Librinova

  • Vivre caché

    Bram Westbrook

    Pourquoi "vivre caché" ???
    Si le harcèlement est une cause qui vous tient à coeur, si vous l'avez subi ou le faites subir, alors je vous conseille de plonger dans ce recueil du ressenti crescendo d'un harcelé. 

  • Inversion

    Sabine Ornon

    À partir de ce jour, je décide de vivre dans un monde inversé, un univers de ma propre invention, dans lequel j'enfreins toutes les règles qui régissent ma vie jusqu'à présent. Construire ma vie avec ce que j'ai mais aussi avec ce qui me manque pour lui donner un sens. Ne plus mener ma vie en fonction d'êtres et d'événements que je fuie. Je m'efforce de remonter loin dans mes souvenirs, dans le temps. Là y repose piégée ma vérité. Elle gît n'attendant qu'une main tendue pour resurgir et me délivrer de ce puits sans fond dans lequel je suis tombée. 
    J'y suis presque... Je ferme les yeux et me raccroche à ces bribes de souvenirs, me laissant entraîner vers une douce journée ensoleillée où l'ombre déverse sa fraîcheur. Avant Alex, j'étais immergée dans un quotidien ni chaud, ni froid. Tout en moi était assoupi. Avant elle.
    Élargissement corporel et psychique quand elle a posé ses lèvres sur les miennes. J'étais à la fois dans mon corps et hors de mon corps. En accord avec moi-même et avec elle. La peur a disparu. Depuis ce premier désir de sentir ses lèvres sur les miennes, je me sentais intranquille. Une peur m'avait inondée et avait dilué mes nuits dans des nappes noires d'angoisse. Alex m'a poussée sur le fil : j'ai joué les équilibristes pendant des mois. La première fois que j'ai senti son corps contre le mien, ivresse de la plénitude. Ma féminité s'accordant à la sienne. Douceur de la réciprocité. L'histoire enfin peut commencer.

  • Les associations LGBT parlant à la place des homosexuels et en leur nom, on peut se demander si l'homophobie qu'elles dénoncent n'est pas plus simplement de la gayphobie. Dans ce cas, attaquent-elles vraiment le problème par la racine ou ne font-elles qu'entretenir la défiance de la société à l'égard de l'homosexualité en déplaçant sa haine sur elles et les centaines de milliers d'homosexuels qu'elles prétendent représenter. Or, la mouvance LGBT représente-t-elle vraiment tous les homosexuels ? C'est ce qu'on pourrait se demander...

    Sortant des explications alambiquées sur les causes de l'homosexualité, ce petit livre permettra au lecteur de se libérer de la justification magique (malédiction ou bénédiction) reposant sur la soi-disant innéité de l'homosexualité - théorie soutenue par certains homosexuels et par les sympathisants LGBTistes -, ou ne trouvant aucune réponse satisfaisante dans le fouillis des innombrables thèses psychologiques de penseurs éloignés du monde réel, et d'aborder plus sereinement l'homosexualité de ses proches ou la  sienne propre.

  • Djihad ?

    Frédéric Lemonnier

    Dans leur immeuble résonne l'ouverture de Tannhaüser : cela signifie pour Mohamed et ses cousins qu'il est temps de se rassembler autour du Cheikh. 
    Dans le plus grand secret, ils travaillent à la préparation d'une attaque terroriste. Bientôt, ils passeront à l'action...
    Si les deux frères sont totalement acquis à la cause, Mohamed se montre plus réservé... Et surtout, il y a cette rencontre avec Julien qui le bouleverse. Mohamed sait pourtant que sa religion condamnerait une relation plus intime avec cet inconnu. Doit-il choisir entre sa foi et l'amour ? Pourra-t-il mener sa mission jusqu'à son terme?
    Un roman audacieux et saisissant d'actualité. 

empty