• Le dernier enfant

    Philippe Besson

    • Lizzie
    • 11 Mars 2021

    Que se passe-t-il dans le coeur d'une mère lorsque le dernier de ses enfants quitte la maison ? C'est tout l'enjeu de ce roman déchirant autour des vingt-quatre heures de la vie d'une femme, dont l'existence entière vacille à l'approche d'une séparation inéluctable. Sans se l'avouer, Anne-Marie redoutait cette échéance depuis des mois. Aujourd'hui, Théo, son plus jeune fils, quitte le nid familial. Du dernier petit déjeuner à trois, autour de la table de la cuisine, jusqu'au moment où la silhouette de son fils s'amenuisera dans le rétroviseur d'une camionnette de déménagement, il lui faudra affronter l'évidence : rien ne sera plus jamais comme avant. Au fil de cette journée particulière, Anne-Marie, tour à tour chancelante et confuse, maladroite et touchante, revisite les moments décisifs d'une existence en grande partie consacrée à la maternité, entre oubli de soi et joie intense d'être le centre de gravité familial. Tandis que son dernier enfant vole désormais de ses propres ailes, comment réapprendre à vivre seule aux côtés de Patrick, son mari taiseux et taciturne, et redonner un sens à l'avenir ? À quels repères se raccrocher ?
    Dans ce roman tout en nuances et en délicatesse, Philippe Besson parvient à hisser un événement ordinaire -; le départ d'un enfant -; au rang de moment sublime et poignant. De sa plume toujours élégante, précise et sans concession, il scrute jusque dans les moindres détails les sentiments contradictoires, les failles psychologiques, les pensées secrètes d'une femme simple, fragile, bouleversante de véracité. Impossible de ne pas s'identifier au vertige de cette mère, à sa peur du vide face à l'horizon inconnu qui s'ouvre devant elle.

  • Avant que j'oublie

    Anne Pauly

    • Lizzie
    • 14 Janvier 2021

    PRIX LIVRE INTER 2020 "La mort d'un être cher ou comment faire l'inventaire d'une vie sur le mode tragicomique. Iun très touchant premier roman." - Le Matricule des anges
    Il y a d'un côté le colosse unijambiste et alcoolique, et tout ce qui va avec : violence conjugale, comportement irrationnel, tragicomédie du quotidien, un " gros déglingo ", dit sa fille, un vrai punk avant l'heure. Il y a de l'autre le lecteur autodidacte de spiritualité orientale, à la sensibilité artistique empêchée, déposant chaque soir un tendre baiser sur le portrait pixelisé de feu son épouse. Mon père, dit sa fille, qu'elle seule semble voir sous les apparences du premier. Il y a enfin une maison, à Carrières-sous-Poissy, et un monde anciennement rural et ouvrier. De cette maison, il faut bien faire quelque chose, à la mort de ce père Janus, colosse fragile à double face. Capharnaüm invraisemblable, caverne d'Ali Baba, la maison délabrée devient un réseau infini de signes et de souvenirs pour sa fille, la narratrice, qui décide de trier méthodiquement ses affaires. Et puis, un jour, comme venue du passé, et parlant d'outre-tombe, une lettre arrive, qui dit toute la vérité sur ce père aimé auquel, malgré la distance sociale, sa fille ressemble tant.

  • Une vie française

    Jean-Paul Dubois

    • Lizzie
    • 9 Juillet 2020

    Paul Blick a huit ans lorsque son frère meurt brutalement, le jour où la France entérine la Ve République. De Charles de Gaulle à Jacques Chirac, des premiers baisers aux premiers cheveux blancs, Blick hésite entre désir de révolte, confort bourgeois et recherche d'un absolu désillusionné. Cette vie française, à laquelle chacun peut s'identifier, est inscrite dans une Histoire en marche et subit le monde autant qu'elle le construit.

  • Cinq cartes brûlées

    Sophie Loubiere

    • Lizzie
    • 8 Octobre 2020

    Prix Landerneau Polar 2020Laurence Graissac grandit aux côtés de son frère, Thierry, qui prend toujours un malin plaisir à la harceler et à l'humilier. Du pavillon sinistre de son enfance à Saint-Flour, elle garde des blessures à vif, comme les signes d'une existence balayée par le destin. Mais Laurence a bien l'intention de devenir la femme qu'elle ne s'est jamais autorisée à être, quel qu'en soit le prix à payer. Le jour où le discret docteur Bashert, en proie à une addiction au jeu, croise sa route, la donne pourrait enfin changer...
    Thriller psychologique d'une rare intensité,
    Cinq cartes brûlées va vous plonger au coeur de la manipulation mentale. De celle dont on ne revient jamais indemne.
    "Sophie Loubière trompe merveilleusement son monde"
    Le Monde des livres "Un livre sensible et habile, redoutablement addictif !" Librairie
    Le Divan "On sait qu'on va être tenu en haleine du premier mot au dernier. (...) Un leurre d'un bout à l'autre." Régis Gaudu,
    France 3 Lorraine "Ce roman noir, dur, et à la résonance terriblement actuelle, se lit d'une traite, presque en apnée. Et laisse des marques. Beaucoup, et pour longtemps. À lire absolument."
    Les Lectures d'Anne-Sophie

empty