Fantasy & Science-fiction

  • Ross et Berkel étouffent sur la Terre, régie par une technocratie impitoyable. Un jour, Ross découvre un bug dans le système : la possibilité de programmer la destination d'un convoi de déportés vers une planète des confins, accueillante et vierge, puis l'effacer de l'ordinateur central. Et ça marche ! C'est ainsi que les pionniers parviennent à fonder une civilisation plus humaine. Avec cependant l'épée de Damoclès du retour des Terriens.

    Dans la plus pure tradition de l'auteur de Gurvan et Cal de Ter, Treizième génération constitue un space opera plein de bruit et de fureur.

    Né en 1934, Michel Rigaud - journaliste de profession - a commencé sa carrière d'écrivain en 1971 sous le nom de Paul-Jean Hérault, en publiant trois romans d'espionnage. En 1975, il se lance avec succès dans la science-fiction avec la série Cal de Ter, éditée dans la mythique collection Fleuve Noir Anticipation. La trentaine de romans qu'il y fait paraître le consacrera très vite comme l'un des écrivains les plus adulés de la SF populaire française.

  • Ecce homo

    Ingrid Aubry

    Février 2052, un avion supposé infaillible s'écrase dans les Alpes, tuant Alice de Boisfort, la patronne d'une des plus grosses sociétés de robotique. Deux ans auparavant, Mark, son mari, équipe une androïde d'un programme criminel afin de s'emparer d'un marché juteux...

    Dans ce monde trop parfait, on ne craint plus vraiment la guerre ni le terrorisme et le travail est devenu optionnel depuis que la productivité et la prospérité sont assurées par de sages robots. Ces derniers se retrouvent d'ailleurs partout : dans les restaurants, les bars, les entreprises, même à la maison... Mais l'intelligence artificielle ne risque-t-elle pas de devenir trop forte pour l'homme ? A moins que ce ne soit l'homme qui reste définitivement trop faible... 

    /> Il ne s'agit pas d'un roman sur les robots, c'est d'abord une aventure humaine faite d'émotions, de passions : on vit, souffre parfois ou intrigue, mais surtout on aime et s'amuse. Et les protagonistes sont pris, malgré eux, dans un engrenage machiavélique, victimes de leur génie, de leur fragilité ou encore, de leur part d'ombre...

empty