• Prix Landerneau Polar 2020
    "Un livre sensible et habile, redoutablement addictif !" Librairie Le Divan
    "On sait qu'on va être tenu en haleine du premier mot au dernier. (...) Un leurre d'un bout à l'autre." Régis Gaudu, France 3 Lorraine
    "Ce roman noir, dur, et à la résonance terriblement actuelle, se lit d'une traite, presque en apnée. Et laisse des marques. Beaucoup, et pour longtemps. À lire absolument." Les Lectures d'Anne-Sophie
    Laurence Graissac grandit aux côtés de son frère, Thierry, qui prend toujours un malin plaisir à la harceler et à l'humilier. Du pavillon sinistre de son enfance à Saint-Flour, elle garde des blessures à vif, comme les signes d'une existence balayée par le destin. Mais Laurence a bien l'intention de devenir la femme qu'elle ne s'est jamais autorisée à être, quel qu'en soit le prix à payer. Le jour où le discret docteur Bashert, en proie à une addiction au jeu, croise sa route, la donne pourrait enfin changer...
    Thriller psychologique d'une rare intensité,
    Cinq cartes brûlées va vous plonger au coeur de la manipulation mentale. De celle dont on ne revient jamais indemne.

  • Corentine

    Roselyne Bachelot



    Corentine ou l'histoire d'une revanche sur un avenir de malheur et de servitude.

    En 1890, une petite fille naît dans une famille de paysans bretons au coeur de ces montagnes noires où la misère pousse des milliers de gens à émigrer.
    Ses parents vont la placer, alors qu'elle n'a que sept ans, chez un riche propriétaire où, disait-elle, elle put enfin manger à sa faim.
    À douze ans, alors qu'elle ne parle quasiment pas le français, elle part comme domestique à Paris. Elle y connaît les humiliations, l'exploitation, le mépris, la violence d'un monde qui n'épargne rien ni personne.
    Jusqu'au jour où un homme pas comme les autres frappe à sa porte. La malchance a-t-elle enfin tourné ?
    Corentine était ma grand-mère. Une femme exceptionnelle qui m'a légué l'enseignement le plus précieux : savoir qu'il suffit de se battre pour transformer sa vie en destin.
    R. B.

  • " L'Heure du roi devrait faire partie du patrimoine de l'humanité " Le Canard enchaîné
    Chaque livre possède son histoire. Celle de
    L'Heure du roi, bijou de finesse littéraire et politique, est à l'aune de son contenu : extraordinaire. Publié dans une revue israélienne avant d'être reproduit dans les samizdat russes, il finit en Allemagne. Atypique dans la production russe contemporaine (par sa brièveté, son style, son propos, son intemporalité), le roman de Khazanov est à ranger dans la catégorie culte.

  • Le questionnement autour du harcèlement est aujourd'hui dans tous les foyers et dans toutes les bouches des enfants. Bien sûr, le harcèlement et le bizutage ont toujours existé. Le fait qu'un petit groupe d'enfants prenne en grippe un enfant bouc émissaire s'est toujours vu dans toutes les cours d'école. Cependant aujourd'hui, ce phénomène a pris de l'ampleur car le harcèlement est de plus en plus invisible  : verbal ou parfois digital.
    Ce livre contient  :Des éclairages sur cette forme de harcèlement, ses manifestations à l'école et à la maison.Une multitude de conseils efficaces et éprouvés qui complètent ces 10 clés pour accompagner votre enfant et lui donner les outils pour se prémunir, se défendre et adopter les bons réflexes.

  • Que faire quand on a tout perdu ? Renoncer ou tout recommencer ?Sydney Wells menait une vie idyllique jusqu'à la mort tragique de son mari dans un accident de la route. Absente du testament, elle est chassée de la propriété familiale par ses belles-filles, uniques héritières de la considérable fortune de son défunt époux. Alors qu'on lui offre l'opportunité de retourner à sa première passion, la mode, en tant que styliste, Sydney saisit sa chance. Naïve et manquant d'expérience, refusant d'écouter les mises en garde de ses propres filles, elle se laisse cependant vite piéger dans cet univers impitoyable...
    Humiliée et ruinée, la jeune veuve n'a plus d'autre choix que de repartir de zéro. Mais où trouver la force nécessaire pour cela ? Entre New York et Hong Kong, avec dignité et courage, Sydney s'efforce pourtant coûte que coûte de se réinventer. À la clé, un avenir plein de promesses en terre inconnue, dont elle pourra être fière...

  • Émilie et Charlotte sont ravies. Elles embarquent pour la croisière qui récompense les gagnants de l'inter-collèges et vont enfin pouvoir passer du temps ensemble ! Avant de partir, elles concluent un pacte pour devenir de meilleures personnes. Cependant, deux étonnantes colocataires, un mystérieux Olivier et de nombreuses péripéties vont rendre ce pacte plus compliqué à respecter que prévu. Jusqu'où iront-elles pour tenir leurs engagements ?

  • 1866. Paris est en ébullition. Napoléon III a juré de faire de la ville « la capitale la plus brillante d'Europe ». Pauline et ses soeurs, fraîchement débarquées du Havre, découvrent, ébahies, les boulevards, les théâtres et les grands magasins. Mais lorsque l'on a seize ans, plus de mère et peu de fortune, les lumières de la vie parisienne semblent inaccessibles... Pauline est pourtant déterminée à prendre sa part dans la marche du siècle. Séduite par le luxe de l'Élégance parisienne, le grand magasin édifié par le célèbre Émile Bauvincard, elle réussit à s'y faire embaucher et grimpe peu à peu les échelons. Mais lorsque ses soeurs réclament son aide, sa carrière se trouve menacée.
    Pauline réussira-t-elle à protéger sa famille sans abandonner ses ambitions ? Dans son ascension fulgurante, restera-t-il une place pour celui qui a juré de l'aider et l'aime en secret ?

  • Une réflexion personnelle d'une puissance hors du commun sur les questions raciales, culturelles et identitaires.

    En tant qu'Aborigène, Stan Grant a dû faire face toute sa vie à l'héritage raciste de son pays, l'Australie. Confronté dès l'enfance à l'adversité, il a réussi à y échapper grâce aux études et à la découverte des écrits de James Baldwin, devenant l'un des journalistes les plus reconnus d'Australie.

    Dans cet essai, Stan Grant réagit au racisme qu'il observe autour de lui, toujours aussi présent. Il décrit avec une passion et une sincérité déchirantes la colère, la honte et les épreuves inhérentes à son identité. D'une écriture directe, stupéfiante, il nous rappelle qu'il ne faut jamais rien tenir pour acquis dans notre combat pour en venir à bout.

    Stan Grant est rédacteur en chef international de la chaîne Sky News Australie, et rédacteur en chef chargé des questions aborigènes au sein de la rédaction australienne du quotidien The Guardian. Il a travaillé comme présentateur pour l'antenne de la chaîne américaine CNN à Hong Kong, avant d'être envoyé comme correspondant permanent à Pékin, d'où il a couvert entre autres les conflits en Afghanistan, au Pakistan et en Irak. D'origine aborigène, il appartient au peuple Wiradjuri.

  • Langue de velours et bas de soie, Nadine Monfils nous embarque dans un voyage sulfureux et érotique où se mêlent l'humour noir et la poésie. Ici, les " petites filles " se cachent sous des fleurs vénéneuses et jouent avec la queue du diable...Avides de fruits défendus, elles réveillent en nous les fantasmes les plus fous. Chaque page nous fait goûter aux délicieux plaisirs des interdits...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    SM le maudit

    Christophe Bier

    Une bande dessinée d'auteur bouleversante de vice et d'originalité
    Berlin, 1930. La République de Weimar vit ses derniers moments de décadence. Siegfried Mann se travestit dans un cabaret érotique. La tenancière, une naine à monocle, lui voue un amour exclusif. Mais le jeune garçon rêve de gloire et de cinéma. Un casting providentiel le propulse dans les griffes de Hilda von Kroft, autoritaire patronne de la Femdom Produktion. Elle fait du naïf acteur la nouvelle égérie d'un genre très spécial. Siegfried devient la star souffrante de romances sadomasochistes dans lesquelles aucun supplice n'est truqué. Sous la férule des femmes, il hurle avec conviction et vérifie la justesse de cet adage : l'art est une discipline. Cravaché, humilié, torturé, peut-il encore espérer un registre moins éprouvant ?
    Un choc visuel. Une bande dessinée d'auteur bouleversante de vice et d'originalité, servie par le trait étonnant d'Yxes et la perversion de Christophe Bier. Mieux qu'une contribution à l'univers sadomasochiste, SM le Maudit marque une révolution dans un genre qui donne rarement la suprématie aux femmes et s'offre au passage le luxe d'un hommage au courant artistique de la Nouvelle Objectivité et au cinéma des années 1930 (Marlene Dietrich, Fritz Lang, Tod Browning).

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La capitaliste rhenane

    Yxes

    La domination féminine a trouvé son maître...
    Une journée dans la vie d'Heike Von Harbsthal, la plus puissante des dirigeants de la planète. Son entreprise, qu'elle dirige d'une main de fer, produit du sperme artificiel, mettant en péril la survie du sexe masculin. Objets sexuels, rabaissés socialement au sein des entreprises, les hommes sont devenus la lie d'une société gouvernée par les femmes.

  • " Si même la douleur a un sens, il faut bien qu'elle fasse plaisir à quelqu'un. " Nietzsche.
    " Si même la douleur a un sens, il faut bien qu'elle fasse plaisir à quelqu'un. " Nietzsche.
    Il est bel et bien question de femmes qui prennent plaisir dans la douleur à travers les cinq textes ici compilés, tous signés par le maître ès littérature sadomasochiste Robert Mérodack. Délicieux tourments conte avec un souci maniaque du détail l'initiation masochiste d'une belle et dynamique cadre d'entreprise, qui reçoit au courrier les clichés de soirées orgiaques qu'elle aimerait oublier, mais qui la tourmentent nuit et jour... Dans Paulette en partage, une jeune femme éprise d'un auteur de romans érotiques cède par amour au moindre de ses sulfureux fantasmes. Vaudeville foisonnant peuplé de maris cocus et d'incorrigibles perverses, Dressage conjugal met en scène, entre autres personnages hauts en couleur, un docteur autoritaire et une infirmière à la cuisse légère, tous deux réunis par l'amour du fouet... Amoureuse du fouet, l'héroïne de notre quatrième récit l'est assurément, qui s'abandonne avec un plaisir coupable aux sévices de ses maîtres. Enfin, La Carotte et le bâton fait dégénérer un banal week-end à la campagne en séance sadomasochiste débridée.

  • "Je ne dis rien lorsqu'il vérifie le niveau du pot de Nutella, qu'il compte les chocolats pour savoir combien j'en ai mangé, qu'il me foudroie du regard pour que je ne réponde pas si le téléphone sonne pendant le repas. Je ne relève pas non plus quand il m'interdit de m'asseoir sur le bord du lit pour ne pas le déformer, quand il me fait comprendre que je ne dois pas toucher à sa bouteille de shampooing, à son chocolat en poudre, à sa confiture de figue, à son pain réservé à lui seul. Il impose sa volonté sur le moindre objet, et sans que j'en aie conscience, je suis devenue un objet parmi tous ceux-là..."


    Mathilde, Carole et Amélie se sont retrouvées dans le cabinet d'une même thérapeute. Toutes les trois ont subi pendant de nombreuses années l'emprise de conjoints manipulateurs pervers. Elles nous livrent dans cet ouvrage leurs histoires : la rencontre et la phase de séduction avec leurs futurs maris, l'assujettissement progressif, l'intolérable vécu au quotidien (isolement affectif, dépendance et exploitation financière, absence de communication, insultes et humiliation, violence psychique et physique)... Elles racontent aussi comment elles ont eu le courage de rompre, pour se protéger et se reconstruire.

    Avec une préface d'Isabelle Nazare-Aga, thérapeute cognitivo-comportementaliste.

  • Il y a des images propres à représenter la honte et, à côté, des images éhontées, enfin des images qui éprouvent, en leurs plis, la honte. Dira-t-on que notre culture se plaît à jouer avec l'impudeur, l'opprobre, l'abjection? Cherche-t-elle à les piéger ou à les exalter? Que signifie la tentation du snuff movie: ces films «interdits» qui veulent capter le travail du trépas sur les visages ou dans les postures ultimes, et ainsi porter atteinte à ce qui est au plus profond de l'être, à l'identitaire?Aux multiples domaines de l'art s'appliquent les diverses interrogations propres aux sciences humaines: histoire des mentalités, esthétique, psychanalyse.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Aah, les amours adolescentes...
    Aah, les amours adolescentes...
    -; T'as de beaux seins, toi. Les miens sont pourris.
    -; Dis pas ça, répond Hélène à Mel, je les adore. Tu ressembles à Jane Birkin.
    Les années passent et l'amourette lesbienne devient une amitié ambiguë. Mel finit par épouser son Bruno, tandis qu'Hélène, la narratrice de ce récit torride se consacre désormais davantage à son travail qu'au sexe...
    Mais ces nouvelles vacances lui offriront peut-être un nouveau départ. Le couple modèle, " classe moyenne bon chic bon genre ", cache un secret. Une fois refermée la porte du pavillon, Bruno est un Maître intraitable et Mel sa soumise épanouie. La découverte de ce nouvel univers, son érotisme puissant, sa violence sourde, ses codes à la fois kitsch et romanesques, fascine et inquiète notre héroïne. Elle n'hésitera pas à se mettre en danger ni dépasser les limites de la morale ou de la bienséance pour satisfaire sa curiosité... jusqu'à aller trop loin ?

  • L'héroïne de ce roman, jeune femme moderne et célibataire, s'ennuie dans son boulot et dans sa vie jusqu'au jour où les circonstances mettent sur la route une maison de passe clandestine...
    L'héroïne de ce roman, jeune femme anonyme et célibataire, s'ennuie. Sa sexualité explosive ne suffit pas à la combler, jusqu'au jour où... Découvrant l'existence d'une maison de passe clandestine aux pratiques extrêmes, elle décide de " goûter " aux menus sexuels proposés par les propriétaires.
    Notre héroïne devient bientôt une cliente régulière de l'établissement, dans lequel tous ses fantasmes - des plus avilissants aux plus étranges - prennent vie.
    Insatiable est un premier roman-feu d'artifice où tous les curseurs du désir et du plaisir sont dans le rouge. Une plongée vicieuse et excessive dans le chaos du sexe...
    Pour Claire Von Corda, écrivaine et musicienne issue de l'underground, le porno est avant tout une question de style. Si elle ne rechigne pas à mettre en scène, dans ses histoires, sa propre vie ou celle de ses proches, il ne faut pas non plus croire tout ce qu'elle raconte.


  • Se retrouver soi-même

    Parfois l'amour nous conduit à devenir l'esclave de l'être aimé. Pourquoi aurions-nous dû repérer le manipulateur, le pervers narcissique, le jaloux excessif, le tyran domestique derrière celui ou celle que nous avons cho

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Un homme séduit sa belle-mère et sa belle-soeur... Quel coquin !
    Après une jeunesse aventureuse à l'étranger, Victor est de retour en région parisienne. C'est l'occasion de renouer avec la famille. Et quelle famille ! D'abord, il y a la mère, Thérèse - qui n'est pas sa mère, plutôt sa belle-mère, la seconde épouse du père. Celui-ci ayant disparu, c'est l'occasion de régler des comptes intimes. Par-devant, par-derrière, en buvant comme des trous, rien ne fait peur à nos débauchés familiaux. En revanche, la soeur de Victor, Marianne, n'est pas une belle-soeur, elle, c'est une vraie ; elle n'en est que plus exigeante. De toute façon, une belle-soeur, il y en a déjà une : Célia, l'épouse du frère aîné ; elle aussi en veut pour son compte... Et en outre, elle désire faire tester, téter aussi - allez, ne lésinons pas, on est en famille ! - Aline, une jeune fi lle au pair qu'elle désire engager comme bonne à tout faire (vraiment " tout "). Croyez-moi, le cher Victor n'a pas de temps à perdre devant la télé !

  • Un puceau déniaisé et éduqué par sa tante !
    À dix-sept ans, François Pignon est encore un puceau comme les autres, doublé d'une tête de turc que martyrisent ses camarades - la faute à son patronyme, tourné en ridicule dans Le Dîner de con. Mais tout change pour lui lorsque une tante complaisante et fort bien roulée l'invite à partager ses vacances d'été - et pas uniquement ses vacances : déniaisant le vigoureux jeune homme, la cougar l'initie à toutes sortes de plaisirs interdits. Au fil de ces deux mois de baise débridée, et grâce à des rencontres torrides orchestrées par sa tante, François se transforme en homme, en vrai. Dès son retour au lycée, il met à profit ses nouveaux talents pour prendre sa revanche et enchaîner les conquêtes, jusqu'à séduire sa prof d'anglais, femme aussi vicieuse que gourmande...
    Les Nouveaux Interdits, une collection de textes hard inédits, écrits par des auteurs d'aujourd'hui : le roman porno toujours aussi pervers, mais avec une touche de modernité !

  • Dans un hôtel, l'entrée de service, c'est ce qu'on appelle " l'entrée des artistes " dans un théâtre. Il s'agit d'une entrée un peu cachée, par-derrière, officieuse, discrète, clandestine. Cette entrée des " artistes ", les adeptes des plaisirs de Sodome la connaissent bien ! Comme va le découvrir à son corps défendant la jeune Catherine qui, après avoir été virée du pensionnat pour cause de jeux de mains entre filles, vient de se faire engager comme bonne à tout faire (c'est le cas de le dire) dans un hôtel... très particulier. Nous vous laissons le plaisir de découvrir comment les pensionnaires et le personnel de cet hôtel insolite vont accueillir une jeune personne qui ne demande qu'à s'instruire... et à être " formée ".

  • Cherry blossom

    Gwyneth Rees

    À l'aube de ses 13 ans, Sasha n'aurait jamais imaginé que grandir serait si... compliqué !Son frère jumeau Sean ne se confie plus à elle, Lily, sa meilleure amie, s'est fait des amies plus populaires, et, cerise sur le gâteau, le nouvel amoureux de sa maman se trouve être... son professeur d'anglais !Et puis, Sasha a un petit béguin pour Raffy, le grand frère de Lily. Pour lui plaire, la jeune fille d'ordinaire si raisonnable pourrait bien commettre une imprudence... Qu'arrivera-t-il quand on découvrira que, pour l'impressionner, Sasha a accepté qu'il organise une grande fête à Cherry Blossom, un magnifique manoir inoccupé, qui s'avérera cacher un mystérieux secret...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Que peut faire une étudiante de vingt ans, jolie, sans le sou - très vicieuse - prête à tout pour disposer gratuitement d'un studio à Paris ?
    Que peut faire une étudiante de vingt ans, jolie, sans le sou - très vicieuse - prête à tout pour disposer gratuitement d'un studio à Paris ? Il y a la solution Marie-Laure : offrir des services intimes infinis à son propriétaire. Existe aussi la solution inverse, celle de Valentine : soumettre son propriétaire sans limites. Encore faut-il trouver l'oiseau rare. Valentine épluche les annonces sur Internet. Son choix s'arrête sur Vincent, qui lui propose - sans bourse délier - d'occuper avec lui un splendide loft près de la gare de l'Est. Elle lui demande de lui établir la liste de ce qu'il ne consentira pas à faire pour elle. Vincent rend feuille blanche : il est prêt à tout... Commence alors, à travers Paris et sa banlieue, une odyssée de jouissance sadomaso difficilement racontable au dos d'une couverture.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Malik, jeune homme désoeuvré et malhabile avec les femmes, voit sa vie basculer lorsque Yasmina, la plus canon et grande gueule des filles du quartier, jette son dévolu sur lui...
    Malik, jeune homme désoeuvré et malhabile avec les femmes, voit sa vie basculer lorsque Yasmina, la plus canon et grande gueule des filles du quartier, jette son dévolu sur lui. Yasmina est plutôt du genre dominatrice tandis que Malik, lui, se laisse facilement diriger : ces deux-là se sont bien trouvés. Malik devient le jouet sexuel de Yasmina, qui l'entraîne toujours plus loin dans la débauche. Entre les griffes de cette bombe accro à la sodomie, Malik apprend à satisfaire les femmes et se découvre une raison d'être heureux...
    Seulement voilà, Malik a un problème, et il est de taille : Yasmina est la petite amie du plus gros dealer du quartier. Maintenant qu'il ne peut plus se passer d'elle et de ses jeux vicieux, comment se sortir du pétrin dans lequel il s'est fourré ?
    François Fournet débarque de sa banlieue nord et il aime partager. Quartier après quartier, porte après porte, il s'est documenté et éduqué, d'abord pour son plaisir et maintenant pour le vôtre...

  • Myriam est sexologue ; mais comme les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés, elle a elle-même des problèmes beaucoup plus importants que la plupart de ses clients. Elle n'arrive à jouir, en effet, que " dans l'exercice de sa profession ". Et c'est bien pour cela qu'elle l'a choisie. Pour traiter les névrosés et les névrosées qui viennent se livrer à elle, elle ne rechigne jamais à mettre la main à la pâte.
    En voilà une qui fait son métier avec plaisir ! Le tout, c'est qu'elle puisse intervenir ; elle n'hésite donc pas à se masturber devant ses patients et patientes, à s'exhiber sexuellement, et même quand la " thérapie " l'exige, à faire l'amour avec eux. Après Jérôme, le puceau maso, qu'elle initie et soumet, après Katia, la femme objet en révolte, voici un couple à problèmes, Jean-Yves et Michelle... qu'elle va soigner séparément. Mais c'est surtout Vanessa, la naïve nymphette, qui va réclamer les soins les plus approfondis.

empty