• « Voice is the new killer app ! », s'est exclamé le vice-président d'un géant américain des télécoms alors que pleuvent les critiques contre le tout-écran et l'omniprésence des images. Notre époque semble avoir, sans s'en rendre compte, réhabilité la voix.

    Des assistants vocaux aux enceintes connectées, des podcasts aux notes vocales, l'ère numérique est moins digitale que jamais : plus le temps passe, plus nous parlons et moins nous touchons. Si la voix est aujourd'hui le médium naturel de l'être humain, elle sera demain ce par quoi l'humain rejoindra la technologie et la technologie l'humain, à rebours des fractures numériques et de la capture de l'attention. Selon Mathieu Gallet, la voix est investie d'un nouveau pouvoir, forte à la fois de sa dimension humaine et sensible

    mais aussi de son format numérique, l'audio, qui la répercute et l'amplifie tout autour de nous.

    C'est cet alliage si particulier qui redessine d'ores et déjà l'ère numérique ; une ère qui, paradoxalement, s'éloigne de ses origines - les doigts, l'écran tactile, l'écrit - pour tirer parti des formidables opportunités de la voix.

    Le futur est dans la voix, cet essai va vous en convaincre !

  • Nous vivons une époque dynamique... et turbulente. Le digital est partout, aucun secteur n'est épargné, du marché des biens culturels aux médias en passant parl'industrie. Phénomène fascinant et déstabilisant à la fois mais, en tous cas, richede promesses.
    Encore périphérique il y a 15 ans, le digital est désormais au centre de toutes les attentions. Du point de vue business, la digitalisation s'entend comme le fait defaire basculer partiellement ou totalement un produit, un service, une marque ou un secteur d'activité dans le numérique en tenant compte des nouvelles technologies et des usages connectés de consommation.
    Le web social a ouvert de nouveaux champs des possibles. D'une manière générale, l'approche « Pair à Pair » (Peer2Peer) entre individus force les entreprises à se redéfinir à tous les niveaux : R&D, RH, informatique, marketing, communication, vente, ...
    Moult défi s à relever !
    La digitalisation est une opportunité. L'opportunité de changer les règles, de donnerde nouveaux contours à toute entreprise et marché. Comment tirer profit de la digitalisation sociale ? Quelles sont les nouvelles règles du business ? Comment informer, communiquer et vendre à l'ère digitale ? Quid de la mobilité ?
    Autant de questions auxquelles ce livre répond avec le recul de 15 ans de digitalisation : meilleures pratiques, facteurs clés de succès, tendances structurantes actuelles et à venir, ...
    Emmanuel Fraysse, Digitaliseur depuis 15 ans, a travaillé dans les start-ups puis a créé sa propre agence de conseil en Digital Marketing. Ensuite, il a rejoint MSN France (Microsoft) avant de participer à la digitalisation des activités du groupe Infopro Communications. Consultant en Digital Business et Social Media, enseignant à Sciences Po et auteur de plusieurs livres, il exerce sa plume sur les sites www.emmanuelfraysse.com et www.businessisdigital.com


  • « Un futur numérique désirable pour l'humanité est donc possible », c'est par ces mots très forts que Bruno Teboul ne craint pas de terminer son livre. Roboratif, revigorant au temps où les doutes, les désillusions sur la puissance de transformation de la société par le numérique se multiplient. De la philosophie, Bruno Teboul a appris l'art de la torpille socratique qui étourdit l'auditeur adverse. Mais c'est pour enchaîner, souvent du tac au tac, par une série de préconisations impérieuses : il faut, on doit, on devra, il faudra. La culture numérique est toute à construire. Et sur ses rayons encore trop modestement fournis, Robotariat y figurera en bonne place. Comme un indispensable codicille du fameux fragment de Marx sur les Machines dans les Grundrisse. Gageons que nous entendrons parler longtemps tant des principaux lièvres que soulève Bruno Teboul que des pistes qu'il aura ouvertes et parfois rouvertes ».

    Extraits de la Préface de Yann Moulier Boutang, Professeur de sciences économiques à l'Université Technologique de Compiègne et cofondateur et codirecteur de la revue Multitudes.



    « Robotariat est un plaidoyer minutieusement argumenté qui n'est ni technophobe ni technophile, mais technocritique. Le projet politique que Bruno Teboul défend dans ce livre est peu ou prou le nôtre, à Yann Moulier Boutang, Bernard Stiegler et moi-même - pour ne citer ici que notre quatuor. Nous défendons, ensemble, les fermes urbaines, la permaculture et la transition écologique ; les communs ; le revenu universel inconditionnel et suffisant ; l'extension du statut d'intermittent à toute la population et les perspectives d'une société contributive. Cet opuscule, Robotariat, Bruno Teboul devait l'écrire, qui plus est avant que ne se termine pour cinq ans en 2017 le cirque suranné mais omniprésent des élections de notre monarchie républicaine si imbécile et si inadaptée aux temps qui viennent. Sauf à accepter le cataclysme de l'uberisation à tous les étages de nos sociétés. Bruno Teboul prend date pour un autre « à venir ». Et nous prenons date avec lui. Non pour avis mais pour actions : lucides, concrètes, et jubilatoires ».

    Extraits de la Postface d'Ariel Kyrou, penseur et panseur de nos sociétés numériques, auteur de Ceci n'est pas un blasphème avec Mounir Fatmi (Inculte, 2015) et de L'emploi est mort, vive le travail ! avec Bernard Stiegler (Mille et Une Nuits, 2015).


    Bruno Teboul
    est diplômé d'une maitrise de philosophie, d'un DEA de Sciences Cognitives de l'Ecole Polytechnique, d'un Executive MBA à HEC, d'une Thèse de Doctorat de l'Université Paris-Dauphine. Il a passé une vingtaine d'année au sein de grands groupes, à des fonctions de directions marketing et digitale (Boulanger, Office Depot, Pinault-Printemps-Redoute, La Poste, Galeries Lafayette, Carrefour, Devoteam). Il est également entrepreneur du web (QXL en 1998, Brandalley en 2006). Depuis 2013, il est Senior Vice President Science & Innovation du groupe Keyrus, Membre de la Gouvernance de la Chaire Data Scientist de l'Ecole Polytechnique. Ses travaux transdisciplinaires (philosophie, économie, technologies numériques) s'articulent autour de l'analyse des mutations numériques et de ses conséquences sociétales. Il est l'auteur de nombreux articles et de plusieurs livres, notamment sur l'Uberisation de l'économie (Uberisation = économie déchirée, Kawa, mars 2015), et sur le Big Data (La Donnée n'est pas donnée - Big Data et Stratégie, Kawa, juillet 2016).

  • Ceci n'est pas un conte... mais à la manière d'un « Petit Prince » du 21ème siècle, nous avons imaginé, Céleste, un jeune extraterrestre, qui débarque aujourd'hui sur notre planète. Il y croise une dizaine d'animaux plus étonnants les uns que les autres. Au travers de ces différents échanges, il cherche à mieux nous comprendre et ainsi peut-être à trouver quelques idées qui lui permettront de remettre des étoiles dans les yeux des habitants de son astéroïde.



    Chacun des 10 chapitres est composé de deux parties : une première partie sous forme de récit, évoque chacune des rencontres de ce jeune extraterrestre. Elles servent de tremplin à une seconde partie qui donne quelques clés pour mieux comprendre le passé, se reconnecter au présent et évoquer les futurs possibles. Véritable instantané du 21ème siècle, Dis, raconte-moi demain ! met en avant les dérives de notre société mais aussi ses belles histoires. Il se veut une invitation à se questionner, se recentrer sur ce qui est important, reprendre le contrôle et retrouver confiance. À mettre entre toutes les mains...



    Guy JACQUEMELLE a collaboré à l'Express, à l'Obs et au magazine ELLE. Passionné de nouvelles technologies, il a travaillé dans le monde du Web et des mobiles pendant 20 ans et s'investit maintenant dans un think tank européen. Il a également publié quatre essais : Le Grand Oral de l'ENA, Citizen Cannes, La malédiction des start-ups, Leurs années Sciences Po et deux romans. Il est le co-auteur de Big Data : le cinéma avait tout imaginé et Au secours ma vie se digitalise.



    Sylvain LEROUX est passionné par l'innovation et ses impacts. Il évolue dans le domaine de l'internet et des telecoms depuis 20 ans et s'emploie à imaginer des solutions à la fois inclusives et durables. Fervent adepte de l'hybridation et de la transdisciplinarité au quotidien, il a notamment travaillé à construire des ponts entre le monde du digital et celui de la culture à travers des projets transmedia, de numérisation de patrimoine et la création d'un prix littéraire des lecteurs-internautes.

  • « La crise, écrivait le philosophe italien Antonio Gramsci, est ce qui sépare l'ancien du neuf ». Nous y sommes. En 2008, tout un monde d'illusions s'est dissipé, révélant les béances d'une crise non seulement financière mais aussi économique, sociale, politique et morale. Le réel a fait son grand retour.
    Dans ce séisme, il est vain de vouloir se raccrocher aux certitudes d'hier. Un monde nouveau est en train de naître sous nos yeux. Plus rude, violent et tragique, il est porteur de défis, de compétitions et même d'affrontements qui ne pourront être relevés sans de nouvelles visions, de nouveaux projets et surtout de nouvelles valeurs. Au coeur des tensions qui traversent la société, l'entreprise est le laboratoire de ce réarmement moral. Les managers, véritables héros du quotidien, y livrent un combat épique contre les recettes managériales d'hier et les mirages technologiques de demain.
    Ce livre vise d'abord à leur offrir des armes pour emporter cette bataille décisive. Les 15 cartouches intellectuelles qu'il contient ont été calibrées pour abattre les chimères médiatiques, idéologiques et managériales auxquelles ils sont confrontés. Forgées sur le terrain de l'entreprise, elles expriment des convictions simples et vraies : la mondialisation est une forme de guerre ; les chefs valent mieux que les process ; le maternalisme ne fait pas le bonheur des travailleurs, le digital n'efface ni l'humain ni l'archaïque, le court-termisme est une prison, l'entreprise doit redevenir une aventure collective...
    Cet ouvrage aborde de façon franche, directe et synthétique l'ensemble des grands enjeux auxquels sont confrontés au quotidien les dirigeants et managers, : le retour de l'autorité, les écueils de la digitalisation, le combat de la mondialisation, l'emprise du court-termisme, les vrais leviers du bonheur professionnel, les nouvelles modalités de l'engagement, les mirages de la génération Y, etc.

  • Les transformations du processus achats et l'évolution technologique ont une influence majeure sur les habitudes de travail de nos jours. Dans cet essai issu de sa thèse professionnelle, Ingrid Kobengue analyse en profondeur l'écosystème de cette profession depuis sa création.
    Né dans les années 70, au coeur de crises économiques successives, le métier d'acheteur s'est imposé au fil des décennies comme un levier stratégique dans le développement des entreprises.
    L'utilité des solutions de digitalisation et d'intelligence artificielle pour les acheteurs, dans le monde moderne, si elle n'est plus à démontrer, est encore pourtant sous-évaluée par les premiers concernés. Ingrid Kobengue met en exergue, de manière pertinente, les gains générés par une transformation digitale des process d'achats et apporte un éclairage instructif sur les outils de pilotage, actuels et à venir.
    Par ailleurs, Ingrid Kobengue se passionne pour l'entreprenariat. Engagée dans la vie associative, elle est membre du CoDir Île-de-France du Conseil National des achats.

  • En quelques années, le digital s'est emparé de nos vies et de nos usages et a généré de profonds changements. Du côté des entreprises, on observe une prise en compte du digital comme facteur de compétitivité.
    La portée du digital est bien trop grande et trop complexe pour qu'on puisse réduire son expression à quelques décisions symboliques. Tous les métiers, tous les secteurs, toutes les entreprises sont concernés. Ce livre est là pour les aider et vous aider à convaincre votre boss que le digital est l'affaire de tous, chacun à son échelle.
    Voilà les 5 grandes parties de ce livre :
    1/ Le digital est partout, tout est digital
    2/ Le digital dans tous les secteurs
    3/ Le digital dans tous les métiers
    4/ Mythes et réalités du digital
    5/ Par où commencer dans votre démarche digitale
    Hervé Kabla, blogueur et polytechnicien (X84), préside Be Angels, élue agence digitale corporate de l'année 2015, qui accompagne des entreprises de toute taille dans la conception et la mise en oeuvre de leur stratégie de communication en ligne, dans de nombreux secteurs. Il enseigne le marketing digital à l'École polytechnique et est expert APM.
    Yann Gourvennec pratique depuis 1996 la stratégie Web, le e-business et le Web marketing et le marketing de contenu. Il a plus de 10 ans d'expérience en direction digitale internationale à son actif. Il est directeur de programme du MS Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management. Il a fondé l'agence de marketing digital Visionary Marketing. Parmi ses clients : Alcatel Lucent Enterprise, B&D, Longchamp, Orange, Solocal Group, etc.

  • Doyenne des monarques, on croyait tout savoir sur la reine Elizabeth II. Après soixante-sept années de règne, la souveraine découvre le numérique à ses dépens lorsqu'un tweet malheureux de la BBC annonce son décès. Very shocking ! Il n'en faut pas plus à la reine pour se montrer curieuse de ces nouvelles technologies jusqu'à devenir geek elle-même, aidée en cela par un jardinier de Buckingham Palace qui deviendra son précepteur numérique.
    Le monde so British de la royauté, marqué par le protocole séculaire, va se trouver bouleversé par cette nouvelle « e-passion » royale.
    Une fable cocasse, un brin politique et pédagogique, sur la façon dont le numérique bouleverse le quotidien de cette figure intemporelle de la monarchie britannique.
    Philippe Boyer a publié deux ouvrages sur le numérique aux Éditions Kawa : « Ville connectée - Vies transformées - Notre prochaine utopie ? » (2015) et « Nos réalités augmentées - Ces 0 et 1 qui envahissent nos vies » (2017.
    « God save the tweet » est son premier roman.

  • Alors que leur profession s'apprête à connaître un bouleversement dans les cinq années à venir, 75% des responsables marketing et communication estiment qu'ils ont besoin d'acquérir de nouvelles expertises et des compétences supplémentaires. En constante


  • Pour leur quatrième édition, les Sommets du Digital vont toujours plus haut, toujours plus fort. Bien plus qu'un simple congrès business, chaque année, ce séjour à La Clusaz est une nouvelle occasion pour les acteurs du monde digital d'y dialoguer, de partager et de se connecter, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain.


    À l'image du désormais fameux « télécabine pitch », la diversité et l'originalité de leurs ateliers sont pour les participants la promesse de rencontres et d'échanges de qualité.


    Avec Jérôme Bonaldi et PPC comme maîtres de cérémonie, ce sont cette fois encore pas moins de 55 speakers qui ont répondu à l'appel de Xavier Wargnier. Dans une ambiance aussi conviviale que studieuse, ils ont abordé les grands thèmes du moment dans un milieu en constante évolution, sous l'oreille attentive d'un auditoire de plusieurs centaines de professionnels.


    Ce livre reproduit aussi fidèlement que possible tout ce qui a été dit par les intervenants durant ces trois jours. Il permettra à tous ceux qui les ont vécus de se souvenir de ces fantastiques moments de complicité passés ensemble.




    Marie-Laure Sauty de Chalon

    Factor K. Pauline Butor YouTube Google. Claude Chaffiotte Accenture Interactive.

    André Manoukian

    Muzeek. Laurent Buanec Twitter. Julie Pellet Instagram. Laurène Magotte Tilt Ideas. Adrien Senez Tilt Ideas. Anne-Sophie Frenove Into the French Tech.

    Emmanuelle Flahault-Franc

    Iris Capital. Marion Carrette OuiCar & Zilok. Cyrille de Lasteyrie Le Clairon. Alexandra Edleston Leroy ex-L'Oréal. Julie Huguet Coworkees. Marion Villette Bayer Consumer Health. Alex Jaffray Start-Rec. Sophie Lacoste Dournel Fusalp.

    Xavier Perret

    OVH. Alain Roussel ServicePlan. Inès Leonarduzzi Digital For The Planet. Philipp Schmidt Prisma Media. Isabelle Decamp Solocal. Luc Vignon 366 #Communities. Valérie Decamp Mediatransports. Sébastien Badault Alibaba. Claude Crevelle Triller. Anne de Kerckhove Freespee. Delphine Groll Nabla. Cyril Paglino Starchain Capital.

    Cyndie Bettant

    Culture RP. Michel Nahon Allianz Partners France. Astrid Boutaud Sanofi.

    Antoine Dubois

    AccorHotels. Isabel Kurata ACT Responsible. Cédric Giorgi Sigfox. Jean-Luc Chetrit UDA. William Bailhache Alfresco. Julien LabigneYhellow. Benoît Raphael Flint. Tom Pullen Innovinco. Loïc Asen Brief. Inge Kerkloh Devif HEC Paris. Grégoire Kaufman ex-Carrefour. Gaël Musquet Hand. David Leborgne SNCF. Damien Douani Explorateur Digital.

    Isabelle Susini

    1% for the Planet France. Fabienne Morgeaut Maisons du Monde. Sylvain Rouri OVH. Gaëlle Bou Systran. Nicolas Hazard INCO. Sébastien Danet IPB Mediabrands France. Alexis Poulin Le Monde Moderne. Eliott Siegler Amazing Content. Leslie Coutterand FlashWorld.


empty