• - 50%

    Face au chahut de la transformation adolescente qui vient percuter de plein fouet l'atmosphère familiale, comment travailler la qualité du lien et éviter de nous mettre notre ado à dos ? Les auteurs proposent une lecture croisée pour mieux comprendre et interagir avec l'autre.Tout comme le premier ouvrage Petit décodeur illustré de l'enfant en crise, cette suite adolescente est structurée autour des apports de l'approche en Discipline positive, de Jane Nelsen, avec des éclairages tirés des neurosciences et des travaux en intelligence émotionnelle. Résolument visuel et accessible, ce livre allie l'humour à la pédagogie et fournit des conseils précieux pour garder le lien durant le temps périlleux de l'adolescence.Inclus pour les ados : Le décodeur illustré du parent en criseParticulièrement recommandé aux parents d'ados hypersensibles (avec ou sans HPI, TDAH, TSA, DYS, etc.)

  • Le magnétisme, c'est utiliser notre énergie ainsi que celle qui nous entoure pour aider à soulager douleurs et maladies.À travers ce livre accessible et attrayant, l'auteure, Anne-Sophie Casper, aborde de manière juste et précise le magnétisme. Imaginé en cinq parties - l'attirance, la rencontre, le contact physique, le partage et l'engagement - cet ouvrage déconstruit les fausses idées et vous aide à tester et développer votre magnétisme. Vous pourrez le pratiquer de manière professionnelle sur une autre personne comme sur vous-même.

  • Les réseaux sociaux, à quoi ça sert ? Est-ce que j'ai une bonne e-réputation ? Est-ce que je peux mettre en ligne n'importe quelle photo ? Est-ce que je peux entrer en contact avec des stars ? Droits, risques, amitié, tout pour maîtriser les multiples connexions sans être accro !

  • Marges de philosophie

    Jacques Derrida

    • Minuit
    • 16 Août 2018

    « Ample jusqu'à se croire interminable, un discours qui s'est appelé philosophie - le seul sans doute qui n'ait jamais entendu recevoir son nom que de lui-même et n'ait cessé de s'en murmurer de tout près l'initiale - a toujours, y compris la sienne, voulu dire la limite. Dans la familiarité des langues dites (instituées) par lui naturelles, celles qui lui furent élémentaires, ce discours a toujours tenu à s'assurer la maîtrise de la limite (peras, limes, Grenze). Il l'a reconnue, conçue, posée, déclinée selon tous les modes possibles ; et dès lors du même coup, pour en mieux disposer, transgressée. Il fallait que sa propre limite ne lui restât pas étrangère. Il s'en est donc approprié le concept, il a cru dominer la marge de son volume et penser son autre... » (J. D.)
    Introduits par les descriptions d'un Tympan, inédits ou repris dans une nouvelle version, dix textes s'enchaînent ici pour élaborer ou déplacer ces questions, en interrogeant tour à tour Saussure et Rousseau, Kant, Hegel, Nietzsche, Husserl et Heidegger, Valéry, Austin ou Benveniste, etc. Selon une certaine désorientation active et méthodique, ils déploient aussi la recherche engagée dans La Voix et le phénomène, L'Écriture et la différence, De la grammatologie, La Dissémination. Ils réaffirment, contre les facilités et régressions de l'idéologie dominante, la nécessité d'une déconstruction rigoureuse et générative.

    Ce livre est paru en 1972.

  • Les temps changent.Notre époque, habitée par une quête de sens et le souci de rapports plus égalitaires, remet en question les formes organisationnelles verticales.Pour relever les défis posés par les nouvelles générations et un contexte toujours plus innovant et complexe, Fabienne Alamelou-Michaille est convaincue qu'il est indispensable pour les dirigeants et managers de développer la dimension spirituelle qui réside en chacun de nous.À partir de l'expérience de dix-sept dirigeants, très divers dans leurs enracinements spirituel (chrétien, juif, musulman, agnostique...) et professionnel (luxe, banque, industrie, start-up...), elle propose une méthode claire et des exercices concrets pour la mettre en valeur. Mettre l'humain au coeur des préoccupations entrepreneuriales n'est pas une utopie inatteignable mais un formidable moteur de croissance pour l'entreprise et pour ceux qui l'animent.Avec les propos des managers suivants (P.-D.G., D.G., hauts fonctionnaires, chirurgien, etc.) : Moulay Youssef Alaoui (Somadu), Bertrand Badré (Banque mondiale, Blue like an Orange Sustainable Capital), Éric Boël (Tissages de Charlieu), Hubert de Boisredon (Armor), Michel Bon (Carrefour, France Télécom), Pierre-Olivier Brial (Manutan), Isabelle Falque-Pierrotin (CNIL), Afchine Fazel (AP-HP), Clara Gaymard (RAISE), Jean-François Guthmann (haut fonctionnaire), Étienne Leroi (N. Schlumberger), Pascal Lorne (GoJob), Jay Nirsilmoo (KPMG), Stanislas de Quercize (Cartier), Augustin de Romanet (Groupe ADP), Philippe Savinel (Pernod et Ricard), Didier Schil (groupe Atlantic).

  • La sécurité à bord passe avant tout par une bonne prévention ! Tout plaisancier se doit donc de connaître et de respecter les règles qui lui éviteront de mettre en danger sa propre vie ainsi que celle de son équipage.Ce mémo très pratique a pour objectif de rappeler l'environnement réglementaire souvent complexe des loisirs nautiques, et les principes élémentaires pour une navigation sereine et responsable. Il a été rédigé par le Collectif prévention de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer).

  • Ce livre fourmille de pistes concrètes pour sanctionner sans punir, trouver des alternatives à l'exclusion, aux gifles, aux punitions collectives, colles, mises au coin, privation de dessert ou de sortie... Il s'agit de chercher des réponses qui véhiculent le plus fidèlement possible le sens porté par la règle commune et qui, en même temps, manifestent à l'enfant, au jeune le respect scrupuleux de sa personne et du citoyen qu'il est en train de devenir.
    La transgression de l'enfant, du jeune est un langage nécessaire et peut être un outil de progrès. À condition qu'il trouve sur son chemin des adultes capables de lui dire « non » et de poser cette triple contrainte : réparer les dommages causés, rendre des comptes quant aux règles bafouées, et réfléchir aux conséquences pour lui-même de ses actes. Ainsi se construira son rapport à la loi, son rapport aux autres et à lui-même.
    L'adulte, lui, doit apprivoiser ses propres émotions, pour faire preuve d'une autorité tranquille, qu'il s'agisse de poser la loi, de trouver des issues honorables aux épisodes de crise, d'écouter les victimes et les contrevenants, ou de choisir des sanctions réalistes, justes, cohérentes, compréhensibles et tournées vers un progrès à venir.

  • Les bienfaits du running ne sont plus à prouver : un coeur d'athlète avec un souffle d'enfer, des os et des articulations solides, une résistance plus développée contre les maladies, une silhouette tonique et un corps harmonieusement sculpté...Ponctué d'exercices pratiques, de conseils de coach et d'astuces bien-être, Mon année running vous suivra pendant une année complète pour une progression assurée. Du renforcement musculaire aux séances de fractionné en passant par la récupération et les étirements, le running n'aura plus de secret pour vous ! Retrouvez forme et énergie en toute sérénité !

  • Les images limites gagnent une importance cruciale dans les différents domaines de l'art (littérature, poésie, peinture, théâtre, cinéma, vidéo, etc.) chaque fois que s'y affirment les problématiques du seuil, de l'entre-deux, de la béance, du manque, de la disparition comme de la butée. De surcroît, camper sur les limites est aussi l'occasion de vertiges, parfois inquiétants. Sont interrogés l'originel (nuit utérine, scène primitive), propre à conférer sa temporalité à l'image des tout débuts, et l'originaire qui en marque le fondement structural. Les bornes de l'image, lieux tantôt de néo-création, tantôt épreuves du désert, retiendront l'attention.

  • Les adolescents de l'illimité est un recueil d'une pratique d'accueil d'adolescents multiplacés dans un foyer de la protection de l'enfance. Cet ouvrage conte des histoires vraies, des rencontres émouvantes, extravagantes, parfois drôles avec des adolescents dits incasables, qui ne font pas pacte avec le monde. Les auteures engagent les travailleurs sociaux et les pouvoirs publics à s'interroger sur l'accompagnement de ces jeunes. Ces adolescents impossibles ne trouvent plus assistance dans les familles d'accueil ou dans les institutions qui promeuvent pourtant le bien-être et l'autonomie des enfants. Que leur proposer?? Un ailleurs toujours meilleur ou toujours plus adapté à leurs besoins?? Cet ailleurs, l'adolescence les y a poussés?: leurs tribulations sont nombreuses, ils font des trajets sans projet, dans des contrées d'exil aux repères flous ou inexistants, mal cartographiées par les adultes. Il s'agit d'aller à leur rencontre et de ne pas leur faire la guerre. D'ailleurs, le secret dit le renard au Petit Prince est?: «?On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux?». Les auteures ont choisi le conte d'Antoine de Saint Exupéry pour aborder, avec poésie, la tragique réalité de ces adolescents criants d'humanité.

  • Des juristes ont analysé méthodiquement les pouvoirs du maire ; des journalistes ont traité avec plus ou moins de bonheur de ses activités ; quelques rares hommes politiques ont présenté un bilan de leur action ou dessiné les traits de la cité idéale. L'ambition de ce livre est tout autre : rassembler l'expérience vécue dans la dispersion quotidienne, en dégager les lignes de force, restituer les ambitions comme les déceptions du maire, ses affres et ses joies, l'odeur de ses combats. D'une certaine façon, c'est un livre d'humeur ; de manière plus générale, c'est un témoignage, tout personnel, sur ce mandat auquel les élus sont généralement plus attachés qu'à tout autre parce qu'il est plus concret que tout autre, plus proche des préoccupations quotidiennes de la population qui, elle-même, manifeste, par son empressement aux urnes, le souci qu'elle a de choisir, au travers du chef de liste, le premier magistrat municipal, son maire.

  • D'Anaximandre à Galilée se déploient les formes multiples de l'illimité et de l'infini. Histoire où les mathématiques apparaissent comme expérimentation inter-sectorielle. Où, des pythagoriciens à Euclide, la théorie se libère des idéologies pratiques. Mais cela n'a pas lieu dans la « pureté » scientifique : les recherches arithmétiques, qui ouvraient parfois aux considérations infinitésimales, sont peu à peu insérées dans un bel édifice à dominante géométrique, pour des raisons à la fois mathématiques et idéologiques. Platon constitue en doctrine les formes philosophiques de ce renversement. D'Anaximandre à Platon émerge une notion d'infini qu'Aristote mènera jusqu'à son terme philosophique. Et la cosmologie d'Anaximandre peut encore alimenter les débats modernes sur la relativité. Pourtant, seule la naissance de la physique fera passer l'infini de l'idéologie aux concepts du calcul. Où sont donc produits les concepts de la physique par différence avec ceux des mathématiques ? Dans les rapports de la théorie mathématique, des innovations techniques et de l'instrument conceptuel qu'est l'infini dans cette production. L'oeuvre de Galilée en est l'illustration. Trois études où la précision des analyses, la richesse des problèmes historiques, scientifiques et philosophiques qu'elles engagent sont enfin mises par X. Renou au service d'une recherche d'histoire matérialiste des sciences.

  • Poésie de décrypteur, de voyeur narcissique, obsédé par le livre d'enfance, les jeux de cache de la mémoire, la poigne solide du corps - à déchiffrer. On pourrait croire que la culture, les mythes, les références servent ici à une description plus intense, oppressante, de la prison. La panique et l'extase se donnent la main dans ce remarquable premier livre, où la simplicité - non sans marges d'obscur - s'accorde au baroque, dans un tout à la fois actuel et lointain.

  • Eau croupie/flaque/sans pluie possible/l'infinie douceur morne.

  • Qu'est-il ce continent, signalé sur toutes les cartes de la psychanalyse et auquel on accoste un peu comme Christophe Colomb croyant avoir rejoint les Indes par la route occidentale ? La théorie des pulsions et l'au-delà du principe de plaisir continuent de nous interroger. Ne sont-ils pas les leviers même de l'acte psychanalytique ? Les passages obligés d'un territoire qu'ils délimitent ? Le jeu de leur intrication ou désunion ne scelle-t-il pas notre propre capacité à dire et à vivre ?

  • L'ouvrage, qui présente deux sections d'une thèse de doctorat d'État de géographie géopolitique soutenue en 1986, est une approche entièrement neuve des questions relatives aux frontières politiques. L'auteur y retrace l'invention des frontières, dans la double perspective de la stratégie et de la géographie géopolitique.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Des textes dédiés à tous ceux qui vivent à l'ombre de la mort et ne la redoutent plus.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Dans la pratique psychiatrique et psychanalytique actuelle, la référence au groupe des états limites est de plus en plus fréquente. Pourtant l'utilisation d'un tel terme recèle de nombreuses ambiguïtés historiques, sémiologiques, nosographiques, psychopathologiques. En reprenant ces ambiguïtés, ce volume tente de mieux cerner les grands axes sémiologiques et structurels autour desquels les états limites s'organisent, en particulier les rapports entre états limites et pathologie narcissique. Sur le plan thérapeutique, le patient limite place chaque thérapeute à la limite de ses fonctions, aussi les rapports entre la pratique psychiatrique et la pratique analytique sont l'objet d'une attention particulière.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty