• États-Unis, années 30. Tout gamin, Alvin Karpis rêve déjà d'aventure, de liberté et d'argent facile : le grand rêve américain, version hors-la-loi ! Dès qu'il sait tenir une arme, il dévalise, braque, kidnappe... Il est fidèle en amitié, nomade par nécessité. Obsession des fédéraux, il joue au chat et à la souris avec le FBI et devient l'«Ennemi public n°1», le premier dans l'histoire qui portera ce titre et le seul qui n'y laissera pas sa peau. Ce livre est le récit de cette vie criminelle aussi romanesque que le meilleur des polars.

  • Ma vie

    Al Capone

    En 1939, un journaliste est engagé pour écrire l'autobiographie d'Al Capone à partir d'une série d'entretiens. Au fil des rendez-vous, l'auteur réalise que le grand Al Capone livre de son existence une version fantaisiste. Incapacable de discerner le vrai du faux, usé par ces interviews, le journaliste abandonnera son projet. Mais ses notes seront publiées dans la presse pulp américaine, puis reprises et rassemblées sous la forme d'un récit. Ma vie d'Al Capone est ce texte inspiré de la légende d'Al Capone, telle que le célèbre gangster a choisi de la raconter au moment de livrer ses mémoires.

  • Pigalle, la RougePigalle, novembre 1954. Le quartier entier est un repère de malfrats et maquereaux de la pire espèce. Guy, patron ambitieux et relativement intègre du club La Perle noire, s'apprête à acheter un nouveau cabaret. Sauf que la vente ne se conclut pas vraiment comme prévue... Lors d'une fusillade, Guy perd son frère, ne devant la vie sauve qu'à un clochard qui s'interpose entre lui et les balles. En homme d'honneur, il a maintenant une dette à payer. Mais d'abord, il doit trouver celui qui a essayé de l'assassiner...Après Pornhollywood, Noël Simsolo et Dominique Hé se retrouvent pour un récit noir digne d'un film de Melville, servi par une ligne claire très inspirée à la puissance cinématographique. Un polar ficelé et référencé qui, à l'instar des Nestor Burma du duo Malet/Tardi, nous replonge avec force dans l'ambiance des soirées de brume du Paname des années 1950.

  • On ne devient pas le maître du jeu par hasardMacao, de nos jours. L'ancienne colonie portugaise de Chine est devenue la capitale mondiale du jeu. Les obscurs casinos d'arrière-salle tenus par la mafia ont laissé la place à d'immenses complexes dernier cri, proposant 24h/24 à leur riche clientèle le rêve, le luxe et le vice. León, un jeune journaliste hongkongais, est retenu dans l'un de ces mégacasinos par son propriétaire, Kwan Tao, un richissime magnat qui lui a commandé l'écriture de ses mémoires. Ce chef de la plus puissante des triades a des ambitions électorales et a besoin de se racheter une vertu. León lui servira de nègre pour écrire sa légende.Philippe Thirault, Willy Durafourg et Federico Nardo signent un thriller ciselé dans l'univers du jeu et de la mafia chinoise : quand Ghost Writer rencontre Casino.

  • Qu'est-ce qui réunit deux jeunes frères d'origine israélienne amateurs de hip hop, de metal et de films gore, la fondatrice d'un gang de filles et un prodige du vol de voitures ? Ils sont tous les quatre jeunes, blancs, juifs et déclassés, perdus dans l'enfer de Brooklyn des années 1990, coincés dans la guerre des gangs. Pour s'en sortir, tous les moyens sont bons - trafic de crack, vol à la tire, bastonnades. Leur énergie commune définira un courant du hip hop et de la culture urbaine : celui des goons. Les destins croisés de Ill Bill et Necro, J.J. et Ethan Horowitz sont des illustrations de ce mouvement. Pour s'en sortir, tous les moyens sont bons - trafic de crack, vol à la tire, bastonnades. Leur énergie commune définira un courant du hip hop et de la culture urbaine : celui des goons. Les destins croisés de Ill Bill et Necro, J.J. et Ethan Horowitz sont des illustrations de ce mouvement.

  • On ne devient pas le maître du jeu par hasardRetenu dans le casino géant de Kwan Tao, Leon commence à se passionner pour le travail qu'il a accepté, l'écriture de la légende du magnat. Venu d'une famille de paysans chinois, Kwan Tao a vécu une existence hors normes, et a atteint les cimes du pouvoir, protégé par une chance insolente. Seulement cette bonne étoile semble le quitter : atteint d'une tumeur au cerveau, Kwan Tao n'en a plus pour longtemps à vivre. Et son empire attire la convoitise. Il est urgent pour Leon de finir son travail au plus vite avant de se retrouver englouti par les remous de l'histoire... Mais en aura-t-il le temps ?Suite et fin de ce thriller ciselé dans l'univers du jeu et de la mafia chinoise : quand Ghost Writer rencontre Casino.

  • Pigalle, la RougePigalle, novembre 1954. Le quartier entier est un repère de malfrats et maquereaux de la pire espèce. Guy, patron ambitieux et relativement intègre du club La Perle noire, s'apprête à acheter un nouveau cabaret. Sauf que la vente ne se conclut pas vraiment comme prévue... Lors d'une fusillade, Guy perd son frère, ne devant la vie sauve qu'à un clochard qui s'interpose entre lui et les balles. En homme d'honneur, il a maintenant une dette à payer. Mais d'abord, il doit trouver celui qui a essayé de l'assassiner...Après Pornhollywood, Noël Simsolo et Dominique Hé se retrouvent pour un récit noir digne d'un film de Melville, servi par une ligne claire très inspirée à la puissance cinématographique. Un polar ficelé et référencé qui, à l'instar des Nestor Burma du duo Malet/Tardi, nous replonge avec force dans l'ambiance des soirées de brume du Paname des années 1950.

  • Quand l'un des fondateurs du nouveau journalisme s'empare d'un des plus grands procès de la mafia.
    Père, homme d'affaires, escroc, voleur  : Burton Kaplan est tout sauf un mouchard. En neuf ans d'emprisonnement, il n'a jamais craqué. Mais lorsque le procès des deux flics corrompus lors duquel il est appelé à comparaître débute, coup de théâtre  : Kaplan sort du silence et déballe tout sur ses activités au sein de la mafia newyorkaise, façon Les Affranchis.
    Dans ce récit passionnant, le grand journaliste Jimmy Breslin, l'un des pères du Nouveau journalisme, retrace la vie, les affaires et le témoignage de Burton Kaplan, dont l'histoire est aussi celle de l'escalade puis du déclin de la mafia aux États-Unis au cours du xxe  siècle.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Souad Degachi et Maxime Shelledy
    Biographie
    Journaliste et romancier, Jimmy Breslin (1928-2017) a grandi dans le Queens, à New York. Ses enquêtes sur la mafia new-yorkaise lui ont valu de nombreuses attaques, notamment par Jimmy Burke (joué par De Niro dans Les Affranchis) qui lui fracassa le crâne dans un bar du Queen's. Il s'est attaché toute sa vie à montrer comment les événements historiques impactent la vie de gens ordinaires - telle cette chronique célèbre sur l'homme qui creusa la tombe de JFK.
     

  • Et si l'histoire des États-Unis s'était avant tout bâtie sur le crime ? Réputée violente, la société américaine fascine par ses assassinats présidentiels, ses caïds de la mafia ou ses serial killers. Mais au-delà des stéréotypes, ce livre nous fait découvrir le rôle central de la criminalité dans la conquête puis l'administration du « Nouveau Monde ». L'idéologie libérale promeut d'emblée l'initiative individuelle comme moteur du progrès économique : la contrainte est perçue comme nocive et le pragmatisme l'emporte bien souvent sur un puritanisme de façade.L'analyse historique est ici jalonnée de portraits hauts en couleur. De la délinquance de rue à la corruption jusqu'au sommet de l'État, la sous-culture criminelle se généralise à toutes les strates de la société. Elle fait partie de la vie : petit boulot pour les uns, mal nécessaire pour les autres. Elle imprègne la conscience collective à travers les figures du hors-la-loi, du gangster ou du mercenaire. Elle s'institutionnalise au sein de lobbies qui font de l'illégalité la norme. Et elle essaime au-delà de ses frontières, où l'american way of crime s'exporte presque aussi bien que l'american way of life.Nouvelle édition mise à jour par Frank Browning.« Non seulement [ce] livre foisonne d'anecdotes, de récits, d'histoires individuelles qui tiennent le lecteur en haleine, mais il nous fait découvrir le caractère quasiment épique de l'histoire américaine avec une force et une originalité qui me paraissent admirables. » Simone de BeauvoirFrank Browning : Ancien correspondant de la National Public Radio et du magazine d'investigation Ramparts, il a également collaboré avec le Washington Post Magazine et Mother Jones. Il vit actuellement à Paris, où il travaille pour le Huffington Post.John Gerassi : Décédé en 2012, il fut professeur de sciences politiques à l'université de New York.

  • Je ne crois pas qu'il existe ce qu'on appelle un «criminel né», mais je n'étais pas sorti depuis bien longtemps de l'enfance lorsque j'ai décidé de faire carrière dans le crime. J'avais dix ans et, déjà, je me préparais à devenir l'Ennemi public numéro Un des États-Unis. De 1925 à 1936, Alvin Karpis dévalise, braque, kidnappe et assassine quand il y est contraint, semant le chaos d'un bout à l'autre des États-Unis. Traqué sans relâche par J.E. Hoover le patron du FBI, fidèle à ses amitiés, nomade par nécessité, Alvin Karpis deviendra l'obsession du gouvernement américain, l'un des quatre gangsters jamais appelé par les fédéraux «Public Enemy #1» et le seul d'entre eux à y avoir survécu. Gangster est l'incroyable récit de cette vie criminelle, aussi romanesque qu'un polar.

  • Non-retour

    Hartmann Guillaume

    " Les choses devaient changer désormais, tout cela était terminé. Trop longtemps j'avais accepté les coups de la vie sans broncher. Trop longtemps j'avais laissé les autres me piétiner."

    La pègre est séduisante. Elle se compare à un abysse dans lequel il est facile de plonger. Toute personne qui décide de franchir le pas devra faire face à un choix. Soit de revenir vers la lumière, soit de s'enfoncer encore plus profond, sans savoir s'il sera à nouveau possible de remonter.

    La pègre est plaisante, y entrer n'est pas gratuit, en sortir n'a pas de prix.

  • Rosario Gomez gave up gang life after his brother was killed in a street fight. Now all he wants to do is finish night school, be a good father and work hard enough at his job at the supermarket to get promoted. But when an old friend shows up to ask him why he left the gang, Rosario realizes he was fooling himself if he thought his violent past would just go away. When his pregnant girlfriend is hit in a drive-by shooting, Rosario has to make some hard choices. Revenge means a return to his old ways, something he swore he would never do. But unless he takes action, his enemies will not rest until they've settled the score against him.

  • Parée pour percer

    Angie Thomas

    • Lizzie
    • 11 Février 2021

    Prends le micro, trouve tes mots. Fais-toi entendre !Bri a 16 ans et rêve d'être la plus grande rappeuse de tous les temps. Ou au moins de remporter son premier battle. Elle a de qui de tenir - son père était une légende du rap, jusqu'à qu'il soit tué par les gangs.
    Mais quand sa mère perd son emploi, que leur propriétaire menace de les mettre à la porte et que la violence enfle dans son quartier, Bri n'a plus le choix : réussir dans le rap n'est plus rêve. C'est une nécessité.

  • Silien Melville est pompiste à deux pas du périph' parisien. Travailler la nuit, ça limite les rencontres et cette situation lui convient parfaitement?
    Mais une nuit de février 1994, un client débarque à la station et lui demande de faire son plein. Le type a deux balles dans le ventre. En guise de paiement, il laisse un billet de cinq cents francs qui renferme un terrible secret. Le type est à peine reparti que Silien le remet enfin ! Ils étaient à la légion ensemble. Entre eux, il reste même une vieille dette qui n'a jamais été soldée? Par ce secret qui lui revient comme un boomerang, Silien sait qu'il vient sans le vouloir d'être plongé dans une affaire incroyable, un complot diabolique qui risque de lui coûter la vie?
    Nourri aux meilleures sources du polar, Silien Melville mélange aventure, destins cabossés et loosers en demi-teinte pour une remarquable intrigue et un dessin efficace, tiré au cordeau. Implacable de réalisme et de réussite.
    Certains reconnaîtront d'ailleurs dans ce polar d'ambiance un petit clin d'oeil au réalisateur Jean-Pierre Melville.

  • Ne jamais mettre son nez dans les affaires des autres...Peut-être que Silien est un type très loyal, ou peut-être qu'il moisissait dans sa vie ennuyeuse. Toujours est-il qu'il a rendu à son pote Bodo le service qu'il lui devait : il a réussi à faire capoter l'opération «Arpège». Mais ceux qui étaient derrière l'affaire ne sont pas prêts à le laisser leur faire plus de tort. Silien tente de se mettre au vert dans la maison de Bodo en Normandie. Et s'il avait été surpris que son ami fasse appel à lui après tant d'années, dans cette maison il va comprendre quel lien très fort les unissait... Nourri aux meilleures sources du polar, Silien Melville mélange aventure et destins cabossés pour une remarquable intrigue et un dessin tiré au cordeau.

  • Harlem 1975 : black pin-up, grosses bagnoles et coups tordus !
    Harlem, automne 1975. Quelques mois après la mythique rencontre de boxe entre Mohamed Ali et George Foreman à Kinshasa, une reconstitution du combat est organisée à New York. Le boxeur qui interprètera le rôle du grand Ali sera désigné par un match opposant Mose, docker poids lourd de Harlem River, à Casey, poulain dégénéré des frères Duck.
     Pour lancer leur favori, les deux truands achètent Mose et l'obligent à se coucher. L'occasion pour Lennox, fidèle ami de Mose et chevalier servant de la sulfureuse Dolorès, d'élaborer un plan qui leur permettra à tous trois de se mettre à l'abris des mauvais coups
    Sauf qu'avec le vieux Judicaël, la voisine du dessous, les frères Duck et la police de New York, c'est le quartier tout entier qui semble se dresser contre eux !

  • Un polar palpitant, musclé et rocambolesque, dans une ambiance à la Chester Himes, où se bousculent truands à la petite semaine, gangs afro-américains et police corrompue.
    En 1975, dans les sous-sols d'Harlem, Lennox Motumba s'enfonce un peu plus dans le tout pourri de la Big Apple. Cette fois, fort d'une drogue que lui a fournie son ami Mose, il espère doper un chien péruvien et lui faire remporter le Grand Ball, tournoi clandestin de combats de chiens. Le vainqueur doit empoche une jolie somme. Mais dans l'affaire, au grand désespoir de Dolorès, sa compagne exaspérée, Lennox perd son chien et ne gagne rien.
    Toujours poursuivis par une police toute corrompue qui compte bien leur faire leur fête, Lennox, Mose et Dolorès se rendent au Pérou pour faire l'acquisition d'une nouvelle bête auprès du Sentier Lumineux. Avec la bonne dose de drogue, celui-ci devrait se transformer en véritable monstre.

  • Signé : alouette

    Pierre Véry

    Tout commence par une partie de colin-maillard. Noël, fils d'un magnat de la presse, a les yeux bandés par ses camarades, se heurte à un aveugle devant l'école. Noël se prend rapidement d'amitié pour cet étrange personnage et décide, avec ses copains, de lui offrir un chien. Les adolescents découvrent que l'homme a menti sur sa cécité, qui n'est qu'un des éléments de son déguisement. Et puis il y a les messages codés qui s'affichent à une fenêtre, au dessus de la bijouterie en face de l'école.Sont-ils destinés à ce prétendu aveugle ? Que manigance-t-il ? Les garçons pensent aux préparatifs d'un braquage et décident de mener l'enquête, ignorant que l'un d'entre eux est en danger.

empty