• Masi

    Gary Victor

    On chuchote que, grâce à La flûte enchantée de Mozart, le citoyen Dieuseul Lapénuri est nommé ministre aux Valeurs morales et citoyennes, avec le mandat d'arrêter la dégradation des moeurs et l'abomination qui gangrènent la République. L'île sombre dans la luxure. Le président se croise les bras et s'amuse à jouir, en criant Whitman, Rimbaud et Baudelaire. Entretemps, la première édition du festival gay et lesbien Festi Masi est annoncée. Les autorités s'y opposent de toutes leurs forces. Le festival, devenu affaire d'État, prend des proportions inimaginables. Cette ruée vers la vertu, on le sait bien, n'est que chimères et effronteries. Un roman qui nous propulse dans les bas-fonds de l'âme humaine.

  • 160 rue Saint-Viateur Ouest est l'histoire tumultueuse de Mathis Blaustein, Juif hassidique élevé dans le quartier du Mile-End à Montréal. Renié par sa famille et sa communauté ultra-orthodoxe à cause de son homosexualité, Mathis va devoir tracer lui-même son chemin. Seule Yocheved, sa mère, continue à le fréquenter clandestinement. Lieutenant de la Sûreté du Québec, il mène une enquête sur la mort suspecte de l'ingénieur Georges Jalabert qui, par ses rebondissements, le conduit à fouiller dans l'histoire cachée de sa famille.

  • Automne 1910. Ophélie a quinze ans lorsque son père, un éminent juge montréalais, la confie au monastère des Augustines, à Québec. La faute qu'elle a commise dépasse l'entendement, argue-t-il, pour cette infâme, c'est le cloître ou la prison ! Abandonnée dans le silence, l'adolescente est en proie à une profonde détresse. Au fil des ans, devenue soeur Marie-Hosanna, religieuse infirmière, elle parvient à donner un sens nouveau à sa vie en soignant les malades, jusqu'au jour où, à vingt-deux ans, son désir de liberté se fait trop pressant...

    Une intrigue tissée de drames, de secrets et de rebondissements, qui nous transporte de Westmount, la ville la plus huppée de l'île, aux bordels du centre-ville de Montréal, en passant par la vie monastique et l'Abitibi rurale, à une époque où, trop souvent, les femmes n'étaient guère plus que le bien des hommes.

  • Quels sont les signes qui démontrent qu'on devient peu à peu adulte ? Un permis de conduire et l'indépendance qui vient avec ?
    Une relation amoureuse qui traverse le temps et la distance ? Un premier drame majeur qu'on doit surmonter ? Lilie Jutras
    n'a pas encore seize ans, mais les évènements se bousculent dans sa vie et la poussent à vieillir d'un coup. Son amoureux
    habite maintenant à Montréal où il essaie de s'adapter à son nouveau quotidien ultra-exigeant d'élève-athlète. De son côté,
    Lilie entame sa quatrième secondaire, découvre des nuances insoupçonnées à l'amitié et tente de se relever de la mort d'une des rares personnes sur qui elle croyait pouvoir compter.

    « Parce que l'écriture de Larochelle est d'une grande sensibilité et d'une justesse adroite, cette lecture est un cadeau. » - Les Libraires, au sujet du tome 1

    « [...] un talent indéniable pour décrire les tourments relationnels, ceux qui sont réels et ceux que l'on se crée parfois. L'émotion et l'humour sont encore une fois au rendez-vous. » - Johane Mathieu, MatTV, au sujet du tome 2

empty