Sciences humaines & sociales

  • La combattante courageuse contre l'envoilement nous fait découvrir l'envers du décor. Une plongée comme jamais, vivante, empathique et critique dans l'univers des jeunes des banlieues, l'ordinaire des profs, le quotidien des filles partagés entre la réalité d'ici et l'irréalité de là-bas. Un plaidoyer républicain.
    Nostalgie. Algérie. Jérémiades. C'est par ces trois mots, regroupés en Nostalgériades que s'ouvre le nouveau livre de Fatiha Agag-Boudjahlat, alternant l'essai politique et le récit autobiographique. Décrivant les naïves croyances des collégiens auxquels elle enseigne chaque jour (" Au bled, ça coûte rien ", " Seul Allah guérit "), et la difficulté qu'éprouvent les professeurs à enseigner la colonisation, la guerre d'Algérie ou la Shoah, la cofondatrice du mouvement Viv(r)e la République décrypte la condition féminine, en France comme dans les pays de culture musulmane. Rêvant d'un MeToo mondial, elle affirme dans sa splendide conclusion que si la condition féminine est un malheur, alors " il ne faut pas renoncer à ce malheur ".
    Sans langue de bois, sans naïveté et sans ressentiment, voici le nouvel essai flamboyant d'une femme puissante appelé à provoquer le débat.

  • La première des premières dames de France à avoir exercé un rôle politique fut l'épouse de Napoléon III. La grande biographie d'une femme qui plutôt que d'être potiche voulut le pouvoir.
    Et si l'impératrice Eugénie n'était pas seulement l'épouse de Napoléon III mais aussi sa conseillère ? Et si cette première dame, dont on a vanté le raffinement, était d'abord une redoutable stratège politique ? Et si la dernière de nos souveraines était, en fait, une de nos plus illustres femmes d'État ?
    C'est ce portrait inattendu que dessine ici le jeune historien Maxime Michelet. De son mariage avec le nouvel empereur des Français, événement de premier plan, à l'organisation de sa fonction où son charme, sa bonté et son intelligence en firent une des plus fascinantes têtes couronnées d'Europe, en passant par ses années de régence, où elle dévoila un caractère de fer et une droiture sans égale, ce livre restitue la vie de la dernière impératrice au plus près de la construction politique du Second Empire.
    Une fresque historique entre luxe et charité, politique et mondanités, guerres, triomphes et défaites.

  • Orpheline, célibataire, laïque, Mademoiselle Jaricot a traversé le XIX e siècle en réveillant la foi au sein de l'Église. La première grande biographie d'une femme qui a fait rimer spiritualité et liberté.
    Voici, inédit et saisissant, le portrait d'une pionnière, femme moderne et croyante, qui s'est engagée auprès des plus pauvres au sein du monde et dans l'Église.
    Tandis que la Révolution française prend fin, Pauline Jaricot naît à Lyon en 1799. Laïque et engagée, elle n'a d'autre source que le Christ qu'elle rencontre aux pieds des plus démunis. Elle a alors l'inspiration du " plan ", à la base de l'OEuvre de la Propagation de la Foi (OPF) et du Rosaire Vivant qui répandent aujourd'hui encore la dévotion mariale à travers le monde. Sa vie spirituelle est marquée par son angoisse pour le salut de tous les hommes. L'action, chez elle, naît de la prière.
    Un livre qui raconte comment le militantisme peut être mystique et l'engagement laïc, féminin.

  • Consacrée en 2017 pour son courage intellectuel et politique, Fatiha Boudjahlat dénonce dans ce nouveau livre nos aveuglements, compromissions et lâchetés, et en appelle au sursaut de la République contre le voile.
    Au-delà du voile comme objet, c'est l'acte même du voilement qui doit susciter notre réflexion. Qu'il concerne les mamans des sorties scolaires, l'étudiante syndicaliste, la chanteuse de télécrochet ou les petites filles, le voilement signe un consentement - construit, contraint, ou consenti - à un ordre patriarcal. Le voilement se banalise, de normal, il devient norme. Le soft power islamique s'associe à l'idéologie intersectionnelle pour en faire même un vecteur d'émancipation. Qu'il n'est pas. Qu'il ne sera jamais. Qu'il n'est nulle part.
    À travers cette enquête sans précédent qui signale et déconstruit démissions politiques, confusions médiatiques, manipulations militantes et errements judiciaires, Fatiha Agag-Boudjahlat livre ici une analyse exigeante contre ce multiculturalisme qui vient, qui signe le triomphe du communautarisme et de l'assignation identitaire. Contre la belle et ambitieuse promesse républicaine.

  • Leurs ennemis sont célèbres : Staline, Hitler, Mussolini, Mao. Elles n'avaient qu'un objectif : dénoncer le totalitarisme. Elles n'avaient qu'une arme : leur stylo. Qui sont-elles ? Des femmes soldats, héroïnes de la liberté. Résistantes au communisme, au

  • Abolir la prostitution, mais autoriser la GPA. Supprimer la différence des genres, mais exiger l'égalité des fonctions. Réclamer l'abolition de la maternité, mais accepter l'imposition du voile. Se proclamer progressiste, mais enchaîner la condition fémin

  • De sa nièce Geneviève (1920-2002), le général de Gaulle déclarait qu'elle fut " un soldat de la France libre et un exemple ". Résistante, déportée à Ravensbruck, otage de Himmler, figure du RPF, partisane de la paix en Algérie, proche collaboratrice d'And

  • Comment naquit, sous la main de fer d'une héritière improbable, l'Angleterre que nous connaissons ? Cette biographie-monde de Joanny Moulin restitue à la fois un personnage majeur de l'histoire et un moment clef de civilisation. Elle tisse dans le même ré

empty