• Votre enfant est confronté à des situations de violence ? Vous aimeriez l'aider à mieux communiquer et se défendre ?Découvrez une méthode efficace pour développer les compétences de votre enfant à travers 5 axes : 1. parler plutôt que crier, 2. cibler le problème, 3. fixer les règles, 4. croire en ce qu'on dit, 5. agir et terminer sur un accord.Les différentes situations, issues des partages d'expériences avec les enfants, sont toutes illustrées.Un livret d'accompagnement explique comment transmettre à son enfant de bonnes pratiques relationnelles et renforcer son estime de soi d'après la méthode PACIFICAT© de ADN Kids !

  • Gratitude

    Charles Juliet

    "Intrusions dans l'intime, retours à l'enfance, doutes, interrogations, réflexions diverses, notes sur des personnes rencontrées..., ce Journal répond au besoin que j'ai de retenir ce qui m'échappe, cette vie qui me traverse et dont je tiens à garder la trace. Certes, le temps emporte tout, mais donner forme à ce que je veux ne pas perdre, c'est mieux me comprendre, c'est dégager le sens de ce qui m'échoit. Et au terme de la moisson engrangée, c'est offrir les mots rassemblés à cet autre qui se cherche. En espérant le rejoindre dans sa solitude et lui être ce compagnon qui chemine à ses côtés."
    C.J.

  • Instruire en intéressant, ou en amusant, est la devise de cet ouvrage remarquable. Car c'est d'apprendre à voir qu'il s'agit. Sous la main appliquée de Marc Audebert, la géographie devient poésie visuelle. Miroir de ce qu'elle enseigne, la leçon soustrait le général du particulier au moyen de savants jeux d'échelle. Le préau ou la cour se transforme en laboratoire, la géographie en expérience. Ce manuel regorge de propositions pédagogiques visant à imprimer dans l'esprit des élèves les grands mouvements de notre système solaire, où les toupies font figure de planètes. Le soin apporté aux dessins, à la couleur, disent le souci premier de transmettre un savoir mais plus encore de le faire comprendre. Ce document inédit et de grande beauté s'adresse moins à la mémoire qu'à l'intelligence.

    Instituteur à Marcilly-sur-Maulne dans l'Indre-et-Loire, Marc Audebert (1890-1914) fut très marqué par l'enseignement reçu à l'École Normale d'instituteurs de Loches. En août 1914, il est appelé à Tours pour rejoindre le 90e régiment d'Infanterie. Grièvement blessé lors d'un assaut contre les tranchées allemandes, il meurt à Ypres en octobre 1914, à l'âge de 24 ans.

  • Être cartésien : aucun sens ? 21 idées qui ont la vie dure, répertoriées avec impertinence et démontées avec méthode.

    Aucun philosophe n'est plus connu que Descartes, et aucun n'est plus mal connu. Chacun croit savoir ce qu'il a dit, et beaucoup se dispensent de le lire.

    En vingt et un chapitres clairs et vifs, qui touchent aux différentes parties de l'oeuvre (méthode, métaphysique, physique, morale), ce livre dresse un tableau des méprises les plus constantes et présente les textes de nature à les dissiper.

    La raison cartésienne n'est pas sèche et doctrinaire comme on l'imagine : elle est exceptionnellement réfléchie et par là toujours exemplaire.

  • Un peu de théorie, beaucoup de pratique ! Vous souhaitez vous mettre à l'électronique, mais à condition de pratiquer tout de suite ? Vous voulez en connaître les grands fondements, mais sans risquer l'overdose de théorie ? Avec

  • La science en s'amusant, avec une expérience ou une activité par jour. Des expériences aux résultats souvent surprenants qui fascineront les enfants. De quoi susciter des vocations ! Avec des liens Internet pour approfondir chaque sujet.
    La science en s'amusant, avec une expérience ou une activité par jour. Des expériences aux résultats souvent surprenants qui fascineront les enfants. De quoi susciter des vocations ! Avec des liens Internet pour approfondir chaque sujet.
    Construction de structures et étude des formes, principe de l'émulsion (avec réalisation de vinaigrette et de mayonnaise), étude de l'équilibre (à l'aide de papillons équilibristes) et bien d'autres choses encore.

  • Be my ghost / Be my guest / Come to my America / Nobody knows but me.
    Leslie Kaplan est Américaine. Elle est née à Brooklyn mais elle vit en France depuis son enfance. Et même si « son Amérique » commence en Pologne dont sa famille est originaire, les USA ont été pour elle, dans un premier temps, comme un paradis pas vraiment perdu, un pays de cocagne et d'abondance, une référence à partir de quoi regarder gaiement, penser. C'est dans cette lumière, à travers elle, que passent ses premières années parisiennes, l'émerveillement de la découverte, le mélange des genres, des histoires, des accents, quelque chose de pas installé, de mobile, de ludique et de grave, quelque chose d'heureux.
    /> Viennent alors les années 60 et l'Amérique, une Amérique bien plus vaste que l'Amérique et qui la comprend, sera ce trésor, que l'on ne cesse de constituer et dans lequel on ne cesse d'aller puiser, des films, des livres, des chansons et des poèmes, des rencontres, quelle excitation ces découvertes, ce rythme, être là où on est, dedans, à l'intérieur du monde. Sortir discuter. Lire, lire, lire. On vit et on pense sur tous les plans en même temps, amour, sexe, politique, ville, découverte, idées, en même temps et sans hiérarchie, comme dans l'enfance. À chaque fois saisir tout ce qui passe, tout ce qui arrive, tout ce qui peut arriver. Et 68 : Surprise, étonnement, rencontre / les limites reculent / le présent se déploie / le monde est là, dans les détails / il y a de ces moments / rares, exemplaires / où ce qui s'invente dans la société / est aussi large / aussi vrai / que dans l'art.
    Et enfin, écrire. Une autre forme d'Amérique : la fiction, plus vaste encore pour comprendre, essayer autre chose, que l'art soit aussi large, à son tour, et aussi vrai que ce qui s'invente dans la société, qu'il permette de voir et de penser le monde, par exemple. Comme dans cette histoire qui termine le livre, où le rêve américain, comme une espérance ancienne, ne tolère pas le mensonge, le compromis, l'aliénation.

    Mon Amérique commence en Pologne est une autobiographie, certainement. Mais une autobiographie dans l'histoire de ces cinquante dernières années, leur richesse et leurs contradictions, le malheur aussi bien que la joie, le document comme la fiction. Une autobiographie qui ne cesse de s'écrire, de livre en livre.

  • Avec l'élection de Donald Trump, le monde a découvert avec stupéfaction le phénomène de post-vérité, ou « vérité alternative ». Or les « fake news » ne sont que l'arbre qui cache la forêt. On peut en effet parler de banalisation de la malhonnêteté. Car, ainsi que le prouve Dan Ariely, on ment à tout le monde, à commencer par soi-même. En s'appuyant sur des expériences ayant impliqué 50 000 individus, il nous éclaire sur les mécanismes fondamentaux qui nous conduisent à nous arranger en permanence avec la réalité. Depuis la salle de classe jusqu'à son lieu de travail, dans le monde politique comme dans le champ économique, personne n'est indemne : du pieux mensonge pour s'éviter une discussion houleuse avec son conjoint aux notes de frais gonfl ées... Dan Ariely démontre qu'il est plus facile de mentir sur certains sujets que sur d'autres, que le fait d'être démasqué compte fi nalement assez peu face à la possibilité de tirer le meilleur parti d'une situation, que le fonctionnement des entreprises favorise les comportements déloyaux. Tout cela nous affecte car, quel que soit le degré d'exigence éthique que l'on se fi xe, la malhonnêteté est contagieuse : en devenant insensibles aux petits mensonges et en les multipliant, nous contribuons tous à l'ère de post-vérité dans laquelle nous vivons.


  • Besoin de développer son potentiel de vendeur, de faire grimper les ventes ? Mais aussi d'évaluer ses compétences ? A l'heure où la France manque cruellement de commerciaux (il en manquera près de 200 000 d'ici cinq ans, d'après Pôl

  • En 1905, la relativité restreinte bouleverse nos conceptions de l'espace et du temps : il n'existe pas de temps universel, et une conséquence spectaculaire est le paradoxe des jumeaux vérifié quotidiennement par le système GPS. Dix années après la relativité restreinte, la relativité générale interprète la gravitation comme une propriété géométrique de l'espace-temps. Il n'existe plus d'espace absolu où l'on pourrait disposer étoiles et galaxies et l'espace-temps est déformé au voisinage d'objets astrophysiques compacts. Dans un environnement de gravité forte, le temps diffère radicalement du temps usuel et la lumière peut faire du surplace ou même se retrouver piégée.
    Ce livre expose les concepts fondamentaux introduits par Einstein et il les confronte aux expériences les plus récentes en physique des particules élémentaires et en astrophysique. Le lecteur découvrira comment la relativité décrit ces objets étranges et fascinants que sont les étoiles à neutrons, les trous noirs ou les ondes gravitationnelles, et comment elle rend compte de l'histoire de l'Univers.
    Extrait de la préface de Thibault Damour : « ...l'exposé des théories est fait d'une façon très vivante, et en prise avec l'univers conceptuel et technologique dans lequel nous baignons tous aujourd'hui. »

  • Comment mieux gérer des tournants existentiels et faire face aux difficultés rencontrées ? Comment rebondir et exprimer sa créativité dans un projet porteur de sens ? comment trouver sa propre voie dans un environnement social et professionnel de plus en plus mouvant ?
    Pour relver ce défi, Christophe Vandernotte propose une méthode simple : la démarche aubiographique. Partant du principe que le premier capital dont disposent les individus, c'est leur expérience, il invite les lecteurs à carthographier leur trajectoire, reconnaître et analyser leurs racines, pour enfin reprendre contact avec leur propre "génie". Il donne les clés pour reprendre en main son existence, valoriser ses compétences et s'affirmer à travers une identité singulière.
    Grâce à sa simplicité de mise en oeuvre, la démarche autobiographique s'adresse à toute personne voulant retrouver la maîtrise de son propre devenir tout en valorisant ses acquis antérieus et en faisant émerger de nouveaux potentiels à dévelo

  • Après avoir exploré la « Couronne Sud » et la « Couronne Nord » dans les deux premiers tomes des Cartographies, La Mèche réunit dans ce troisième volet des fictions, récits et textes inclassables qui donnent à lire des trajectoires d'écrivain.e.s de toutes provenances. Sans s'arrêter à une zone géographique spécifique, «Translations » s'intéresse aux expériences, fictives ou réelles, de déracinement territorial, de même qu'aux thématiques de l'identité, de l'altérité et de l'étrangeté.
    Ces nouvelles Cartographies promettent un voyage fascinant au coeur de six univers singuliers, entre un quartier chaud et criminalisé de Naples, un périple nauséeux en haute-mer au large de l'Islande, les années new wave dans les discothèques de Londres, les bidonvilles de Lyon, un séjour décevant au Caire, et un message poétique généré par le biais d'ondes radio venues du cosmos.
    Avec les textes de Mélikah Abdelmoumen, Maryse Andraos, Véronique Béland, Daniel Canty, Patrice Lessard et Éric Mathieu.

  • À la parution de son premier roman, À cause des garçons, Samuel Larochelle a fait une entrée remarquée. Danielle Laurin écrivait dans Elle Québec : « Il a 27 ans, du bagou, du talent. » Voici la suite de cette première publication, le deuxième volet des tribulations amoureuses, professionnelles et existentielles d'Émile. Ponctué d'humour et d'élans d'émotions, ce deuxième titre aborde de front le couple sous toutes ses formes et tous ses angles, en plus d'écorcher l'homophobie ambiante et notre rapport à l'image.

    Été 2012. Émile Leclair est en Asie, perdu, malade et seul. Pourtant, six mois plus tôt, à Montréal, le couple qu'il formait avec Davide était un exemple de fulgurance amoureuse capable de convertir les plus cyniques. À travers le regard du jeune Gaspésien, ses souvenirs, son intensité et ses réflexions souvent très drôles, on revisite l'année toute en montagnes russes qui a précédé ce voyage et les surprises qui ont suivi... Sa complicité avec Davide a-t-elle succombé aux obstacles placés sur leur route ? Est-il plutôt arrivé quelque chose au peintre italo-iranien, dont la carrière semblait sur le point d'éclore ? Ou est-ce le jeune photographe qui aurait perdu pied, à travers ses premiers contrats, ses projets d'expositions et ses questionnements persistants sur le regard des autres ? D'une manière ou d'une autre, Émile gagne en maturité au fil du temps et des expériences. Et comme toujours, ses proches - Lilie, Clara, Charles, Bryan et la mamma - savent l'entourer, sans se gêner pour le confronter à ses certitudes sur le couple !

  • Le Caprice du vent

    Elsa Spensieri

    Dans un bar du bout du monde, d'un rose atroce, trois personnages se rencontrent. Elle, jeune fille qui vient de quitter tout ce qui faisait sa vie et qui erre à la recherche d'un sens à donner à tout le reste, lui, jeune motard breton cynique, l'autre, un Italien venu s'échouer sur les côtes de Bretagne vingt ans plus tôt. Ils n'ont a priori pas grand-chose en commun, mais se réunissent, au fil d'une nuit sans fin, pour partager leur amour de la vie.

  • Fruit d'un travail de plusieurs années, cet ouvrage offre aux différents intervenants psychosociaux des informations qui leur permettront de mieux travailler avec les croyances religieuses de leurs patients et de les intégrer dans leur thérapie. Si des victimes trouvent dans la foi ou dans la religion un soutien pour survivre à l'abus, d'autres assimilent ce drame à un abandon ou à l'opprobre de Dieu ; elles se sentent alors davantage coupables, ressentent un sentiment d'exclusion, bref tardent à sortir de leur traumatisme. Enfin, les enfants éduqués chrétiennement vivent très tôt, et avec peu de ressources, l'expérience douloureuse des questions radicales sur les relations entre Dieu, la souffrance et le mal. De nombreux témoignages viennent illustrer ces positions et enrichir la réflexion par des cas concrets.

  • En regard de la responsabilisation et de l´autonomie exigées de la part des jeunes, cet ouvrage veut à la fois tracer les contours des expériences que vivent les jeunes en difficulté dans leur passage à la vie adulte, mais aussi cerner les modalités de régulation de ce passage.

  • De la question de recherche jusqu'à la vérification de l'hypothèse, l'auteur décrit, une à une, les étapes de la réalisation d'une recherche.Indispensable pour l'étudiant en recherche, qui en complétera les contenus selon la spécificité de sa discipline et les besoins de sa formation, l'Abrégé sera encore utile au chercheur professionnel, qui n'est pas forcément un spécialiste de tous les aspects de la méthodologie et qui y trouvera une réponse, ou un début de réponse, à ses questions.

  • Cinquante activités manuelles, simples à réaliser, pour occuper les enfants pendant les vacances, les jours de pluie ou à tout moment.
    Des activités étudiées pour les enfants, avec des explications claires et faciles à suivre grâce à l'illustration du projet terminé ainsi que des différentes étapes.

  • Copernic? Personne ne s'intéressa de son vivant à ses travaux. Léonard de Vinci? Il a fallu attendre le XIX? siècle pour redécouvrir ses dessins anatomiques. Mendel? Il cultiva des pois d'où sortirent les premières lois de la génétique trente-cinq ans plus tard. Comme Alfred Wegener et sa dérive des continents, Svante Arrhenius et sa théorie de l'effet de serre, Georges Lemaître et son Big Bang ou Peter Higgs et son fameux boson envisagé en 1964 mais « vu » pour la pre¬mière fois en 2012, tous ces savants ont en com¬mun d'avoir eu raison trop tôt. Leurs travaux furent incompris ou écartés avant de changer notre vision du monde. Plutôt que de considérer qu'ils étaient en avance sur leur temps, on préféra décréter qu'ils avaient pris le mauvais chemin.

    Avec brio, et un brin d'humour, Laurent Lemire brosse le portrait d'une vingtaine de savants, y compris les plus célèbres d'entre eux pour leur re¬donner leur juste place. Car, sans eux, les choses ne se seraient peut-être pas déroulées de la même manière.

    Voici une autre histoire des sciences à la fois surprenante, émouvante et passionnante.

  • Les Débrouillards et Yannick Bergeron sont de retour pour nous faire découvrir de nouvelles expériences captivantes. Apprendre les secrets du beurre d'arachides, manipuler de l'ADN, créer de la glu mousse ou fabriquer une main mécanique : voilà quelques-unes des réalisations proposées dans ce livre. 29 expériences renversantes pour mieux comprendre les sciences... et pour épater la galerie!

empty