• Les Perses

    Eschyle

    Les Perses est la plus ancienne tragédie d'Eschyle qui nous soit parvenue mais aussi la plus ancienne tragédie tout court. Rien que pour cela, Les Perses devrait faire partie du patrimoine mondial de la littérature. Ecrite et représentée en - 472, quelques années après la victoire de Salamine, Les Perses montre la douleur et le désespoir du camp perse suite à la nouvelle de la défaite de Salamine. C'est un grand moment épique, une pure expression du pathos de l'époque. A la lecture des Perses, on s'interroge comme Eschyle sur la possibilité de la liberté humaine face au destin.

  • Jamais personne n'avait écrit la suite d'Hérodote, sauf Charon de Lampsaque, mais son livre est perdu. L'Enquête d'Hérodote s'arrête en 478 avant notre ère. Alors que les datations des invasions perses et de la guerre du Péloponnèse sont bien établies, la reconstitution de la chronologie de ces quarante-huit années entre ces deux guerres continue de poser des problèmes. C'est le cas surtout pour les deux premières décennies de cette période pour lesquelles les dates proposées divergent souvent de plusieurs années. D'où vient alors le problème ? Ce livre, sous forme d'enquêtes, raconte la suite des événements des guerres médiques avec la naissance de l'empire athénien jusqu'à la veille des réformes d'Éphialtès à Athènes, c'est-à-dire 463 avant J.-C. Écartant d'emblée la chronologie des rois de Perse pour se fixer uniquement sur des données grecques, l'ouvrage prend le contre-pied de toutes les thèses existantes sur cette période. Les recherches d'Hubert Bouteille cherchent à démêler le vrai du faux et débouchent sur une découverte stupéfiante : les Perses ont falsifié la chronologie de leurs rois, Xerxès et Artaxerxès, pour une raison inconnue, semant la confusion dans la chronologie des événements racontés par les auteurs grecs. Mais le croisement des sources, et en particulier des deux historiens grecs les plus fiables de l'Antiquité grecque, permet de retracer l'histoire de ces cinquante ans entre les deux plus grands conflits que la Grèce ait connus au Ve siècle avant notre ère, les guerres médiques et la guerre du Péloponnèse. Un livre d'histoire fascinant et indispensable à placer dans votre bibliothèque entre Hérodote et Thucydide.

  • La loi navale qui fut promulguée à Athènes avant la deuxième guerre médique pose un certain nombre de problèmes. Les résoudre correctement, ce serait ajouter beaucoup à notre connaissance de la vie politique, financière, industrielle et militaire de la cité. Ce serait préciser le rôle que Thémistocle sut assumer à un moment délicat ; ce serait entrouvrir les registres publics des recettes et des dépenses ; définir le régime auquel étaient assujetties les mines d'argent ; évaluer le rendement qu'elles atteignaient ; mesurer l'effort dont un peuple entreprenant et courageux paya son désir de posséder une puissante flotte de trières.

  • « Les Histoires » ou « L'enquête » est le seul livre connu d'Hérodote. Il fut écrit au 5e siècle av. J.-C.
    Hérodote y décrit dans ce premier tome l'expansion de l'Empire perse à l'époque de Cyrus, Cambyse et Darius puis dans le deuxième tome les deux guerres médiques qui opposèrent la Perse à la Grèce.

empty