• Le secret de la joie Nouv.

    Un roman essentiel dans lequel Alice Walker explore le destin de Tashi, déjà apparue dans La Couleur pourpre.
    Dans le pays fictif d'Olinka, depuis la nuit des temps, les femmes sont esclaves de ce rite tabou, l'excision, qui mutile les filles pour en faire de vraies femmes, de vraies Africaines, d'authentiques Olinkas... Tashi, aperçue dans La Couleur pourpre, n'imaginait pas ne pas se plier à cette coutume. Pourtant, elle savait que sa soeur n'y avait pas survécu et elle avait connu le plaisir dans les bras d'Adam. Mais la femme qui se relève après la cérémonie d'initiation est-elle encore une femme ? Tashi ne le sait plus. Transplantée aux États-Unis, elle n'a plus qu'une obsession : retourner au pays et retrouver M'Lissa, la tsunga, la gardienne de la tradition, qui a fait d'elle une morte vivante...En 1992, l'autrice engagée de La Couleur pourpre, couronné du prix Pulitzer en 1983, était la première à aborder dans un roman la question de l'excision. Avec Le Secret de la joie, elle a contribué à faire connaître cette pratique dangereuse, aux conséquences désastreuses sur la vie des filles." Incroyablement courageux et poignant. Le regard compatissant de Walker résonne à chaque page. " Cosmopolitan

  • Encens

    Johanna Marines

    • Snag
    • 9 Juin 2021

    Nouvelle Orléans, 1919.

    Alors que le tueur à la hache sème la terreur dans les rues et nargue les enquêteurs, le corps mutilé d'une jeune femme est découvert en ville. Que signifient ces notes de musique et ces marques de brûlures retrouvées sur sa peau et ces étranges plumes métalliques plantées dans son dos ?
    Pour les inspecteurs Perkins et Bowie, une nouvelle enquête s'ouvre. Se pourrait-il qu'un deuxième meurtrier soit à l'oeuvre ? Que faire quand deux tueurs en série rivalisent de cruauté et que la ville devient leur terrain de jeu ?
    Plongez au coeur des Bayous où le jazz est roi et prenez de la hauteur à bord du Mécanic Hall, un aérocabaret où les dancing automates sont devenus des déesses de la fête.
    Découvrez le passé trouble de Grace, une intrépide cartomancienne et de sa chouette mécanique et sautez de toits en toits aux côtés des désembobineurs qui collectent l'électricité pour la New Orleans General Electric Company.

  • Paris, 1872.

    On retrouve dans une ruelle sombre le cadavre atrocement mutilé d'une prostituée, premier d'une longue série de meurtres aux résonances ésotériques.
    Enquêteur atypique, à l'âme mutilée par son passé et au corps d'obèse, l'inspecteur Ragon n'a pour seule arme contre ces crimes que sa sagacité et sa gargantuesque culture littéraire.
    À la croisée des feuilletons du XIXe et des séries télévisées modernes, Feuillets de cuivre nous entraîne dans des Mystères de Paris steampunk où le mal le dispute au pervers, avec parfois l'éclaircie d'un esprit bienveillant... vite terni. Si une bibliothèque est une âme de cuir et de papier, Feuillets de cuivre est sans aucun doute une oeuvre d'encre et de sang.

  • Falkenberg. Le commissaire Bergstrm découvre le cadavre terriblement mutilé d'une femme.
    Londres. Profileuse de renom, Emily Roy enquête sur une série de meurtres d'enfants. Les corps présentent les mêmes blessures que la victime suédoise : trachée sectionnée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.
    Étrange serial killer, qui change de lieu de chasse et de type de proie...
    En Suède, Emily retrouve Alexis Castells, une écrivaine spécialisée dans les tueurs en série. Ensemble, elles se lancent dans une traque qui va les conduire jusqu'aux atrocités du camp de Buchenwald, en 1944.

    Entre grande Histoire et liens familiaux, Block 46, le premier roman de Johana Gustawsson, a déjà conquis plus de dix pays.


  • Découvrez le prince norvégien du thriller, traduit dans 29 pays !

    Une nuit de septembre, le journaliste d'investigation norvégien Henning Juul est réveillé par les flammes. Son fils Jonas, six ans, est prisonnier du feu qui ravage son appartement. Sévèrement brûlé au visage et sur le corps, Henning survit mais échoue à sauver l'enfant.
    Deux ans plus tard, marqué physiquement et psychologiquement, Henning reprend le travail à 123news, un journal en ligne. Les choses ont évolué : son ancienne stagiaire est désormais sa patronne, et son supérieur direct, le nouveau compagnon de son ex-femme.
    On découvre dans un parc le corps lapidé, flagellé, d'une étudiante en cinéma. Elle semble avoir subi les hududs prescrites par la charia et on lui a tranché la main. Parmi les policiers chargés de l'enquête, Henning reconnaît Brogeland, un ancien camarade d'école, lequel est, pour l'anecdote, obsédé par Ella Sandland, sa partenaire, superbe et futée.
    D'origine pakistanaise et musulman, le petit ami de la victime est arrêté, mais Henning ne croit pas au mobile du châtiment religieux. Il cherche du côté de l'école de cinéma. Quand Tarik Marhoni, le frère du suspect, est tué sous ses yeux, il comprend qu'un gang est impliqué dans l'affaire et que sa propre vie est menacée.
    « Bourré de suspense, noir et impossible à lâcher, Cicatrices est un thriller incontournable. » - Booklist
    « Probablement un de vos meilleurs achats de l'année. » - Bookpage
    Mot de l'éditeur :
    Cicatrices inaugure une série incontournable du thriller nordique !
    Cinq romans, cinq intrigues, pour un arc : le retour à la vie d'un homme sensible, écorché par la vie. Contrairement à Harry Hole, le personnage emblématique de Jo Nesbo, Henning Juul ne boit pas et ne pose pas un regard sombre sur les choses.
    Thomas Enger cherche la nuance : sociale, politique, religieuse. Henning Juul ne s'arrête donc pas aux apparences - ces apparences dont il est le premier, en tant que grand brûlé, à faire les frais.
    La narration subjective projette le lecteur dans la tête de personnages francs et riches de nuances, dont la série approfondit progressivement l'histoire et les relations. Peu à peu, Juul se préoccupera moins de certains rituels qui jalonnaient sa routine (changer les piles des alarmes incendie, par exemple). Revenant à des émotions plus subtiles, il s'ouvre à celles d'autrui.
    C'est le début de la guérison.


  • Découvrez le prince norvégien du thriller, traduit dans 29 pays

    « Si tu découvres qui m'a fait plonger, je te révélerai ce qui s'est réellement passé, la nuit où ton fils est mort. » Tel est le message qu'Henning Juul reçoit de Tore Pulli, un criminel condamné pour meurtre. Or, la seule chose qui l'intéresse désormais, c'est la vérité sur l'incendie qui lui a pris son fils.
    Quand Tore Pulli est retrouvé mort dans sa cellule, Henning Juul décide d'enquêter. Il refuse de croire au suicide d'un criminel endurci, clamant son innocence et décidé à monnayer sa sortie. D'autant que le crime dont Pulli a été accusé ne portait pas sa signature.
    Aux côtés de Iver Gundersen, le nouveau compagnon de son ex-femme, il met au jour une conspiration mafieuse, où tous les coups sont permis. Bientôt, il ne traque donc pas un, mais plusieurs tueurs...
    « Habile, bourré de suspense et attachant, Douleur fantôme entretisse intelligemment plusieurs intrigues pour une quête tragique. Thomas Enger est une voix incontournable du thriller nordique. » - Chris Ewan
    Mot de l'éditeur
    Ce n'est qu'à la fin de Cicatrices, le premier volume de la série, que démarre l'affaire principale, bien plus personnelle, à laquelle Henning Juul va se consacrer au cours des quatre volumes suivants, à commencer par Douleur fantôme : comprendre ce qui s'est réellement passé la nuit où son fils est mort. Son métier de journaliste l'a conduit à se faire de nombreux ennemis, et Juul a l'intuition que l'incendie, loin d'être accidentel, le visait lui.
    Des aspects cachés de son passé, de celui de sa famille, voire de la Norvège vont être dévoilés.
    Sorte de thriller dans le thriller, cette enquête est à la fois personnelle, familiale et collective.

  • "Prends garde je serai bientôt dehors."
    En voulant dépanner l'ordinateur d'un prêtre, Uther, jeune prof en informatique qui menait jusqu'ici une vie on ne peut plus banale, ne se doutait pas qu'il allait ouvrir la boîte de Pandore. Ce qui ne devait être qu'une simple éradication d'un virus particulièrement retors va vite prendre une tout autre ampleur lorsque le corps du père Alexandre est retrouvé atrocement mutilé à son domicile.
    Car il se pourrait bien qu'un démon se soit invoqué directement depuis la machine. S'engage alors une course contre la montre, afin d'empêcher Paris de devenir le dixième cercle des Enfers...
    Premier roman de John Lang, où l'on trouve déjà sa verve et son humour - mais noir, cette fois -, Le Bouclier obscur est un thriller sombre et saisissant dans lequel il est question de romans fantastiques, d'organisations secrètes et du sort de la Terre, rien de moins !
    Auteur des célèbres aventures du Donjon de Naheulbeuk, John Lang, alias Pen Of Chaos, s'est taillé une sérieuse réputation dans la fantasy que ce soit par ses livres, ses bandes dessinées, ses enregistrements sonores et ses concerts. Le Bouclier obscur est l'occasion de découvrir une autre facette de ses talents !

  • Ce livre se veut pratique, utile et éthique par le profond respect pour la vie subjective dont il témoigne. Grâce à une description fidèle et vivante de situations concrètes, il développe une réflexion qui permet à la fois de mieux comprendre ce qui arrive lorsqu'un corps est diminué, et d'élaborer, chacun depuis sa place (soignants, patients, proches) des réponses adaptées.

    écrit dans un style vivant et limpide, cet ouvrage est d'abord un livre clinique. En faisant place à la parole des patients, de leurs proches et aussi à celle des soignants, l'auteure a pu montrer qu'une atteinte corporelle ne peut aller sans répercussions psychiques. Celles-ci vont bien au-delà de l'angoisse : les équilibres de vie sont déstabilisés, ce qui induit un retour sur soi et mène vers des changements dans les façons d'être. Le livre montre comment le psychanalyste peut aider, dans le respect de chacun, à faire face à ces bouleversements et à restaurer une dynamique psychique.

  • Dr Adder

    K. W. Jeter

    « Ce livre vous prend à l'estomac. Je l'ai aimé. Je l'ai adoré. Nos censeurs vont s'égayer en poussant des hurlements quand ils l'auront lu, mais laissez-les crier. » - Philip K. Dick
    L.A. est partagé entre d'un côté la Zone-Rat, où échouent les marginaux et les membres du Front de libération, et de l'autre le comté d'Orange, repaire des nantis drogués à leur poste de télévision. Entre les deux, l'Interface, zone neutre où déambulent les putes modelées selon les désirs et pulsions secrètes des clients par le bistouri du Dr Adder, idolâtré par certains, voué aux gémonies par d'autres.
    E. Allen Limmit a quitté son Phoenix natal et son Unité de ponte pour vivre lui aussi la grande aventure de L.A.
    Poussé à rencontrer le fameux chirurgien, il ne se doute pas qu'il va être pris entre les feux croisés du docteur et ceux de son ennemi juré, John Mox, télévangéliste à la tête de l'armée des Forces morales au sein d'une ville à l'âme aussi vérolée que désespérée...
    Encensé par Philip K. Dick qui s'est battu pour qu'il soit publié, Dr Adder est devenu un classique. Écrit dix ans avant Neuromancien de William Gibson, ce roman annonce la vague cyberpunk qui changera à jamais la littérature américaine. Trente ans après sa parution, il n'a rien perdu de sa virulence, de sa crudité et de sa pertinence.Contient une interview de l'auteur et une bibliographie commentée.

    Postface de René-Marc Dolhen.

  • Concarneau. Marianne Bracq commissaire en disponibilité a rendez vous avec un contact qui doit enfin lui révéler les secrets de ses origines familiales.
    Besançon : L'équipe du SRPJ, en l'absence de son chef, Marianne Bracq, est sur la piste d'un serial killer particulièrement inventif quant à sa façon de mutiler ses victimes.
    Le psychopathe assouvit-il une vengeance ? Cherche-t-il à faire sortir Marianne Bracq de sa demi retraite ? Ces meurtres ont-ils un lien avec la secte qui avait enlevé le frère de la commissaire ?
    Mais au fait qu'est devenu ce mystérieux frangin ?
    Autant de questions qui poussent l'héroïne à prendre les choses en mains et pas avec des pincettes.


    Retours amers est le troisième épisode des aventures de Marianne Bracq. La commissaire à ses fans, nombreux, qui attendent depuis longtemps son retour.

    Fabrice Pichon après Plusdeprobleme.com a donc décidé de faire revivre cette policière pas très politiquement correcte mais diablement séduisante.


  • LA NOUVELLE ENQUÊTE DU COMMANDANT LE GUENN.

    Avril 2013, Hôpital psychiatrique de Cadillac.
    Après trois années d'internement, un tueur en série est autorisé à quitter sa cellule, sous haute surveillance, pour des sorties régulières dans le parc...
    Deux ans plus tard... Forêt de Rambouillet.
    Un corps est retrouvé ligoté à un arbre, sauvagement mutilé par des feux d'artifices. La violence du crime est sans précédent. L'enquête est confiée à Boris Le Guenn, commandant au 36 quai des Orfèvres. Une experte en explosifs vient l'épauler dans cette affaire.
    Tandis que d'autres meurtres se succèdent sur le même mode opératoire, un inconnu s'introduit au domicile du commandant Le Guenn et se met à le harceler par téléphone. Il semble en savoir long sur lui...
    Qui peut bien lui en vouloir ? Et si le passé de chacun était un premier indice...?

    PAR L'AUTEUR DU BEST-SELLER BURN OUT, LAURÉAT DU PRIX POLAR du 10e salon du livre de Romilly.

  • Depuis quelque temps, Morgane King a la poisse. Après s'être vue abandonnée par son fiancé juste avant son mariage et avoir été kidnappée, elle réussit à s'enfuir. Mais alors qu'elle vient de distancer les psychopathes qui la retenaient et espère que la chance tourne enfin pour elle, la jeune femme se fait attaquer par des bêtes sauvages qui la mutilent à vie. En quittant l'hôpital, elle se retrouve sous protection « rapprochée » dans un lotissement trop beau pour être vrai : la résidence Sérénité. C'est là qu'elle rencontre Ethan, son garde du corps attitré, tout droit sorti de ses fantasmes inavoués et Léo, un jeune garçon turbulent qui semble lié de très près au bel Ethan.

    Morgane découvrira très vite que les conséquences de ses blessures changeront sa vie d'une manière qu'elle n'aurait jamais pu imaginer.

    ***

    Extrait :

    Depuis quelque temps, Morgane King avait vraiment la poisse... Pour commencer, son fiancé avait décidé de la quitter juste après son enterrement de vie de jeune fille... La raison ? Elle n'avait jamais pu la connaître, puisque son ex n'avait pas daigné la prévenir avant de disparaître. Morgane venait de rentrer du travail et avait constaté que Nicholas était parti avec toutes ses affaires et sans un mot. Ce type n'avait réalisé qu'à quelques jours du grand événement, qu'il n'avait jamais fréquenté personne d'autre et n'avait plus voulu s'engager « pour toujours » alors qu'il avait tant à expérimenter. Malgré sa douleur, Morgane essayait encore de lui inventer des excuses, elle cherchait une explication pour rendre cette rupture moins éprouvante, pour s'y raccrocher et se sentir moins trahie... Cependant, ce lâche l'avait abandonnée dans un sale état. Elle avait dû rester dans leur appartement, le temps de trouver une solution plus durable. Tous les jours, ses collègues et amis veillaient sur sa santé pour s'assurer que l'ancienne future mariée ne se laissait pas dépérir. Ceci dit, il fallait bien avouer que, malheureusement, l'idée lui avait traversé l'esprit. Cela aurait été tellement simple : attendre la fin, s'oublier. [...]

  • Il dort seul au rez-de-chaussée. Les autres occupants logent à l'étage. Il entend des bruits étranges provenant de la cuisine. Il hésite, n'ose appeler. Il veut en avoir le coeur net. Dans le couloir, la porte de la cave est entrebâillée. Il est d'autant plus inquiet que cet accès se trouve habituellement verrouillé. Puis c'est l'effroi. Devant lui, l'innommable, l'abject. Ils l'attendaient. C'est ainsi que durant quatre nuits, un garçonnet de sept ans en pension dans une famille qui le chérit assistera à des scènes effrayantes. Pourtant, il ne fuira pas, il restera à les observer, finira par s'approcher, comme fasciné par elles.
    Un roman fantastique où se côtoient l'intime et l'occulte ; où le destin d'innocents est la proie d'un passé meurtri à la recherche de réponses.

  • Depuis toujours, Sonia Turner Shenton est lancée dans une course effrénée ; celle de la réussite sociale, du succès économique et professionnel. En apparence, sa vie est une éclatante victoire sur ses origines : une famille bien sous tous rapports, une grande et belle maison établie dans un quartier huppé et une carrière brillante dans un prestigieux cabinet international d'audit et de conseil.
    Pourtant, un événement violent va décrocher le parfait tableau et mettre au jour les failles. Mais que dissimule donc cet élégant et charmant portrait pour que le juge d'instruction jette son dévolu sur Evans Jennings, un avocat d'affaires propulsé au rang de coupable idéal ? Lui qui venait à peine de tourner la page, le voilà englouti par le marasme du passé et ses noeuds toxiques.
    De l'Europe aux États-Unis, embarquez pour un voyage turbulent entre secrets et faiblesses à bord de ce savoureux thriller psychologique.

  • L'invisible aimée

    Jean Bertot


    Écoute-moi bien, ami. Voilà quatre ans que je suis son mari, tu entends. Eh bien, cette femme, je ne l'ai jamais vue !


    - Jamais vue, m'écriai-je épouvanté.


    Je crus que Daniel était devenu fou. Depuis son entrée j'avais trouvé à ses regards une expression déconcertante.


    Il lut dans les miens ce que je pensais.


    - Non, non, je ne suis pas fou.

    Ce bref échange au tiers de la nouvelle de Jean Bertot résume l'intrigue de tout le récit. Cette nouvelle publié en 1907 dans le Pays du dimanche connut un fort succès.
    Simple et passionnante histoire d'amour.

  • DRACOS

    André As

    Ils se disent être nos "Dieux"
    Mais ces dieux-là n'ont rien d'humains

    Enlèvements, meurtres, mutilations.
    Les dieux chercheraient-ils à asservir l'humanité ?

    Après avoir affronté les démons du Vatican, l'archéologue Chris Lesage et l'agent secret Tania Anderson se retrouvent pris dans une sombre machination mettant à mal certaines vérités sur nos origines, bousculant ainsi les thèses officielles concernant l'évolution du genre humain.

  • Dans ce premier livre théorique sur l'excision, Séverine Auffret, loin des propos classiquement tenus sur cette blessure-torture, interroge les structures politique, culturelle, sociale et symbolique de l'Occident, mettant au jour les racines de l'assujettissement et de la haine des femmes.

    « Comment comprendre la pratique effroyable de la mutilation sexuelle des femmes ? Pratique aussi méconnue et cachée qu'elle est actuelle et en pleine expansion. Quelles qu'en soient les formes, la mutilation des femmes est à la base des civilisations humaines, marquant sur le corps des femmes l'appropriation de leur puissance sauvagement déniée. Rien ne me prédisposait à écrire un livre sur la mutilation des femmes, je voisinais plutôt, par goût et par profession, avec Platon, Spinoza, Marx et quelques autres. Mais de ce côté pas d'armes, pas de parole adéquate. Sur le corps des femmes, sur leur sexe tranché, néant. La réalité serait-elle indécente à l'univers des idées ? » S.A.

  • Ocho Rios, sur la côte nord de la Jamaïque.
    Sur un terrain vague sont retrouvés des membres d'enfants.
    Entre machination et trafic d'organes, l'inspecteur Johnny Belle Gueule devra renoncer à ses vacances pourtant bien méritées, et dénouer cette affaire on ne peut plus immorale.
    Mais quand des zones d'ombres de sa vie personnelles s'invitent dans la partie, l'enquête est loin d'être résolue.

  • Maud Graham éteignit le téléviseur dun geste brusque, choquée par ce qu'elle venait d'apprendre. On avait découvert

    un cadavre étrangement mutilé au parc du Mont-Royal. L'hiver avait conservé le corps et, même si les policiers avaient demandé aux journalistes d'être discrets, la population savait maintenant quon avait amputé un pied, un sein et un poignet à la morte.

    Un reporter n'avait pas manqué de rappeler la similitude entre ce crime et un autre, commis trois ans plus tôt, une

    femme qu'on avait étranglée et mutilée. Le meurtrier lui avait coupé le sein droit et le pied gauche. Sans oublier cette pénible affaire, à Miami, ce cadavre, réduit à l'état de squelette, auquel il manquait la jambe gauche.

    Personne n'avait encore parlé de tueur en série, mais...

  • Cathy est une adolescente de seize ans qui adore la musique. C'est la seule passion qui illumine sa vie. Le reste n'est qu'un long parcours parsemé d'insultes, de regards haineux et de moqueries. Pour elle, l'école est un lieu de souffrances et d'intimidation qu'elle tentera d'apaiser en se mutilant. Chaque jour la douleur n'en sera que plus profonde et le gouffre du suicide plus présent. Aidée par sa musique et par une main tendue pour la soutenir, Cathy retrouvera la force de vivre et petit à petit le goût d'aimer et de s'aimer.

  • Les victimes des sectes ne parlent pas, c'est bien connu. On ne sait pas toutefois si c'est la peur de la damnation éternelle, la honte ou quelque chantage des plus humains qui les en empêchent. Au Québec, en 1993, aucun livre n'avait encore été publié à ce sujet.


    Voici l'histoire complète de Gabrielle Lavallée, l'une des victimes de la secte de Moïse (Roch Thériault). On se souviendra de cette «famille», dont les activités se sont déroulées entre 1977 et 1989, au Québec et en Ontario.

    L'auteure nous raconte, dans un style très vivant, ses origines, ses études, ses voyages, ses multiples expériences de la vie et, enfin, en 1977, sa rencontre avec Thériault où tout a commencé.
    />
    Madame Lavallée, une infirmière licenciée, première de classe, choisit de se donner corps et âme à une recherche spirituelle devant lui permettre d'atteindre le but de sa quête. En plus de détourner sa spiritualité, d'exploiter son innocence et sa pureté, Roch Thériault lui aura massacré son rêve pendant douze ans.

  • Au début de la cinquantaine, la Saguenéenne Dany Tremblay a traversé avec succès les différentes phases d'un processus médical souvent ardu. Car dès qu'elle a découvert une fossette suspecte sur un de ses seins, madame Tremblay se doutait que quelque chose ne tournait pas rond. Or, trop préoccupée jusque-là par son apparence physique, la peur de vieillir et la hantise de la performance, elle fut littéralement forcée par la vie à revoir ses priorités, à reprendre contact avec sa véritable nature. Car curieusement, en adoptant une bonne attitude, la chimiothérapie, la radiothérapie et même la mastectomie peuvent devenir autant de tremplins vers un renouveau, une métamorphose, une véritable renaissance.

  • Deux petites filles de trois et quatre ans sont enlevées en plein jour ; l'une d'elles est retrouvée morte, atrocement mutilée, l'autre est portée disparue.
    Enceinte jusqu'aux dents, Victoria González, journaliste et détective, reçoit un chèque anonyme de 30 000 euros avec l'ordre d'enquêter sur l'enlèvement, et surtout de retrouver au plus vite la deuxième petite fille.
    Flanquée parfois d'un adjoint accro à la bière brune, Victoria plonge alors au coeur de l'enfer. Elle écume les bas-fonds de Barcelone, du Raval, peuplé de prostituées, d'alcooliques et de tous les immigrés échoués là en attendant l'avenir, jusqu'aux Viviendas Nuevas, cité semi périphérique sinistrée, ghetto de pauvres où tout s'achète et se vend à ciel ouvert, y compris les pires perversions. Entre les toxicos qui divaguent, les clodos passifs, les tueurs à gages sentimentaux, les mères folles, toute la ville semble avoir un penchant pour l'horreur et personne ne sera sauvé. Victoria elle-même a bien du mal à échapper à ses vieux démons, à son passé de petite frappe bourrée d'addictions. Seul moyen de se calmer les nerfs : la haine systématique contre d'innocents petits animaux domestiques.
    Féroce et sans concession, Cristina Fallarás nous entraîne bien loin du Barrio Gótico et de la Sagrada Família : ici la famille est un précipité de haine et les décors sont sordides, on est à l'envers de la ville. Une écriture coup de poing qui n'épargne personne.

    Ce livre a reçu le prix international du roman noir L'H Confidencial 2011, ainsi que le prix Dashiell Hammett 2012.

empty