • Incontournable et iconoclaste, retrouvez ce grand classique de la littérature enfantine !
    Des batailles épiques, des cabanes au fond des bois, des festins gargantuesques, des coups pendables, des trahisons indignes et des amitiés "z'à la vie, z'à la mort"... Et par-dessus tout : un trésor de boutons héroïquement défendu à grands coups de "tatouilles" !
    Lebrac et sa bande parviendront-ils à sauver leurs boutons et l'honneur de Longeverne ? Un roman vibrant et trépidant, tour à tour dur et tendre, endiablé et poétique, sage et candide, comme seuls savent l'être les enfants. Texte original, intégral, augmenté de 500 notes pour mieux décrypter l'argot franc-comtois.

  • Méga-loup

    ,

    À MégaCityVille, les habitants vivent heureux sous la protection des Méga-bêtes. Mais dans l'ombre, l'affreux Moustic Man guette sa proie. Heureusement Méga-Loup est là.Retrouvez ce héros hors du commun dans une version numérique hilarante. Avec ses nombreuses animations à découvrir en cliquant sur les dessins et son narrateur déchaîné, cette histoire prend une nouvelle dimension qui ravira petits et grands.

empty