• Lëd

    Caryl Férey

    • Lizzie
    • 12 Mai 2021

    Lëd (" Glace " en russe) est une immersion dans une Russie de tous les extrêmes. Caryl Férey au sommet de son art.Norilsk est la ville de Sibérie la plus au Nord et la plus polluée au monde. Dans cet univers dantesque où les aurores boréales se succèdent, les températures peuvent descendre sous les 60°C.
    Au lendemain d'un ouragan arctique, le cadavre d'un éleveur de rennes émerge des décombres d'un toit d'immeuble, arraché par les éléments.
    Boris, flic flegmatique banni d'Irkoutsk, est chargé de l'affaire.
    Dans cette prison à ciel ouvert, il découvre une jeunesse qui s'épuise à la mine, s'invente des échappatoires, s'évade et aime au mépris du danger.
    Parce qu'à Norilsk, où la corruption est partout, chacun se surveille.
    Et la menace rôde à mesure que Boris s'entête...

  • Dans une Europe postapocalyptique dévastée par les pollutions chimiques, nucléaires et génétiques, quelques groupes nomades tentent de subsister grâce à une tribu dont les sourciers sont capables de trouver les eaux épargnées par la contamination. Malgré les signes inquiétants qui jalonnent la route de son peuple, Solman le boiteux, né avec le don de clairvoyance, pourra-t-il éviter la fin des derniers hommes ?
    D'abord publiée en roman feuilleton, une captivante épopée dans un monde dénaturé où l'homme n'est plus sûr d'avoir sa place.

  • La free party est la branche clandestine et radicale de la rave. Née en Angleterre, profondément liée à des modes de vie nomades et alternatifs, elle s'est agencée comme une véritable contre-culture dans les 90's. C'est en Europe qu'elle a connu son plus fort développement jusqu'à un âge d'or, au terme de la décennie, suivi d'une répression violente dans les années deux mille. Au travers de plus d'une quarantaine de témoignages, l'ouvrage propose de montrer comment elle a changé leurs vies et orienté leurs choix. Réalisés sur un panel varié de représentants du mouvement, ces entretiens entraînent le lecteur dans un monde de voyages, d'utopies, de galères. Sans masque, les témoins se livrent et offrent des récits très denses à l'auteur qui a vécu lui-même ce mouvement de l'intérieur.

    Né en 1974, Guillaume Kosmicki est musicologue et enseignant-conférencier, spécialiste du phénomène techno, à travers les raves et les free parties, et des musiques savantes. Du même auteur aux éditions Le mot et le reste : Musiques électroniques et Musiques savantes (3 tomes).

  • Cet ouvrage bilingue (français et innu-aimun) est une invitation au dialogue. Bâtons à message fait référence à un ensemble de repères qui permettent aux nomades de s'orienter à l'intérieur des terres et de retrouver leur voie/voix. Également poétique de la relation, l'ouvrage est fondé sur l'entraide, la solidarité et le partage, nécessaires à la survie du peuple innu. En écho revient la langue de Nutshimit, la langue de la terre, scandée par le tambour. Résonne ainsi l'histoire des Peuples premiers dans leur juste colère et leur lutte pour la dignité, pour le territoire et pour un vivre-ensemble. La poésie de Joséphine Bacon, simple et belle, est hommage au territoire, aux ancêtres et à la langue innu-aimun. Cette poésie-témoignage recoupe l'histoire dans ses zones les plus inédites. Une vision cosmogonique qui nous plonge dans l'intensité de la parole des aînés : l'itinéraire des porteurs de rêves et de visions, les horizons des femmes guides, le courage des hommes chasseurs, les enfants garants de la continuité du voyage et les arbres, infatigables témoins de la route.

  • « Est-ce que c'était moi ? Est-ce que vraiment j'ai vécu ça ? Ou est-ce que c'est une autre, ou est-ce que c'est un rêve ? Mon enfance dans le désert, les grandes traversées avec le Groupe Nomade, mon gavage, mes mariages avec... Est-ce que ça a existé ? C'est tellement loin de moi. Et puis si c'était vraiment moi, qui suis-je maintenant ? » La voix de Mariem s'élève du pays au million de poètes, de ce désert mauritanien où le vent de sable efface toutes les traces, et voue la vie des hommes à l'oubli.
    Portés par sa parole magistralement mise en scène par Sophie Caratini, nous traversons le miroir du mythe pour atteindre à la vérité d'une femme et découvrir un monde saharien, bédouin, que le choc colonial va totalement bouleverser.

  • Quel usage faire du monde ? Jean-Claude Charles, errant aux pieds poudrés, propose dans ses récits de voyage un monde sans visa où la liberté de circuler et d'imaginer est le seul guide. Éloge du vagabondage, de l'errance et de la lecture. « Comment se balader... sans donner des nouvelles de l'état du monde, petits romans, petits portraits, choses vues et entendues, traversées d'histoires, se balader n'importe où, le nez en l'air, renifler l'air du temps [...] prendre le pouls d'une humanité qui se débat, mesurer des climats, engranger des fictions minuscules... »

  • N'en déplaise à ses contempteurs, la psychanalyse contemporaine fait preuve de vivacité ! Ces fantaisies de divan en témoignent en nous invitant à un vagabondage littéraire autant que psychanalytique. L'ouvrage se découpe en petits chapitres, chacun introduit par d'improbables pensées consignées par un narrateur au cours de sa psychanalyse. Devenu depuis lui-même analyste, il commente ensuite ces notes en procédant de l'association libre pour lier ensemble des éléments culturels, artistiques, littéraires ou scientifiques sur un thème donné. Au final, ce recueil illustrera la clinique actuelle, ses enjeux narcissiques, ses accointances privilégiées avec le pouvoir et son désir insatiable de soumission.

    Marcel Sanguet est psychologue clinicien, psychanalyste

  • D'un mot à un autre, des écrivains se révèlent et s'abîment, se confient, digressent. A l'océan du monde et de la littérature répondent de petits îlots de sens, parfois instables et glissants. On s'y cramponne, on est emporté. Recomposant chaque année un territoire qu'il appartient au lecteur d'habiter et de nommer, les auteurs invités aux Assises Internationales du Roman s'interpellent et se répondent d'une langue à une autre, d'une oeuvre à une autre. Instantané de création contemporaine, ce lexique tisse la toile toujours en construction d'une aventure de la sensibilité et de la raison, et d'un partage renouvelé de la langue et de la fiction. Au lecteur, la liberté d'inventer ses rencontres et de partir en promenade. Cette carte est sans itinéraire, sinon le sien.

  • Vivre sa parole
    comme on vit avec ses yeux
    chaque mot attend son heure
    ce que l'on voit revient
    d'un temps collé
    à l'ombre
    le terre n'est jamais loin
    du ciel

    Laure Morali nous dit: Mon grand-père avait perdu son pays et me le rendait chaque matin en me faisant boire le jus de l'orange sanguine. Offrir le monde dans un fruit, tel est le don de la poésie. L'humanité au creux de la main tendue, portée par le poème.

  • Robert W. Service: La Piste de l'imaginaire est une biographie romancée, inspirée par une première tranche de l'existence de l'arrière-grand-père de l'auteure Charlotte Service-Longépé. Au cours de sa vie, le poète et écrivain Robert William Service (1874-1958) a rédigé une imposante oeuvre étudiée encore aujourd'hui dans tout le monde anglo-saxon. Après une enfance indisciplinée en Écosse, il décide d'accomplir son rêve de découvrir le Nouveau Monde. Suite à un long voyage en bateau, il débarque à Montréal en 1896 avec quelques dollars en poche, puis traverse le Canada d'est en ouest.

    Service passe plusieurs années sur l'île de Vancouver, avant de vagabonder pendant deux ans sur la côte pacifique. En 1904, il découvre avec émerveillement l'univers sauvage du Grand Nord canadien et s'installe à Dawson, sur les bords de la rivière Yukon. C'est là qu'il publie son premier recueil de poèmes, Songs of a Sourdough, qui sera édité au Canada, aux États-Unis et en Angleterre. Sa rapide renommée en tant qu'auteur n'entrave en rien sa soif de liberté, qui l'entraîne jusqu'en Nouvelle-Orléans, puis à Cuba, avant de le ramener au Yukon, où s'arrête la première partie des aventures racontées sous la plume de son arrière-petite-fille.


    Au cours de son existence, Robert W. Service rédigera plus de 1100 poèmes et ballades, ainsi qu'une dizaine de romans inspirés par des événements de société et les expériences découlant de sa propre existence: des mots empreints d'optimisme, de nature et surtout, de liberté, la valeur la plus fondamentale à ses yeux.

  • « Pour accompagner les Assises Internationales du Roman qu'organisent au mois de mai la Villa Gillet et Le Monde sera publié chaque année un lexique nomade. A chacun des auteurs invités, nous avons demandé de choisir un mot clé qui ouvre les portes de son oeuvre. Ce petit précis subjectif est une invitation au voyage dans la littérature d'aujourd'hui au gré de définitions originales dont le ton personnel ouvre des perspectives inattendues. Le choix des mots, la manière de leur donner vie est à chaque fois une expérience de lecture, une manière pour le romancier de rendre sensible en toute liberté son aventure au coeur de la langue. Dans ce lexique audacieux, les mots se répondent les uns les autres, créant une partition que chacun est invité à jouer. Dans ce lexique nomade, la littérature se pense et se rêve. » Guy Walter
    Organisé par ordre alphabétique, comme chaque année depuis 2007, ce lexique, prend la forme d'un véritable dictionnaire de mots choisis par les auteurs invités. Il est ainsi un ouvrage de référence pratique et érudit pour les lycéens et étudiants en littérature qui y trouvent une approche personnelle et originale de la matière littéraire. Pour tous, il offre un vrai plaisir de lecture, qui peut s'aborder d'une traite ou se consulter au gré des envies.
    Mêlant des points de vue étrangers et français, ce lexique nomade deviendra un ouvrage de référence pour les uns et un livre de chevet pour les autres.
    « C'est un exercice passionnant et constamment surprenant chaque année dans le cadre des Assises du roman, nous demandons à nos invités de choisir un mot dans l'immense palette de leur dictionnaire personnel, puis d'écrire un petit texte pour l'accompagner. Un seul mot, ordinaire ou extravagant, répertorié ou complètement inventé, pour éclairer la relation de ces hommes et de ces femmes avec la littérature. Regroupés en recueil, ces textes finissent par former un lexique fantaisiste et vertigineux. Vibrant surtout, comme si, entre ses pages, bruissaient aussi tous les mots qui ne sont pas choisis, pas prononcés, mais dont l'écho se fait entendre, malgré tout. » (Raphaëlle Rérolle, Le Monde)

    « Le Lexique nomade est aussi une carte au sens le plus géographique du terme, mais un territoire sans frontières, qui nous mène de la Colombie à la Turquie, des USA à l'Allemagne, de la France à Israël, de l'Écosse à la Pologne ou à la Serbie, nous permettant, comme chaque année, de découvrir des voix nouvelles comme des auteurs suivis. D'année en année, ces lexiques construisent une encyclopédie nomade de la langue, un (im)précis de littérature, un dictionnaire d'écrivains, en marge des définitions courantes, une collection indispensable, où l'on glane des instants magiques, «en partance pour une destination lointaine où je serais inévitablement plus heureux» (Abilio Estévez). » (Christine Marcandier-Bry, Mediapart)

  • Philippe Frey est un homme du désert. Depuis près de quarante ans, il sillonne les plus grandes étendues désertiques du monde et a parcouru plus de quarante mille kilomètres. Il a survécu aux conditions les plus extrêmes, surmontant la faim, la soif et l'épuisement, ne redoutant ni la solitude ni les nombreux dangers auxquels il a dû faire face, souvent au péril de sa vie...
    Dans ce livre, Philippe Frey revient sur sa carrière hors du commun. Tour à tour vendeur de voitures en Afrique noire, chamelier saharien, chasseur-cueilleur en Afrique du Sud, voyageur clandestin en Orient, il a survécu à l'emprisonnement, à la cruauté des hommes mais s'est aussi nourri de la sagesse et de l'accueil des personnalités croisées au cours de ses voyages. Ethnologue des peuples vivant dans les conditions les plus extrêmes, Philippe Frey a passé sa vie à étudier les capacités de l'homme à résister et à s'adapter aux environnements les plus inhospitaliers. Dans ce livre de mémoires, il nous transmet sa passion, ses découvertes et nous guide au long d'un voyage passionnant au coeur des régions les plus arides et hostiles de la planète.

empty