• Les savants

    Manu Joseph

    Aujourd"hui en Inde, on ne dit plus " intouchable " mais dalit. Un mot, toutefois, suffit-il à changer la donne ? Ce n'est pas l'avis d'Ayyan. D'un côté, du sien, une pièce minuscule partagée avec sa jeune épouse et son fils dans une exécrable cité de la banlieue de Bombay, tandis qu'il exerce un emploi de secrétaire dans un institut de recherche de haut vol. De l'autre extrémité du spectre social, à l'Institut, les savants, les " brahmanes " et, avec eux, tous les nantis et leurs femmes inaccessibles, le regardent de haut. Alors, à l'époque où le petit peuple indien, conscient de sa supériorité numérique, acquiert un pouvoir politique de plus en plus important, Ayyan a une idée... Son fils Adi est brillant. Pourquoi ne pas donner discrètement un coup de pouce au destin, ne pas compenser les injustices de la naissance et du système des castes ? Fort de ce qu'il apprend à l'Institut en écoutant aux portes, Ayyan entretient le mythe d'un petit génie dalit... Qui, dans ces chassés-croisés, ces jeux de pouvoir, ces mensonges plus ou moins assumés, remportera la partie ? À coup sûr le lecteur, emporté par la prose simple et efficace, à l'humour acerbe, d'un romancier indien qui appelle un chat un chat et se moque des faux-semblants de ses compatriotes.

  • 1,2 milliard d'habitants, 3 millions de km2, 22 langues officielles... L'Inde provoque un mélange de fascination et de crainte. Ce pays, que l'on présente comme le géant du IIIe millénaire, offre un visage contrasté, oscillant entre extrême pauvreté et puissance émergente, entre tradition et modernité. Ces multiples facettes sont propres à susciter de nombreuses idées reçues : « L'Inde est le pays des maharajahs, des fakirs et des vaches sacrées », « Le Kamasutra est un bréviaire érotique », « Gandhi est le père de la non-violence », « Calcutta est un immense bidonville », « Les castes paralysent la société indienne », « Les Indiens sont les meilleurs informaticiens du monde »...

  • Lorsque pleura Shiva

    Lucie Friedrich

    2005, Pune, Inde : Rain a dix-sept ans et a du mal à trouver sa place dans un monde qui vit au rythme des traditions et des légendes hindoues. Un beau jour, elle fait la connaissance de Navnit, son voisin, déjà marié et de confession catholique. Lorsque Rain s'enfuit avec lui à l'autre bout du pays, c'est toute la communauté marathi qui lui jette l'opprobre... Alors que Navnit révèle son vrai visage, Rain est retrouvée par sa famille puis séquestrée. Entre le rejet de sa communauté, son mariage arrangé et la découverte de son identité sexuelle, Rain parviendra-t-elle à s'affranchir des codes qui l'emprisonnent ?

     Aujourd'hui militante en Inde, la voix de Rain s'exprime à travers cet ouvrage, et avec elle s'élèvent les voix de celles et ceux qui partagent ses combats.

  • Un empire galactique au bord de l'implosion... Une chasse à l'homme sans pitié...
    Un grand roman d'aventure !

    Depuis des siècles, les mondes de l'acumen vivent sous la coupe de la dynastie Combrail. Dès la naissance le statut de chaque habitant est gravé dans les replis de son ADN. Chacun fait partie d'une hiérarchie sociale immuable. Avec, au sommet, le Prime Garant Bosmor, et tout en bas de la pyramide des castes, des milliards de caires.

    Quand Bosmor est victime d'une tentative d'assassinat, héritiers potentiels et ambitieuses multimondiales s'affrontent de plus en plus ouvertement. Mais pourquoi chaque faction désireuse de s'emparer du pouvoir veut-elle mettre la main sur Palestel, l'insignifiant caire ?

    Traqué de toutes parts, il va devoir mener son enquête à travers l'acumen... mais d'abord, sauver sa peau.

    Une nouvelle collection de science-fiction...

    Les éditions Scrineo parient sur la jeune génération du récit d'aventure, mais aussi sur les maîtres contemporains du space opera. Et dans ce domaine,
    Laurent Genefort est une signature incontournable !

    Rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007, où elle a publié de nombreuses nouvelles de l'auteur, aujourd'hui directrice artistique des Imaginales,
    Stéphanie Nicot, la directrice de la collection, a tenu à faire appel à Genefort, tant pour son talent de raconteur d'histoires que pour le symbole fort qu'il représente.

  • Grâce à son système social des castes qui permet la coexistence des races, des cultures, des religions, l'Inde a été le refuge de tous les peuples persécutés. On y rencontre les plus anciennes communautés juives et chrétiennes, des tribus animistes aux côtés des Parsis réfugiés de l'Iran et jusqu'aux Tibétains du Dalaï Lama.

    Dans ces « Quatre sens de la vie », Alain Daniélou expose certains aspects très modernes de ce système social des castes et comment, paradoxalement, cette institution archaïque peut apporter des réponses à des problèmes actuels : dans une société multiraciale et multiculturelle, l'art de vivre hindou exige en effet le droit à la différence et permet la réalisation sociale, sexuelle et spirituelle de l'individu. Cette réalisation au plan individuel ne peut être envisagée hors des structures sociales que sont les castes, elles en sont parties prenantes.

    Alain Daniélou s'attache à expliquer au lecteur occidental les bases conceptuelles permettant de comprendre cette vision du monde hindouiste. Un livre stimulant qui permet au lecteur occidental de nuancer son jugement sur le système traditionnel des castes en Inde.


  • Du passé méconnu de l'Afrique de l'Ouest, particulièrement du Sahel précolonial, ce remarquable ouvrage de synthèse propose un parcours novateur, qui tient compte des recherches les plus récentes. Ainsi décrypte-t-il le passé par l'archéologie et

  • Teta, une Africaine immigrée au Canada, espère se guérir de sa folie en racontant sa vie au père Robert. Mère de trois garçons, elle confie à ce vieux missionnaire qu'elle a rencontré en Afrique, son enfance, ses exils, le meurtre de son mari et sa fuite vers le Canada. Cette terre d'exil représente le paradis terrestre pour de nombreux Africains. Mais est-ce que ce pays qui devait être un endroit si merveilleux pour les réfugiés, le sera pour cette femme monoparentale? Pourra-t-elle, un jour, se libérer du souvenir des atrocités qu'elle a vécues pour enfin mener une vie calme et connaître la paix de l'âme ?

empty