• Le jeu vidéo est devenu le premier produit culturel mondial. La narration y a enfin pris toute sa place. Découvrez-en les coulisses, embrassez votre créativité et plongez dans un atelier d'écriture unique guidé par les plus grands scénaristes interactifs.

    Avec la scénarisation interactive, le spectateur devient acteur de l'oeuvre. Grâce à cette narration, on parvient à faire passer des messages encore plus forts, car c'est le joueur qui expérimente ses propres choix et en subit les conséquences. C'est la narration ultime. Que vous soyez amateur/rice de jeux vidéo, étudiant(e) ou professionnel(le), découvrez comment créer des expériences personnalisées plus immersives que jamais et offrez à votre joueur/se l'opportunité à travers ses choix d'écrire son propre destin.

    Les méthodes, stratégies et secrets de ce nouvel art vous attendent. Pour partir à leur rencontre, rendez-vous à la page 1.

  • Fidèle à  sa vision globale et intégrative, au carrefour des cultures française et nord-américaine,  Michel Lemay s'attache non seulement à décrire les manifestations psychopathologiques de l'enfant et de l'adolescent  mais à les repenser dans une perspective de dynamisme psychique où sont prises en compte tant les forces que les difficultés du sujet.

    Bien qu'étant la suite logique du premier tome paru en mars 2014, ce volume s'intéressant aux aléas du développement infantile peut se lire séparément. Avec sa longue expérience et son ouverture d'esprit, Michel Lemay aborde les perturbations psychiques de l'enfance sans s'enfermer dans des classifications ou des partis pris théoriques ou idéologiques. Son objectif est pragmatique : offrir aux praticiens de la santé mentale des repères pour proposer des démarches thérapeutiques qui tiennent réellement compte des forces et des limites d'un sujet présentant à un moment donné de son évolution des manifestations qualifiées de symptômes, voire de syndromes dont les étiologies sont si difficiles à cerner.

  • De retour de l'école, Théo s'installe tranquillement devant la télévision pour regarder son émission préférée. Il est interrompu par sa mère qui lui demande d'apporter un colis à sa grand-mère. Quelle n'est pas surprise de voir que tous ceux qui croisent son chemin semblent savoir ce que contient son paquet ! Intrigué, Théo ouvre le sac de papier brun et y découvre un livre. De surprises en défis, le garçon devient le héros d'une histoire qui lui révèle son village sous un angle totalement inédit.

  • Cet ouvrage présente les avantages et les limites du travail en équipe. L'auteur met d'abord en relief les principaux fondements pédagogiques du travail en équipe et présente, de façon résolument pratique, les différents types d'équipes, les conditions d'utilisation et quelques techniques concrètes de travail en équipe en classe. Il décrit enfin quelques problèmes courants que sont susceptibles de rencontrer les enseignants qui utilisent cette formule. Les témoignages de deux enseignants viennent appuyer les vertus pédagogiques du travail en équipe.

  • L'art actuel intègre de plus en plus des dispositifs interactifs. Il ne s'agit plus simplement de regarder une oeuvre, mais de mettre la main à la pâte (se mouvoir dans l'espace, manipuler un objet, etc.) pour la faire advenir. Comment notre corporéité, notre perception et notre expérience esthétique s'en trouvent-elles transformées ? L'auteure examine comment l'investissement sensorimoteur d'un dispositif interactif déploie l'oeuvre et révèle les modalités de la perception stimulées par ce dispositif. Pour ce faire, elle nous invite dans la traversée de quatre installations interactives : Taken de David Rokeby, Cubes à sons/bruits/babils de Catherine Béchard et Sabin Hudon, BrainStorm de Jean Dubois et Mécanique Générale de Thierry Guibert. Artistes, commissaires, critiques ou amateurs d'art, professeurs et étudiants pourront s'inspirer de cette démarche expérientielle pour interroger l'efficacité du dispositif interactif en lien avec la mise en oeuvre et son expérience perceptuelle esthétique.

  • Avec un regard lucide sur les réalités du Canada français, Benoît Cazabon trace un bilan dynamique de l´évolution de l´enseignement du français et de l´enseignement en français en situation minoritaire. Il éclaircit le contexte dans lequel évolue l´enseignement de cette langue et présente un modèle holistique qui définit les pratiques les plus porteuses de succès. Robert Arseneault, qui signe la préface du livre, affirme «[C]e livre est important, nécessaire et ... porteur d´espoir. « Important parce qu´il est unique en son genre en Ontario français et dans la francophonie canadienne et acadienne. Il réunit dans un même ouvrage les principaux éléments d´une réflexion sur l´enseignement et l´apprentissage de la langue maternelle en contexte de langue minoritaire et de diversité linguistique et culturelle.
    «Nécessaire parce que le questionnement de l´auteur aide à comprendre les enjeux et porte vers une réflexion collective pour définir un projet éducatif mieux adapté aux communautés francophones et acadienne du Canada.
    «Porteur d´espoir parce qu´il appelle à l´action. La question de l´enseignement et de l´apprentissage de la langue et de la culture franco-minoritaires est ici abordée dans ce qu´elle a de spécifique et non en fonction de la perspective du groupe linguistique majoritaire.»

empty