• De la rencontre à la vie commune : un dialogue amoureux, sensuel et visuel entre Mathias Malzieu et Daria Nelson.
    À quarante ans, peut-on tomber amoureux avec la même fraîcheur que lorsqu'on était adolescent ? Mathias Malzieu et Daria Nelson en sont la preuve vivante. Lui avec les mots, elle avec les images, ils racontent leur première rencontre qui a " déréglé joyeusement la métrique amoureuse ", puis l'envie, deux jours plus tard, d'une vie ensemble. Les scènes se suivent, mêlant le réel à l'imaginaire, le quotidien aux fantasmes et aux rêves. Le corps est objet de désirs : les pieds sont des poissons tropicaux, une paire de fesses devient un trésor de pirates, un sexe est un instrument de musique. Entre les scènes, le chanteur Malzieu évoque ses frères aînés : Boris Vian, Serge Gainsbourg et Alain Bashung.

  • C'est quoi, les fake news ? Par qui sont-elles lancées ? Comment se propagent-elles ? Comment démêler le vrai du faux dans un texte ? Une photo montre-t-elle des faits ou un point de vue ? Comment vérifier une image ? À quoi ça sert de s'informer ? C'est quoi le métier de journaliste ?... Des réponses en BD à toutes ces questions et à bien d'autres pour éduquer les enfants à l'information et leur donner les moyens de s'interroger sur la véracité ce qu'on leur dit ou montre. Un livre pour cultiver son esprit critique, ne pas se laisser manipuler et devenir un citoyen averti.

  • Pour trouver le parent qu'on aimerait être, comprendre son stress, comprendre son bébé, son enfant, les parents épuisés autour de nous, les autres qui ont toujours un avis sur tout; le guide qui décortique ce qui se change tous les jours avec un enfant pour "prendre du recul". Des planches thématiques, un texte facile à lire, une mise en images pour délivrer des messages plus rapidement au cerveau du parent épuisé.
    Une spécialiste de l'éducation positive, Catherine Dumonteil-Kremer.
    Une centaine de sujets pour prendre de la hauteur : vivre avec un bébé : attente contre réalité ; les pleurs du bébé; l'attachement un tremplin pour grandir ; les besoins du bébé; le réservoir affectif, le cerveau de l'enfant; le cerveau des parents, tu lis trop de livres sur l'éducation !...
    Pour trouver toutes les solutions.
    Des dessins de "lili aime le nougat", Lise Desportes, très identifiée également en parentalité active, puisqu'elle est très suivie pour son expérience de Home schooling, et maintenant pour l'école qu'elle a montée avec d'autres parents pour ses enfants. Une autrice-illustratrice très investie sur ce sujet.

  • Comment mon ordinateur sait-il tout sur tout ? D'où viennent les bulles de mon soda ? Pourquoi l'eau durcit les oeufs et ramollit les pâtes ? Pourquoi on ne sent pas la Terre tourner ?Gravité, énergies, Internet, réactions chimiques, lois de l'Univers... ce livre explique simplement les phénomènes scientifiques que nous rencontrons tous dans notre vie quotidienne. Écrit par Marie J. Guillet, journaliste multimédia et enseignante.

  • Un mage en été

    Olivier Cadiot

    Cela commence par une célèbre et très belle photo de Nan Goldin, Sharon in the river, une photo qu'on ne voit pas mais que décrit le narrateur, ce « mage » qui donne son titre au livre et, de fil en aiguille, cela va très loin dans l'espace et dans le temps pour périodiquement revenir à cette photo, centre énigmatique du livre, irradiant de sensualité, avant de repartir encore pour de nouvelles aventures. Un mage ? ou un artiste, et pourquoi pas un écrivain ? Un écrivain, un artiste, un médium, doué d'une perception ultra-pénétrante tout autant des choses matérielles que mentales, imaginaires, mémorielles, présentes et passées. C'est un monologue d'une inventivité inouïe, d'une drôlerie vertigineuse, qui va de l'infiniment petit à l'infiniment grand, du plus intime et du plus autobiographique à l'évocation historique à grand spectacle. C'est une réflexion en mots et en images sur l'art, la représentation, le deuil, la souffrance et l'amour. Abondamment illustré d'images qui viennent baliser ce parcours narratif débridé, cela crépite de toutes parts pour, suprême élégance, masquer le coeur souffrant du livre.

  • - 50%

    Découvrez un livre complet pour accompagner votre enfant dans le langage, l'écriture et le calcul grâce à la pédagogie Montessori !Toutes les études récentes en neurosciences et en pédagogie démontrent que les enfants ne s'éveillent pas tous au même rythme. Le respect des rythmes naturels de l'enfant est une des clefs de la réussite de l'élève, qui encouragé et soutenu dans ses découvertes, progresse mieux. C'est pour cette raison que l'auteur a souhaité mettre à la portée de tous les parents et de tous les professionnels la pédagogie Montessori. Il ne s'agit pas de se substituer aux programmes mais de proposer une autre manière de découvrir les enseignements fondamentaux, en s'adaptant à la curiosité de l'enfant tout simplement.Un outil complet pour aider son enfant :
    > un décryptage du fonctionnement de la pédagogie Montessori pour aller plus loin que le simple phénomène de mode.
    > 4 parties (langage, écriture, lecture, calcul) abordant l'ensemble des enseignements de la maternelle.
    > 34 fiches de présentation pédagogique illustrées en pas à pas.La partie calcul est extraite de l'ouvrage Compter, fabriquer et utiliser son matériel Montessori du même auteur ©Mango, 2017.

  • Stephen Hawking est l'un des physiciens britanniques contemporains les plus connus dans le monde. Outre son destin tragique, il est connu pour ses travaux de recherche dans les domaines de la cosmologie et de la gravité quantique en particulier dans le cadre des trous noirs.
    Il est également auteur du célèbre livre de vulgarisation scientifique vendu à plus de 9 millions d'exemplaires « Une brève histoire du temps ».

    Retrouvez à travers cet ouvrage graphique les moments-clés de sa vie et de ses travaux et à travers eux les théories les plus actuelles en physique.
     

  • La notion d'infini est familière pour tous et pourtant elle a engendré bon nombre d'interrogations, de réflexions et controverses. Les Grecs anciens étaient tellement horrifiés par les implications d'un nombre sans fin qu'ils ont noyé l'homme qui leur en avait donné le secret. Quant au mathématicien allemand Cantor, il serait devenu fou par les répercussions de sa découverte sur les nombres transfinis. Laissez-vous emmener dans cette visite graphique brillante sur l'infini dans laquelle les meilleurs esprits de la science tels que Archimède et Pythagore, Al-Khwarizmi, Fibonacci, Galilée, Newton, Leibniz, Cantor, Venn, Gdel et Mandelbrot se sont affrontés. 
    Préparez-vous à entrer dans un monde de paradoxes !

  • Qui a inventé le concept de fractale ? À quoi servent-elles ?
    Apparues au XIXe siècle, les fractales furent considérées comme des curiosités mathématiques jusqu'au milieu du XXe siècle. Pourtant, nous pouvons voir des fractales partout... Cette géométrie est une extension de la géométrie classique qui peut faire des modèles précis de structures physiques comme des fougères ou des galaxies. La géométrie fractale est une nouvelle langue. Une fois que vous la parlez, vous pouvez décrire la forme d'un nuage aussi précisément qu'un architecte peut décrire une maison.
    Ce petit ouvrage retrace l'évolution historique de cette discipline mathématique, explore ses pouvoirs descriptifs dans le monde naturel, puis se penche sur les applications et les implications qu'elle a induites.

  • Sur quels concepts reposent les statistiques ?
    Que nous enseignent-elles exactement ?
    Quel que soit le domaine, les statistiques ont donné forme au monde que nous habitons. Pour les médias, les statistiques sont régulièrement « accablantes », « horribles », ou, parfois, « encourageantes ». Pourtant la plupart d'entre nous ne sait vraiment pas qu'en faire et comment les interpréter. La statistique est à la fois une science, une méthode et un ensemble de techniques. Ce petit livre retrace son histoire, présente les mathématiciens et personnages liés à son développement et au monde fascinant qui l'entoure.

    Eileen Magnello, statisticienne, est chercheur à l'University College de Londres.
    Borin Van Loon est illustrateur et peintre surréaliste.

  • Que sont les mathématiques ? Pourquoi semblent-elles si mystérieuses ? Les mathématiques sont la plus grande création intellectuelle de l'Homme et ce dès les premières civilisations avec des disciplines comme la géométrie, l'algèbre ou la trigonométrie. Aujourd'hui, elles sont partout dans notre vie quotidienne. Cet ouvrage retrace l'Histoire des mathématiques, de ses premiers concepts jusqu'à nos jours, à travers des sujets comme les nombres, le calcul, la théorie de l'infini, le chaos, les statistiques...

  • Partez pour un voyage par l'image à travers le Nouveau-Brunswick, l'Île du Prince Édouard, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador grâce aux photos couleurs et aux textes de ce guide.
    Fabuleuses Provinces atlantiques du Canada, un guide tout en couleurs et en photos magnifiques, offre une véritable odyssée visuelle à travers cette région canadienne composée des provinces du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-É

  • Au XIXe siècle, le « vandalisme révolutionnaire » n'est plus de saison. Et pourtant, des gestes oubliés, d'une ampleur insoupçonnée, semblent se rejouer : bustes de rois brisés, emblèmes martelés, drapeaux brûlés. Dans des moments d'anomie, de révolution ou de restauration, le domaine de ce qu'il est tolérable de voir est redéfini. L'oeil blessé dicte sa loi. Que détruisent alors les iconoclastes ? Que visent-ils à travers l'image brisée ? Quelle puissance et quelle vitalité lui attribuent-ils ? Quels effets croient-ils produire sur le monde social et sur les rapports de pouvoir ? Nourri d'archives vivantes et sensibles, l'ouvrage analyse ces gestes en situation, comme autant d'opérations politiques dont il restitue les sens perdus.

    Emmanuel Fureix est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l'Université Paris-Est Créteil, ancien membre de l'Institut universitaire de France. Il a notamment publié La France des larmes. Deuils politiques à l'âge romantique (Prix Chateaubriand 2009), Le siècle des possibles. 1814-1914 (2014), et La modernité désenchantée. Relire l'histoire du XIXe siècle français (2015, avec François Jarrige).

  • Une flânerie poétique à travers les plus belles images et métaphores de la langue française !
    Les métaphores sont la poésie de notre quotidien ! Avoir la bouche en coeur, aller au petit bonheur, se creuser la cervelle, rire à gorge déployée... la langue française foisonne de belles images pour rendre compte de la richesse de nos vies !
    Dans ce livre illustré en couleurs, Daniel Lacotte vous propose de les redécouvrir et de remonter leurs origines parfois étonnantes !

  • «un malaise un racisme discret destructeur un chargeur c'est une réserve de munitions pour une arme on dit aussi un magasin l'insoutenable vision du dépeçage la banalité exténuante la répétition des objets quotidiens les attentats affichent leurs bilans comme les marques leurs points en Bourse l'intime et l'environ les pièges des contrôles de clandestins les balises des massacres le temps qui passe des rapports opaques les avertissements de la fatigue le principe du tout droit les riches heures de la torture la ville qui pue les marchandises de l'insécurité les épidémies envahissantes les fragments comme débuts il reste un fond de sac nettoyer le repos comment s'en aller»

  • On hésite souvent à se lancer dans la couleur, de peur de gâcher un dessin réussi. Les possibilités semblent infinies et les choix risqués. Par quelle partie de l'image commencer ? Et avec quels outils ? Faut-il colorer toute l'image ? Quelles couleurs choisir ? Comment les combiner, les mélanger, et en quelles proportions ?De très nombreuses démonstrations décomposées en étapes répondront à toutes vos questions. Laissez-vous guider pas à pas pour maîtriser la couleur... tout simplement !


  • L'iconographe est un spécialiste de l'image, un professionnel dont le métier est de chercher des images fixes ou animées, mais pas seulement. Il fait le lien entre les producteurs et les diffuseurs d'images dans des secteurs variés (presse, éditio

  • Attention, ogre méchant !Avec ce titre, Mango renouvelle sa collection de contes classiques : des adaptations superbement illustrées pour inviter les enfants à se plonger dans un univers magique et enchanté.D'après le conte de Charles Perrault.

  • Un vrai conte de fées !Avec ce titre, Mango renouvelle sa collection de contes classiques : des adaptations superbement illustrées pour inviter les enfants à se plonger dans un univers magique et enchanté.D'après le conte de Charles Perrault.

  • Aucune révolution n'aura entretenu de relations aussi compliquées avec ses images, ses représentations et ses artistes, que la Commune de Paris - dès 1871 et jusqu'à la veille de la Grande Guerre. Qu'il s'agisse de peintures et de sculptures, de photographies et de gravures de presse ou encore de caricatures, étudiées dans cet ouvrage, l'image produite en regard de la Commune paraît en permanence échouer à représenter les événements du printemps 1871, sur le vif comme à retardement, au plus fort de l'événement comme dans sa mémoire. La Commune semble toujours parvenir à se soustraire à sa représentation, tant chez les artistes favorables à sa cause - le sculpteur Jules Dalou et les peintres Gustave Courbet, Édouard Manet ou Maximilien Luce - que chez ceux qui en furent des ennemis déclarés - les peintres Ernest Meissonier, Jean-Paul Laurens ou Jean-Baptiste Carpeaux. Les tentatives des artistes furent souvent vaines et restèrent lettre morte. Dans les oeuvres consacrées en petit nombre à la Commune de Paris, les dispositifs et les visions portent la marque de cet échec, successivement frappés par les interdits de la censure institutionnelle, les tabous de l'autocensure que s'imposèrent les artistes et l'oubli posé comme condition nécessaire à l'amnistie de 1881, assourdissante et aveuglante. Rejetées de l'art, par le statut des représentations considérées comme inabouties ou triviales et par le sort infligé à la plupart des artistes condamnés, inquiétés ou censurés, tout autant que durablement expulsées de la mémoire de la France républicaine, les images de la Commune furent marginalisées dans les milieux militants anarchistes, socialistes révolutionnaires et communistes. Entre histoire politique, histoire culturelle et histoire de l'art, cet ouvrage explique les raisons de cette entreprise d'occultation.

  • Les gestes iconoclastes sont présents au cours de la plupart des processus révolutionnaires : statues déboulonnées, portraits brûlés, emblèmes effacés, souvent en public. Ces destructions ou profanations visent l'effacement d'une mémoire, la « régénération » culturelle, le simple défoulement de haine dans un contexte de surenchère émotionnelle, l'expression d'une opinion dans l'espace public (forme extrême du graffiti), ou encore une appropriation de souveraineté.Cet ouvrage pluridisciplinaire (historiens, historiens de l'art, anthropologues) étudie l'iconoclasme de la France en Révolution au Printemps des Peuples, de la Commune à la Révolution bolchevique, de la Révolution hongroise à la Révolution culturelle chinoise, de la chute du Mur de Berlin à la « révolution » talibane en Afghanistan.

  • Presque toutes les villes, grandes et petites, sont le théâtre de projections et d'installations permettant d'investir l'espace public et de réduire la durée et l'obscurité de la nuit. Le phénomène qu'est la mise en scène de la lumière a pris de l'ampleur au cours des dernières décennies grâce, entre autres, aux technologies qui ne cessent de se perfectionner et de devenir plus inventives, plus performantes, plus résistantes à diverses contraintes, permettant de concevoir et de réaliser des projets jusqu'à tout récemment inimaginables. Les pratiques et les attentes des artistes et du public se sont aussi transformées, et on a vu apparaître des approches axées sur l'art relationnel, l'art d'intervention, le Net art et les médias sociaux mettant directement à contribution les citoyens dans l'espace public de la nuit.

    Pour répondre à une demande plus grande - provenant parfois d'initiatives d'artistes, d'organisations ou de regroupements de citoyens, mais aussi du secteur privé et des institutions publiques, des villes et des musées -, les recherches sur la mise en scène de la lumière se sont donc récemment multipliées. Ces dernières sont reprises dans le présent ouvrage, articulées autour d'exemples et de réflexions d'artistes, de pionniers et de spécialistes du domaine artistique. L'ensemble des projets, des réflexions et des positions présentés ici couvre un très vaste spectre, dénotant l'ampleur et la complexité de la mise en scène de la lumière dans le milieu urbain et, plus largement, dans l'espace public. La lumière retrouve ici sa place d'élément premier, celui qui rend visible, celui qui fait circuler l'énergie et, ultimement, l'élément par lequel la vie advient.


  • Ce voyage vers l'ailleurs ne pouvait se faire qu'en chevauchant Pégase sur la ligne de l'esprit. "Car l'esprit est une droite lancée vers la lumière."


    Frédéric Halbreich nous propose ces"Vues du sol" comme autant de clichés improbables, dans une époque qui ne l'est pas moins.

  • La véritable histoire du Petit Chaperon rouge !Avec ce titre, Mango renouvelle sa collection de contes classiques : des adaptations superbement illustrées pour inviter les enfants à se plonger dans un univers magique et enchanté.

empty