• Édition enrichie d'Yves Bonnefoy comportant une préface et un dossier sur l'oeuvre.

    HAMLET
    Voici l'heure sinistre de la nuit,
    L'heure des tombes qui s'ouvrent, celle où l'enfer
    Souffle au-dehors sa peste sur le monde.
    Maintenant je pourrais boire le sang chaud
    Et faire ce travail funeste que le jour
    Frissonnerait de voir... Mais, paix ! D'abord ma mère.
    Oh, n'oublie pas, mon coeur, qui elle est. Que jamais
    Une âme de Néron ne hante ta vigueur!
    Sois féroce mais non dénaturé.
    Mes mots seuls la poignarderont ; c'est en cela
    Que mon âme et ma voix seront hypocrites ;
    Mon âme! aussi cinglantes soient mes paroles,
    Ne consens pas à les marquer du sceau des actes!

    (Acte III, scène II).

  • Récit fantastique, La Peau de chagrin raconte l'histoire d'un jeune homme pauvre, idéaliste et désespéré qui a signé un pacte avec une puissance maléfique.
    Comment échapper à son destin désormais ?
    Ni la richesse, ni l'amour ne sauveront Raphaël, marquis de Valentin d'une mort programmée.
    C'est avec réalisme que Balzac, sur les traces du héros, met en scène la société parisienne de 1830.

  • Edition enrichie de Louis Forestier comportant une préface et un dossier sur le roman.

    Rouen, occupé par les Prussiens, durant la guerre de 1870. Des bourgeois tentent de fuir la ville en diligence. Parmi eux se trouve une prostituée, celle qu'on surnomme Boule de suif. Tous vont abuser de sa générosité et la forcer à céder au chantage sexuel d'un Prussien. Maupassant dresse ici un portrait inégalé de l'hypocrisie et de la lâcheté humaines. Il condamne sans appel la guerre et la classe dirigeante, paternaliste et profiteuse. Il nous communique toute sa tendresse pour une fille au grand coeur, symbole d'une résistance vouée à l'échec.

  • "Je vis des arbres croître et changer comme des bouffées de vapeur ; tantôt roux, tantôt verts ; ils croissaient, s'étendaient, se brisaient et disparaissaient. Je vis d'immenses édifices s'élever, vagues et splendides, et passer comme des rêves. Toute la surface de la terre semblait changée - ondoyant et s'évanouissant sous mes yeux. Les petites aiguilles, sur les cadrans qui enregistraient ma vitesse, couraient de plus en plus vite. Bientôt je remarquai que le cercle lumineux du soleil montait et descendait, d'un solstice à l'autre, en moins d'une minute, et que par conséquent j'allais à une vitesse de plus d'une année par minute ; et de minute en minute la neige blanche apparaissait sur le monde et s'évanouissait pour être suivie par la verdure brillante et courte du printemps."

  • Chroniques italiennes

    Stendhal

    Le mélodrame nous a montré si souvent les brigands italiens du seizième siècle, et tant de gens en ont parlé sans les connaître, que nous en avons maintenant les idées les plus fausses. On peut dire en général que ces brigands furent l'opposition contre les gouvernements atroces qui, en Italie, succédèrent aux républiques du moyen âge. Le nouveau tyran fut d'ordinaire le citoyen le plus riche de la défunte république, et, pour séduire le bas peuple, il ornait la ville d'églises magnifiques et de beaux tableaux.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Edition enrichie (Préface, Notes, Dossier, Chronologie, Bibliographie)
    En Écosse, en 1745, James Durie, le flamboyant  et amoral Maître de Ballantrae, s'engage aux côtés  des jacobites contre le roi George II. Après la défaite  de Culloden, présumé mort par sa famille, il est contraint de fuir à l'étranger. Sa route va croiser celle de pirates et le conduire des Indes orientales aux sombres forêts d'Amérique du Nord. Pendant ce temps, Henry,  son cadet effacé et mal-aimé, prend la tête du domaine de Durrisdeer. S'estimant spolié de ses biens, dévoré par la haine et la rancoeur, le Maître s'engage alors  dans un combat acharné contre son frère...  On retrouve des influences de  L'Île au trésor  et de  L'Étrange Cas du Dr Jeckyll  et de Mr Hyde  dans  ce grand roman d'aventures paru en 1889. À travers  le portrait du Maître de Ballantrae, héros aussi diabolique que fascinant, Stevenson analyse les forces en mouvement dans la lutte entre le Bien et le Mal  et livre un chef-d'oeuvre sombre et inoubliable.Traduction, présentation et notes  de Jean-Pierre Naugrette.

  • Les Papiers de Jeffrey Aspern (The Aspern Papers), est une nouvelle d'Henry James, parue de mars à mai 1888. Elle a été composée au cours d'un séjour au palais Barbaro-Curtis de Venise.
    L'une des nouvelles les plus célèbres et acclamées de l'auteur, vient d'une anecdote dont il eut vent au sujet d'un admirateur transi de Percy Bysshe Shelley qui tenta d'obtenir des lettres manuscrites de grande valeur écrites par le poète. Situé à Venise, le récit démontre la capacité de James à générer un suspense irrésistible sans jamais négliger la psychologie des personnages.
    Présentation
    | Le narrateur du récit est mandaté par un éditeur sans scrupules pour mettre la main sur les papiers personnels de Jeffrey Aspern, un grand poète américain maintenant décédé, qui aurait fait le legs de ce trésor à une ancienne amante, Juliana Bordereau, qui réside dans un vieux palais décrépit de Venise. Or, on dit la vieille dame très méfiante. Aussi le narrateur a-t-il tout intérêt à cacher ses vues sur les fameux papiers. Il se présente donc à elle, et à sa nièce, Miss Tina, comme un simple voyageur, amoureux de Venise, qui cherche un gîte, ce qu'offrent les deux femmes moyennant un substantiel loyer dont elles ont grandement besoin...|
    |Source Wikipédia|

  • Bécon-les-Bruyères

    Emmanuel Bove

    • Bookelis
    • 25 Octobre 2018

    Bove Emmanuel - Bécon-les-Bruyères : Vous ne connaissez pas Bécon-les-Bruyères ? Vraiment ? Comment ? N'avez-vous pas visité sa gare ? Et aussi... sa gare !
    Heureusement pour vous, l'éditeur Émile Paul frères dans sa collection « Portrait de France », après Strasbourg ou Le Vercors, vous a proposé de découvrir Bécon-les-Bruyères sous la plume d'Emmanuel Bove.
    Mais, au fait, Bécon-les-Bruyères existe-t-il au bout de sa gare qui dessert, elle, Courbevoie et Asnières ? Certes ! Archétype de toutes les banlieues, Emmanuel lui a donné vie dans ce documentaire-fiction où il la pare de tous nos fantasmes (et des siens) sur la banlieue. « Bécon-les-Bruyères est pour moi le plus grand de tous les textes de Bove. Un texte qu'on doit absolument lire. Il décrit une banlieue mythique et, en même temps, son écriture est absolument modeste. C'est la banlieue absolue. » (Peter Handke, Interview dans Les Nouvelles littéraires, octobre 1983.)
    Écrivain prolixe, révélé par Colette, Emmanuel Bove a connu le succès de son vivant, avant de tomber dans l'oubli, et d'être redécouvert par Peter Handke dans les années 1980. Il est né en 1898 à Paris, mais a fait une partie de ses études au Collège Calvin à Genève, puis a vécu à Vienne et à nouveau à Paris, où il est mort en 1945.

  • De 1938 à 1945, 2 720 prêtres, religieux et séminaristes sont déportés dans le camp de concentration de Dachau, près de Munich. Regroupés dans des « blocks » spécifiques - qui conserveront pour l'histoire le nom de « baraques des prêtres », 1 034 d'entre eux y laisseront la vie. Polonais, Belges, Allemands, Français, Italiens, Tchèques, Yougoslaves : derrière les barbelés de Dachau, l' « universalité de l'Église » est palpable. Ces hommes qui, dans une Europe encore christianisée, jouissaient d'un statut respectable, parfois éminent, se retrouvent projetés dans une détresse absolue. La faim, le froid, les maladies, le travail harassant, les coups des SS et des kapos, les expériences médicales ou les transports d'invalides ont raison de ces hommes de tous les âges. Quelques-uns sombreront dans le désespoir et s'effondreront, d'autres - la grande majorité d'entre eux - ne fléchiront pas, peut-être soutenus par leur foi. Partageant le sort commun des déportés, les prêtres de Dachau s'efforcent de maintenir intacte leur vie spirituelle et sacerdotale. Une chapelle, la seule autorisée dans tout le système concentrationnaire, leur apporte un secours considérable. Cette expérience unique dans l'histoire de l'Église éclaire d'un jour nouveau les rapports entre le nazisme et le christianisme. Près de 70 ans après sa libération, le camp de concentration de Dachau demeure le plus grand cimetière de prêtres catholiques du monde.

  • La première encyclique du pape François.Écrite à quatre mains avec le pape Benoît XVI, cette encyclique vient compléter la réflexion entreprise sur les vertus théologales à travers les encycliques sur l'amour et l'espérance. Revenant au coeur de la foi catholique, cette réflexion invite à une profonde méditation sur les liens qui unissent la foi à la vérité et à la raison et proclame une foi en l'amour dont la vérité est d'abord "la vérité d'un amour". Ancrée dans la fraternité et l'ouverture, la foi annoncée se partage largement et Lumen Fidei appelle les chrétiens au partage, non seulement pour partager leur foi, mais pour se mettre "au service concret de la justice, du droit et de la paix."
    Moins de quatre mois après son élection, le pape François signe en étroite collaboration avec son prédécesseur une réflexion profonde, construite et ouverte qui rayonne d'une lumière appelée à se transmettre.Traduction française officielle.

  • Dernier ouvrage de l'un des plus grand historien du XXe siècle, Le Bourgeois de Paris au Moyen Âge revient sur les hommes - commerçants, boutiquiers, artisans, gens de finance, praticiens du droit, collaborateurs de l'administration royale, officiers de justices diverses, attachés aux institutions d'Église - qui, aux côtés du roi, ont fait de Paris la première ville d'Europe. Sous la plume de Jean Favier, détails pittoresques et anecdotes savoureuses émaillent le récit de la vie d'une population qui n'a pas sa pareille dans la France du Moyen Âge. Et à travers la question de la notabilité bourgeoise, il traverse l'ensemble de l'histoire médiévale de la cité parisienne. « Le Paris médiéval, de l'aube ou du soleil couchant, respire et s'active sous nos yeux. Et Jean Favier en est le guide ardent. » Télérama

  • « Je suis un miraculé. J'aurais dû être déporté à Auschwitz et gazé comme la quasi-totalité des 76 000 juifs de France arrêtés. Mais j'ai été interné à Buchenwald. J'aurais pu, à Buchenwald, mourir d'épuisement dans la sinistre carrière où les déportés devaient extraire des pierres sous les coups des surveillants SS. Mais je n'y ai presque jamais travaillé. J'aurais pu être battu ou même tué parce que j'avais, un jour, donné un coup de pied à un Stubendienst. Mais il ne m'est rien arrivé. J'aurais pu succomber aux graves infections que j'ai contractées. Mais ma constitution physique m'a permis de m'en sortir. J'aurais dû, pendant l'évacuation forcée vers Buchenwald pour fuir les Américains, traînard épuisé au bord de la route, recevoir une balle de SS dans la nuque. Mais cette balle, je ne l'ai pas reçue. J'aurais dû, à l'issue de cette évacuation, arriver à Buchenwald et repartir vers l'Est dans une « marche de la mort ». Mais, inexplicablement, j'y suis arrivé trop tard et juste à temps pour me faire libérer. En 1945, après mon retour, j'ai voulu effacer de ma mémoire le souvenir de ma déportation. Mais n'était-ce pas injuste vis-à-vis des hommes qui étaient à mes côtés, notamment mon père, un homme d'un courage et d'un optimisme extraordinaires, qui n'a cessé de me protéger jusqu'à sa mort ? » D'une admirable simplicité, ce récit est le bouleversant témoignage d'un adolescent déporté dans les camps de la mort pour la seule raison qu'il était juif. Le lecteur n'en sortira pas indemne.

  • 1961 : la cinéaste Nelly Kaplan adresse au poète André Pieyre de Mandiargues une invitation pour la projection de son film Gustave Moreau. Il y vint et fut séduit. Cela marqua le début d'une éblouissante amitié amoureuse où deux êtres libres déclinèrent à tous les temps les diverses facettes de l'érotisme, de l'insolence, de l'humour et de l'admiration réciproque. En témoigne cette correspondance joyeusement échangée pendant trois décennies, à travers laquelle ils n'ont eu de cesse de rire d'eux-mêmes et d'autrui, notamment quand les intrigues de ce que l'on appelle la République des Lettres inspiraient leurs commentaires. Ils parvinrent même à démasquer un « corbeau » à l'écriture aigrie et pitoyable, qui s'est avéré être un écrivain célèbre et respecté...

  • Le germe du mal

    Francoise Chapelon

    Noël approche. La nuit est tombée sur la ville de Montbrison. Tandis que les premiers flocons font leur apparition, l'adjudante Camille Lorset remue ciel et terre pour retrouver Lucas. Le petit garçon de 6 ans, qui n'est autre que le fils de l'homme avec lequel Camille vit une romance depuis quelques semaines, a disparu du domicile de sa mère.
    Au même moment, non loin de là, une femme est percutée par une voiture et sombre dans le coma. Son mari est introuvable. Soudain, tout s'accélère : une troublante découverte au domicile du couple jette un éclairage inquiétant sur cette famille aux moeurs apparemment douteuses. Pour les enquêteurs de laBrigade de Recherches de Montbrison, une nouvelle traque vers la vérité s'engage. Une vérité qui n'est peut-être pas sans rapport avec une autre histoire, plus ancienne, celle-ci. L'histoire de Maurice, petit garçon de 8 ans qui grandit tant bien que mal entre une mère célibataire et un beau père tyrannique, dans le Lyon des années de guerre.

  • Une magnifique histoire d'amour.
    Un portrait de femme inoubliable.
    Un roman feel-good lumineux qui vous rend addictif à la vie.
    « Je m'appelle Anita Moreau, je vis dans un deux pièces à Jersey, au-dessus d'un restaurant Thaï et aujourd'hui c'est mon anniversaire. Je ne vous dirai pas mon âge car il est convenu que les dames le taisent.
    Tout est prêt. Le champagne, la robe. Je me suis offert un parfum. Fortement vanillé. Je vais en asperger mon lit. C'est un rendez-vous exceptionnel. Je ne veux pas le manquer. Je veux réussir mon grand saut. »

    Anita est en colère. Elle se sent flouée. Elle refuse d'être le jouet du destin. Pourtant, la voilà obligée de différer son projet à cause d'un coup de téléphone inattendu.
    La vie, pleine de surprises, joue des tours aux plus méthodiques. Sur la route de Noirmoutier un beau ténébreux croise sa route et elle découvre qu'elle n'y est pas insensible. Pourtant elle refuse ce bouleversement de toutes ses forces. Anita veut se battre pour atteindre son objectif et ne s'aperçoit pas que ses plans ont changé à son insu.
    Et si l'existence n'était pas toujours aussi bien calibrée qu'un haïku, pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ?

    « Alice Quinn nous émeut et nous séduit avec l'histoire d'un amour interdit, l'histoire d'une seconde chance. Avec une infinie tendresse, elle donne vie à des personnages d'une justesse désarmante. Un livre qui donne envie d'aimer. » Claire Saim, du blog onirik.com

    Alice Quinn est l'auteure de « Rosie Maldonne », une série de comédies policières, et de polars historiques. Avec « Brille, tant que tu vis », elle vous transporte dans un remarquable portrait de femme, un feel-good triomphant, tissé d'émotions.

  • Dors, mon ange

    Francoise Chapelon

    • Bookelis
    • 2 Février 2018

    Une disparition inquiétante mobilise l'équipe de la Brigade de Recherches de Montbrison. Léa, adolescente de 17 ans, est introuvable. Si sa mère est rongée par l'inquiétude, son père ne paraît pas se faire beaucoup de souci pour sa fille avec laquelle, ce n'est un secret pour personne, il n'entretient pas de très bons rapports.
    L'adjudante Camille Lorset revient vivre dans la ville où elle a grandi et espère bien parvenir à panser ses propres blessures d'enfant mal cicatrisées. Lorsqu'elle se voit confier l'affaire, elle ne se doute pas encore que celle-ci va l'entraîner jusque dans les tréfonds de l'âme humaine.
    Et si cette disparition n'était que la partie apparente d'un bien macabre scénario ?

  • Dans mon premier livre, (déc. 2016) « Expériences vécues après un éveil spirituel » (Editions Edilivre), je raconte, comme son titre l'indique, mes expériences vécues à partir de mon éveil survenu en octobre 1991.
    Dans le second, (octobre 2017) « Comprendre le sens de la Vie, pour comprendre le sens de sa vie » (Editions Bookelis), Je réfléchis, j'analyse, j'enseigne et j'éclaire à partir de ces « phénomènes » vécus et par l'Enseignement reçu, entre Autres, du Maître intérieur d'un ami incarné, d'un Maître de Sagesse et d'un Être de Lumière (un Gardien du plan)... deux grandes Âmes désincarnées que je qualifie souvent d'Amis « discrets ».
    Je ne veux pas rentrer à la « Maison » sans avoir complètement partagé toute (ou presque) cette Connaissance acquise ces 26 dernières années.
    En résumé... dans le Premier je raconte mes expériences comme je les ai vécues et dans le Second j'explique et j'enseigne.

    Francis Bourcher

  • Pour écrire un bon roman, le talent ne suffit pas. La technique ne suffit pas non plus. La méthodologie est un outil. Associez les trois et vous atteindrez le succès, vous écrirez des livres que les générations actuelles et futures liront avec plaisir.

    Méthode, Structure, Créativité sont les trois piliers de la Méthode Godefroy.

    Dans la Méthode Godefroy, la méthode la plus complète en français pour apprendre à écrire un roman, vous allez concrètement apprendre à choisir les bonnes idées, les organiser, utiliser les techniques indispensables et structurer vos romans pour développer votre propre maîtrise de l'art de l'écriture narrative.

    Les plus grands musiciens passent des heures au conservatoire, les peintres aux Beaux-Arts, les cuisiniers font le tour des grandes tables. Pourquoi en serait-il autrement pour l'écriture de romans ? Écrire des romans à succès, c'est quelque chose qui s'apprend, et l'on ne devient pas la référence en polar, en fantasy ou en romance sans avoir appris les règles pour pouvoir les plier et les détourner.

    Plus qu'un livre supplémentaire sur l'écriture, la Méthode Godefroy est une méthode pratique qui vous prend par la main et vous suit dans Votre parcours initiatique pour faire office de mentor, en structurant votre travail, votre progression et votre changement. Avant même d'écrire la première ligne, vous aurez les fondations pour écrire des romans qui plairont à vos lecteurs, raconter des histoires qui traverseront les générations.

    Ce que vous trouverez dans la méthode :

    - d'où viennent les idées ?
    - comment trouver des idées de romans à succès ?
    - comment écrire un high concept qui vend votre roman et crée votre tatami littéraire ?
    - comment s'organiser pour finir l'écriture de son roman ?
    - comment structurer son roman pour écrire de bonnes histoires ?
    - comment choisir et travailler ses personnages ?
    - comment améliorer son style ?
    - comment vendre son livre à des éditeurs ?
    - comment vraiment gagner sa vie en tant qu'auteur ?
    - comment la technique vous aide à provoquer des émotions chez vos lecteurs ?
    - quelles sont les étapes indispensables de l'écriture d'un roman ?
    - quelles sont les fonctions de base de vos personnages ?
    - comment choisir les bons lieux, et sur quels critères, pour votre roman ?
    - comment devenir un spécialiste du genre ?
    - comment donner de la vie à votre protagoniste ?
    - comment polir et améliorer votre roman ?

    Émaillée d'exercices pratiques qui vous permettront de rentrer concrètement dans la préparation et l'écriture de votre roman, la Méthode Godefroy est la substance d'années d'apprentissage et d'expérience dans l'écriture de scénario, de romans de genre, d'apprentissage et d'exercice de la théorie de l'écriture de fiction narrative populaire.

    C'est le condensé d'une formation en 54 vidéos avec coaching, webinaires live, analyses d'oeuvres de fiction et d'oeuvres littéraires qui a transformé la vie de ceux qui l'ont appliquée.

    Témoignages

    « une formation complète, méthodique, structurée mais progressive basée sur la mise en oeuvre d'un projet personnel d'écriture et de son évolution au fur et à mesure de la découverte des nouvelles composantes de la méthode » J.C.B

    « Fred nous explique les ficelles scénaristiques selon plusieurs théories : structure en 9 étapes, en 18 étapes, progression fondée sur l'évolution du héros, structure organique...
    Réfléchir aux mythes, aux archétypes, aux lignes directrices, aux personnages fondateurs... Toutes ces clés de lecture et d'écriture sont des pistes créatives libératrices. » L.B.

  • « Ce que j'ai vécu en Centrafrique ? J'en ai peu parlé avec ma famille, je n'ai pas eu envie de les tracasser avec ça. - Moi c'est l'inverse, j'ai tout dit. Je pense qu'il faut que les gens sachent ce qu'on fait. Autrement, ils vivent un peu dans les nuages... » Benoît, sergent ; Vianney, lieutenant. Depuis trente ans, des dizaines de milliers de Français se battent dans des guerres du bout du monde. Les paroles de soldats recueillies dans ce livre nous font entendre les voix d'hommes et de femmes, de grands chefs et de soldats qui parlent de guerre urbaine, d'embuscades, d'attentats suicides. Des récits bouleversants qui plongent dans la brutalité des conflits et font vivre en direct l'adrénaline, le stress et l'angoisse de combats dont on ne sort jamais indemne.

  • Leur morale et la nôtre

    Leon Trotsky

    • Bookelis
    • 11 Juillet 2018

    Notre civilisation est celle du manichéisme. La planète se scinde en deux Empires antagonistes, l'Empire du Bien et l'Empire du Mal. L'Empire du Bien est l'Empire du Droit, de la Justice, du Respect de l'Individu, de la Raison. Les autorités morales y prêchent l'amour du prochain aux fidèles : 'Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse'. Dans l'Empire du Mal, au contraire, des autorités morales dépravées incitent des individus ivres de haine et de sang à faire à autrui tout le mal qu'ils ne voudraient pas qu'on leur fasse.

  • Après plusieurs autres pays, la production et l'utilisation de biogaz devient une réalité en France. Ciblée comme une politique vertueuse croisant des objectifs d'économie circulaire et de traitement des déchets à des fins énergétiques, elle pourra à terme représenter un apport énergétique utile au mix national. L'Académie des technologies s'intéresse à la production énergétique nationale issue de la biomasse depuis de nombreuses années. À la suite d'un Groupe de travail qui a réuni de nombreux experts du domaine, elle présente ici un historique et l'état de l'art technique et réglementaire des différents procédés utilisés pour la production du biogaz et pour son utilisation. Elle fait également une synthèse de la situation dans les autres pays producteurs et une analyse de la stratégie française dans le domaine. Son analyse des développements en cours la conduit à proposer une révision argumentée à la baisse des perspectives de croissance de la production de biogaz généralement optimistes publiées dans notre pays pour les années à venir. Elle chiffre à 1 million de Tep par an la production qui pourrait être atteinte d'ici 2020 dans notre pays.

  • ALÉSIA n'est pas en Bourgogne, mais dans le Jura. JEANNE d'ARC était manipulée à son insu. CORNEILLE a rédigé les pièces de MOLIÈRE. NAPOLÉON n'est pas dans le tombeau des Invalides. L'AFFAIRE DREYFUS en cachait sans doute une autre.Ces vérités historiques - pourtant démontrées - sont niées en bloc par le monde universitaire et médiatique. Il fallait, pour les clamer haut et fort, la passion contagieuse de FRANCK FERRAND. « Le présent ouvrage va me faire des ennemis, écrit l'auteur, m'attirer la condescendance des mandarins et peut-être, me créer des ennuis. On ne s'attaque pas impunément à certains bastions... Cependant j'assume les inconvénients de cette entreprise, et d'autant plus volontiers que j'ai le sentiment, en bravant quelques interdits, d'oeuvrer à l'avancée de la seule cause qui vaille pour un homme dont l'existence est vouée à l'histoire événementielle : le lent progrès - l'inexorable progrès - de la vérité. »

  • FEMMES

    Nwll Bardin

    • Bookelis
    • 19 Juillet 2017

    Qu'est ce que La Femme? Trois grandes figures féminines de la mythologie et de l'histoire du monde, Antigone, Cléopâtre et Marguerite de Valois, attendent Charon, le passeur, sur les bords du Styx. Elles se mettent alors à se raconter mutuellement leurs vies et débattent de leur vision de la femme en fonction de leur époque.

  • « Les Bienfaits de la France » tentent de répondre à la question posée de l'apport de la France, au cours de son histoire, aux progrès de la famille humaine et de la civilisation. Ce questionnement est abordé sous deux angles : par domaine et par pays.
    Par domaine, on entend naturellement les arts et les sciences mais aussi bien d'autres secteurs de l'industrie humaine. On évoquera donc par exemple l'architecture, la musique ou le cinéma mais aussi la chimie, l'histoire naturelle ou les mathématiques, sans oublier l'agriculture, le sport ou encore la spiritualité.
    Sur le plan géographique, les cinq continents sont concernés par l'étude : l'Europe et l'Afrique en premier lieu mais également l'Amérique, l'Asie et l'Océanie. Du Mexique au Pérou, du Maroc à l'Afrique du Sud, de l'Afghanistan à la Chine, un vaste éventail de pays sont abordés dans l'ouvrage.
    Ainsi, « Les Bienfaits de la France » nous emmènent en voyage dans l'espace et le temps et nous permettent de comprendre par exemple : Pourquoi le Président de la Mongolie est-il venu en personne inaugurer un petit musée niché dans un village du nord de la France ? Comment un contre-amiral français a t-il sauvé des flammes Lima, la capitale du Pérou ?Pourquoi les Français ont-ils été les grands précurseurs du cinéma, de la photographie, de l'aviation ou encore de l'automobile ? Comment les unités de mesure aujourd'hui universelles (mètre, kilogramme et litre) ont-elles été créées par la Révolution française ?

empty