• Un livre pour faire découvrir aux tout-petits l'univers des pompiers. Ils vont visiter une caserne, monter dans un camion de pompiers, comme le font certaines classes de primaire. Ils découvriront ensuite les différentes interventions des pompiers pour combattre les feux.

  • L'hôpital

    Collectif

    Le mot hôpital fait souvent peur au tout-petit. Au fil des pages, il va pouvoir suivre plusieurs enfants qui vont à l'hôpital pour passer des examens ou pour être soignés, et découvrir ainsi ce monde inconnu pour lui.
    Cette collection est une reprise des Imageries adaptés aux plus petits. Chaque sujet est traité en 9 doubles pages avec des dessins précis et des textes courts, riches en informations.Idéal de 3 à 6 ans.

  • L'hypertension artérielle, caractérisée par une augmentation de la pression du sang dans les artères, est une maladie banalisée ou ignorée. Pourtant, elle touche environ 30% des adultes en France, ce qui fait d'elle la maladie chronique la plus répandue dans notre pays, et peut conduire à différentes complications.Le docteur Florent Laveau, spécialiste des pathologies cardiovasculaires, vous donne les clés pour comprendre le fonctionnement de cette maladie et pour mieux la vivre au quotidien.Associant rigueur scientifique et approche bienveillante et empathique, l'auteur aborde le sujet sans tabou. De nombreux cas cliniques et témoignages complètent l'ouvrage, apportant aux explications médicales un regard humain et pratique sur cette maladie.

  • Comment comprendre ce qui se joue autour du berceau ? Comment évaluer les souffrances et les traiter pour que tous les partenaires (le bébé, ses parents et les intervenants) puissent déployer leurs compétences ?

    Ce livre est le fruit d'une longue pratique de soin auprès des bébés exposés physiquement et psychiquement à des défaillances parentales graves (carences intrafamiliales, parents psychotiques, etc.). À travers des histoires cliniques détaillées, les auteures nous font entrer dans cet univers relationnel perturbé, en prenant en compte non seulement la souffrance du bébé et de ses parents mais aussi celle des professionnels qui les accompagnent et qui sortent souvent meurtris de ces suivis.

    Synthétisant des thématiques théoriques et cliniques, il en propose une approche globale et intégrative et offre des repères ainsi que des outils d'observation et d'évaluation aisément utilisables pour intervenir dans ces situations de souffrance familiale qui fragilisent les professionnels par leur fort impact émotionnel.

    Distingué lors de sa première édition par le Prix scientifique de la Fondation pour l'enfance, il est considéré comme une référence tant clinique que pédagogique pour les acteurs de la petite enfance et de la protection de l'enfance, ainsi que pour les étudiants dans ces domaines.

  • Halte aux déchets qui finissent dans les décharges ! Le compostage est une solution simple, écologique et économique pour recycler les matières organiques provenant de la cuisine et du jardin. Mais composter, c'est aussi redonner toute sa fertilité au sol, préserver les ressources naturelles et faire des économies !Grâce à ce livre, vous apprendrez à choisir les matières organiques à recycler, à cultiver les engrais verts et découvrirez les différentes méthodes pour fabriquer votre compost et l'utiliser à bon escient.

  • Comment aider une personne qui accepte une aide sous la menace, la contrainte ou au bénéfice d'un tiers ? à travers sa pratique dans le domaine de la protection de l'enfance, l'auteur décrit et analyse les interventions alternatives qu'il a mis en oeuvre.

    Les éducateurs, les travailleurs sociaux et les psychologues doivent souvent aider, à la demande ou au profit d'un tiers, des personnes qui ne souhaitent pas toujours l'être. Décrivant sa pratique au travers de situations et de fragments d'entretiens, l'auteur met à plat l'inconfort de sa position et analyse la double contrainte à laquelle elle conduit. Il montre comment il est possible d'inciter les personnes concernées à quitter leur attitude d'opposition et à s'impliquer dans la relation.
    />
    Guy Hardy est assistant social, formateur certifié en PNL (programmation neurolinguistique) par le New York Training Institute, membre de l'association européenne des thérapeutes familiaux. Il anime de nombreuses formations en France, en Belgique et au Canada.

  • Si chacun convient que l'Ecole ne peut pas résoudre à elle seule tous les problèmes de la société, Sylvain Connac, en chercheur et en pédagogue, montre dans ce livre que l'enseignement peut lutter néanmoins contre toutes les formes d'exclusion qui gangrènent le
    lien social et compromettent l'avenir de nombreux enfants tout autant que notre avenir collectif.
    L'auteur tourne résolument le dos aux fausses solutions de la sélection précoce ou de l'externalisation des aides aux élèves. Tout au contraire, il propose de faire de l'hétérogénéité une richesse et d'investir la classe comme lieu possible d'une pédagogie authentiquement démocratique.
    Pour cela, il expose la « pédagogie du colibri » inspirée d'André de Peretti. C'est une pédagogie où chacun « fait sa part » en assumant délibérément une tension fondatrice entre la présence et la distance,
    l'engagement et la retenue, l'exercice de l'autorité et la promotion de l'autonomie. Dans la « pédagogie du colibri », le maître construit du collectif et encourage le travail personnel, il promeut un fonctionnement coopératif en interaction avec les plans de travail personnel, il programme rigoureusement son enseignement tout en étant attentif aux besoins de chacune et de chacun, il articule étroitement découverte et formalisation, tâtonnement expérimental et structuration des connaissances. Ainsi, la lutte contre l'exclusion ne relève plus de l'incantation : elle est à portée de main de tout enseignant.
    Remarquablement argumenté et informé, illustré d'exemples et de propositions concrètes, ce livre est, tout à la fois, une leçon d'optimisme éducatif et de créativité pédagogique.

  • Face à la complexité croissante du mouvement systémique et des thérapies familiales, ce livre offre des repères théoriques largement illustrés par la pratique des auteurs. Pour chaque modèles de thérapie familiale, six rubriques : les concepts-clefs ; sur quoi porte l'intervention ; comment le problème est-il défini ; l'objectif de l'intervention ou de la thérapie ; les outils utilisés ; la position de l'intervenant ou du thérapeute.

    Muriel Meynckens-Fourez est psychiatre ; Marie-Cécile Henriquet-Duhamel, est psychologue (Centre Chapelle-aux-Champs, Bruxelles).

  • L'objectif général de ce livre se veut double. D'une part, faire connaître les rôles et les interventions, fort diversifiés, des psychoéducateurs auprès des personnes âgées en perte d'autonomie. En effet, le travail de ces professionnels s'avère utile auprès de cette partie de la population, parce qu'il contribue à améliorer le bien-être des personnes âgées, qu'il représente un soutien indéniable auprès des membres des familles, qu'il facilite le travail du personnel en soins de santé et qu'il offre une alternative non négligeable aux contentions physiques et chimiques. D'autre part, intéresser les psychoéducateurs de même que les futurs diplômés à venir travailler dans ce secteur d'activité ainsi que faire valoir leur apport certain pour des employeurs éventuels.

    Son contenu cible plusieurs groupes de personnes. Ainsi, il s'adresse aux psychoéducateurs qui oeuvrent déjà auprès d'une clientèle âgée, de même qu'à ceux qui pourraient être tentés par ce secteur de pratique peu connu. Il aimerait également que les professeurs, les coordonnateurs de stages et les universitaires se sentent interpellés par l'intervention auprès de cette clientèle et qu'ils intègrent celle-ci dans la formation des futurs diplômés pour les sensibiliser aux problématiques vécues par cette clientèle. Il souhaite de plus que les administrateurs perçoivent l'impact positif que peut avoir l'ajout de ce professionnel au sein d'une équipe interdisciplinaire auprès des résidents eux-mêmes, des familles ainsi qu'auprès des autres membres du personnel. Il veut enfin que les membres des familles qui ont eu ou qui auront à intégrer un des leurs dans une ressource de répit ou dans un centre d'hébergement soient informés des interventions qui peuvent encadrer le comportement de leur parent et de l'aide qu'il est possible d'obtenir, autant pour lui que pour eux-mêmes.

    Le contenu des textes porte sur l'intervention auprès des personnes âgées, soit directement, soit auprès des membres de leur famille ou du personnel formant les équipes interdisciplinaires.

  • Quelque part au XXIe siècle... L'enfance dorée de Nelly Weatherly, une fillette impulsive, sournoise et gâtée à outrance par son père Phil, risque de prendre une tournure dramatique, alors qu'on lui diagnostique une maladie potentiellement mortelle et, surtout, incurable. Heureusement, bien avant sa naissance, son papa avait prévu le coup et, dans le plus grand des secrets, il avait chargé une entreprise de lui créer un double anonyme grâce à un protocole en marge des lois que l'on appelle Creator. Enfermée comme un animal dans une sorte de prison, la copie de Nelly vit dans des conditions inhumaines en attendant qu'on lui prélève des « pièces de rechange ». Mais lorsqu'une infirmière décide de soustraire celle qu'elle surnomme Laura à son destin, une course mortelle contre la montre s'engage.

    Dans un monde où la science prend parfois des détours qui peuvent sembler immoraux, Le Pacte interdit nous force à nous questionner sur l'abandon des valeurs humaines les plus fondamentales. Alors que les limites de plus en plus floues de cette science sont définies puis redéfinies à la hâte, on peut se demander si l'Humain a toujours confiance en la nature et si parfois, il ne devrait pas se faire une raison avant de corriger ce qu'il juge inacceptable.

  • La place d'un détenu ne semble jamais la bonne dans l'imaginaire collectif. Face à la même infraction, certains estiment qu'une peine d'emprisonnement ne sera jamais assez longue, quand d'autres l'estimeront inutile. Comment appréhender la réponse carcérale et surtout pour qui : les victimes ou leurs auteurs ? Punir les uns, protéger les autres ? Réinsérer et préparer la sortie ?

    Mais comment vit-on dans une prison ? Quels sont les droits et les devoirs d'un détenu ? d'un surveillant ? de l'administration pénitentiaire ? d'un travailleur social ?

    Charline Olivier introduit le lecteur dans l'univers carcéral et raconte la manière dont elle exerce sa fonction d'assistante sociale dans le service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP). Dans un récit à la première personne, elle brosse le portrait de détenus qui demandent son aide. Elle montre comment elle contribue à créer un espace de sécurité psychique propice à la réflexion sur le passage à l'acte délictueux, à maintenir les liens avec les proches et avec l'extérieur de la prison (aide aux démarches administratives, et autres).

  • Après 15 ans de droit d'ingérence et d'interventions successives, que ce soit au Kurdistan en 1991, en Somalie en 1992, au Burundi, en ex-Yougoslavie puis au Kosovo, en Afghanistan en 2001 et en Irak depuis 2003 ou à Haïti, Philippe Moreau Defarges refait le point sur ce droit qui a fait irruption dans le champ diplomatique et médiatique.Au-delà, il repose la question "des droits d'ingérence" droit d'ingérence humanitaire au droit d'occupation néocolonial, dans une problématique globale et permanente des relations internationales, celle des interactions, des conflits sans fin entre ingérence et indépendance : l'ingérence en tant que constante des rapports entre entités (notamment politiques) contre laquelle se construit et se reconstruit l'indépendance, cette dernière pouvant être appelée "souveraineté", "autonomie"...

  • Penser des méthodes d'action avec le groupe
    L'action sociale est confrontée à de nouveaux enjeux (problématiques des personnes, accroissement des violences, paupérisation et précarisation croissantes, migrations, etc.) et il n'est pas possible de faire comme si ce n'était pas le cas. Nous sommes face à de nouvelles problématiques sociales qui se développent dans un environnement globalisé.
    Cet ouvrage décline des moyens et des méthodes, issus de l'ethnométhodologie et de l'ethnographie, pour travailler la distance à l'autre, illustrés par des récits de vie qui présentent des trajectoires, des relations éducatives et dessinent des perspectives mais aussi des issues et des solutions.
    L'objectif de cet ouvrage est de penser la relation éducative, et la « bonne » distance à l'autre, au centre des préoccupations de nombreux professionnels, aujourd'hui en grande difficulté pour intervenir auprès des publics dits incasables ou addicts, hyperactifs ou border-line, aux pathologies limites ou au hors limite pathologique.
    Cet ouvrage, destiné aux professionnels du secteur social et médicosocial, autant de terrain que d'encadrement, intéressera tout autant les parents que les enseignants pour aborder les questions éducatives et les problématiques juvéniles.
    Il est un outil indispensable pour les étudiants en DUT carrières sociales, les éducateurs spécialisés, les moniteurs éducateurs, les AMP en formation dans les IRTS, ou encore les assistants sociaux en formation, comme pour les étudiants dans des filières universitaires spécialisées dans l'intervention sociale (les masters de sociologie par exemple).

  • Un discours institutionnalisé sur la maternité prédomine dans notre société et dicte ce qui fait d'une femme une « bonne » mère. Les auteurs de cet ouvrage résistent à ce discours en présentant l'expérience de la maternité sous ses multiples visages, y compris ceux en contexte d'itinérance, de toxicomanie, de violence et de pauvreté.

  • Aucune proposition de prévention efficace ne peut être délivrée de l'extérieur, quelle qu'en soit sa valeur propre. Elle doit prendre place au coeur des débats sur la santé et la pénibilité en impliquant les personnes concernées.

    à partir d'une recherche sur la prévention des accidents dans le BTP, l'auteur élabore les fondements théoriques d'une conception de la prévention (et du travail) qui facilite la participation effective des professionnels à tous les stades de la démarche préventive et à la résolution des problèmes. Il s'attache à unir le champ de la santé physique et mentale au travail contre la segmentation résultant des pratiques antérieures des grands organismes spécialisés (INRS, OPPBTP, ministère du Travail...) et contre les hyperspécialisations par risques (TMS, RPS, souffrance au travail...).

  • Du semis à la floraison ou à la récolte, qui n'a pas souffert du mal de dos en bêchant ou en arrachant des mauvaises herbes ? Car le jardinage sollicite beaucoup les vertèbres lombaires, qui sont le point névralgique de notre corps.Dans cet ouvrage, vous trouverez toutes sortes d'outils adaptés ou mécanisés qui vous aideront dans vos gestes de culture au quotidien : la brouette, le siège ou le coussin de jardin, le semoir à bras, la canne d'arrosage coudée, la cisaille à gazon, le motoculteur, la tondeuse, la bêche automatique, la bineuse à bras...
    L'auteur vous propose également des adaptations au jardin : créer des planches de culture surélevées, cultiver les plantes en pots, adopter l'arrosage automatique ou le désherbeur thermique...

  • Traduction concrète d'un idéal de solidarité, l'action humanitaire a toujours été partagée entre sollicitude et raison d'État. Elle est, au XXe siècle, confrontée aux guerres totales, et aux idéologies qui réfutent son principe même. Pour Rony Brauman, l'humanitaire oscille entre justice et pouvoir, entre vérité de l'action et artifice médiatique.

  • La maladie n'est pas seulement un événement biologique qui affecte l'individu et mobilise le savoir médical. Elle est aussi une réalité sociale qui met en jeu des rapports de pouvoir. Elle les exprime dans les multiples manières dont l'ordre social s'inscrit dans les corps, à travers les disparités face aux risques de l'existence, aux possibilités de se soigner et, finalement, à la mort. Elle les révèle dans l'intervention de ceux que l'on crédite de la capacité de guérir, qu'ils soient chamanes, marabouts, prêtres ou médecins, tout autant que dans les interactions entre les professions de santé et les pouvoirs publics. Elle les dévoile enfin dans la recherche de réponses collectives aux désordres corporels, rituels de purification ou programmes de prévention, dont la réalisation représente toujours un test pour l'autorité, celle du devin comme celle de l'État. Incorporation de l'inégalité, pouvoir de guérir et gouvernement de la vie constituent ainsi les trois dimensions de ce que l'on se propose de nommer l'espace politique de la santé. En s'efforçant de penser ensemble des mondes éloignés temporellement et culturellement, en s'appuyant sur des travaux d'ethnologues, d'historiens et de sociologues, et aussi sur des recherches personnelles, il s'agit de montrer comment cet espace s'est construit. D'en établir, en somme, la généalogie. Mais, au-delà de cette reconstitution, l'ouvrage est également une invitation à explorer un territoire en plein développement et pourtant encore peu visité, aux frontières du politique et de la santé.

  • Des clés pour comprendre l'Europe sociale : Quelles sont les parts de l'homogénéité et de la diversité dans les politiques sociales nationales? Quelles vont être les conséquences pour les politiques sociales nationales? Quelles sont les politiques mises en oeuvre au niveau communautaire pour accompagner la mise en place du grand marché?

  • Roland Môntins, médaillé de la Légion d'honneur, a participé à plus de deux cents interventions du GIGN (Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale), dont la célèbre opération de Marignane. Il fait partie de ces héros qui travaillent dans l'ombre. Ceux dont le nom nous est inconnu et dont on ne voit jamais le visage. Ceux qui, au péril de leur vie, combattent et anéantissent toute forme de violence. Ceux qui effectuent le « plus beau métier du monde » en sauvant les autres.
    Ce super-gendarme, qui a passé plus de treize ans au GIGN, raconte l'histoire de cette organisation et comment Christian Prouteau, qui l'a créée, en a fait l'une des meilleures unités d'élite du monde. Il livre anecdotes et témoignages inédits, relate les dessous d'actions spectaculaires qui ont permis de dénouer plusieurs crises majeures. Ainsi, en 1976, l'enlèvement d'enfants dans l'enclave française de Djibouti ou, en 1988, l'arrestation de "l'ennemi public n°1" d'alors, racontée pour la première fois. Il nous entraîne dans la prise d'otages de membres du GIGN à Ouvéa la même année. Il explique comment, en 1994, à Marignane, l'unité a sauvé les passagers de "l'Airbus de la mort", appareil qui devait s'écraser sur Paris pour provoquer un 11 septembre français.
    En quarante ans, le GIGN a mené plus de mille huit cents opérations à hauts risques, neutralisé deux cent quatre-vingts forcenés et libéré six cent dix otages. Ce livre-vérité révèle de quelle façon il est devenu le rempart barrant la route au terrorisme international et à la grande criminalité.

  • En dépit de profondes mutations s'enchaînant à un rythme accéléré, le couple demeure, en 2017, un noyau de l'organisation de la vie personnelle et sociale. En misant sur une analyse des multiples déterminants du fonctionnement conjugal, les auteurs de ce collectif proposent un tour d'horizon détaillé des réponses scientifiques contemporaines aux principales questions qui se posent en matière de psychologie du couple.

    Pour ce faire, ils vont au-delà des préjugés et des dogmes. En effet, ils sont d'avis que certaines connaissances - qui sont ici remises en question, retravaillées, clarifiées et contestées à la lumière de faits - constituent un antidote de choix aux visions simplifiées, trop optimistes ou trop pessimistes, de l'organisation de la vie de couple. Cette analyse approfondie offre un éclairage scientifique sur les fondements et concepts théoriques de la relation de couple, sur son développement, sur les processus relationnels sous-jacents au fonctionnement conjugal optimal, ainsi que sur les méthodes de recherche et d'intervention auprès des couples.

    En nourrissant la réflexion sur un ensemble d'enjeux relationnels complexes, cet ouvrage saura plaire à tout professionnel de la psychologie du couple.

  • Le présent ouvrage traite du programme Crise-Ado-Famille-Enfance (CAFE), un outil d'intervention pour les familles en crise.

    Il est l'aboutissement de plus de 15 années de collaboration entre des chercheurs, des étudiants, des dizaines d'intervenants et plusieurs gestionnaires. Le programme a été créé en 1999 en réponse à une situation critique en Montérégie : 70 % des interventions effectuées auprès de jeunes et de familles non connus ou non desservis par les centres jeunesse se concluaient par un placement en famille d'accueil ou en centre de réa­daptation. Depuis, le projet CAFE offre une ressource rapide et efficace, dans le milieu naturel, pour aider les familles à retrouver leur équilibre.

    Ce livre propose une synthèse d'un programme cité comme une pratique exemplaire par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, de sa création jusqu'à nos jours, maintenant qu'il est implanté dans plusieurs régions du Québec. Il s'adresse aux intervenants oeuvrant auprès de familles en crise qui souhaitent mieux comprendre les tenants et aboutissants de l'approche écosystémique, qu'ils soient travailleurs sociaux, décideurs politiques, psychologues, gestionnaires de centres jeunesse, psychoéducateurs, chercheurs, etc.

  • Au Québec, la formation pratique occupe une place centrale dans le parcours scolaire des étudiants en travail social. Elle se situe au coeur du processus d'intégration théorie-pratique et s'avère essentielle au développement de praticiens réflexifs, engagés et critiques. L'accompagnement en formation pratique est complexe, notamment au regard de ses enjeux - diversité des lieux de stage, nombre élevé d'acteurs impliqués, situation de vulnérabilité de certaines clientèles, etc. - et de ses défis.

    Comment accompagner les étudiants dans l'acquisition de compétences professionnelles et dans le processus de responsabilisation ? Comment les soutenir quand des enjeux personnels et professionnels émergent au contact de personnes, de familles, de groupes ou de communautés en situation de vulnérabilité ? Comment les aider à faire face aux défis que posent les conditions actuelles de la pratique ?

    Dirigé par un collectif d'enseignants et de chercheurs universitaires, le présent ouvrage s'inscrit dans une perspective andragogique et se veut une contribution à un champ de formation et de recherche en développement. Il propose des pistes de réflexion et des outils pour mieux accompagner les étudiants, et ses propos, appuyés par des témoignages pédagogiques et cliniques, révèlent une vision originale de la formation pratique en travail social - à partir du sens que lui accordent ses principaux acteurs. Ce livre saura intéresser l'ensemble des personnes impliquées dans la formation pratique en travail social : étudiants, enseignants, superviseurs et professionnels des milieux d'enseignement et d'intervention.

  • Qu'est-ce qu'une institution aujourd'hui ? Les conceptions théoriques de l'institution sont aussi variées que les représentations mobilisées par les intervenants sociaux dans le feu de l'action. Le mur fermé est allié à la rue ouverte, la coercition à l'autonomie, l'encadrement à l'accompagnement, le tribunal au thérapeutique, l'hôpital à l'art, le médicament à la toxicomanie, la responsabilisation à la liberté. L'institution actuelle semble éventrée de sa substance normative qui se redistribue inégalement sur une série d'instances et de dispositifs intermédiaires qui intègrent autant des fonctions classiques (éduquer, contrôler, soigner, punir, etc.) que des stratégies novatrices (accompagner, autonomiser, responsabiliser, réduire les méfaits, etc.). Toutefois, ces nouvelles instances et dispositifs ne dessinent-ils pas les contours communs d'une individualité sociale qu'on veut soutenir et promouvoir ? Dans le présent ouvrage, théoriciens et intervenants du domaine social tentent de mettre en lumière, de comprendre et de problématiser le « nouvel esprit » de l'institution.

empty