FeniXX réédition numérique (Le Condor)

  • Vision à la fois féerique et cauchemardesque dans une Allemagne plongée dans l'obscurité. La citadelle de Colditz reste violemment éclairée afin de dissuader toutes velléités de fuite. Y sont incarcérés ces évadés repris ou classés « ennemis » du Grand Reich. Parmi les 412 officiers français « cloîtrés » à Colditz d'abord, puis à Lübeck, 236 furent d'incorrigibles « touristes » totalisant 466 tentatives d'évasion. Si 41 réussirent dans leur entreprise, 12 connurent la mort au cours d'essais malheureux et 7 disparurent dans des circonstances mal connues. Hommage tardif peut être... Mais le recul n'est-il pas la voie privilégiée dans la recherche de la vérité ? Pour avoir eu le courage d'attendre avant de narrer cette aventure, le témoignage d'Albert Maloire n'en est que plus méritoire.

empty