• La cité des copains t.6 ; les super lunettes

    ,

    • Hatier jeunesse
    • 13 Janvier 2021

    Avec Billy, porter des lunettes, c'est super chouette !
    À l'école, on se moque des lunettes que porte Billy. Le petit garçon finit par se vexer. Grâce à Lilou et à Plume, il va découvrir le super pouvoir de ses super lunettes !
     
    Les Premières Lectures niveau 2 accompagnent les enfants en CP et CE1, avec  :
    - Une vraie intrigue, découpée en chapitres pour faire des pauses.
    - Un petit dico pour enrichir son vocabulaire.
    - Des bonus pédagogiques et ludiques pour prolonger la lecture en s'amusant.
    Pour progresser, les enfants peuvent retrouver leurs héros de «  La  Cité des Copains  » dans des histoires de niveaux 3 ou 4.

  • La vie quotidienne de Freud et de ses patients

    Lydia Flem

    • Seuil
    • 5 Avril 2018

    Lors de sa parution en 1986, le livre de Lydia Flem avait rencontré une large audience. C'était le premier ouvrage d'une jeune femme qui arrivait sur une scène où se bousculaient tant de figures de la psychanalyse en France. Sa venue avait néanmoins retenu l'attention de ceux qui espéraient un renouvellement du langage psychanalytique.
    Lydia Flem entreprenait non pas " un retour à Freud " mais un cheminement avec lui, à travers un style qui, en un sens, traduit en écriture le geste sensible de Freud prenant l'auteure par le bras dans un rêve qui présage le livre et qu'on lit en ouverture.
    Dans son ouvrage l'auteure choisit de souligner l'importance de ce que Freud veut dire par " cristallisation des expériences de la vie quotidienne " en adoptant une démarche qui allie histoire et littérature. Car c'est dans son écriture que Lydia Flem éclaire l'entrelacement du sensible et de l'abstrait qui sont au principe de l'élaboration du quotidien comme concept freudien. Lorsque l'écriture n'est pas qu'un moyen, mais le lieu d'une expérience, comme dans le cas présent, elle produit l'écrivain, plus exactement cette sorte d'écrivain qui conduit son lecteur à éprouver le passé comme un présent vivant, parce qu'il a engrangé ce que le savoir historique du moment a établi en le traduisant dans un récit et dans un style.
    On mesure, dans un après-coup de trente ans, combien ce premier livre d'une jeune auteure (elle avait trente-trois ans) a creusé un sillon dans lequel furent semés d'autres livres dont le quotidien est au cœur du récit, en pensant à Comment j'ai vidé la maison de mes parents (2004), ou bien à La Reine Alice (2011).
    Fethi Benslama

  • Valentine t.3 ; rien dans ma vie !

    Guillard

    • Vents d'ouest
    • 16 Mai 2007

    Retrouvez Valentine, parfait exemple de la jeune célibataire désabusée et cynique, au style tranchant et aux couleurs acidulées !Bientôt l'été, et Valentine est toujours à la recherche de l'amour, mais là ça urge, parce que le mariage de son ex et de sa meilleure amie approche. Heureusement elle est brillamment secondée dans sa glorieuse quête par son psy, reconverti en marabout et sa copine Bérénice, shootée à l'optimisme. Pourtant c'est avec son chien qu'elle part finalement à Venise retrouver Jennifer, Illario et les anciennes du lycée Claire-Chazal. Un cocktail de retrouvailles, de réjouissances et de romantisme avec des vrais morceaux de jalousie dedans et une Valentine toujours aussi malchanceuse. Parfait exemple de la jeune célibataire désabusée et cynique, digne héritière des héroïnes de Bretecher, Valentine nous entraîne dans son monde déjanté aux critiques acerbes et aux traits d'humours farouches. Avec sa parodie désopilante des magazines féminins, Anne Guillard confirme son talent, imposant à sa vision déjantée et novatrice un dessin fraîchement contemporain. Avis aux consommatrices !

  • Valentine t.2 ; seule et jolie

    Anne Guillard

    • Vents d'ouest
    • 4 Janvier 2006

    Se faire plaquer par son mec pour sa meilleure amie, aïe, c'est dur ! Valentine ne s'en remet pas. Surtout quand ils lui envoient leur faire-part de mariage !!! Après avoir lentement plongé dans une déprime noire, s'être focalisée sur une phobie pilleuse au point d'avoir des hallucinations de poil géant, Valentine est au plus bas ! Pour rassurer sa mère et renflouer les caisses de son psy qui ne sert à rien, elle accepte un départ en centre pour jeunes paumés, histoire de se réadapter à la société. Parfait exemple de la jeune célibataire désabusée et cynique, Valentine nous entraîne dans son monde aux critiques acerbes et aux traits d'humours farouches. Avec sa parodie désopilante des magazines féminins, Anne Guillard confirme son talent, imposant à sa vision déjantée et novatrice un dessin fraîchement contemporain. Avis aux consommatrices !

  • Valentine t.4 ; 30 millions de virus

    Anne Guillard

    • Vents d'ouest
    • 13 Novembre 2008

    Valentine, ou l'expérience de la lose...Deux ans d'expérience en Célibat, DEUG d'Histoires Foireuses, BTS Déprime... Autant de diplômes qui ne seront d'aucun secours à Valentine dans sa recherche d'emploi ! Car sa mère a décidé de lui couper les vivres et il faut bien payer le loyer . La reine de la lose découvre donc les joies des petits boulots, et pour pimenter son entrée dans la vie active, voilà la santé qui s'en mêle : rhumes, virus en tous genres, et petits bobos quotidiens... Côté coeur, c'est le retour de Jerem', à nouveau célibataire, qui cherche à se faire pardonner de l'avoir larguée comme une vieille pintade. Être seule ou mal accompagnée, il va falloir choisir...

  • Valentine t.1 ; elle décoloration

    Anne Guillard

    • Vents d'ouest
    • 2 Février 2005

    « A mort le poil !! » Tel pourrait être le cri de guerre de Valentine, phobique de toute excroissance pileuse. Jeune femme célibataire et névrosée, elle a cristallisé toutes ses épouvantes dans la quête de la peau lisse ! Et attention, parfois dans ses cauchemars hallucinatoires, les poils rebelles lui parlent ! Ils organisent des sabotages terroristes sur les rasoirs électriques et autres épilateurs et apparaissent lors de ses séances -inutiles- chez le psy. Mais qui pourra bien sauver Valentine de sa solitude insoutenable ? Jennifer sa meilleure copine qui a tout pour être heureuse ? Son psy au bord de la crise de nerf ? Sa mère qui ne l'écoute pas et qui a un chien plein de ... poils !
    Non, non, l'araignée au plafond de Valentine a encore de beaux jours devant elle. A moins qu'elle trouve un beau Don Juan qui accepte ses allergies aux poils de jambes, d'aisselles, de moustaches, de brosse à dent, de paillasson, de balai, de guirlande, de pinceau... Digne héritière des Frustrés de Brétécher, la série Valentine brosse (sans poil) le portrait d'une jeune femme cynique et désabusée et surtout très très déjantée !! Grâce à un style tranchant et efficace aux couleurs acidulées, ces gags en une planche vous feront rire des malheurs dérisoires et quotidiens de Valentine !

empty