Editions de l'Aube

  • Figure de proue de la lutte contre les fondamentalistes, le commandant Massoud a été assassiné lors d'une opération-suicide en Afghanistan l'avant-veille des attentats du 11 septembre 2001.

    Qui était véritablement le célèbre combattant ? Un simple résistant ? Un seigneur de la paix ? Un militant des droits humains dans un Orient ravagé par le fanatisme ? Un poète féru de vers persans et français perdu dans la guerre ? Vingt ans après sa mort, l'écrivain voyageur et grand reporter Olivier Weber, qui l'avait longuement rencontré et avait côtoyé ses partisans pendant une quinzaine d'années de voyages en Afghanistan, revient sur son message de paix et de concorde entre les peuples.

    Olivier Weber est écrivain-voyageur et grand reporter. Prix Joseph Kessel, Prix Albert Londres, Prix de l'Aventure, Prix du Livre Européen et Méditerranéen, il a côtoyé le commandant Massoud et a couvert de nombreux conflits qui lui inspireront des récits de voyage, des romans ou des essais, dont Le Faucon afghan (Robert Laffont, 2001), Le Grand Festin de l'Orient (Robert Laffont, 2004) et Frontières (Paulsen, 2016). Il a récemment publié, à l'Aube, Si je t'oublie Kurdistan.

empty