Librinova

  • Du pudding pour le désert

    Louis Zaatar

    Ellena, accompagnée de ses parents, va passer Noël en Australie auprès de sa famille. Cependant, elle se retrouve coincée, malgré elle, dans un étrange pays du Moyen-Orient. Elle y fait la rencontre d'un djinn qui va lui livrer un fabuleux secret...

  • Un lutin dans la ville

    Maurice Cauchie

    Boris a une mission simple : couper cette marée de roseaux. Mais depuis plusieurs jours, il entend des bruits, des bruits qui le suivent en permanence. Malgré ce pas qui le hante et l'obsède, Boris décide de se lancer un matin et de scier ces fameux roseaux. Avant même d'avoir le temps de commencer, une voix ironique et méchante l'arrêta net. Par dépit, il se retourna une énième fois : rien, personne. Face à ce silence de plomb, Boris tenta à nouveau sa chance. D'un coup net et précis, il avança la lame dans l'entaille. L'on entendit distinctement le bruit de la coupe, libérant l'odeur de la sciure fraîche. Soudain, un cri déchira le silence. Boris reçut un violent coup de massue sur la tête et s'écroula...

  • Le Bout du monde

    Jane Guerne

    Ces contes manuscrits, rédigés sur un cahier d'écolier, n'ont été découverts que tardivement lors de la succession de Jane GUERNE.

    Leur rédaction est-elle contemporaine « des trois cailloux », conte rédigé en 1935 ? C'est fort possible.

    En tout cas, il est probable que leur élaboration ait été progressive et que, comme le conte « des trois cailloux », ils aient d'abord été testés et racontés aux élèves des classes dont elle était l'institutrice.

    On se souvient tous de ce moment privilégié, à la fin de la journée de classe, où l'institutrice récompensait parfois ses élèves, s'ils s'étaient montrés studieux et attentifs, en leur contant une histoire.

    Les élèves de ce temps-là ont sans doute été les auditeurs privilégiés des contes présentés ici.

    Ces récits s'inscrivent dans la tradition orale et populaire rendue célèbre par Perrault et les frères Grimm. Ils donnent du relief à des personnages fantastiques : nains, fées, génies. Ils s'achèvent souvent sur une morale, une leçon de vie.

    L'eau, le vent, le feu, jouent également une part importante dans la structure des récits. On sait le rôle magique joué par ces éléments dans l'imaginaire des peuples où ils sont considérés comme essentiels à la vie.

    Enfin, le conte devient parfois légende quand il se met en scène pour expliquer l'origine des coiffes bretonnes.

empty