• Deux victimes prises au piège. Une seule issue : tuer ou être tué Un couple se fait enlever. Les jeunes gens se réveillent désorientés au fond d'une piscine vide qui n'a plus d'échelle.
    Ils ont peur, mais ils sont en vie et à deux ils peuvent tout affronter.
    Sauf que...
    Ils trouvent une arme à feu - chargée d'une unique balle - et un portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un ultime message : " Vous devez tuer pour vivre. " Chaque fois, le ravisseur plante le décor, observe, attend et laisse ses proies s'entretuer. Torturées par la peur, le désespoir, la faim et la soif, elles n'ont qu'un moyen de mettre fin à leurs souffrances : décider qui vivra et qui mourra.
    Elles semblent avoir été choisies au hasard, pourtant tout est méticuleusement organisé. Quel lien les unit ?
    Le commandant Helen Grace et son équipe savent que le temps leur est compté pour arrêter ce prédateur complexe qui se délecte de transformer ses victimes en meurtriers.

  • Si le coeur a ses raisons, la vengeance aussi. Sous l'emprise de la passion, Montalbano a trop vite oublié cette règle élémentaire... À cause d'une phrase scabreuse prononcée par Livia dans son sommeil, Montalbano doute de sa fidélité. Peu après, à la suite d'une étrange série de cambriolages qui frappe un groupe d'amis de la bourgeoisie de Vigàta, il fait la rencontre bouleversante d'Angelica, vivante incarnation de ses rêves d'enfant. Les fantasmagories et les contradictions du commissaire sicilien ne l'aident guère à affronter une machination que nourrit un vieux désir de vengeance. Et dans ce qui semblait d'abord une somnolente enquête, ponctuée de rougets grillés et de promenades sur le môle, Montalbano, malgré le soutien de sa fine équipe du commissariat, ne verra pas venir la violence et la mort.

  • " Les adversaires étaient de taille l'un et l'autre. Au point qu'au Parquet, l'opinion générale était que le juge d'instruction Froget allait enfin se casser le nez, ce qui n'était pas pour déplaire à tout le monde. " Cette série de 14 nouvelles mettant en scène le juge Froget a été écrite à bord de l' Ostrogoth, à Stavoren (Pays-Bas), durant l'hiver 1929-1930.
    Les treize premières nouvelles de ce recueil ont été prépubliées dans l'hebdomadaire Détective du 13 mars au 19 juin 1930 (n os 72 à 86) sous le pseudonyme de Georges Sim. La dernière nouvelle, La nuit du pont Marie, n'avait à l'origine pas été retenue par l'auteur. Elle n'a retrouvé sa place dans cette série qu'en 1967.
    Simenon en numérique : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, les très "noirs' Romans durs et les nouvelles.

  • "Un scandale en Bohême", "Une affaire d'identité", "La bande tachetée", "La cycliste solitaire", "Charles Augustus Milverton", "Le manoir de l'abbaye", "La disparition de lady Frances Fairfax", "La pensionnaire voilée", "La boîte en carton".
    On a souvent taxé Sherlock Holmes de misogynie ; et pourtant, les figures féminines abondent dans ses aventures, dont Irene Adler - "LA femme" -, héroïne de la première des cinquante-six nouvelles de ses aventures, "Un scandale en Bohême". Ces neuf nouvelles ont chacune une femme comme personnage central, qu'elle soit victime ou objet de l'enquête du génial détective.
    La traduction d'Eric Wittersheim rend grâce au style fluide de Conan Doyle.

  • Défaillance

    Anders De La Motte

    Sa mémoire, c'était son assurance-vie. Devenu amnésique, il est la cible de ses anciennes proies. Quand Jason Bourne rencontre Homeland ! Victime d'un AVC au volant de sa voiture, David Sarac, agent spécial de la police de Stockholm chargé de recruter et de former des indics pour la section criminelle, se retrouve amnésique. Il n'a aucun souvenir de son travail des deux dernières années, ni surtout de l'identité de son indic principal, le mystérieux Janus. Chacun le presse de questions au sujet de cet homme redoutable, qui s'est apparemment fait plus d'un ennemi. D'abord Pete Molnar, collègue et mentor de David, qui dit vouloir le protéger, mais semble bien plus intéressé par le fameux Janus. Le nouveau ministre de la justice ensuite, Jesper Stenberg qui, tenu par une dette envers le crime organisé, envoie une taupe auprès de David. La pègre suédoise entière semble s'être lancée aux trousses de Janus. Mais à chaque pas de David, ses certitudes s'effondrent et les pistes se brouillent : était-il lui-même un flic corrompu ? ou veut-on le faire taire à tout prix ?

  • Une périlleuse aventure plébiscitée par un comité de lecture grand public.
    De l'Amazonie à Monaco, de New York à Londres, de Venise en Guyane, de Belfast à Dublin, des Bermudes à Rio, rebondissements, trahisons et coups de théâtre attendent Katherine Krall tout au long d'une enquête à haut risque. Cette éminente entomologiste dirige une mission en Amazonie, où un vieux chaman de la tribu des Waimiri la sollicite : son peuple est décimé par une curieuse organistation médicale, avide de son savoir ancestral. Bien décidée à mettre un terme à ce génocide, Katrerine Krall va chercher à en savoir davantage.
    Coup de coeur des lecteurs Prix GEO 2012 Soutient et caution pour la 3ème année de Yann Queffélec, président du jury.

empty