Littérature générale

  • Betty

    Tiffany Mcdaniel

    • Audiolib
    • 20 Janvier 2021

    « Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l’histoire qu’il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne. »
    La Petite Indienne, c’est Betty Carpenter, née dans une baignoire, sixième de huit
    enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père
    est cherokee. Lorsque les Carpenter s’installent dans la petite ville de Breathed,
    après des années d’errance, le paysage luxuriant de l’Ohio semble leur apporter la
    paix. Avec ses frères et soeurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des
    histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à
    peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l’écriture :
    elle confie sa douleur à des pages qu’elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu’un jour toutes ces histoires n’en forment plus qu’une, qu’elle pourra enfin révéler.
    Betty raconte les mystères de l’enfance et la perte de l’innocence. À travers la voix  de sa jeune narratrice, qu’Audrey d’Hulstère incarne à la perfection, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.
    © 2020 by Tiffany McDaniel - Penguin Random House, LLC - © Éditions Gallmeister, 2020
    © et (P) Audiolib, 2020
    Durée : 16h56

  • Bonjour tristesse

    Françoise Sagan

    Sur ce sentiment inconnu dont l'ennui, la douceur m'obsèdent, j'hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse. C'est un sentiment si complet, si égoïste que j'en ai presque honte alors que la tristesse m'a toujours paru honorable. Je ne la connaissais pas, elle, mais l'ennui, le regret, plus rarement le remords. Aujourd'hui, quelque chose se replie sur moi comme une soie, énervante et douce, et me sépare des autres.
    L'interprétation toute en fraîcheur de Sara Giraudeau donne une voix nouvelle à ce roman toujours moderne.
    En 1954, à la sortie de son premier roman, Bonjour tristesse, on entendait pour la première fois la voix sèche et rapide d'un "charmant petit monstre" de dix-huit ans, qui allait faire scandale et devenir très vite l'un des monstres sacrés de la littérature française. Françoise Sagan a publié de son vivant une quarantaine de textes, romans, pièces de théâtre, nouvelles et scénarios. Elle est morte en 2004, à l'âge de soixante-neuf ans.

    Lauréate du Molière de la Révélation Féminine Théâtrale 2007 et du Prix Raimu de la Révélation Féminine 2007 pour La valse des Pingouins, Sara Giraudeau a déjà joué sous la direction d'Eric-Emmanuel Schmitt dans La tectonique des Sentiments et d'Isabelle Ratier dans Monologues du vagin.
    Durée : 3 h 20 min

  • Ceux qu'on aime

    Victoria Hislop

    Une odyssée familiale puissante et passionnante.
    Après le succès de L'Île des oubliés, le grand retour de Victoria Hislop à la saga historique.
    Athènes, milieu des années 1940. Récemment libérée de l'occupation allemande, la Grèce fait face à de violentes tensions internes. Confrontée aux injustices qui touchent ses proches, la jeune Themis décide de s'engager auprès des communistes et se révèle prête à tout, même à donner sa vie, au nom de la liberté.
    Arrêtée et envoyée sur l'île de Makronissos, véritable prison à ciel ouvert, Themis rencontre une autre femme, militante tout comme elle, avec qui elle noue une étroite amitié. Lorsque cette dernière est condamnée à mort, Themis prend une décision qui la hantera pendant des années.
    Au crépuscule de sa vie, elle lève enfin le voile sur ce passé tourmenté, consciente qu'il faut parfois rouvrir certaines blessures pour guérir.

    Traduit par : Alice Delabre
    © Éditions Les Escales, un département d'Édi8, 2019
    © et (P) Audiolib, 2020
    durée : 14h52

  • L'ivresse des libellules

    Laure Manel

    Quatre couples d’amis décident de s’octroyer des vacances sans enfants dans une villa de rêve au cœur de l'Ardèche. Mais l’ambiance qui se voulait insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d’électricité. La faute aux caractères (et petites névroses) de chacun, aux modes de vie différents, à l’usure et la routine qui guettent les amoureux quand s’invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu’était leur vie lorsqu’ils ne l’étaient pas encore…
    Quand débarque une jeune et jolie célibataire, le groupe est plus que jamais au bord de l’implosion.
    On ne badine pas avec l’amour  !
    Laure Manel signe ici une réjouissante chronique douce-amère qui, tout en croquant nos petits travers en amour et entre amis, nous livre une profonde réflexion sur le couple.
    (C) et (P) Audiolib, 2019
    © Michel Lafon, 2019
    Durée : 7h35

  • Un coeur simple

    Gustave Flaubert


    "L'histoire d'Un cœur simple est le récit d'une vie obscure, celle d'une pauvre fille de campagne, dévote mais mystique, dévouée sans exaltation et tendre comme le pain frais. Elle aime successivement un homme, les enfants de sa maîtresse, un neveu, un vieillard qu'elle soigne, puis son perroquet ; quand son perroquet est mort, elle le fait empailler et, en mourant à son tour, elle confond le perroquet avec le Saint-Esprit. Cela n'est nullement ironique comme vous le supposez, mais au contraire très sérieux et très triste."

    Gustave Flaubert



    Un cœur simple a été publié pour la première fois en 1877 dans le recueil « Trois Contes ».


    Après ses débuts à la télévision, Marie-Christine Barrault entame une carrière au théâtre dans des textes de Max Frish, Corneille, Sarraute, Claudel, Tchekhov, O'Neil, Marguerite Duras..., sous la conduite de metteurs en scène exigeants.

    Entrée au cinéma sous la direction d'Eric Rohmer dans « Ma nuit chez Maud », elle est inoubliable dans « Cousin, cousine » de Jean-Charles Tacchella, et nommée pour l'oscar de la meilleure actrice de l'année 1976.

    Durée : 1 h 15 min



  • Voici venir les rêveurs

    Imbolo Mbue

    • Audiolib
    • 15 Février 2017

    L'Amérique, Jende Jonga en a rêvé, pour lui et sa famille. Quitter le Cameroun, changer de vie, devenir quelqu'un. Ce rêve, Jende le touche du doigt en décrochant un job inespéré : chauffeur pour un riche banquier de la Lehman Brothers. Au fil des trajets, entre le clandestin de Harlem et le big boss, va se nouer une complicité faite de pudeur et de non-dits.
    Mais nous sommes en 2007, la crise des subprimes vient d'éclater. Jende l'ignore encore : en Amérique, il n'y a guère de place pour les rêveurs...
    Drôle et poignante, l'histoire d'une famille camerounaise émigrée à New York. Porté par une écriture à la fraîcheur et à l'énergie exceptionnelles, un roman sur le choc des cultures, les désenchantements de l'exil et les mirages de l'intégration. Un pur joyau, par une des nouvelles voix afropolitaines les plus excitantes du moment.
    © Imbolo Mbue 2016. © Belfond 2016 un département de Place des Éditeurs.
    © et (P) Audiolib, 2017
    Traduit par Sarah Tardy
    Durée : 11h57

  • Cinq jours

    Douglas Kennedy

    • Audiolib
    • 8 Novembre 2013

    Peut-on jamais réinventer sa vie ?
    Laura et Richard
    Deux inconnus à un tournant de leur existence
    Deux êtres, l'un et l'autre enfermé dans son couple
    Un homme, une femme
    Une rencontre, l'espoir qui renaît
    Mais sommes-nous libres de choisir le bonheur ?
    Cinq jours, l'histoire d'une passion.
    Le roman le plus bouleversant de Douglas Kennedy.
    Une interprétation sensuelle précipite l'auditeur dans de folles interrogations. Le temps d'une parenthèse...
    © Douglas Kennedy 2013. Tous droits réservés.
    © Belfond 2013 pour la traduction française.
    © et (P) Audiolib 2013
    Couverture : photo © Jeff Cottenden, www.jeff cottenden.co.uk. / Graphisme : www.atelierdominiquetoutain.com
    Durée : 10 h 31 min

  • L'amour et la solitude,
    La possibilité de changer de vie,
    Le hasard des rencontres,
    Les choix qui s'offrent à nous,
    L'art de la fuite...
    Douglas Kennedy explore ses obsessions et livre une variation en douze mouvements, douze histoires tour à tour nostalgiques, drôles ou douces-amères dans lesquelles l'auteur se dévoile comme jamais pour revisiter le discours amoureux
    .Un duo de lecteurs masculin et féminin interprète alternativement cette fugue en douze mouvements sur les bonheurs et les douleurs de l'amour.
    © et (P) Audiolib, 2014
    © Douglas Kennedy 2014. Tous droits réservés -
    © Belfond 2014 pour la traduction française.
    Graphisme : Atelier Dominique Toutain © Matthew Alan - Corbis images

empty