• Gerda Cadostin, femme d'origine paysanne, raconte grandeurs et malheurs d'Haïti, avec un premier roman percutant, qui relate avec force et dans une langue flamboyante, la vie de trois générations de femmes au village de Guérot.

    Résumé
    Écriture du corps. Humour corrosif. Narration nouvelle. Mémoire ancrée dans l'imaginaire créole. Gerda Cadostin campe avec brio une galerie de personnages hauts en couleur : la vieille Sang Cochon, le clan des Estimé, les Esprits du vaudou, les pères invisibles, et les soeurs jumelles, Joséphine et Aline, qui prennent pour époux le même homme. Laisse folie courir fait entendre les crépitements et odeurs du pays d'enfance. Ces visages et univers singuliers sont servis par une langue belle et audacieuse.

    Extrait
    Ses yeux épiant l'entourage et les clôtures. Bien en chair dans sa vieille dodine sur la galerie, tante Mézine admet sans surprise l'impossibilité des jumelles à dormir séparées et la possibilité de se placer toutes les deux ensemble avec le même homme.
    - Oui, le même homme ! s'enflamment les jumelles habillées en nuances de rose dedans dehors de la tête aux pieds du devant-jour à l'angélus.
    - En 60 ans de vie religieuse dans le département de l'Artibonite, chuchote-t-elle, tant de vies s'échinent entre impossible et surnaturel.
    Les deux soeurs réconfortées par tante Mézine se hasardent. De bébés en gestation à ceux dans les bras des femmes. Célibat avancé. La trentaine devant leur porte. Joséphine et Aline ont envie d'accoucher elles aussi. Sans rien changer dans leurs habitudes. Sans autre souffle dans leur souffle. Un accroc aux usages. Un seul mari pour deux soeurs. Un mari chez elles. Dans leur maison à elles. Héritée de leurs parents Sidieu et Mirasia.

    L'auteure
    Née en Haïti en 1958, Gerda Cadostin vit en France. Laisse folie courir est son premier roman.

  • Ayiti

    Roxane Gay

    Par l'auteure de Bad Feminist

    Dans Ayiti , Roxane Gay rompt avec les stéréotypes et les idées fausses
    sur les Haïtiens et les Américains d'origine haïtienne.

    Traduit de l'anglais par Stanley Péan

    Résumé
    Ayiti rassemble quinze récits de Roxane Gay explorant les expériences de la diaspora haïtienne en Amérique du Nord. Gay n'hésite pas à critiquer ni à montrer comment les malheurs d'Haïti attirent les médias. C'est une langue crue, pleine d'audace et de saveurs, qui raconte Haïti.
    Un couple marié veut quitter le pays en bateau pour l'Amérique. Une jeune femme se procure un philtre d'amour vaudou pour piéger un camarade de classe. Une mère emmène un soldat étranger chez elle comme pensionnaire (de son lit !). Et une femme, qui déménage plus tard en Amérique pour une nouvelle vie, conçoit une fille au bord d'une rivière en fuyant un massacre terrifiant...

    Échos de presse
    « S'appuyant sur sa propre expérience de diaspora, Roxane Gay montre la complexité de l'identité haïtienne en Amérique. »
    Financial Times, Best Books of 2018

    « Gay offre l'image d'une Haïti honnête, vivante, respirante, et non statique ni condamnée. Ayiti donne aux lecteurs et aux lectrices une perspective plus nuancée du pays que la vision simpliste des nouvelles télévisées et d'Internet. Le livre attire notre attention de deux manières. Premièrement, il nous fait réaliser que nous sommes complices de l'idée qu'Haïti est une nation où dominent destruction et pauvreté. Deuxièmement, et peut-être avec plus d'impact, le livre suggère que la tragédie et la beauté ne s'excluent pas mutuellement, qu'en fait, ces deux réalités peuvent partager un espace compliqué. »
    Necessary Fiction

    L'auteure
    Roxane Gay, née en 1974, est une auteure, professeure et éditrice américaine d'origine haïtienne. Ayiti a été publié en anglais en 2011.

    Roxane Gay est l'auteure du best-seller Bad Feminist.

  • Visages et corps dcharns, titubant travers les villes, marchant comme des somnambules : dans l'imaginaire occidental, les zombis suscitent l'effroi et servent d'exutoire aux angoisses et aux fantasmes les plus crus et parfois les plus farfelus. Ces morts-vivants, qui ont pour patrie d'origine Hati, nous fascinent, nous inquitent, tout en excitant notre curiosit. Qui sont-ils au juste ? D'o viennent-ils ? Existent-ils seulement ? Avec son double regard de mdecin lgiste et d'anthropologue, Philippe Charlier a enqut en Hati, interrogeant des prtres vaudou, assistant des funrailles, observant des rituels, inspectant des cimetires, et examinant avec ses collgues des patients considrs comme zombis. Fruit de ces rencontres, on dcouvre au fur et mesure du rcit, le rle cl d'un poison redoutable, extrait d'un poisson tropical dans le processus de fabrication de ces tres entre deux mondes, mais aussi tout un imaginaire carabe et africain autour de la mort et du corps. Quand la science explore les croyances. Postface d'Alain Froment

  • Une plongée dans un Port-au-Prince interlope, peuplé d'êtres égarés dans les brumes de l'alcool et de la solitude, brossant avec force tous les paradoxes d'Haïti vécu au quotidien.

    Une écriture incisive, directe, qui percute nos esprits et trouble nos sens dans un tempo syncopé où se mêlent sexualité, mensonge et pureté.

    Résumé
    Port-au-Prince - Rico L'Hermitte, profession gigolo, beau gosse des quartiers pauvres, vend son corps. Comme le goût des fruits défendus, L'heure hybride dresse le portrait d'un monde qui se bat entre luxure et survie.

    Extrait
    Je suis un homme ambigu, à cheval entre deux mentalités, entre deux types physiques, entre deux classes sociales, entre deux sexualités. J'intrigue et attire mâles et femelles par mon allure de beau ténébreux et mon cynisme. Ma vie durant j'ai cultivé l'ambiguïté, jusqu'à en faire un métier, un art, une passion garantissant ma survie dans cette société qui pardonne tout à un homme, ses convictions politiques, ses lâchetés, ses magouilles, ses vices, tout, sauf sa pauvreté.

    Auteure
    Née à Port-au-Prince, Kettly Mars est poète et romancière. Elle a reçu le Prix Senghor de la Création littéraire 2006 pour L'heure hybride. Elle est l'auteure d'une oeuvre importante.Elle a publié notamment les romans Je suis vivant (2015, Mercure de France), Aux frontières de la soif (2013, Mercure de France), Le prince noir de Lillian Russell (2011, Avec Leslie Péan, Mercure de France), Saison sauvage (2010, Mercure de France), Fado (2008, Mercure de France), Kasalé (2007, Vents d'ailleurs).

  • Quel usage faire du monde ? Jean-Claude Charles, errant aux pieds poudrés, propose dans ses récits de voyage un monde sans visa où la liberté de circuler et d'imaginer est le seul guide. Éloge du vagabondage, de l'errance et de la lecture. « Comment se balader... sans donner des nouvelles de l'état du monde, petits romans, petits portraits, choses vues et entendues, traversées d'histoires, se balader n'importe où, le nez en l'air, renifler l'air du temps [...] prendre le pouls d'une humanité qui se débat, mesurer des climats, engranger des fictions minuscules... »

  • Fiction contemporaine. Coulées de mots et de signes. Glissement d'une terre à l'autre. D'une mer à l'autre. L'errance s'enracine dans le voyage. Fable, autobiographie, poésie, qu'importe ! Le récit opère de fragment en fragment. Demeurent la scansion intérieure et la danse des mots. Jean-Claude Charles assume tous les risques, quitte à gommer conventions, genres et langues pour dire une Amérique apocalyptique : « ces roulements de tambours en amérique annoncent une ère entière de catastrophes l'amérique en péril... »

  • Résumé
    Retranchées dans des cités qui tirent leur nom de la légende biblique - Puissance Divine, Bethléem - des gangs de bandits pillent, violent et assassinent, en toute impunité. Celia, adolescente, cherche à survivre, tantôt en se prostituant, tantôt en faisant la chronique des femmes de la cité sur les réseaux sociaux, où elle devient influenceuse. Les villages de Dieu dit l'effondrement et la banalité du mal dans cette ville de Port-au-Prince livrée à ses démons.

    Extrait
    Je n'avais pas peur. J'étais habituée au bruit des armes. J'ai grandi dans cette cité où jamais il n'y avait eu de trêves, où la mort circulait à midi comme à minuit. Grand Ma était morte il y a neuf mois, de peur. C'était un soir particulièrement difficile d'un dimanche qui avait calmement commencé, jusqu'à ce que la rumeur circule que des gars du gang de Makenson avaient sifflé sur le passage de la copine d'un des membres influents de celui de Freddy alors qu'elle revenait de l'église. Les deux gangs qui faisaient la loi dans la Cité n'étaient jamais à court de provocations mutuelles, mais il n'y avait jamais eu, jusqu'à ce dimanche soir, d'affrontement direct. Je me rappellerai toujours les yeux exorbités de ma grand-mère, ses mains qui serraient fort mon poignet, et moi qui criais : « Grand Ma, tu me fais mal ! » Elle avait dit dans un râle : « Cécé, Célia, mon enfant, pitit mwen, Cécé, je sens que mon coeur va exploser, je vais mourir. »

    L'auteure
    Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est romancière poète, et journaliste. Son oeuvre est publiée aux éditions Mémoire d'encrier.

  • Résumé
    Savoirs créoles : Leçons du sida pour l'histoire de Montréal propose un regard critique sur l'histoire de Montréal à travers l'épidémie du sida au cours des années 1980.
    Viviane Namaste étudie les différentes formes de lutte de la communauté haïtienne, faussement associée au sida et par conséquent victime de discriminations dans tous les domaines de la vie publique (logement, éducation, emploi, santé... ). À partir d'une documentation originale, de recherches dans les journaux, radios, archives et d'entrevues, Savoirs créoles montre le lien établi par les institutions publiques entre les Haïtien·ne·s et la maladie.
    Les membres de la communauté, ayant vécu cet amalgame tel un désastre, ont déployé des modèles de mobilisation exemplaires et des savoirs enracinés dans leur vécu, leur langue et leur culture. L'auteure souligne l'immense travail des infirmières haïtiennes qui se retrouvaient au premier plan de la lutte.
    Analysant cette crise de santé publique, Namaste pose la question : Comment et pourquoi certaines réalités sont effacées dans l'histoire de la ville de Montréal ?

    L'auteure
    Viviane Namaste est professeure titulaire à l'Institut Simone de Beauvoir, Université Concordia.

  • Livre posthume
    Le livre testament de Gérald Bloncourt
    Avec photos et reproductions d'oeuvres de Gérald Bloncourt
    Préface de Yanick Lahens

    Résumé
    Gérald Bloncourt reprend la chronique des événements de 1946, ces moments intenses qui ont marqué sa vie. Il y porte un regard nostalgique et tendre. Ses amis de l'époque sont devenus des personnages un peu lointains. C'est son testament pour dire encore une fois son attachement inaltérable à sa terre d'Haïti.

    Extrait de la préface de Yanick Lahens
    « Et malgré les nuages qui s'amoncellent à l'horizon, Gérald nous demande dans ses mots-testament de continuer la longue marche vers « la belle amour humaine. »

    Extrait
    « J'ai vécu longtemps (quatre-vingt-douze
    ans) ayant été fidèle aux conceptions de liberté, d'égalité et de fraternité qui m'ont animé toute ma vie. Je suis, comme la plupart d'entre vous, meurtri par les violences, les inégalités, le racisme et la misère qui sévissent dans le monde. Je suis particulièrement fier d'être un transmetteur de mémoire des événements que j'ai vécus et de m'être rendu utile. »

    L'auteur
    Né le 4 novembre 1926 à Bainet (Haïti), Gérald Bloncourt est écrivain, peintre, photographe, graveur. Militant révolutionnaire, il lutte aux côtés des écrivains Jacques Stephen Alexis et René Depestre. Il vit à Paris depuis 1946.

  • TOMELÉ est un enfant joyeux et ingénieux. Il fréquente l'école qui porte le nom de l'ancien notable du village, Kimbalala, considéré comme un sage. TOMELÉ a déjà entendu parler de ce grand sage qui a vécu dans son village. 
    Il veut lui ressembler, mais en bien plus grand. Pour ce faire, il va apprendre à découvrir les merveilles de la nature ainsi que les traditions des anciens. 
    Arrivera-t-il un jour, à devenir ce sage comme Kimbalala ?

  • Un guide complet qui servira à tous les niveaux !
    « LE MARCHÉ DU TRAVAIL HAÏTIEN : GUIDE DU CITOYEN MODERNE - TOME I » est un guide complet regroupant les étapes Importantes qu'un demandeur d'emploi doit suivre pour réussir dans sa quête - de la construction du C.V. ou du résumé, sans oublier la lettre de motivation et les types de documents à préparer, jusqu'au Code vestimentaire adéquat pour tout entretien d'embauche, en passant par les sous-vêtements et leur importance. Dans un autre chapitre, les méthodes de recrutement utilisées en Haïti par les entreprises et les différents types de recruteurs existant y sont citées, tout comme les différents types de recruteurs haïtiens et leurs habitudes. Au dernier chapitre, les 50 questions les plus posées durant un entretien d'embauche y sont citées et des astuces pour leurs réponses y sont proposées. Ce guide servira pour cette génération et même la prochaine

  • Le Voyage d'Atipa

    Leo Senghor Destin

    Depuis quelque temps, Atipa, une jeune fille âgée d'environ 12 ans, ne cesse de rêver de sa grand-mère Yaya, qu'elle n'a pas vue depuis longtemps. Cette dernière habite une jungle pas comme les autres. Elle raconte quotidiennement ses rêves à sa mère Da et à sa petite soeur Léandra qui est âgée de seulement 5 ans et aussi à quelques camarades qu'elle a l'habitude de côtoyer. Elle souhaite la revoir, car elle tient à elle. ... Cependant, pour la première fois de sa vie, sa mère va la laisser partir seule voir sa grand-mère. Selon les dires des anciens, la jungle qu'elle s'apprête à traverser nécessite d'avoir du courage, de la volonté et aussi une certaine connaissance de la forêt. Ainsi donc, c'est ce récit que je m'apprête à vous livrer, en vous souhaitant bien sûr une bonne lecture. 

  • Trois mois après le séisme survenu en Haïti en janvier 2010, Dany Laferrière a publié la chronique Tout bouge autour de moi. Ouvrage d'urgence qui montre l'écrivain face à l'extrême. Un citoyen debout qui interroge l'existence, avec gravité, revenant sur des questions existentielles : Comment dit-on la catastrophe ? Comment imagine-t-on demain ? Comment reste-t-on en vie quand tout s'écroule ? Comment garde-t-on l'élégance dans ces situations de délabrement ? Dans Tout bouge autour de moi, Dany Laferrière a décrit comme une leçon de vie la manière d'être debout quand tout tombe aux alentours.

    C'était le séisme. Et le regard blessé d'un enfant du pays.
    Un an et trois mois après, avec la réédition de Tout bouge autour de moi, l'écrivain
    Dany Laferrière revient sur la catastrophe et intègre ce livre de circonstances à son univers familier, le retravaillant selon sa manière, en misant davantage sur l'angle serré : la famille, les visages, les rues, les paysages intimes, les rituels, les petits événements qui font le bonheur de la vie quotidienne.

empty