• En chacun de nous sommeille un artiste ! Il suffit juste d'un petit coup de pouce.Avec cette méthode, efficace et tellement simple à mettre en oeuvre, dessinez avec réalisme tout ce que vous souhaitez. Le principe : on décompose ce que l'on veut dessiner en formes basiques, on obtient un animal, une fleur, un personnage...Retrouvez dans cet ouvrage des centaines de modèles et d'exercices en pas à pas, des conseils et notions indispensables pour réveiller votre fibre artistique.Facilité, plaisir et résultat 100 % garantis !

  • Vous rêvez de créations faciles à tricoter sans passer par l'étape de la couture et d'apprendre à manier les aiguilles circulaires ?Grâce aux nombreuses photographies en pas à pas et aux conseils avisés de l'autrice, apprenez les techniques de base et créez 8 modèles intemporels à s'approprier, bonnets, bandeaux, cols, pulls et gilets.Spécialement conçu pour les débutantes en tricot ou en tricot circulaire, ce livre propose :
    14 leçons accompagnées de photographies pour s'initier aux bases du tricot circulaire, du choix des aiguilles aux finitions.
    8 créations par ordre de difficulté pour progresser rapidement en réalisant des modèles dont vous serez fière.
    Des explications claires, des schémas pour vous orienter et toutes les astuces pour prendre rapidement en main cette nouvelle technique !

  • Édouard est scout dans la patrouille des Loups. Sa meilleure amie, Clémence, est guide chez les Panthères. Leur surprise est de taille quand ils apprennent que leur camp d'été se déroulera dans le même village, entre les sommets des Hautes-Pyrénées. Peu avant le départ, les mystères se multiplient : un chef inconnu rejoint leur groupe, on leur demande de se vacciner contre la rage ! Plus intriguant encore : de nouveaux scouts et guides devront intégrer leur groupe. Rapidement, Édouard et Clémence réalisent que les intrus ont un fascinant pouvoir : celui d'attirer les animaux, y compris sauvages, et même de les commander !Des loups sont signalés autour du camp ! Clémence et Édouard, en tentant de percer cette énigme, vont vivre un camp extraordinaire... et dangereux ! Qui sont vraiment ces adolescents ? Qui est Christophe, leur mystérieux chef ? Et qui sont ces individus camouflés qui semblent les épier ?

  • Comment s'y prendre pour dessiner rapidement un personnage qui ne ressemble ni à un bonhomme bâton, ni à un bonhomme de neige ? Cette petite méthode infaillible vous donne les clefs d'un dessin expressif et dynamique : quelques règles d'anatomie basiques, des modèles détaillés étape par étape, une foule d'exemples inspirants... et le tour est joué ! Vous observerez bientôt vos congénères d'un autre oeil, prêt à saisir une attitude, un geste, une expression en quelques coups de crayon. Préparez-vous à dire adieu au bonhomme bâton !

  • Comment s'y prendre pour dessiner rapidement un véhicule qui ne ressemble pas à une motte de beurre, une bouteille qui semble vraiment contenir du liquide, une brosse à dents qu'on ne confondra pas avec un pinceau (voire pire) ? Cette petite méthode infaillible vous donne les clefs d'un dessin expressif et dynamique : quelques règles de perspective basiques, des modèles détaillés étape par étape, une foule d'exemples inspirants... et le tour est joué ! Vous observerez bientôt votre environnement d'un autre oeil, prêt à croquer ce qui vous plaît en quelques coups de crayon. Préparez-vous à dire adieu aux objets non-identifiables !

  • Un mandala est souvent une pratique spirituelle qui permet la méditation. On dit que la répétition de formes géométriques et de motifs attire les bons esprits.Il existe plusieurs types de tissages, des simples aux plus complexes, qui varient en fonction des matériaux utilisés. Circulaire ou réalisé avec des tiges de bois, le tissage répond toujours à la même logique : partir du centre vers l'extérieur.Grâce à cet ouvrage, découvrez les techniques de tissage et lancez-vous dans la création de 14 modèles originaux pour jouer avec les formes et les matières !

  • Oubliez les idées reçues ! Pour dessiner en perspective et équilibrer une composition, il n'est pas nécessaire d'être un artiste aguerri.Ces notions fondamentales sont ici expliquées de façon simple et novatrice. Vous apprendrez à placer les points de fuite, à jouer sur le cadrage, les proportions, la couleur, autant de techniques à combiner pour obtenir un dessin réussi... tout simplement !

  • L'art n'est pas réservé aux grandes personnes.Peinture, dessin, collage, assemblage, modelage... Voici plus de 50 propositions à la portée des plus jeunes pour les éveiller à la création et stimuler leur imagination. Au gré des activités, ils découvriront la magie des couleurs et des formes, l'infinie variété des tracés, le plaisir de construire...
    Les techniques sont simples et expliquées pas à pas en dessin pour s'approprier facilement la démarche de chaque activité. Et pour aider parents, enseignants et animateurs à guider les enfants, chaque création est accompagnée de la liste du matériel et de références à des artistes ou courants artistiques pour aller plus loin.

  • Dans Eatenonha, Georges Sioui présente l'histoire d'un groupe de Wendats, le clan des Seawi, et révèle les secrets les plus profonds et les plus précieux que possèdent son peuple et tous les peuples indigènes ainsi que tous ceux qui comprennent et respectent leurs modes de pensée et leurs modes de vie. L'auteur donne un aperçu de la vie, de l'idéologie et du travail de sa famille et de ses ancêtres et raconte la trajectoire historique peu documentée des Wendats ainsi que les expériences qu'a vécues sa famille dans la réserve. Il apporte un éclairage inédit sur les réseaux commerciaux et sociaux qui existaient dans le nord-est du continent avant l'arrivée des Européens et explique que la confédération wendate était le centre géopolitique d'un commonwealth de nations fondé sur la paix, le commerce et la réciprocité. Ce réseau était, selon lui, une véritable démocratie dans laquelle on accordait la même valeur à tous les êtres, quelle que soit leur nature, et où les femmes avaient leur place au centre de la famille et de la communauté.
    Dans Eatenonha, Georges Sioui présente les premières civilisations du Canada comme les initiatrices de la démocratie moderne. L'ouvrage s'inscrit ainsi dans les efforts constants visant à guérir et à éduquer tous les peuples en s'appuyant sur les perceptions autochtones de la vie et du monde.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le contenu de ce livre écrit dans un langage de coeur et de grande simplicité, est la suite d'une vie d'observations de ce que l'homme peut vivre et vit souvent sans s'en rendre compte. On se retrouve dans les récits et expériences vécues, qu'elles soient heureuses ou malheureuses, avec dans chaque récit une ouverture vers le meilleur de soi, vers la découverte de ce qui vit à l'intérieur de l'homme marchant vers la noblesse et la pureté de l'être.

  • L'auteur de « OEil du ciel : coeur et de Main planétaire », avec ce nouveau recueil de poèmes, dans un esprit logique, s'interroge sur de graves questions : le « silence », la « géométrie » et l'idée de « centre ». Pour le poète qu'il est, le silence apparaît comme un « drap de lit étendu comme un empire » ; il symbolise l'arrêt du temps, il peut être visualisé par la « surface du lac ». Il est souvent « le silence absence » d'après l'amour. Il est à la fois « fin et attente ». Il est d'un « blanc contaminé ». Un oiseau blanc « efface les traces » d'un bruit dans le ciel, par exemple. Il nous permet de ressentir « l'unité universelle ». Puisque l'invisible représente les neuf dixièmes de l'univers connu, « l'île invisible » que nous quêtons peut donc se trouver n'importe où. Notons que le vent ne trouble pas le silence. La « géométrie » reste impassible aux outrages du temps. La ligne droite peut onduler, la spirale s'enrouler, « le temps s'écrase au dur de la géométrie », « digère l'élasticité ». Dans le chaos seul l'esprit « se meut en toute liberté ». Pour le poète, la géométrie est « la colonne vertébrale du monde ». La pierre brute cède à la graine. Remarquons l'accord cousin du cercle et du triangle. Dans le « buisson géométrique des murs », le temps accepte le sommeil humain, lequel va nous ouvrir « la liberté compensatrice, de l'irréel ». Pouvoirs de l'onirisme. Les deux mains en prière, le triangle du corps, l'extase. « Le beau total est mystique, l'extase le vide vécu,... vaincu ». « Tout commence par le relief et finit par la séparation ». Le triangle est émancipation. Le « centre » est une exception. Quelque chose pousse de l'extérieur vers la « pureté du point », la « justice absolue », voire « le secret ». Le silence, lui, n'a pas de centre. « Le centre un - Dieu Un... éternité du centre ». Le poète achève son recueil par l'éloge de la « centritude certitude ». Il est rare qu'un poète, avec des moyens de poète, images et convictions, puisse nous fasciner par des considérations abstraites. Pic Adrian y est parvenu. Ce n'est pas un mince compliment.

  • Florence fable de tout espace berceau du site... Florence parole natale...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Tu connais déjà ce genre de livre dont tu es le héros Un mystérieux virus informatique répand la terreur dans toute l'Europe. C'en est fini de la fusée Ariane, de l'Eurotunnel et de tous les programmes d'échanges et de recherches européens. Tu es chargé de découvrir les responsables de cette infection, de neutraliser leurs complices et de détruire leurs bases. Pour cela tu vas parcourir toute l'Europe où les jeunes amis que tu te feras dans chaque pays t'aideront à accomplir ta mission et à déjouer les pièges de tes adversaires. Et si tu parviens à rassembler les douze étoiles du drapeau européen, tu triompheras définitivement du virus ! Mais auparavant de nombreuses épreuves t'attendent. Il te faudra utiliser au mieux tes connaissances et faire preuve d'imagination et de perspicacité. En cas de difficulté, tu pourras consulter le serveur européen EUREKA. Mais attention ! Qui sait si Eureka n'est pas lui aussi contaminé par le virus ? C'est aussi un livre utile En effet, ce livre te convie à participer à la construction d'une Europe sans frontières. A chaque étape de ta découverte, tu te familiariseras avec ses mécanismes, son histoire, son économie, sa culture et surtout avec la vie quotidienne de ceux qui vivent dans l'Europe des Douze ou à l'extérieur. Et au terme de cette aventure, tu seras devenu un parfait citoyen européen, vivant dès aujourd'hui à l'heure de l'Europe de demain.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La préface dit : « Le présent ouvrage rassemble tout ce que l'on sait actuellement du Professeur Froeppel : le journal de sa folie, le récit de sa mort, ses oeuvres théâtrales, scientifiques, poétiques et pédagogiques, mais revues, corrigées, et augmentées de nombreux inédits. » On y retrouve - notamment - sa célèbre pièce : Un mot pour un autre, au milieu de ses autres oeuvres : Comédie du langage, Prose et poésie, OEuvres pédagogiques, OEuvre plastique. Et voilà mise en place la machinerie d'une logique tout à fait insolite, basée sur l'autopsie minutieuse du langage, la radioscopie burlesque de ses clichés, où l'on aperçoit, à travers une sorte de reflet inversé et absurde, l'ombre déformée des systèmes, tels que structuralisme, sémantique, sémiologie, etc. Ainsi, le Professeur Froeppel, personnage mythique dont la situation dans le temps est incertaine, et dont la joyeuse férocité et la froideur grandiose nous font délirer avec lui, est bien un « précurseur absolu ».

  • Parmi les images lointaines que l'homme garde confusément au plus profond de sa mémoire, le labyrinthe a de tout temps fasciné son imagination, tant par son ancienneté qu'à cause de son caractère mystérieux. On rencontre dès la Préhistoire son tracé immuable gravé dans la pierre sur le littoral, des Canaries à la Baltique. Et que ce soit en Europe, aux Indes, de la mer Blanche à l'Amérique, l'étrange figure obéit inexplicablement au même algorithme compliqué, impossible à reproduire sans en posséder la clé. Par quels étranges chemins celle-ci a-t-elle fait le tour du monde ? L'étymologie même du mot est déjà un mystère. Mais pourquoi lui chercher cent significations, contradictoires et parfois farfelues, alors que le terme grec veut tout simplement dire, et de manière combien évocatrice : la danse du poisson prisonnier de la nasse ? Quant au dessin du labyrinthe, est-il un repère ou le souvenir d'un instrument de navigation ? Retrace-t-il quelque antique périple maritime ou le voyage de l'âme vers un autre monde ? Est-ce un symbole de vie ou un symbole de mort ? Ou bien encore un simple divertissement de l'esprit ? Pour le comprendre, il fallait d'abord établir un inventaire détaillé de tous les labyrinthes connus en Occident comme ailleurs, avec leurs caractères propres, formes, dimensions et couleurs. Pratiquement, aucun ouvrage de vulgarisation n'avait été jusqu'ici consacré à cette troublante énigme. C'est chose faite. Un catalogue raisonné de près de 500 figures labyrinthiques accompagne cette étude fouillée que présente Paul de Saint-Hilaire, connu comme un spécialiste des grandes énigmes de l'Occident.

  • Mythes et légendes sont les aspects les plus fondamentaux de notre patrimoine. Ils ouvrent la porte aux langues sacrées et secrètes, ils transmettent des messages primordiaux qui se confondent avec les origines de l'homme. Myriam Philibert dresse l'inventaire des thèmes les plus fréquents, et les analyse à travers les contes et épopées qui les transportent. L'origine et la fin des mondes ont toujours passionné l'homme, qui cherche une réponse à sa présence sur terre. Les quatre règnes de la nature, Terre, Eau, Feu, Air alimentent la passion des récits, du Déluge détruisant l'humanité à l'impossible quête du feu, de la mort - descente aux enfers à l'initiation... De Gilgamesh à Héraclès, des Andes aux Indes, des glaces quaternaires au soleil de l'ancienne Égypte, de la pierre et de l'outil à la statue, de la caverne au temple, du cercle à la croix..., ce sont tous les grands mythes, toutes les légendes primordiales que l'on retrouve dans ce guide qui, en la reprenant sous ses diverses formes, explique la plus belle histoire - aux multiples variantes - jamais inventée par l'homme : celle de ses origines et de son évolution.

empty