• On sait déjà que vivre dans une maison ordonnée influe de manière positive sur tous les aspects de la vie, mais on ignore que le rangement et l'organisation de l'espace intérieur sont une des pratiques les plus importantes du zen : « faire le ménage, c'est faire briller son coeur ». Masuno Shumnyo n'additionne pas les mesures ponctuelles mais amorce chez le lecteur une réflexion durable à travers différentes pensées fondamentales sur le bonheur : découvrir le plaisir de « se faire soi-même bon accueil » ou encore apprendre à se débarrasser des choses inutiles en développant en soi le sentiment de gratitude envers tout ce qui nous entoure - car le choix de la frugalité peut se révéler le plus raffiné des plaisirs.

    Masuno Shumnyo est né en 1953. Il dirige le temple Soto Kenko-ji à Yokohama et occupe la chaire de design paysagiste à la Tama Art University au Japon ainsi qu'à l'University of British Columbia aux USA. Il s'est distingué pour ses jardins contemplatifs d'inspiration zen qui peuvent être admirés dans le monde entier : Tokyo, Berlin, Hong Kong ou encore New York City.

    Masuno Shumnyo a été élu l'une des 100 personnalités japonaises les plus influentes aujourd'hui.

  • Un concentré d'astuces pour un produit pratique, pas cher et 100 % efficace !

    Le bicarbonate a de nombreuses vertus que vous pouvez mettre à profit :


    À la maison : comment réduire la pollution de l'air intérieur ? Réaliser des produits d'entretien et des désodorisants ? Entretenir votre linge ?

    Dans la cuisine : comment alléger les plats et les rendre plus digestes, améliorer leur texture, réduire les doses de sucre... ?

    Pour votre beauté et votre bien-être : comment prendre soin de votre peau, de vos cheveux, de vos dents, sans aucun additif, colorant ou conservateur ? Neutraliser les odeurs corporelles sans sels d'aluminium... ?

    Pour bricoler et jardiner : comment désherber, repousser les petites bêtes, lessiver, assainir, faire l'entretien de votre piscine... ?


    /> La troisième édition de cet ouvrage à succès combine astuces, conseils et modes d'emploi testés et validés. Elle a été augmentée de nombreuses recettes simples, efficaces et sans danger qui respecteront en plus votre portefeuille (produits cosmétiques, produits ménagers, pour le jardin et les animaux, recettes de cuisine...).


  • Revêtement sain, durable et naturel, le carrelage est notamment apprécié pour sa facilité d'entretien.

    Toutes les teintes existent, toutes les fantaisies sont permises et, de surcroît, une infinité de textures sont aujourd'hui disponibles, que


  • Le vinaigre a de nombreuses vertus que vous pouvez mettre à profit :


    A la maison : comment utiliser le vinaigre blanc pour faire briller vos sols ? Assainir votre maison ? Déboucher votre évier ? Fixer les couleurs


  • Si vous ne pouviez plus faire vos courses au supermarché, seriez-vous capable de plumer un poulet, presser votre huile ou faire votre beurre ? Sauriez-vous traire une chèvre ? Avez-vous songé à faire votre propre fromage ?

    Regar

  • Dans mon premier livre, (déc. 2016) « Expériences vécues après un éveil spirituel » (Editions Edilivre), je raconte, comme son titre l'indique, mes expériences vécues à partir de mon éveil survenu en octobre 1991.
    Dans le second, (octobre 2017) « Comprendre le sens de la Vie, pour comprendre le sens de sa vie » (Editions Bookelis), Je réfléchis, j'analyse, j'enseigne et j'éclaire à partir de ces « phénomènes » vécus et par l'Enseignement reçu, entre Autres, du Maître intérieur d'un ami incarné, d'un Maître de Sagesse et d'un Être de Lumière (un Gardien du plan)... deux grandes Âmes désincarnées que je qualifie souvent d'Amis « discrets ».
    Je ne veux pas rentrer à la « Maison » sans avoir complètement partagé toute (ou presque) cette Connaissance acquise ces 26 dernières années.
    En résumé... dans le Premier je raconte mes expériences comme je les ai vécues et dans le Second j'explique et j'enseigne.

    Francis Bourcher

  • Une plume qui tutoie respectueusement le manoeuvre, l'artisan, ces acteurs du monde industriel ou traditionnel, tous ceux qui de rien créent l'objet, le réparent, pour le bien-être et la mémoire.


  • En moins de cent pages, les différentes opérations de construction touchant aux plafonds, aux cloisons et au carrelage sont détaillées image par image. Avec leurs usages respectifs, tous les outils nécessaires sont présentés, du couteau à enduire


  • Le savon de Marseille et les autres savons naturels (savon noir, savon d'Alep, etc.) ont de nombreuses vertus que vous pouvez mettre à profit :


    Pour votre bien-être et votre hygiène : réaliser votre toilette quotidienne, remplace

  • Le meilleur d'Ana, c'est ce qui la révélera à elle-même et aux autres comme un être libre et autonome. Le meilleur d'Ana, c'est ce qui lui permettra d'échapper à cette île où elle a vu le jour, cette île au milieu de l'océan comme elle fut, elle, au milieu de sa mère durant neuf mois. Le meilleur d'Ana, c'est ce qui lui permettra d'échapper à ce qui ressemble trop à son avenir. Le meilleur d'Ana, ce sera enfin ce qui l'aidera à briser le dernier des cercles qui la retiennent prisonnière de l'enfance, en devenant capable d'aimer et d'être aimée. Quand tu aimes, il faut partir, écrivait Cendrars. On se laisse volontiers embarquer dans ce récit de passage auquel une prose sobre et sensible confère la force d'évidence d'un poème. Marc Le Piouff avait déjà donné un aperçu de son talent dans Les silences à venir, son premier recueil de textes courts paru en 1997 chez HB Éditions. Il le confirme par la grâce et la maîtrise qui font Le meilleur d'Ana.

  • Les anciens Grecs de Thessalie vénéraient sous le nom d'Askalapios un dieu à la fois destructeur et guérisseur : le dieu-taupe. Souvent tenu pour le fils d'Apollon, ce dieu-zigzag, ce dieu vorace qui dégage sa propre lumière, ce dieu-nombril, était en fait Apollon lui-même. Dieu-taupe (ou rat, lézard, hibou) et dieu-soleil, voici réunie en un seul mythe notre double appartenance : dessus-dessous. L'une sacrée, publique, cotée ; l'autre secrète, dissimulée, « honteuse ». Mais ce qui se passe sous terre, n'est-ce pas aussi notre soleil ? Les enfants n'imaginent-ils pas que, sous le sol qu'ils foulent, s'ils creusent, c'est le ciel ? Si nous acceptons de pénétrer dans nos dessous, si nous refusons l'exaltation (intéressée, rassurante, mystifiante) des surfaces, n'allons-nous pas découvrir le monde réel qu'on nous cache ? Il suffit qu'un homme entre dans une femme et se perde dans le couloir labyrinthique qu'il creuse devant lui, en lui ; qu'une petite fille s'engage dans sa maladie comme dans un palais en folie pour inventorier un autre espace, un autre corps ; que nous suivions le travail du laboureur ouvrant les terres, et sans chercher à recouvrir ce travail à coups de « poésie » ; il suffit même qu'un homme mange, en osant descendre jusqu'au fond de sa nourriture, pour qu'il se sente tout retourné, à vif. Quelquefois il faut se faire taupe pour écrire.

  • Le pays jonglé est ce territoire de Midi-Pyrénées arpenté en nomade dont je cherche à aménager les traces d'un vivre poétique. Que cette recherche soit menée seul ou en partage avec d'autres importe peu. De même la forme qu'elle revêt : chant, film, récits, histoires chantées, ateliers d'écriture. Le terme générique du Pays Jonglé rend cohérents ces creusements multiples. Un flux d'écritures décloisonnées, en retard sur l'air du temps, décalées mais allant enfin à leur rythme ; où le désir les mène.

  • Comment transformer un accessoire déco tout simple en une création originale et personnelle ? Ce livre propose une multitude d'idées pour "customiser" son intérieur; plateaux, abat-jour, coussins, bougeoirs, rideaux, suspensions... En un clin d'oeil, la déco prend un style "zen", "boudoir" ou "bohème".Voici une source inépuisable d'inspiration pour transformer la maison et réinventer sa décoration !


  • Redécouvrir les gestes et la manière d'un matériau d'exception...

    Aujourd'hui encore le torchis garnit ou recouvre entièrement de très nombreuses maisons construites selon le principe du colombage. Pour entretenir et restaurer ce matériau fait

  • Entre les souvenirs et l'attente, Lucie Chéné impose sa présence au monde à travers la mer, mais aussi le vent, la forêt, le jardin et la pierre. Sans aucun déguisement, elle parle de l'enfance, de l'amour, du bonheur et de l'éternité, une existence remplie de désirs et d'illusions que freine parfois le destin.

    «L'innocence traque nos visages
    les oiseaux les arbres
    insister sur les ombres
    avant la mort des paysages
    illusions nouvelles
    le bruit de la chair
    s'engouffre en nous
    la mer sur les lèvres
    lumière et solitude
    l'enfance de l'éternité»

    Dans ce recueil qui s'apparente à un carnet de notes, les mots vont et viennent comme le roulement des vagues, faisant découvrir un univers à la fois réel et fantastique qui devient source d'équilibre.

  • « Immobile, étendu sur son lit, Benjamin eut soudain la sensation qu'une onde bénéfique parcourait tout son corps. Bien que surpris par la nouveauté de la situation, il se laissa doucement aller jusqu'à se croire plus léger qu'une plume et se sentir flotter dans un état second. »
    La vie dans son absurdité n'est-elle qu'illusion ? Et qu'en est-il de la mort ? Pour avoir eu la mauvaise idée de se badigeonner le corps d'insecticide en vue d'éloigner les insectes, Benjamin Fortin fera, durant son demi-sommeil, un curieux voyage à travers les méandres de son propre cerveau. Il y rencontrera le maître de l'intérieur, symbole de la présence divine qui habite en chacun de nous.
    Tour à tour désespéré, révolté ou interrogateur, Benjamin va revisiter son passé et...


    Passionnée de littérature, Nadine Larqué a très tôt participé à des concours d'écriture aux thèmes variés, qui lui vaudront de nombreux prix. Après Griotte et l'ascension de la montagne sacrée, elle écrit Huida hacia la Vida, souvenirs d'un exil durant la guerre civile espagnole. En 2011, la perte d'un proche relance l'auteur sur les chemins de l'écriture. Celle-ci devient thérapie. Voyage au centre de ma tête est le fruit de cette expérience.

  • Je ne joue plus aux petites voitures. J'ai perdu la dernière cet après-midi. Je ne dis plus de mensonges. Le poète rôde depuis quelque temps autour de la maison. Il me reste quelques signes inutilisés. Je pourrais construire plus tard certains poèmes. Le monde s'éloigne au fur et à mesure que je l'observe. Il devient une miniature entourée de gros cubes. Je ne dois pas faire de si grands gestes. De cette page tout risque de tomber.

  • «L`ouvrage lilas de la steppe» rassemble ce que le réel et l'imaginaire ont cédé au langage: une steppe étrangère, des mots faucons, un peuplier seul et un fleuve amour. Les poèmes recensent des récits où des bêtes se perdent et où le ciel est unique refuge. Ils cherchent à retracer les lectures et les voix qui ont fabriqué la première errance, cette quête un peu vaine à comprendre ce que nous sommes et qui nous rejette bien au-delà de nous-même et du monde. Tout ce qu'on croyait injustice noire est devenu particule intime de nos angoisses et de nos rêves. Est devenu verbe nouveau. Une autre fabrication de soi. Cet ouvrage est peut-être simplement le récit d'un voyage.

  • Complots en France ! Pourquoi des généraux arrivés au faîte des honneurs sont-ils brutalement écartés ? Pourquoi des policiers se retrouvent-ils dans le box des accusés ? Pourquoi des hauts fonctionnaires sont-ils jetés en prison ? Pourquoi des ministres sont-ils atteints ? Qui mettait en péril les frontières du pays ? Qui mettait en danger la vie des soldats français ? Qui attentait aux libertés ? Voici quelques-unes des questions auxquelles répond ce livre en traitant de ces affaires d'espionnage célèbres, mais en général mal connues. Affaires qui ont agité les IVe et Ve Républiques. Affaires qui ont éclaboussé - parfois à tort - des hommes politiques, des généraux, des policiers. Affaires qui ont suscité des controverses et entraîné la prison, l'exil ou la mort. Ces histoires permettent de mieux comprendre l'Histoire de ce dernier demi-siècle.

  • « Victor aurait pu finir ses jours tranquillement derrière son microscope mais une lettre anonyme va bouleverser son quotidien de chercheur et l'entraîner dans la plus étonnante des quêtes, celle de la Vie, jusqu'au coeur même du désert. Ce récit est avant tout une histoire d'amour et l'aventure d'une initiation qui nous conduit jusqu'en Égypte et bien au-delà... Un style simple et direct qui nous fait vivre le plus étonnant des voyages, au sein de la matière. »

  • Prix des Caisses populaires 1999.

    Albertine explore et nous fait visiter le pays de sa vie interieure. Pays depeints d'une maniere realiste ou tantot voiles du brouillard de l'imaginaire. A propos de Tant que le fleuve coule : «Le lecteur lui aussi revient sur son passe, immanquablement. La fluidite du style et la purete des images lui permettent de glisser subrepticement dans le labyrinthe de la memoire. [...] Lisez ce recueil : les images ne s'evanouiront pas une fois que vous aurez ferme le livre.» Lise Gaboury-Diallo, Cahiers franco-canadiens de l'Ouest, 1997, p.201.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Voyons à quel stade vous en êtes... Tirer de toutes vos forces sur le nez de l'infirmière qui vous glapit des ordres comme à un enfant puni, ça vous dirait ? Vous rouler sur le sol de l'hypermarché, en hurlant, quand la caissière brandit triomphalement la pancarte « fermé », juste quand arrive votre tour (après quarante minutes de queue), vous le feriez volontiers ? Vous sentez-vous l'âme d'un tortionnaire prêt à l'action, quand vous vous escrimez à arracher l'étiquette autocollante (traces indélébiles garanties à vie) qu'un infect malfaisant a collée sur la coûteuse sacoche de cuir que vous venez d'acquérir ? Êtes-vous de ceux qui renfilent leurs souliers avec l'intention d'aller étrangler de vos propres mains tous les directeurs de chaînes - parce que vous venez de découvrir que toutes les chaînes retransmettent ce soir en même temps un concert de musique de chambre ? Ressentez-vous le besoin impérieux de tabasser l'agent qui, en prime de la contravention, vous donne une leçon de morale (et d'un ton hautain) ? Si oui, c'est que vous êtes dans le meilleur état d'esprit possible pour profiter au maximum de cet ouvrage. Vous êtes sur le point d'éclater ? Éclatez donc de rire avec un. livre DÉCAPANT et TONIQUE, véritable entreprise de salubrité publique. Défoulement garanti.

  • Les morts, les mots, les appareils d'État Des ouvriers sont tués dans un incendie, sur les chantiers de Dunkerque. Qui est responsable ? La direction des chantiers ? Mais, dans les jours qui suivent, un singulier « spectacle » est monté, qui aura pour effet de déplacer la responsabilité, en guise de boucs émissaires, sur un groupe d'extrême gauche. Au terme d'une escalade qui gagnera une grande partie de la presse et de l'opinion, ce groupe - la « G.P. » - va être frappé d'interdiction. Des accidents du travail ayant pour cause, affirme la CGT, la course aveugle à la productivité. Une propagation aveugle et paradoxale du langage idéologique. Un mécanisme précis de répression politique. Sur ces trois niveaux se déploient les luttes de classes à Dunkerque - et en France. La critique du langage et de son économie va être décisive, sur ce terrain, à l'intérieur de la théorie et de la pratique révolutionnaire.

empty