• Le bal des porcs

    Arpad Soltesz

    " Finalement, il se rend compte que cette histoire est d'une effarante simplicité. Pouvoir, argent et sexe. Probablement drogue et alcool. Une poignée de personnes qui se croient toutes-puissantes. Et un maître-chanteur ordinaire qui tient la plupart d'entre elles par les couilles. "
    Lorsqu'une adolescente disparaît d'un centre de désintoxication, personne ne s'en inquiète : tout le monde sait bien que les junkies mentent, volent, et disparaissent dans la nature. Tout le monde le sait, et tout le monde s'en fiche. Alors quand on retrouve le corps sans vie de la jeune Bronya, le médecin légiste et le policier qui mène l'enquête s'empressent de conclure à une mort accidentelle, malgré le témoignage de Nadia, une amie de la victime, qui affirme avoir vu le coupable maquiller le meurtre en overdose. Affaire classée ? C'est compter sans le journaliste Schlesinger qui, flairant le scandale étouffé, décide de mener sa propre investigation. Peu à peu, il met à jour un vaste réseau de prostitution, de corruption et de chantage organisé par la mafia calabraise qui a bien l'intention de faire main basse sur tous les trafics possibles en Slovaquie. Et quand le Premier ministre lui-même devient la pièce maîtresse de la pyramide mafieuse, plus personne n'est à l'abri. Même pas les journalistes... L'assassinat de l'un d'entre eux suffira-t-il à réveiller les hommes et femmes intègres du pays ?
    Dans ce deuxième roman, Arpad Soltesz décrit un monde dans lequel il n'y a pas de frontière entre la mafia et la politique, ni entre le crime et la loi. Où la vie ne vaut rien, et la mort est une marchandise.
    Il était une fois dans l'Est, son premier roman, a été lauréat du prix du Premier roman slovaque en 2017.

  • "Être consciencieux et prendre son boulot de tueur à gages avec le même sérieux que n'importe quel travail ne vous protège pas du dégoût. Depuis qu'il a dû éliminer Frank MacLeod, Calum reste le seul homme de main de Peter Jamieson et cela ne lui convient pas. D'ailleurs, sa décision est prise: à l'occasion de sa prochaine mission il va se faire la belle. En douceur, sans trop de casse. Mais dans le monde du crime organisé, la douceur n'est pas de mise. La seule issue possible serait-elle encore et toujours la violence? Le troisième et dernier volet d'une trilogie déjà mythique."

  • Quelque part au XXIe siècle... L'enfance dorée de Nelly Weatherly, une fillette impulsive, sournoise et gâtée à outrance par son père Phil, risque de prendre une tournure dramatique, alors qu'on lui diagnostique une maladie potentiellement mortelle et, surtout, incurable. Heureusement, bien avant sa naissance, son papa avait prévu le coup et, dans le plus grand des secrets, il avait chargé une entreprise de lui créer un double anonyme grâce à un protocole en marge des lois que l'on appelle Creator. Enfermée comme un animal dans une sorte de prison, la copie de Nelly vit dans des conditions inhumaines en attendant qu'on lui prélève des « pièces de rechange ». Mais lorsqu'une infirmière décide de soustraire celle qu'elle surnomme Laura à son destin, une course mortelle contre la montre s'engage. Dans un monde où la science prend parfois des détours qui peuvent sembler immoraux, Le Pacte interdit nous force à nous questionner sur l'abandon des valeurs humaines les plus fondamentales. Alors que les limites de plus en plus floues de cette science sont définies puis redéfinies à la hâte, on peut se demander si l'Humain a toujours confiance en la nature et si parfois, il ne devrait pas se faire une raison avant de corriger ce qu'il juge inacceptable.

  • Comment Meyer Suchowljansky, émigré juif russe débarquant en 1911 sur la «Terre promise» américaine, est-il devenu le mythique Meyer Lansky, l'ami de Bugsy Siegel et un proche de Lucky Luciano, le «parrain des parrains» ? Dès les années 1920 à New-York, Meyer négocie avec Luciano un partenariat entre mafias juives et italiennes. En pleine prohibition, ils font fortune dans le trafic d'alcool et prennent le contrôle de la ville pour créer le Syndicat du crime. Mais en 1932 à Chicago, Al Capone, incapable de justifier sa richesse et jugé coupable de fraude fiscale, finit derrière les barreaux. C'est le déclic pour Lansky qui comprend que la clé se trouve dans le blanchiment d'argent. Son génie aura été d'avoir su impliquer l'argent de la mafia dans des entreprises légales (boîtes de nuit, immobilier, hôtels, grande distribution etc.) et même dans certaines institutions financières. Dénoncé en 1951 aux États-Unis, désormais traqué par le FBI qui ne parviendra jamais à le faire condamner, il investit les milieux du jeu puis le commerce de la drogue de Cuba au Moyen-Orient en passant par Las Vegas. Sa fortune, estimée par le FBI à 300 millions de dollars, n'a jamais été retrouvée.

  • Opus prometheus

    Jean-François Germain

    Dans une Abkhazie rongée par le conflit russo-géorgien, le commerce de l'enlèvement prospère. Cette fois-ci, le couperet tombe sur des médecins humanitaires d'Urgences médicales sans frontières ; parmi eux, Alex et Emma.
    Alex se réveille en terrain hostile. On l'a piégé, et un inconnu pousse la cruauté jusqu'à la torture... mais pourquoi ?
    Emma, quant à elle, reprend conscience à l'hôpital local. Seule contre tous, convaincue de la survie d'Alex, elle choisit la fuite - au risque de disparaître dans les filets de la pègre.
    Et si ces événements ne devaient rien au hasard ? S'ils n'étaient que l'un des rouages d'un immense engrenage, auquel les services secrets ne seraient pas étrangers ?Alors qu'on tente de les briser, Alex et Emma cherchent la force dans l'espoir obsédant des retrouvailles - à moins que les cicatrices ne l'emportent sur les chimères de l'éternel retour...

  • Sine qua nonne

    Pierre Guinot-Deléry

    Peyrenac, paisible ville moyenne du quart sud-ouest de la France, se trouve brutalement propulsée au premier plan de l'actualité. Le meurtre barbare d'une inconnue, l'agression d'un syndicaliste, un conflit inhabituel dans l'entreprise « phare » de la région, une affaire de match truqué au sein de l'équipe de foot locale se succèdent en quelques jours. Ils seront suivis d'autres évènements violents révélant in fine l'intrusion du crime organisé international dans la cité, le tout sur fond de grandes manoeuvres financières et politiques.
    Un commissaire de police « placardisé », un journaliste du principal quotidien régional et une jeune enquêtrice de la PJ vont tenter de démêler l'écheveau sous le regard plus ou moins bienveillant des notables. Personne n'en sortira indemne.

  • Encouragé par sa soeur à délaisser sa vie de petit criminel, Dave entreprend des études à l'université. Bien vite cependant, il sent qu'il n'y est pas à sa place, et lorsqu'un ami de son oncle lui demande de livrer des cigarettes de contrebande en bateau - risque nul, paye généreuse -, il accepte d'emblée, sans se rendre compte qu'il remet le pied dans l'engrenage. Plus tard, c'est un pick-up au pare-chocs rempli de poudre qu'il doit conduire à des clients. Parce qu'il est habile, on le fait rapidement gravir les échelons du gang de motards qui contrôle le trafic sur la réserve. Tout ça alors qu'une opération policière d'envergure se prépare.
    Mais Dave a son idée sur ses nouveaux employeurs, et on peut se demander de quel côté des barricades il se trouvera au moment où les forces de l'ordre frapperont.
    Ce roman noir raconte la soif d'émancipation d'un jeune homme, et le prix qu'il aura à payer pour l'obtenir.

  • Michaël a rencontré Dominique durant la fièvre du printemps 2012. Aujourd'hui, il est père d'une petite fille et réduit à vendre du fentanyl dans les secteurs pauvres de Longueuil. Un jour, il est approché par le Gang de l'Ouest. Billy McCallister,
    l'impétueux chef de clan, et Aidan, son écervelé de fils, ne lui inspirent pas confiance, mais Colm, un vieil Irlandais rompu aux arcanes de l'organisation, le convainc de s'enrôler. La paye est proportionnelle au risque, et Michaël sent que c'est sa dernière chance de sauver sa famille de la ruine.
    Première mission : détourner un convoi de jeunes réfugiées que la Triade destine à la prostitution, puis alerter les médias sur
    les méfaits de l'organisation ennemie. Sauf que les McCallister ne sont pas les seuls à tirer les ficelles, et la mission a tôt fait de
    déraper. Michaël se retrouvera au coeur de la tempête, et Colm aura du mal à protéger sa recrue.
    Dans ce deuxième roman noir, l'auteur explore les ramifications politiques du monde interlope de la Rive-Sud.

  • THRILLER Âgé d'à peine trois ans, Anthony Rosen, égaré, se retrouve par le plus grand des hasards à Dallas parmi la foule qui assistera à l'assassinat du président John Kennedy dans de nébuleuses circonstances. Dans la cohue, une jeune inconnue le prend par la main et l'éloigne des lieux de la tragédie. Devenu journaliste à Montréal, Anthony tente 45 ans plus tard de retrouver cette femme qui, selon les informations qu'il détient, s'appelle Alice. Ses recherches portent fruit. Cette dernière, qui habite incognito une petite ville de la Nouvelle-Angleterre, lui promet de partager avec lui ses souvenirs de ce fameux 22 novembre 1963 en échange d'un simple service: retrouver sa fille Gabrielle, qu'elle a abandonné un quart de siècle plus tôt.

    Ce premier roman de Claude Coulombe, paru en 2014, est un véritable thriller basé sur des faits historiques. Grâce à J'ai vu mourir Kennedy, le lecteur voyagera dans le temps en plus d'être ballotté sans merci de la France aux États-Unis, en passant par le Québec.

  • Patrons de gangs, mafias et cartels, ils ont la haute main sur le trafic de stupéfiants ou d'immigrés clandestins, sur la prostitution ou le racket et règnent par la constitution de véritables économies souterraines sur des territoires entiers. El Chapo Guzman, le roi des Narcos mexicains est devenu un des hommes les plus puissants du monde. Jim Brown et son fils Dudus Coke ont été de véritables potentats de la Jamaïque. Ibrahim Dawood, le truand de Bombay, est lui un proche d'AI-Qaïda et des services secrets pakistanais. Stéphane Quéré nous fait découvrir ces hommes et ces femmes, comme Big Sister Ping qui a régné sur des milliers d'immigrés chinois des Etats-Unis, le biker québécois Maurice Boucher, boss d'une organisation loin de tout folklore et avec laquelle compte les mafias d'Amérique du Nord. Mais aussi l'irlandais John Gilligan, le tueur de Veronica Guérin, ou le proxénète Colacurcio de Seattle, personnage digne d'un film de Scorsese au total, plus d'une douzaine de trajectoires Incroyables qui dépeignent le monde criminel contemporain.

  • Décidément, l''été sera chaud pour la détective Maud Graham qui doit élucider plusieurs meurtres.
    Un adolescent meurt après avoir été sauvagement agressé. Puis, un autre est trouvé mort dans un immeuble abandonné, probablement d'une overdose.
    Ailleurs dans la ville, un homme, Tony Nantel, se fait tuer par balles. Le même jour, sa conjointe est retrouvée morte dans sa maison, étranglée. Quand on découvre que Nantel était lié au crime organisé et au marché de la drogue, on conclut vite à un règlement de comptes. Mais, Maud Graham a des doutes.
    Entourée de son équipe, épaulée par son coéquipier et ami André Rouaix, Maud Graham enquête, questionne, écoute. et suit son instinct.

  • Cartel

    Camille Bouchard

    • Alire
    • 27 Août 2015

    On l'appelle El Turco depuis qu'il a tenté d'établir une filière avec les trafiquants d'Istanbul, six ans plus tôt. Pour des raisons inconnues, le projet n'a pas vu le jour, mais le nom est resté. Même si le sobriquet ne l'incommode pas, on s'adresse à lui avec son vrai prénom : don Alfonso...
    Autour du célèbre narco-trafiquant mexicain, une faune hétéroclite s'active à faire régner sa loi, celle du cartel, guère difficile à retenir : « Tu travailles pour moi ou tu es mort ! » Or, à Ciudad Juárez, tous ne sont pas d'accord avec cette règle et, depuis, la ville est devenue l'une des plus violentes de la planète.
    Entouré de ses tueurs sanguinaires, tel Alejandro le taciturne, de ses hommes de confiance, tel le vieux don Juan, El Turco se sait en sécurité. Ce qui ne l'empêche pas de craindre pour sa famille - son talon d'Achille -, car pour don Alfonso, il n'y a rien de plus précieux que les enfants, dont ses trois filles, Paulina, Soledad et Maritere.
    Cartel : une plongée apocalyptique dans l'univers déjanté des narco-trafiquants, à la recherche de ces pathétiques parcelles d'amour et d'humanité qui résistent à la folie des hommes.

  • 1892-1970 : c´était l´époque de Montréal, ville ouverte, de Montréal, la flamboyante. Les maisons de jeu et les loteries illégales fourmillaient. Cette étude historique plonge au coeur de cette période et révèle le rôle qu´a joué la ville de Montréal dans la légalisation des jeux de hasard et d´argent au Canada.

empty