• Fleurs de feu

    Sarah Lark

    " Amour, chagrin, espoir et nouveaux départs, dans les paysages colorés de Nouvelle-Zélande. Sans doute le meilleur roman que Sarah Lark ait écrit depuis longtemps. " Bremen Magazine
    1837. L'espoir d'une vie meilleure pousse Ida et ses parents à partir à l'autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande. Quand leur navire, accoste enfin au sud de l'île, les colons s'installent dans un village de pêcheurs. Et Ida déchante.
    Non seulement est-elle mariée de force à un homme qui se révèle brutal, mais la vie, au sein de cette communauté rigoriste, y est tout aussi dure qu'en Europe.
    Par chance, Ida se lie avec Cat, qui n'a pas non plus été épargnée par le destin. Les deux jeunes femmes vont dès lors se soutenir. Et, qui sait, trouver enfin le bonheur...
    Le premier volet de cette nouvelle saga n'est pas sans rappeler
    Le Pays du nuage blanc, l'immense succès de Sarah Lark.

  • Les dossiers du voile

    Adrien Tomas

    • Fleurus
    • 8 Janvier 2021

    Lieutenant de police au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris, Tia Morcese a beaucoup de mal à faire respecter l'ordre et la sécurité... et surtout à éviter que druides, nécromanciens, loups-garous et autres espèces méta-humaines révèlent leur existence au reste du monde. À côté de son impressionnante grande soeur, Mona pourrait presque passer pour une ado normale. Pourtant, l'apprentie sorcière est loin d'avoir les yeux dans sa poche ! Et quand elle tombe sur des informations clés qui pourraient faire avancer les affaires en cours de Tia, elle n'hésite pas une seconde à suivre ses propres pistes.Mais le monde du Voile n'est pas sans danger...

  • De la neige pour Suzanne
    Été 2016. Après une adolescence joyeuse dans un foyer de la classe moyenne supérieure et deux expériences professionnelles douteuses, Clément Osé cherche toujours le sens de sa vie. Tenté comme d'autres par le grand large, il enfile son sac à dos et part un an glaner des réponses sur la route. Quand il rentre chez lui, à 27 ans, il est déterminé à changer de vie, radicalement. Il rêve de campagne, de simplicité, et part seul rejoindre une ferme collective écoconstruite et décroissante dans le Béarn.
    Au sein de cette communauté, sur une colline face aux Pyrénées, le dépaysement est total : réunions émotionnelles, habitat bioclimatique, communauté intergénérationnelle... Cette nouvelle vie le conforte dans sa quête d'autonomie et de sobriété, heureuse.
    L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais la démarche autobiographique de Clément Osé n'est pas d'écrire un conte de fées alternatif : il livre le témoignage sans concessions d'une expérience inspirante, riche, mais parfois difficile et éprouvante. Cet aller pour la terre lui fait prendre conscience que l'autonomie en marge du monde est illusoire. Ce vécu reste néanmoins une expérience de vie salutaire pour réfléchir à ce que pourrait être, en ce début de XXIe siècle, la lutte pour défendre la beauté du monde.

  • « Le monde se réduisait à nous deux, ma mère et moi, jusqu'à ce que je devienne une fille américaine. C'est alors qu'elle a commencé à me parler de la Bonne Fille - un sarcasme, un avertissement, un mauvais présage. La Bonne Fille vivait en Iran. Elle ne répondait pas, elle ne parlait pas tout court. Elle était un modèle de politesse et de décence. Elle ne sortait pas toute seule dans la rue. Elle se tenait aux côtés de sa mère et buvait ses paroles. Quand un homme la regardait, elle baissait les yeux. »
    Jasmin n'a que trois ans quand elle arrive aux États-Unis. De ses origines iraniennes, elle ne sait rien. Des années plus tard, à la mort de son père, Jasmin aide sa mère à déménager. Parmi de vieux documents, elle tombe sur la photo d'une femme en tenue de mariée. Elle reconnaît distinctement sa mère. À ses côtés, un homme qu'elle n'a jamais vu.
    Refusant d'abord de lui révéler le mystère de ses origines familiales, Lili envoie finalement à sa fille une série de cassettes : de déchirantes confessions sur l'histoire qui fut la sienne avant son exil. Son mariage à l'âge de treize ans, les abus dont elle a été victime, et la fille qu'elle a été contrainte d'abandonner pour avoir une chance d'échapper à l'enfer.
    « Une histoire inoubliable. » Bookpage
    « Un hommage à l'incroyable résilience des femmes iraniennes. » MS Magazine
    « Avec ce livre, Darznik signe un poignant hommage à la vie et aux combats de sa mère. » Booklist
    « Un récit édifiant, qui en dit long sur place des femmes dans la société iranienne, sur ce qu'elles endurent, mais aussi sur leur incroyable capacité à résister. » Kirkus

  • Une malédiction semble avoir atteint la famille Ermoza : aucun des hommes ne se marie avec la femme qu'il aime. Même David, le mari de Luna, la « Belle de Jérusalem » que toute la ville courtise, ne peut en réalité oublier son amour perdu.
    Quand la tragédie frappe, Gabriela, la fille de Luna, découvre les secrets et mensonges qui lient les femmes de sa famille depuis plusieurs générations.
    Sur fond de bouleversements historiques, de la gouvernance turque à la création de l'État d'Israël, l'histoire de femmes qui font preuve de résilience face à un destin souvent déchirant.
    Sarit Yishai-Levi est une journaliste et autrice israélienne. Avant de se tourner vers le journalisme, elle était actrice de théâtre et de cinéma pendant plusieurs années.
    Son premier roman, La Belle de Jérusalem, un best-seller en Israël, a reçu les prix Or et Platinium de la Publishers Association (2014) et le prix Steimatzky du meilleur livre de l'année (2014). Il est en cours d'adaptation au cinéma.

  • Après le succès de la trilogie Cassandra, le premier volet de la nouvelle saga d'Anna Jacobs, qui met en scène la jeune Keara, contrainte de quitter l'Irlande et ceux qu'elle aime pour l'Australie et se faire une place au soleil.
    Irlande, début des années 1860. Keara Michaels ne quitterait pour rien au monde sa terre natale et ses deux soeurs. Mais le destin est parfois cruel... Enceinte et sans le sou, elle est contrainte de traverser les océans pour gagner l'Australie. Toute seule : le père de son futur enfant, qui est marié, ne l'accompagnera pas.
    Dans le même temps, Mark Gibson, un chercheur d'or, doit fuir le Lancashire pour échapper à la vengeance de son beau-père. Et tenter sa chance à l'autre bout du monde. C'est à Rossall Springs, à deux heures de route de Melbourne, qu'il ouvrira une auberge...
    Est-ce là que Keara rencontrera l'homme de sa vie ? Le premier volet de la nouvelle trilogie d'Anna Jacobs, la romancière aux trois millions d'exemplaires vendus dans le monde.

  • Depuis la mort de sa compagne, le docteur Morland, médecin français, vit isolé de tous et de tout au fond des steppes russes. Après sa corvée de bois quotidienne, il assiste un jour, à quelques mètres de sa cabane, à un règlement de compte qui se termine mal pour les protagonistes. Sentant que sa tranquillité et son isolement risquent de ne pas durer, l'ermite quitte les lieux, cherchant encore une fois l'isolement le plus total. Las, la police, des truands particulièrement retors et quelques membres des services de renseignements russes se lancent à la poursuite de cet innocent témoin... qui va découvrir l'hospitalité pour le moins particulière des psychiatres et des policiers russes. Cauchemardesque et kafkaïen mais bougrement dépaysant. Que nous sommes loin de la COVID et du confinement.
    La suite de Mortelle canicule, publié l'année dernière. On y retrouve le personnage principal, le docteur Morland, exilé dans les neiges isolées de l'ex-Union soviétique. Nul besoin cependant d'avoir lu Mortelle canicule pour apprécier ce roman. Les deux livres sont indépendants.
    Un sujet bigrement tendance : la vie isolée dans l'immensité des forêts de Russie. Aussi passionnant et enthousiasmant que les livres de Sylvain Tesson, le suspens en plus.
    Le système policier et politique de la Russie de Poutine vu par un policier français, russophile invétéré. Où l'on découvre que si l'URSS c'est du passé, le système concentrationnaire et policier reste peu ou prou le même. Saisissant et inquiétant.
    Des descriptions incroyables, saisissantes : Le système carcéral russe, les fameux hôpitaux psychiatriques, la vodka, l'immensité des steppes, la chaleur des rares habitants, la froideur des derniers supports d'un système policier en fin de course nostalgiques de l'ex-URSS.

  • En Écosse, un jeune thésard parti étudier un site mégalithique se volatilise. En Arménie, c'est un touriste niçois qui disparaît. Le commissaire Théo Payardelle part pour Édimbourg, Marthe Sénard, son ex-adjointe, s'envole vers Erevan. Les deux affaires ont-elles un lien ?
    L'Arménie et ses paysages aussi mystérieux que stupéfiants, l'Écosse et son histoire aussi curieuse que passionnante, Le Haut-Var et ses petits villages aussi charmants que secrets...
    Le commissaire Théo Payardelle, héros de Un charmant petit village et de La Caresse des orties, est de retour pour une enquête qui s'annonce aussi passionnante que dépaysante.

  • Drôles, paillards, les marins de la Santa Sardinha abordent des nouvelles contrées, plus pour les trésors qu'elles peuvent contenir que pour dresser la véritable carte du monde.Place à l'aventure ! Jano nous emmène à bord des caravelles des premiers explorateurs, pour une série d'histoires courtes sur fond de conquista portugaise.

  • « J'ai découvert l'inconnu d'un monde, étrange dépaysement, à mon arrivée sur la rivière de Saigon après cinquante-cinq jours de traversée ; je n'avais d'yeux que pour les centaines de paillottes sur pilotis, tout au long des berges, l'avancée lente, cérémonieuse, des buffles de la rizière, retenus à la corde par des paysans à chapeaux coniques, pantalons retroussés. J'ai entendu les premières rafales de la guerre à la Pointe des Flâneurs. Des miliciens viets isolés, cachés dans les hautes herbes, tiraient sur le bateau et nous étions sur le pont, comme au spectacle, déjà perdus par cette inconscience qui allait être ma sauvegarde. »
    Pour la première fois, Jacques Chancel revient sur son itinéraire dans les désordres de l'Indochine.

  • Drôles, paillards, les marins de la Santa Sardinha abordent des nouvelles contrées, plus pour les trésors qu'elles peuvent contenir que pour dresser la véritable carte du monde.Place à l'aventure ! Jano nous emmène à bord des caravelles des premiers explorateurs, pour une série d'histoires courtes sur fond de conquista portugaise.

  • Un homme ordinaire, sur une impulsion extraordinaire, décide de visiter le Mexique à vélo. Ce voyage à la lenteur exquise lui permet de s'imprégner des trésors naturels, citadins comme humains de ce pays... et de devenir un véritable aventurier ! De contemplation douce en situation fantasque, il se laissera emporter par le fabuleux contraste mexicain et découvrira, avec ses compagnons rencontrés en chemin, des richesses insoupçonnées...


    Serge Colonnese nous convie à une exploration en terre inconnue dans ce roman d'aventures haletant. Quittons en sa compagnie les sentiers balisés pour des chemins périlleux mais enchanteurs.

  • Comme des milliers de Bretonnes en 1950, Soizic, 16 ans, est envoyée à Paris par ses parents et l'ignoble abbé Cruchol pour devenir bonne à Paris chez les Le Goff. Malgré la bienveillance de la gouvernante Yvonne, Soizic ne parvient pas à se faire à la vie chez le riche couple, ni à la vie parisienne qui lui réserve de nombreuses surprises.
    Le dépaysement et le mépris de ses patrons lui font alors échafauder une vengeance qui bouleversera la vie de la maisonnée et même de son village de Bretagne.
    Dans la deuxième partie du roman, on fait la connaissance de Claire, internée dans une clinique. En effet celle-ci ne semble pas se souvenir de sa vie d'avant...

    L'auteur nous raconte deux histoires, mais quel lien les unit ?

  • Crypto t.3

    ,

    Au fin fond du Canada, une rencontre hors du commun...
    Le primatologue Adrien De Chaslou, sa nièce Phalène, le professeur Grégoire Morosky et le journaliste Charles Nessitères sont revenus du Congo avec une dent fossile d'originr inconnue. Alors que les trois premiers se penchent sur la relique au Muséum de Paris, Charles est au Canada à la recherche d'un sasquatch, espèce de gorille disparue, qui fait des ravages dans les fermes.
    Le dernier tome de cette série, digne du Monde perdu, aux personnages attachants et pittoresques, signée par deux jeunes auteurs prometteurs.

  • Delgado avait prévu de consacrer cette paisible journée à une partie de pèche au marlin. La découverte qu'il fait ce jour là va propulser notre commissaire dans une enquête rondement menée.
    Pour autant, il ne parvient pas à enrayer la suite des événements. La menace qui pèse sur Zambada s'abat comme la foudre...
    En dépit des ordres qu'il reçoit, c'est en franc-tireur que Delgado va livrer un combat solitaire. Avec l'aide de ses hommes, il va transformer le petit commissariat en dernier bastion de résistance...
    Toujours plus de charme, de suspense, d'action et de dépaysement dans ce tome 3 de Zambada. Deux très grands auteurs pour l'une des meilleures séries de la collection.

  • Le témoignage de l'auteur retrace son retour en Inde à la quête de ses origines. Jasmine Cerfontaine dresse un portrait novateur, attrayant et dépaysant de ce pays où les coutumes, les paysages, la cuisine et surtout les habitants sont l'essence d'une contrée envoûtante. Par ailleurs, au-delà du voyage exotique, l'auteur relate le récit sincère et émouvant des tourments qu'une adoption peut entraîner, laissant ainsi le lecteur sur les chemins d'une réflexion tout aussi pertinente que sensible.

  • En intitulant son premier recueil «La glaneuse», Catherine Laratte nous invite d'entrée de jeu à communier avec l'âme du haïku.
    Sur ce parcours baigné de reflets d'ocre, le glanage de Catherine est marqué du sceau de la modestie et de la délicatesse. Dans cet hommage au charme subtil du quotidien, elle habite le coeur de l'instant, tous sens aux aguets.
    Sa cueillette de femme discrète est une généreuse offrande à savourer, le dos redressé, les yeux au loin.
    France Cayouette

    yoga sur la plage / des poses biscornues / sous l'oeil des sternes

  • « Rien n'est plus hostile au voyage que l'avion. Cet engin déteste la patience des choses. Le train même est un peu précipité, haletant, nerveux. Et comme on n'a pas toujours une pirogue ou un cheval sous la main, il faut ruser, de manière à soumettre son déplacement à la lente et capricieuse horloge du monde. »

    Gilles Lapouge
    Bruxelles-Paris (via Bichkek), est un recueil non exhaustif d'anecdotes survenues lors d'un voyage eurasien, ayant pour mots d'ordre : ouverture et ralentissement.

  • Pépites maléfiques

    Rene Piquemal

    REGINA "la battante", Vatuna, Roberto, Hyppolite  Amandio et tous les personnages secondaires qui leur sont liés, entraînent le lecteur dans un monde d'aventures et d'intrigues en passant de Guyane française en Nouvelle-Calédonie tout en transitant par les Pays-Bas et le Surinam.
    Le récent projet (2018), révélé par les médias d'une exploitation industrielle, "La Montagne d'Or", dans le département français d'outre-mer, contribuera encore plus, à exacerber, les passions des principaux protagonistes.
    Soif d'aventures, cupidité, convoitise, amour, jalousie, trahison font partie des incontournables ressorts de ce roman. Écologie, économie, tensions entre traditions amérindiennes et société moderne, enracinent encore plus le récit dans le mode actuel.  

  • En décembre 1940, le navire corsaire allemand Atlantis fait escale aux îles Kerguelen, dans l'extrême sud de l'océan Indien, pour y effectuer des réparations. Cet épisode authentique de la Seconde guerre mondiale dans les mers australes a été choisi pour brosser une large fresque d'aventures dans ces îles quasi-inconnues.
    Il est impossible de résumer l'intrigue dont le suspens rebondit à chaque chapitre avec toujours des situations inattendues. L'une des grandes originalités de ce roman, est de mêler des faits exacts avec des éléments de pure fiction. Les personnages endossent eux aussi des anecdotes véridiques qui ont eu lieu dans ces îles lointaines.
    L'auteur nous entraîne vers des images fortes pour nous faire revivre l'atmosphère des hauts plateaux venteux de Kerguelen, les sols tourmentés et scoriacés de Saint-Paul et Amsterdam, les dangereuses fondrières de Crozet. Nous sommes au coeur des Services secrets du Cap, de la base navale de Fremantle et ballottés par les vagues des Quarantièmes rugissants à bord du corsaire allemand, du croiseur de la Royal Navy ou du chalutier-espion japonais.
    Dans ces cadres multiples, les actions se croisent, les fils se mêlent ou se rompent. Seul l'épilogue permet de dénouer l'écheveau et satisfaire une curiosité avivée à chaque chapitre. Les personnages qui sont des anti-héros, seront marqués par ces terres d'exception. Curieuse destinée que celle de ce jeune officier nazi transformé par sa marche initiatique intérieure ou celle de ces hommes qui découvrent le syndrome des Terres australes et bien d'autres choses.

  • Les textes étudiés dans Interlignes présentaient ce point commun entre autres singularités, d'avoir pour contenu et pour espace de référence ce qu'on pourrait nommer notre quotidienneté. Ceux qui sont rassemblés ici trouvent au contraire une sorte de parenté dans leur exotisme. Partis avec Camus visiter le Brésil du candomblé, on gagne avec Anne Hébert un coin perdu du vieux Québec. Jouve nous ramène dans un Paris onirique entre Baudelaire et Valéry. Rimbaud nous fait remonter l'Oise jusqu'à ses sources ardennaises. Redescendus vers Genève, voici les adolescences de Rousseau. Passés dans l'Allemagne de Goethe et des sombres ballades, nous remontons aux Pays-Bas... pour plonger dans Java, fleur tachée du sang de la colonisation. La nature tropicale, nous la retrouvons dans le charme d'un jardin d'hiver en lisant non plus un livre, mais un tableau : Manet, parisien et grand voyageur ! Qui prête l'oreille au murmure de son inconscient, croit-on qu'il va rester dupe des dépaysements de surface ? A n'explorer que la géographie, sûr qu'on ne remplit guère son sac à merveilles ; mais à ne point mettre le nez dehors, comment s'assurer qu'une même parole indicible, trahissant les mêmes désirs inavouables, marque l'humain sous tous les oripeaux et sous tous les cieux ? Surtout : si quelque chose vous console de n'être pas explorateur - ô rêves de nos enfances ! - n'est-ce pas de lire les récits des explorateurs, fictions propres à nous repayser ?

  • Haut lieu du tourisme, l'île de Zambada a tout pour être un paradis terrestre. Mais le mouvement indépendantiste local sème le trouble. Le commissaire Delgado est là pour faire régner l'ordre. Lorsque le partisan Taoma s'échappe de prison après lui avoir subtilisé son arme et qu'un nouveau stagiaire bien trop zélé fait des siennes, Delgado perd les pédales...
    La nouvelle série d'Autheman et Maltaite possède la saveur du sucre de canne, du soleil et de la poudre à canon.

  • Alors qu'il s'apprêtait à fêter dignement l'arrivée de son frère Diego, le commissaire Antonio Delgado reçoit un coup de fil. Il ne peut refuser l'appel d'une belle femme en détresse. Il quitte les siens sur le champ pour aller retrouver Monica qu'il a autrefois connue de très près. Totalement bouleversée, l'épouse du puissant Mc Dullan reçoit son ancient amant. son mari, parti le matin même pour signer un important contrat avec des Japonais, n'a pas refaitsurface. Tout porte à croire qu'il a été enlevé. Mais pourquoi? Par qui? C'est ce que le sémillant Delgado va s'effoçer de découvrir...

  • Dès son arrivée à Lomé, la capitale du Togo, une jeune cégépienne québécoise inscrite à un stage apprend avec horreur qu'une coo­­pérante blanche a été assassinée quelques jours plus tôt. Ce meurtre sordide s'ajoute à ceux de trois autres femmes retrouvées mortes, le mois précédent, le corps aspergé de sang animal. Le policier chargé de l'enquête doit faire vite : le tueur rôde et il menace de sacrifier d'autres jeunes femmes.

empty