• Dit boek geeft studenten, docenten en professionals in de verslavingszorg een gedegen overzicht van de belangrijkste aspecten van verslaving en de verslavingszorg. De focus ligt op gebruik, misbruik en afhankelijkheid van psychoactieve stoffen als alcohol, heroïne, cocaïne, XTC en cannabis. Daarnaast is er ook aandacht voor excessief gokken en andere gedragsverslavingen. 

    Wat elke professional over verslaving moet weten is opgebouwd uit vier hoofdstukken: Middelen, gebruik en gebruikers, Misbruik en afhankelijkheid, Maatschappelijke gevolgen en overheidsbeleid, en Behandeling, zorg en herstel bij verslaving. In deze derde editie zijn de praktische informatie en de literatuurlijsten geactualiseerd. Nieuw is de aandacht voor herstelondersteunende zorg en verslavingszorg vanuit het perspectief van de cliënten. De tekst bevat veel verwijzingen naar websites met goede, actuele overzichten en praktische informatie over hulpverlening.

    Dit boek is geschreven door dr. Jaap van der Stel, op initiatief en onder verantwoordelijkheid van de stichting Resultaten Scoren. Resultaten Scoren heeft onder andere als doel om moderne verslavingskunde te bevorderen in opleidingen, trainingen en na- en bijscholing van professionals in de gezondheidszorg. 

  • CHASSELAS (n. m.) : cépage blanc surtout apprécié comme raisin de table. Le chasselas de Moissac, qui bénéficie de l'Appellation d'Origine Contrôlée, est le plus réputé. Il est produit dans le Bas Quercy, à hauteur de 7 000 tonnes par an pour un chiffre d'affaires à la revente estimé à 45 millions d'euros.

    COCAÏNE (n. f.) : alcaloïde dérivé de la coca. Parfois utilisée en médecine. Surtout prisée sous forme de poudre blanche aux effets excitants. Les principaux pays producteurs (Colombie, Venezuela et Bolivie) en fournissent 900 tonnes par an pour un chiffre d'affaires à la revente estimé à 250 milliards d'euros.

    MONDIALISATION (n. f.) : propagation de phénomènes au monde entier. Interdépendance croissante des hommes, de leurs systèmes politiques et économiques, et de leurs activités à l'échelle de la planète.

  • Surdose

    Alexandre Kauffmann

    Quel est le point commun entre un dentiste, une jeune fille de bonne famille et un informaticien ? Tous trois sont morts d'une overdose à Paris, en 2016, l'une après avoir pris de la cocaïne, l'autre de la MDMA et le troisième à cause d'un mélange de méphédrone et de GHB.

    Après un an d'immersion au sein du groupe Surdoses, entité marginale de la brigade des stups qui enquête sur les morts par overdose à Paris, le journaliste Alexandre Kauffmann livre un récit écrit comme un polar. Il démarre avec les indices laissés sur les corps et les téléphones de ces trois victimes.

    Au fil des pages, le lecteur remonte jusqu'aux "cocaïne call center" des dealers, plonge dans la vie intime des victimes et pénètre l'univers des soldats engagés dans une guerre don quichottesque contre la drogue.

    Reporter freelance pour la presse française (Géo, Le Monde, Les Échos...), Alexandre Kauffmann a vécu à Madagascar et en Tanzanie. Il a déjà publié quatre romans (Influenza, Éditions des Équateurs, 2006 ; Stupéfiants, Flammarion, 2017) et deux récits de voyage. Surdose, écrit après un an d'immersion au sein de la brigade chargée d'enquêter sur les morts par overdose à Paris, est son premier livre de non fiction.

  • Air cocaine ; les dessous d'une mystification Nouv.

    L'affaire a fait grand bruit : en mars 2013, Bruno Odos et Pascal Fauret, deux anciens pilotes de chasse de l'aéronavale, sont arrêtés en pleine nuit avec leurs deux passagers sur le tarmac de l'aéroport de Punta Cana, alors qu'ils s'apprêtent à décoller : les policiers de la DNCD dominicaine (un service de lutte contre le narcotrafic international) prétendent que leur Falcon 50 transporte 700 kilos de cocaïne ! Pour seule preuve : leur déclaration ! Personne ne verra jamais la drogue, ni les accusés ni les autorités françaises.
    Les deux pilotes passent quinze mois dans les prisons dominicaines avant d'être condamnés, à l'issue d'un procès d'opérette, à vingt ans d'incarcération. Assignés à résidence en attente de leur appel, ils sont exfi ltrés par voilier lors d'une opération de sauvetage organisée par un pilote : Christophe Naudin.
    Celui-ci, poursuivi par les services secrets de la République dominicaine à la suite de cet exploit, est arrêté en Égypte, puis extradé à Saint- Domingue au mépris des conventions internationales. Incarcéré dans la sinistre prison de Najayo, il fait face pendant vingt-trois mois à un système judiciaire et politique rongé par la corruption. Pour pouvoir regagner la France, il doit fi nalement se résoudre à signer des aveux de circonstance.
    Revenu de cet enfer, Christophe Naudin décide de dévoiler enfi n les dessous de cette affaire. Il éclaire, dans ce récit puissant et documenté, les secrets de la diplomatie française comme la réalité qui se dissimule sous les apparences idylliques d'un paradis tropical prisé des touristes.

  • Dernier survivant des grands voyous qui ont tenu le haut du pavé dans les années 1970-1980, Gérard Fauré a décidé de parler. Le film de sa vie dépasse toutes les fictions. Né au Maroc d'un père officier français et d'une mère berbère, il s'initie au trafic sur le port de Tanger et devient contrebandier. En Espagne, il s'associe avec des anciens de l'OAS pour commettre hold-up et trafic de drogue. Il côtoie la French Connection et développe une organisation criminelle aux Pays-Bas avec le parrain marseillais Gaëtan Zampa. À Paris, il devient dans les années 1980 le « prince de la cocaïne », fournisseur préféré du show-biz, qu'il reçoit dans un hôtel particulier pour des fêtes nocturnes très privées. Sa chute en 1986 provoque bien des angoisses et tractations en coulisses dans le Bottin mondain. Actrices vedettes, mannequins, princesses, animateurs télé, stars d'Hollywood : Gérard Fauré porte avec le recul un regard cruel sur les vices des stars dont il fut le fournisseur privilégié et le compagnon des nuits parisiennes et cannoises. Il évoque également les politiques de haut niveau qui furent ses clients, tout en réclamant publiquement que l'on durcisse la lutte contre la drogue. Il avoue enfin les liens troubles du Milieu avec le SAC (Service d'Action civique) de l'époque Pasqua et les « contrats » d'assassinats réalisés sur commande pour des objectifs politiques. Un témoignage unique et détonant !

  • David Carr, journaliste au New York Times, cocaïnomane pendant plus de vingt ans, prend conscience que ses souvenirs de cette période ont été altérés par la drogue : certains sont flous - d'autres erronés. Pour se réapproprier ce passé qui lui échappe, il décide de faire de sa propre vie son prochain sujet d'investigation. Commence alors une enquête de trois ans au service de laquelle il met toute son expertise de grand reporter, accumulant plus de 60 témoignages de proches, policiers, médecins et avocats, réalisant des heures d'entretiens filmés. Son livre est le récit de cette histoire vraie : à la fois un témoignage captivant sur les paradis artificiels, une enquête de fond sur le trafic de stupéfiants, et une recherche du temps perdu, aux confins de la mémoire et de la folie.

  • Des champignons hallucinogènes au LSD, du coca à la cocaïne, des amphétamines à l'ecstasy, cet ouvrage raconte une autre histoire des guerres, depuis Homère jusqu'aux conflits actuels au Moyen-Orient. Il démontre que les soldats de toutes époques et de toutes civilisations ont souvent eu recours aux drogues et alcools, de leur propre initiative, ou grâce à leurs hiérarchies.Si l'usage de drogues par les GI's américains au Vietnam ou les nazis pendant le second conflit mondial était déjà documenté, Kamie ski élargit de façon spectaculaire le tableau en dévoilant une pratique quasi universelle, des Vikings aux armées high-tech du futur. On y apprend comment le haschich a conquis les Européens pendant la campagne d'Égypte de Napoléon, comment l'opium s'est imposé pendant la guerre civile américaine, avant que la Première Guerre mondiale ne crée un marché de la drogue en Amérique du nord, ou encore comment on enrôle les enfants soldats de l'Afrique actuelle.Le but de ces pratiques universelles ? Vaincre la peur, doper les guerriers au combat, supporter le manque de sommeil, surmonter la dépression.Aujourd'hui, en toute légalité, des laboratoires (y compris français) préparent les drogues du futur qui permettront de réguler le sommeil, supprimer les syndromes post-traumatiques, mais aussi droguer l'ennemi à   son insu pour l'amener à renoncer au combat. Des perspectives bien réelles qui ouvrent de nombreuses questions éthiques et philosophiques.Une histoire vraie qui ressemble parfois aux romans déjantés de Tom Wolfe ou de Hunter S. Thompson.  ukasz Kamie ski est professeur associé à la faculté d'études internationales et politiques de l'université Jagiellonian de Cracovie en Pologne. Ses recherches portent sur les technologies militaires, les biotechnologies, l'art de la guerre et la stratégie.  Un ouvrage en cours de traduction dans une dizaine de langues, salué par la critique internationale.

  • "Confession d´un enfant du siècle, c´est le plus personnel, le plus intime des livres de Nicolas Rey qui se raconte ici pour la première fois, avec une sincérité qui émeut, sans aucun fard. On y retrouve les thèmes qui lui sont chers, l´ambiance de ses romans, la vulnérabilité et la lâcheté amoureuse, les textos dans la salle de bain, le foot, Paris, l´amitié fusionnelle...
    Mais surtout, on y retrouve cette petite musique, cette grâce concise qui lui est propre, une manière de rendre universelle une sensation fugace, la vie ordinaire.
    Entre rire et larmes, un très beau texte, son plus beau texte penseront beaucoup, magnifique moment de lecture émaillé de joyaux, d´images et de phrases à lire et relire comme autant de vitamines pour l´âme."

  • Anna, célibataire de 31 ans, s'ennuie. Elle ne connaît ni l'amour, ni l'amitié, ne rend jamais visite à son grand-père. Professeure de français dans un collège de banlieue, elle n'aime pas son travail, n'apprécie pas ses collègues, déteste ses élèves, ne parvient pas à écrire le roman qu'elle rêve de publier.

    Puis un jour, Anna découvre la drogue.

    S'ensuit une ascension fulgurante dans laquelle chaque substance permet à la jeune femme de s'épanouir, de grandir et de retrouver son humanité. L'alcool pour s'affranchir de la pression sociale, le cannabis pour se détendre, la MDMA pour accroitre son empathie, la cocaïne pour travailler davantage, le LSD pour améliorer sa créativité.

    Repéré grâce à son blog Le Mec de L'underground, Johann Zarca a publié aux éditions Don
    Quichotte ses premiers romans, Le Boss de Boulogne et Phi Prob. En 2017 est paru Paname Underground (Éditions Goutte d'Or), avec lequel il obtient le Prix de Flore.

    Romain Ternaux est né en 1987. Il s'est enfermé plusieurs années chez lui pour écrire des romans dont Spartacus (Aux forges de Vulcain). Success Story est le 4e roman qu'il publie. Une quinzaine d'autres devraient suivre, si tout se passe bien.

  • Le 5 mars 1982, John Belushi, 33 ans, l'un des acteurs comiques les plus populaires de sa génération, est retrouvé mort d'une overdose dans un bungalow du Chateau Marmont à Los Angeles. Que s'est-il passé ? Comment la star du Saturday Night Live et des Blues Brothers en est-elle arrivée là ? À l'aide de centaines de témoignages, Bob Woodward retrace le parcours fascinant d'un homme au comportement autodestructeur, tout en offrant une plongée très documentée au coeur de l'industrie hollywoodienne. Journaliste vedette du Washington Post, Bob Woodward est célèbre pour avoir dévoilé, avec son collègue Carl Bernstein, le scandale du Watergate. Lauréat de deux prix Pulitzer, il a publié de nombreux livres d'investigation, notamment sur George W. Bush et Barack Obama.

  • Yann Tassin a vingt ans et part à l'aventure en Amérique du Sud. Mais quand il pose son sac à dos sur une plage de Colombie, il est bien loin d'imaginer le tour que va prendre son destin. Car au gré de ses rencontres, ce jeune français va finir par mettre ses talents de navigateur au service des plus grands trafiquants de drogue d'Amérique latine et ouvrir les voies maritimes de ce commerce illégal. Voiliers, hors-bords puis sous-marins, du cannabis à la cocaïne, Yann Tassin va côtoyer Pablo Escobar, les dirigeants des FARC, les membres du cartel de Medellin... Coke à bord retrace le parcours de cet aventurier hors-la-loi qui devint l'un des hommes les plus recherchés de la CIA avant de se rendre et de collaborer avec le gouvernement américain.

  • Formé au Royaume-Uni en 1967, Fleetwood Mac possède tous les ingrédients nécessaires poru figurer parmi les plus grands noms du rock. Chef de file de la seconde vague du British Blues Boom, cette formations rencontre le succès dès son premier album. En 1970, Peter Green, talentueux leader, quitte la formation pour des raisons de santé mentale et le groupe opère un changement de cap musical qui les mènera du blues au rock FM et à la sortie de leur album phare vendu à plus de 40 millions d'exemplaires : Rumours. La carrière du groupe à parfois été en dents de scie mais il sont toujours su renouer avec le succès, à l'image de la tournée "On The Show" qui débutera en septembre 2014 et qui rassemblera tous les membres, ou presque, de la formation originale.

    Jean-Sylvain Cabot est né en 1955 en Normandie, il est spécialiste du hard rock.
    Il a déjà écrit aux éditions Le mot et le reste :
    - Deep Purple
    - Hard'n'heavy T1 et T2

  • Les drogues font partie intégrante de notre société moderne. Le lieu de travail et la conduite automobile n'échappent pas aux risques d'accidents causés par une personne sous l'influence d'un produit psychoactif. Coordonné par Patrick Mura et Pascal Kintz, cet ouvrage fait appel à des spécialistes reconnus dans ce domaine et propose un état des lieux synthétique et actualisé des données concernant les diverses substances psychoactives consommées en Europe dont l'alcool, le cannabis, les opiacés, les amphétamines et la cocaïne. L'impact de la consommation de ces produits sur les accidents de la route ou les accidents du travail fait l'objet d'une analyse détaillée tant dans ses aspects cliniques et biologiques que réglementaires. Une part importante est réservée aux techniques actuelles de dépistage et de dosage dans divers milieux biologiques (sang, urines, salive, cheveux) avec leurs avantages et leurs limites. L'interprétation des résultats est également largement développée. Cet ouvrage se veut destiné aux pharmacologues et toxicologues, de plus en plus sollicités dans ce domaine. Mais il s'adresse également aux médecins généralistes et aux addictologues, pharmaciens, éducateurs, magistrats et officiers de police judiciaire, avocats, assureurs, chefs d'entreprise, médecins du travail et, plus généralement, à tous ceux qui sont concernés de près ou de loin par le problème des drogues, dont les consommateurs eux-mêmes.

  • En décembre 1994, la vie du Québécois Stéphan G. Zbikowski tourne au drame. Pensant débuter avec sa famille une carrière prometteuse dans le concassage de quartz au Vénézuéla, il est vite arrêté pour avoir chargé des contenants qui, à son insu, avaient été remplis de cocaïne...

    Malgré l'absence de preuves, Stéphan est incarcéré à La Maxima de Carabobo, prison surnommée Le Monstre, où les détenus sont confinés dans de minuscules cellules surpeuplées, infectes et insalubres. L'endroit lugubre est infesté de moustiques, de coquerelles et de rats. Les hommes sont sauvagement battus et vivent dans la noirceur quasi totale.

    Alors que sa mère tente l'impossible pour le libérer de ce calvaire, personne ne peut avoir la certitude qu'il en sortira vivant...

    L'espoir succède au désespoir dans ce témoignage poignant qui nous fait voir notre liberté d'un nouvel oeil et apprécier la proximité de ceux qui nous sont chers.

  • Koré Sheffield, l'aventurière : un mélange détonant d'Isabelle Eberhardt, de Tintin et de Bob Morane en prise directe avec les événements de notre fin de XXe siècle : la chute du communisme, la guerre en ex-Yougoslavie... Face à elle, satanique, Robert Vortexman, trafiquant d'armes et cocaïnomane sans états d'âme qui a juré sa perte.

  • Mon récit est loin d'être une fiction et il ne ressemble ni à Unité 9 ni à Orange is the new black.

    À treize ans, Geneviève Fortin se retrouve dans la rue et bascule dans un univers auquel elle était loin d'être destinée : mauvaises fréquentations, drogues, délits et séjours en prison. Une routine qui durera presque quinze ans.

    Aujourd'hui, Geneviève vient en aide à des femmes en réinsertion sociale grâce à un organisme qu'elle a cofondé : Art Entr'Elles. Son engagement auprès de ces femmes représente pour elle une manière de payer sa dette à la société. Elle a également repris ses études en travail social à l'UQAM.

    En collaboration avec le journaliste et auteur Martin Forgues, Geneviève confie son histoire. Elle partage son expérience des deux côtés de la prison et ses réflexions sur le système carcéral.

empty