• As-tu l'étoffe d'un véritable astronaute ?Enfile ta combinaison et saute dans ton vaisseau spatial, car une fabuleuse mission t'attend sur Mars ! Sauras-tu maîtriser les technologies les plus modernes pour atterrir sur la planète rouge ? Tes connaissances en science seront-elles suffisantes pour te permettre de survivre dans ce milieu hostile ? Feras-tu les bons choix pour que cette mission de recherche soit un véritable succès ? À chaque chapitre, c'est TOI qui prends les décisions !

  • "Là où j'entrevoyais le bout d'une histoire, je m'aperçois qu'il n'y a pas d'histoire. Qu'il n'y en aura jamais. A peine quelques pleins, quelques déliés, qui flottent comme des branches de bois mort à la surface d'un fleuve.
    Maintenant je n'ai plus d'autre alternative que de vous inventer, à chaque instant de mon amour réel pour vous.
    Je suis devenu le fruit blet d'une fiction."
    Frédéric Fiolof est né en 1966. Il a travaillé une quinzaine d'années en Afrique et en Roumanie et vit aujourd'hui à Bobigny.Grandlecteur, il a publié des chroniques littéraires sur son blog (La Marche aux pages) et dans La Nouvelle Quinzaine littéraire. En 2014, il a créé la revue La Moitié du fourbi. Il est l'auteur de La Magie dans les villes (Quidam éditeur, 2016).

    Frédéric Fiolof est né en 1966. Il a travaillé une quinzaine d'années en Afrique et en Roumanie et vit aujourd'hui à Bobigny.Grandlecteur, ila publié des chroniques littéraires sur son blog (La Marche aux pages) et dans la Nouvelle Quinzaine littéraire. En 2014, il a créé la revue La Moitié du fourbi,dont il est directeur depublication. Il es tl'auteur de La Magie dans les villes (Quidam éditeur, 2016).

  • Parce qu'elle était trop grande et parce qu'elle avait trop de formes, Shara Drummond, malgré son talent, ne correspondait pas aux standards de la danse moderne, lui interdisant de faire carrière... sur Terre. Mais dans l'espace, libérée de la gravité, tout est de nouveau possible, quitte à réinventer sa discipline et devenir la première à danser en chute libre. Et quand les extraterrestres sont apparus dans le Système solaire, c'est elle qui nous a sauvés. Moi, Charles Armstead, son opérateur vidéo, son ami, j'étais là quand elle effectua sa Danse des étoiles. J'ai tout enregistré.

    Spider Robinson est un auteur américain. Écrite à quatre mains avec sa femme, Jeanne - danseuse et chorégraphe - La Danse des étoiles est une oeuvre bouleversante et humaniste, qui fut couronnée à sa sortie en 1977 des prix Hugo, Locus et Nebula.

  • Avez-vous jamais pensé à remercier vos spaghettis de se tenir aussi sagement dans votre assiette au lieu d'onduler en manières de petits serpents jaunes tout autour de vous ? À éprouver de la reconnaissance pour l'eau qui, sortant de votre pomme de douche, se laisse docilement diriger vers votre corps qu'elle asperge agréablement ? La gravité, je vous l'accorde, est cause que nous tombons, ou que se brisent, hélas, des objets auxquels nous tenons ; mais elle retient avec bonheur nos semelles à la croûte terrestre, et organise gentiment le monde autour de nous. Là-haut, une fois gagnée l'impesanteur, les choses en vont bien autrement.   En juillet 2011, la dernière navette habitée s'élève dans le ciel de Floride. Elle emmène Sandra, Fergie, Doug et Rex vers la Station spatiale internationale. La dernière mission d'Atlantis, comme si vous y étiez.

  •  

    Préface de René Schaerer

    En cancérologie et en soins palliatifs, poussés par une forte attente sociétale, les psychologues sont aujourd'hui invités à rencontrer les malades et les proches afin de les aider à articuler une parole claire, rationnelle et raisonnée, au plus près du discours médical. L'approche psychanalytique soutenue dans cet ouvrage consiste à effectuer un pas de côté vis-à-vis de cette posture de soin qui force la vie psychique.

    Il arrive que la maladie grave et la menace de mort deviennent l'occasion d'une parole autre sur soi  et d'une véritable transformation subjective. A contrario, certains malades, notamment en fin de vie, refusent de produire tout effort de mentalisation et préfèrent rester tranquilles ; il est alors tout à fait important de respecter cette ultime volonté. Mais le plus souvent, plus modestement, la pratique psychanalytique quotidienne aide le patient à retrouver sa parole et à se dégager du bain médico-technique qui tend à gommer les moindres variations subjectives.

    Les auteurs de cet ouvrage donnent à ce travail de construction de sens toute la valeur qui lui revient. Dans cet écart entre ce qui a été communiqué au patient et ce que lui-même en dit, vient justement se loger la part désirante, qui lui permet, autant que possible et parfois jusqu'au moment de sa mort, de rester vivant avec la maladie.

    Mise en vente le 7 mai 2015.

  • Oubliez vos marque-pages. Vous serez happé comme dans un zapping télévisuel par une suite haletante de flashs sur des images poétiques, des pensées philosophiques, des passages de Marelle de Julio Cortazar, de Ghost Dog de Jim Jarmush, sur une interview de PJ Harvey ou une oeuvre controversée de Damien Hirst. Entre les pages se faufilent autant de personnages déjantés : Marc, fin lecteur du Guide Agricole Philips, égrène les formules mathématiques sur des feuilles A4 étendues sur un fil à linge, Ji colore les chewing-gums écrasés sur les trottoirs de Londres, phénomène qu'il perçoit comme le cancer de la ville, Ernesto conçoit dans la solitude une Tour pour suicidaires, tandis que Harold avale toutes les boîtes de Corn Flakes dont la date de péremption correspond à l'anniversaire de son ex-femme. Ce livre parle autant d'individus interlopes et attachants, que de lieux étranges et symboliques, tel cet édifice imaginé sur le modèle géométrique du parchís, version catalane du jeu des petits chevaux.
    Agustín Fernández Mallo campe des atmosphères à faire pâlir les plus grands cinéastes et dessine une cartographie occulte du monde contemporain. Car des liens mystérieux relient les personnages les uns aux autres et ne tardent pas à se révéler au lecteur éberlué. La magie embaume ce livre, où arts et sciences se côtoient de manière inédite, où l'auteur confie au lecteur les fils de ses marionnettes. Car l'évocation poétique d'un monde où domine la désolation ne va jamais sans son pendant : un humour grandiose. Peut-être faudrait-il inventer un nouveau concept pour parler de ce roman cinématographique, en écho au titre d'Umberto Eco : la littérature ouverte. Du moins sommes-nous à coup sûr en présence d'une oeuvre totale.

  • Ce livre entreprend de replacer Freud dans l'épistémé classique en montrant qu'au moment de penser la nature du lien, Freud en est venu à épouser la position adoptée sur ce point par Newton : tous deux prennent appui sur la même figure logique d'une origine d'où procède le lien.
    Tout au contraire, avec l'entrée en scène de la relativité générale d'Einstein, un nouvel espace de pensée s'est ouvert, et c'est dans cette brèche que Lacan a pu mettre en place un père qui soit autre chose que le lointain reflet d'un père originaire. Le lien se pense désormais sans souci d'une origine.

  • Le roman du film de Luc Besson ! Par Christie Golden, auteure célèbre de novélisation.Au 28e siècle, Valérian et Laureline forment un tandem d'agents spéciaux chargés de maintenir l'ordre à travers tous les territoires humains. Sur ordre du ministre de la Défense, ils s'embarquent pour une mission qui les mène dans la stupéfiante cité Alpha - une métropole en croissance permanente où toutes les espèces de l'univers ont convergé au fil des siècles pour mettre en commun leur savoir, leur intelligence et leur culture.Au coeur d'Alpha s'est implanté un mystère, une force obscure qui met en péril l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir mener une course contre la montre pour identifier cette menace qui rôde et sauver non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.
    Titre original : Valerian and the City of a Thousand Planets: The Official Movie Novelization.

  • Cet ouvrage donne la parole aux patients psychotiques à partir d'une enquête en sciences sociales réalisée par des praticiens d'une équipe de santé mentale. Il offre un regard inédit sur le monde de la folie : des patients racontent leur maladie et leurs soins, et des psychiatres les découvrent autrement. Comment, et à partir de quoi, se forme l'expérience subjective de la maladie ? Quelles sont les diverses théories étiologiques auxquelles se réfèrent les patients ? Quelles sont les représentations qui interviennent dans l'adhésion aux soins et comment interviennent-elles ? Qu'est-ce qui fait qu'un patient devient moins étranger à un médecin ? Comment évaluer l'écart entre la maladie telle qu'elle est éprouvée par le malade dans son discours profane et la maladie décrite à travers le discours médical ? Les médecins accepteront-ils de s'éloigner de leurs références habituelles pour accéder aux modèles explicatifs de leurs patients ? La relation soignant-soigné peut-elle se conceptualiser comme une transaction entre les modèles de l'un et de l'autre comme cela a été tenté à propos du sida ? Cet ouvrage vivant et original devrait contribuer à modifier certaines représentations sociales des maladies mentales aussi bien chez les soignants que dans le grand public.

  • Oscillant sans cesse entre humour et gravité, Le rose des
    temps entraîne le lecteur dans l'« aventure d'une écriture ».
    Après la mort de sa mère, Viviane entreprend un roman
    sur le temps, projet qui la conduit jusqu'en Égypte pour
    y explorer le côté hiéroglyphe de ce qu'on appelle le réel.
    La mort de son père la ramène sur Terre. Au terme d'un
    périple transformateur, l'héroïne en arrive à réconcilier en
    elle l'amour rayonnant hérité de ses ancêtres, tout comme
    leur silence farouche.

    Du Montréal contemporain au Tadoussac d'un autre
    siècle, jusqu'au monde virtuel de la Twittosphère, le roman
    est traversé par les soulèvements de l'époque et porteur de
    l'espoir d'un nouveau monde en chantier.

  • Les processus de production et de diffusion des connaissances confrontent inévitablement le chercheur et la communauté scientifique à laquelle il appartient à des interrogations relatives à l'intégrité en recherche. Cependant, les normes régissant les pratiques des chercheurs, des évaluateurs de leurs travaux et des rédacteurs en chef de revues savantes (ou autres responsables de l'évaluation) ne sont pas toujours très explicites. De plus, les causes attribuées à l'inconduite et les solutions à y apporter sont encore loin de faire l'unanimité. Cet ouvrage espère amener les chercheurs, particulièrement ceux qui oeuvrent en sciences de l'administration, à réfléchir aux normes qu'ils veulent se donner à partir de ce qu'ils disent penser en ce qui regarde l'intégrité en recherche.

  • «?Mais qu'est-ce que la bague de sa grand-mère vient faire au doigt de cette actrice ? Elle est Américaine et habite dans un État proche de l'Ohio. Presbyte, il mange beaucoup de lentilles, il paraît que ça redonne la vue. Pour les yeux, presbyte, hérédité du côté de sa grand-mère. Quand elle avait le nez dessus, elle ne voyait plus rien. Elle ne lisait qu'avec des grimaces. Ne voyait que quand c'était gros, en avait un fichu caractère. Mais tout n'est pas gros malheureusement, et ça, ça lui posait des problèmes. Déjà son grand-père lui-même n'était pas gros, et donc, elle ne le voyait pas. Il fallait que la saucisse soit énorme, sinon elle disait qu'elle n'avait rien dans l'assiette. Quand les Allemands l'ont embarquée dans son fauteuil roulant, elle les a traités de petites bites. En retour ils l'ont traitée de salope. Elle s'est débattue jusqu'au bout à grands coups de canne dans le train. Jamais revue, juste aujourd'hui sa bague sur cette revue. Est-elle allée à Dachau ou à Buchenwald ? Il n'en sait rien. Ce qu'il a appris, c'est qu'elle était montée à Drancy, comme les autres, direction l'Allemagne nazie. Mais après ? Plus de nouvelles.?» C'est 68. C'est le temps du copieux, de l'abondance, de la consommation à outrance, de la télévision qui usine les cerveaux à partir au boulot. C'est le temps du Far-West, des cow-boys et des Indiens, de Mission Impossible qui s'obstine... Le temps d'Israël et de ses rêves... L'histoire d'idéaux, de fantômes du passé, du plus beau rubis du monde. Celle d'un meurtre et d'un procès retentissant... Kaléidoscope décalé d'idées et de genres, Le Rubicon est un roman hybride sur le fil du rasoir, en équilibre perpétuel entre fantaisie et gravité, divertissement et subversion : portée par une plume aussi maîtrisée qu'efficace, une oeuvre singulière qui ne peut laisser indifférent.

  • Qui n'a pas rêvé de connaître les lignes d'un bonheur partagé ? L'auteur nous propose une aventure scientifique et philosophique qui explore les fondements naturels de l'existence. Connaissez-vous la mécanique quantique qui révèle la substance de la réalité ? Dès lors que l'on appréhende ses principes aussi étranges que simples, tout s'éclaire, mais il faut pour cela impérativement modifier les réflexes et les certitudes habituels. En effet, si tout, des galaxies aux virus, naît de quelque chose qui le précède, y compris du vide, et que tout agit sur tout alors quel peut bien être le sens de toutes ces existences interconnectées ? La réalité se forme grâce à des mesures quantiques car exister c'est avoir une présence spatiotemporelle, c'est être animé par des échanges et des transformations d'énergie. Ainsi, chaque action requiert la mesure d'une information pour trouver un équilibre dans des pleins et des vides, c'est une quête incessante et éternelle. L'auteur nous incite à sortir de la caverne et de son clair-obscur, il nous invite à découvrir le pouvoir des informations et surtout du prisme de leur lecture (positif ou négatif). Il nous suggère de trouver l'équilibre nécessaire aux échanges d'énergie dans cette dualité originelle. Cet essai concis et didactique est, outre une nouvelle théorie unifiée, une véritable invitation philosophique au vivre ensemble. Alors êtes-vous prêts à quitter l'hiver antique pour débuter le printemps quantique ?

  • Dans le cadre de cet article, nous avons cherché à appréhender les effets de l'intégration régionale sur les échanges commerciaux dans les pays de la CEDEAO en se référant au modèle de gravité. Il ressort des estimations effectuées que la valeur du commerce bilatéral augmente avec la taille des économies et baisse avec la distance. Au total, les facteurs géographiques et structurels ont un impact déterminant sur le commerce intra régional. La qualité des institutions impacte positivement les échanges commerciaux et les coûts commerciaux constituent un handicap aux performances commerciales dans la CEDEAO.

  • Vous pensez sans doute que le voyage temporel appartient à la science-fiction. Détrompez- vous ! Depuis la théorie de la relativité d'Albert Einstein, nous savons que le temps est élastique, et les physiciens étudient aujourd'hui très sérieusement la poss

  • Pour calculer la masse totale de l'Univers, deux méthodes existent. On peut, à partir de la quantité de lumière reçue dans l'Univers, estimer la masse requise pour l'émettre : c'est ce que l'on appelle la masse « lumineuse ». On peut aussi estimer la masse nécessaire pour communiquer aux étoiles les vitesses observées : c'est ce que l'on appelle la masse « dynamique ». Problème : la masse dynamique est cinq à dix fois supérieure à la masse lumineuse !
    Ce désaccord se résout simplement si l'on suppose que la plus grande partie de la matière - 80 à 90% - n'émet aucun rayonnement électromagnétique, qu'elle est donc « noire »... De nombreux indices, dans des domaines très variés de l'astrophysique, laissent même supposer que cette matière est de nature distincte de la matière lumineuse... La découverte d'une particule de matière noire constituerait un événement considérable : plusieurs expériences la traquent en continu...

  • «?-?J'ai faim, n'auriez-vous point un morceau de pain ? dit l'inconnu freinant soudain son imagination. [...] - Hélas ! monsieur, dit-elle tout haut, chez nous la nourriture n'est pas abondante. Le père nous a quittés il y a quelques années de cela, et c'est la guerre qui pis est ! Puis, honteuse de sa réponse, elle referma doucement la porte et se retira de nouveau dans sa chambre. Décidément, c'était le jour des catastrophes. D'abord, ce satané chocolat qu'elle avait saisi malgré elle, sans doute, pour son petit frère. En ce cas, sa réaction avait été plutôt volitionnelle. Ensuite, cette visite inopinée... Principalement troublée par cette visite, et s'efforçant en même temps de la chasser de son esprit, elle s'assit sur le bord de son lit. Mais voilà que sa conscience vint la tourmenter.?» Empruntant aussi bien à la nouvelle qu'au conte, au réalisme qu'au fantastique, et tout en balançant entre gravité et légèreté, Princesse Chouchane signe un recueil kaléidoscopique... et pourtant uni par la délivrance de messages forts à ses lecteurs. Messages d'autant plus intenses que c'est bien l'humain, avec ses grandeurs et hésitations, sa pesanteur et ses aspirations supérieures, qui constitue la matière première de cette oeuvre traversée encore par une spiritualité sensible.

  • Permettant l'existence d'un ensemble, la théorie du tout décrit et est responsable de l'univers, ainsi que de tous les phénomènes physiques, à l'échelle macroscopique comme microscopique. Après un premier essai scientifique et métaphysique sur le néant, Maxime Paquez se tourne vers cette célèbre et mystérieuse théorie, et nous en livre sa version : D = 1/d.

  • Comment imaginer une transformation sans règles logiques tout comme un match de foot sans règles du jeu ou l'univers sans gravité ou principe d'équivalence (qui invalident toujours la théorie des cordes) ? Il en va de même pour toute chose. Puisque tout est transformation (rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme), les lois de la physique, de la chimie et de la biologie correspondent de la même manière aux règles induites par ce principe omniscient de transformation de la matière et de l'énergie : la TME. Mais comment fonctionne cette TME et qu'est ce qui l'a engendré ? Les physiciens, les chimistes, les mathématiciens et les biologistes se focalisent avec des oeillères tels des spécialistes de disciplines sportives sur ces forces induites par la TME, mais qu'est ce qui se cache derrière ce premier Principe majeur ? Or, c'est justement grâce à cette première clé que l'on peut découvrir le sens exact de l'Univers, son origine et son fonctionnement. Autrement dit, seul le décloisonnement des disciplines autorise la lecture et la compréhension du monde tel qu'il est : c'est la naissance de la géo-métaphysique ou l'ultra-physique. Trois Principes clés, trois moteurs inéluctables hors normes et une course poursuite après l'éternité générale. Une humanité actuellement en pleine introspection et partie intégrante de ces trois bolides ubiquitaires. Réussira-t-elle ce tour de force qui lui est imposé ? Accomplira-t-elle la mission qui lui est confiée et touchera-t-elle enfin la récompense ultime à travers les chemins interstellaires ? Tel un fil d'Ariane, la réponse à ce scénario improbable se trouve présent à la fois à travers ces pages et en nous même. Elran Valceka, professeur d'histoire-géographie et précurseur de la géo-métaphysique, nous livre ici sa vision originale de l'existence de l'Univers et les réponses tant convoitées à l'aune de l'humanité. Cet ouvrage, destiné à un public averti, saura également répondre aux lecteurs les plus novices désireux de trouver une réponse enfin logique et pertinente sur ce qui autorise l'existence et le fonctionnement de l'Univers.

empty