• Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

    Stefan Zweig

    • Le livre de poche
    • 1 Janvier 2013

    Edition enrichie (Introduction, dossier sur Stefan Zweig)Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée... Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle. Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

  • Le Grand Meaulnes

    Alain-Fournier

    • Le livre de poche
    • 30 Janvier 2012

    Edition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)À la fin du xixe siècle, par un froid dimanche de novembre, un garçon de quinze ans, François Seurel, qui habite auprès de ses parents instituteurs une longue maison rouge -l'école du village-, attend la venue d'Augustin que sa mère a décidé de mettre ici en pension pour qu'il suive le cours supérieur: l'arrivée du grand Meaulnes à Sainte-Agathe va bouleverser l'enfance finissante de François...
    Lorsqu'en 1913 paraît le roman d'AlainFournier, bien des thèmes qu'il met en scène -saltimbanques, fêtes enfantines, domaines mystérieux- appartiennent à la littérature passée, et le lecteur songe à Nerval et à Sylvie. Mais en dépassant le réalisme du xixe siècle pour s'établir, entre aventure et nostalgie, aux frontières du merveilleux, il ouvre à un monde d'une sensibilité toujours frémissante, et qui n'a pas vieilli.

  • Le horla

    Guy de Maupassant

    • Le livre de poche
    • 24 Février 2012

    Edition enrichie (Présentation, notes et chronologie)« ... un matin, comme je me promenais près de mon parterre de rosiers, je vis, je vis distinctement tout près de moi, la tige d'une des plus belles roses se casser comme si une main invisible l'eût cueillie, la fleur resta suspendue dans l'air transparent, toute seule, immobile, effrayante, à trois pas de mes yeux.
    Saisi d'une épouvante folle, je me jetai sur elle pour la saisir. Je ne trouvai rien. Elle avait disparu...
    à partir de ce moment-là, je sus qu'il existait près de moi un être invisible qui m'avait hanté et qui revenait. Un peu plus tard, j'en eus la preuve. »
    Confession lucide et maîtrisée d'un homme qui assiste au naufrage de sa propre raison, Le Horla nous révèle la trajectoire secrète et fulgurante qui relie la plénitude de la santé au martyre de la démence. Nul autre récit fantastique - en raison, peut-être, de certains accents autobiographiques - n'a développé avec plus de rigueur et de vérité clinique l'implacable logique de l'imaginaire. 

  • Au Bonheur des Dames

    Emile Zola

    • Le livre de poche
    • 26 Avril 2012

    Édition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s'amoncellent, éblouissants, délicats. Tout ce qu'une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d'enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace.
    Zola fait de la jeune fille et de son puissant patron amoureux d'elle le symbole du modernisme et des crises qu'il suscite. Personne ne pourra plus entrer dans un grand magasin sans ressentir ce que Zola raconte avec génie : les fourmillements de la vie.

  • Un coeur simple

    Gustave Flaubert

    • Gallimard
    • 31 Décembre 2014

    « L'histoire d'"Un coeur simple" est tout bonnement le récit d'une vie obscure, celle d'une pauvre fille de campagne dévote mais mystique, dévouée sans exaltation et tendre comme du pain frais. Elle aime successivement un homme, les enfants de sa maîtresse, un neveu, un vieillard qu'elle soigne, puis son perroquet : quand le perroquet est mort, elle le fait empailler, et, mourant à son tour, elle confond le perroquet avec le Saint-Esprit. Ce n'est nullement ironique comme vous le supposez, mais au contraire très sérieux et très triste. Je veux apitoyer, faire pleurer les âmes sensibles, en étant une moi-même. » G.F.

    C'est ainsi que Flaubert présente lui-même Félicité, l'héroïne d'« Un coeur simple », l'un des récits qui composent les « Trois contes », qui furent, en 1877, la dernière oeuvre publiée du vivant de l'écrivain.

  • Boule de suif

    Guy de Maupassant

    • Gallimard
    • 27 Mai 2014

    Edition enrichie de Louis Forestier comportant une préface et un dossier sur le roman.

    Rouen, occupé par les Prussiens, durant la guerre de 1870. Des bourgeois tentent de fuir la ville en diligence. Parmi eux se trouve une prostituée, celle qu'on surnomme Boule de suif. Tous vont abuser de sa générosité et la forcer à céder au chantage sexuel d'un Prussien. Maupassant dresse ici un portrait inégalé de l'hypocrisie et de la lâcheté humaines. Il condamne sans appel la guerre et la classe dirigeante, paternaliste et profiteuse. Il nous communique toute sa tendresse pour une fille au grand coeur, symbole d'une résistance vouée à l'échec.

  • Contes de la bécasse

    Guy de Maupassant

    • Le livre de poche
    • 27 Janvier 2012

    Édition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'oeuvre et biobibliographie)Chaque automne, un vieux chasseur régalait ses amis de bécasses. Les têtes de ces délicieux oiseaux étaient donnés à un seul convive désigné par le sort. Et ce dernier, pour dédommager les autres, devait raconter une histoire. Les seize nouvelles de ce recueil se situent presque toutes en Normandie où Maupassant vécut une jeunesse heureuse. Ses paysans chasseurs, ses aristocrates, sa rempailleuse, ses pêcheurs sont saisis sur le vif dans leur vie quotidienne. La folie de la femme qui a perdu toute sa famille, l'avarice sordide de la maîtresse du petit chien, la triste vieillesse des danseurs de menuets, la revanche de l'épouse bafouée, Maupassant voit tout dans les détails les plus poignants. Le célèbre auteur de Bel Ami nous donne dans ce recueil ses meilleurs contes.
    Préface de Jacques Chessex.
    Commentaires et notes de Louis Forestiers.

  • La princesse de Montpensier

    Madame De La Fayette

    • Flammarion
    • 31 Mai 2017

    Alors qu'elle aime depuis l'enfance le duc de Guise, Marie de Mézières est contrainte d'épouser un autre homme. Elle devient la princesse de Montpensier et se résigne à son sort. Jusqu'à ce que son regard croise à nouveau celui du duc, ravivant une flamme qu'elle croyait éteinte...
    Sur fond de guerres de Religion, Mme de Lafayette tisse la tragédie d'une passion amoureuse qui se heurte aux lois de la société. Considérée à sa publication comme « un petit chef-d'oeuvre », La Princesse de Montpensier (1662), l'une des premières nouvelles de la littérature française, redéfinit les frontières du genre romanesque. Une oeuvre à la beauté insidieuse, dont l'adaptation cinématographique de Bertrand Tavernier restitue toute la violence.
    Dossier :
    1. Histoire et fiction
    2. Le roman et la nouvelle au XVIIe siècle
    3. L'oeuvre vue par ses contemporains
    4. Les héroïnes de Mme de Lafayette
    5. L'adaptation cinématographique de Bertrand Tavernier

  • Le Chef-d'oeuvre inconnu

    Honoré de Balzac

    • Le livre de poche
    • 30 Janvier 2012

    Édition enrichie (Présentation, notes et bibliographie)A Paris, au début du xviie siècle, trois peintres devisent de leur art. L'un est un jeune inconnu, promis à la gloire : Nicolas Poussin. Le deuxième, Franz Porbus, portraitiste officiel de feu le roi Henri IV, est, lui, dans la plénitude de son talent et au faîte de la renommée. Le troisième, maître Frenhofer, personnage plein de mystère qui a côtoyé les plus grands maîtres et assimilé leurs leçons, met la dernière main dans le plus grand secret à un bien mystérieux «chef-d'oeuvre». Il faudra que Gillette, la compagne de Poussin, en qui Frenhofer espère trouver le modèle idéal cherché en vain depuis des années, soit admise dans l'atelier du peintre pour que, y pénétrant derrière elle, Porbus et Poussin découvrent le tableau dont Frenhofer gardait jalousement le secret. Et cette découverte les plongera dans la stupéfaction.
    Ce «conte fantastique» à la manière d'Hoffmann est aussi une méditation sur le pouvoir de l'esprit dans le domaine de l'art. Il prend naturellement sa place parmi les Etudes philosophiques de La Comédie humaine. 

  • L'envers du décor et autres nouvelles

    Tatiana de Rosnay

    • 12-21
    • 12 Mars 2020

    Le vrai, le faux. Le décor, son envers. La vie comme un théâtre. Il y a celles qui cachent, sous leurs grands airs d'actrices, d'horribles et noirs secrets. D'autres dont la mémoire en friche court après un regret, un remords, une minute adorée - abhorrée.
    Alors on joue. La même scène, encore et encore. Jusqu'à la rupture. Un grain de sel et tout chancelle. Un nom à la radio, le roman d'une inconnue, un mot d'amour, une rue d'avant, un basculement, et la comédie s'arrête.
    Avec son sens aigu de la chute, son écriture romanesque et son talent pour créer des atmosphères uniques, Tatiana de Rosnay, à travers ces nouvelles, nous plonge dans son univers, alliant fiction et souvenirs personnels, anecdotes enfantines et pulsions adultes. Un régal.

  • écrire

    Marguerite Duras

    • Gallimard
    • 8 Février 2013

    À partir de ses échanges avec Benoît Jacquot en 1993, Marguerite Duras a écrit deux textes, « Écrire » et « La Mort du jeune aviateur anglais », auxquels s'ajoute ici la nouvelle « Roma ». Fanny Ardant leur redonne corps et voix. De la voix de l'autrice à la voix du texte.

    « Il faut toujours une séparation d'avec les autres gens autour de la personne qui écrit des livres. C'est une solitude. C'est la solitude de l'auteur, celle de l'écrit. Pour débuter la chose, on se demande ce que c'était ce silence autour de soi. Et pratiquement à chaque pas que l'on fait dans une maison et à toutes les heures de la journée, dans toutes les lumières, qu'elles soient du dehors ou des lampes allumées dans le jour. Cette solitude réelle du corps devient celle, inviolable, de l'écrit. » M. D.

    Le livre audio, accompagné en coffret d'un DVD de films réalisés par Benoît Jacquot, a reçu un Coup de coeur 2010 de l'Académie Charles Cros et le Prix du public 2011 de La Plume de Paon.

  • Le tour d´écrou

    Henry James

    • Le livre de poche
    • 26 Février 2014

    Edition enrichie (Préface, notes et chronologie)Le huis clos d'une vieille demeure dans la campagne anglaise. Les lumières et les ombres d'un été basculant vers l'automne. Dans le parc, quatre silhouettes - l'intendante de la maison, deux enfants nimbés de toute la grâce de l'innocence, l'institutrice à qui les a confiés un tuteur désinvolte et lointain. Quatre... ou six ? Que sont Quint et Miss Jessel ? Les fantômes de serviteurs dépravés qui veulent attirer dans leurs rets les chérubins envoûtés ? Ou les fantasmes d'une jeune fille aux rêveries nourries de romanesque désuet ? De la littérature, Borgès disait que c'est « un jardin aux sentiers qui bifurquent ». Le Tour d'écrou n'en a pas fini d'égarer ses lecteurs.Traduction, préface, notes et dossier de Monique Nemer.

  • Premier amour

    Samuel Beckett

    • Minuit
    • 8 Novembre 2012

    Cette longue nouvelle de Beckett, auteur bilingue, est publié en 1946, époque où l'auteur revendique des références allant de Joyce à Dante ou encore Proust. Une écriture simple et précise et un portrait de l'homme moderne.

  • La Peur

    Stefan Zweig

    • Robert laffont
    • 22 Mars 2018

    " La lutte passionnelle d'une femme pour sa liberté sur un mode de quasi-thriller psychologique. " Jrg Stickan
    Par envie de se divertir, Irene Wagner, épouse d'un riche avocat, entretient une liaison avec un musicien, jusqu'au jour où, en sortant de chez son amant, elle est bousculée par une femme qui la reconnaît. Dès lors, Irene vit dans la peur. Victime d'un odieux chantage, elle paie des sommes de plus en plus folles, sans savoir comment expliquer ces dépenses inconsidérées à son mari, et perd tout ce qui fait son existence. Par souci à la fois de modernisation et de fidélité à la version originale, la collection " Pavillons Poche " publie ce chef-d'oeuvre de Stefan Zweig dans une traduction inédite en poche.

  • Les Voyages de Gulliver

    Jonathan Swift

    • Rose de la fontaine
    • 9 Mai 2019

    Les Voyages de Gulliver est un roman satirique de l'auteur anglais Jonathan Swift . Le livre est un classique incontournable de la littérature du siccle des Lumicres. Il conte quatre voyages extraordinaires de Lemuel Gulliver, médecin de marine. Le premier conduit le héros au pays des Lilliputiens. Le deuxicme ´r Brobdingnag, la cité des géants dans laquelle Gulliver se trouve lui-meme en situation de Lilliputien. Le troisicme voyage mcne Gulliver ´r Laputa, une île volante, royaume des musiciens et mathématiciens. Lors de son quatricme voyage, Gulliver découvre un pays gouverné non point par des hommes mais par des chevaux intelligents, les Houyhnhnms. Bien que le récit des aventures merveilleuses de Gulliver se lise comme un fascinant roman d'aventures, l'oeuvre de Jonathan Swift est profondément philosophique. Elle s'inscrit dans l'histoire des idées comme la premicre critique sérieuse des temps modernes.

  • Le talon de fer

    Jack London

    • Libertalia
    • 3 Juin 2018

    Le Talon de fer (The Iron Heel, 1908) appartient au patrimoine littéraire mondial. Francis Lacassin le désignait comme un « classique de la révolte ». Dans ce récit d'anticipation publié durant la période la plus créative de sa vie (soit juste avant Martin Eden), Jack London imagine la société future : révolte ouvrière, grève générale et... impitoyable répression.

    Roman socialiste à thèse, récit d'amour (la narratrice Avis Everhard relate la geste de son compagnon Ernest Everhard, un double de Jack London), ce texte a été lu comme une préfiguration de la société capitaliste poussée à sa forme extrême : le fascisme.

    Jack London (1876-1916), est l'auteur d'une oeuvre immense dont Libertalia retraduit tout le volet social.

  • Émilie et Charlotte sont les meilleures amies du monde. Quand les parents de cette dernière décident de la changer de collège, c'est une vraie catastrophe ! Elles vont alors tout tenter pour se retrouver de nouveau ensemble. Charlotte accumule les bêtises pour se faire renvoyer, tandis qu'Émilie élabore des stratégies compliquées pour que ses parents la changent de collège.

  • Pour Clara : nouvelles d'ados

    Collectif

    • Fleurus
    • 5 Novembre 2021

    "Écrire a toujours été une évidence. Toujours. Les mots ouvrent une infinité de portes, donnent corps aux rêves les plus fous, apaisent les flots de l'inspiration en la laissant voguer au gré des histoires. Ils permettent de s'évader, plus loin, sans cesse. L'écriture est exigeante, mais elle vous procure ce sentiment d'être libre et unique."Six jeunes auteurs nous proposent dans ce recueil leur façon "libre et unique" de voir le monde. Des histoires d'amour, de haine, de voyage, de repas qui tourne mal, d'art... De la poésie, de l'humour, du drame, de l'anticipation, chaque texte s'affirme ici par sa singularité et son talent.Ce prix a été créé en mémoire de Clara, décédée subitement à l'âge de 13 ans des suites d'une malformation cardiaque. Destiné aux adolescents qui, comme elle, aiment lire et écrire, il est décerné par un jury présidé par Erik Orsenna et composé de personnalités du monde des lettres et de l'édition.

  • Le papier peint jaune

    Charlotte Perkins Gilman

    • Des femmes-antoinette fouque
    • 12 Mars 2020

    Cloîtrée dans une maison de campagne isolée et tenue à l'écart de toute activité par son mari médecin, une jeune mère dépressive après la naissance de leur enfant brave en secret l'interdiction qu'il lui pose d'écrire. Désoeuvrée, elle sombre dans la fascination pour l'affreux papier peint de la chambre à coucher. Elle finit par y voir, en miroir, une femme séquestrée derrière les arabesques...

    « Pendant longtemps, je n'ai pas compris ce qu'était cette forme dérobée derrière le motif, mais maintenant, je suis certaine que c'est une femme. À la lumière du jour, elle est calme, immobile. J'imagine que c'est le motif qui la bride. C'est si troublant... Et je m'y absorbe des heures... Parfois, je me dis qu'elles sont des multitudes, parfois qu'elle est seule. Elle fait le tour en rampant à une vitesse folle, ébranlant chaque motif. Elle s'immobilise dans les zones de lumière et, dans les zones d'ombre, elle s'agrippe aux barreaux qu'elle secoue avec violence. » C.P.G.

  • 1984 / la Luciole

    Takehito Moriizumi

    • Atelier akatombo
    • 17 Juin 2021

    Le mangaka Takehito Moriizumi se lance un défi : croiser les univers de deux auteurs majeurs en adaptant dans un même ouvrage 1984 de George Orwell et La Luciole, une nouvelle de Murakami extraite du recueil Saules aveugles, femme endormie. La Luciole narre les amours contrariées d'un jeune homme séduit par une étudiante marquée par un deuil. 1984, roman-culte, dépeint un univers totalitaire dominé par l'insaisissable dictateur Big Brother et où sévit la Police de la pensée.

    Né en 1975 à Tokyo, Takehito Moriizumi démarre en entreprise, constate que la passion qu'il voue au dessin depuis l'enfance est intacte et recommence à dessiner. Il publie son premier manga à l'âge de 35 ans. Proche de Jun Ishikawa, il admire le travail d'Edmond Baudouin et d'Emmanuel Guibert. Sa technique, proche du lavis, consiste à appliquer l'eau avant l'encre. Serii, son neuvième roman graphique, a été publié en 2019 en France (Atelier Akatombo).

  • L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde

    Robert Louis Stevenson

    • 12-21
    • 4 Juillet 2019

    Dans le quartier lugubre de Soho, le docteur Jekyll est un médecin corpulent, bienveillant, très humain de caractère. De temps à autre, dans son poussiéreux laboratoire, il se livre à des expériences chimiques et concocte un certain breuvage qui le transforme à volonté en personnage malfaisant, difforme, de tempérament violent et bestial : sous le nom de Hyde, il mène sporadiquement une vie criminelle. Mais peu à peu, la meilleure part de lui-même faiblit, et Jekyll résiste de moins en moins au monstre qui s'est emparé de lui.
    Stevenson n'avait d'autre intention que de raconter une histoire fantastique au milieu de gens ordinaires et de bon sens, mais, dans les brumes de Londres, l'intuition géniale du conteur fixe à jamais l'effrayante dualité de l'animal humain.
    Texte intégral

  • La Maison du Chat-qui-pelote

    Honore De Balzac

    • Le livre de poche
    • 4 Août 2011

    Édition enrichie (Préface, notes, chronologie et bibliographie)La Maison du Chat-qui-pelote, c'est d'abord une enseigne de boutique doublée d'un tableau : « Une formidable pièce de bois, horizontalement appuyée sur quatre piliers qui paraissaient courbés par le poids de cette maison décrépite, avait été rechampie d'autant de couches de diverses peintures que la joue d'une vieille duchesse en a reçu de rouge. Au milieu de cette large poutre mignardement sculptée se trouvait un antique tableau représentant un chat qui pelotait. »
    Mais cette nouvelle, écrite en 1829 et plus tard placée par Balzac en ouverture de La Comédie humaine, est elle aussi un tableau vrai, tableau du Paris commerçant - le Marais et la rue Saint-Denis - que l'écrivain prend plaisir à peindre. Un tableau de moeurs, également, et son premier titre, Gloire et malheur, laissait plus directement deviner que s'y jouait le destin d'une femme : « Les humbles et modestes fleurs, écloses dans les vallées, meurent peut-être quand elles sont transplantées trop près des cieux, aux régions où se forment les orages, où le soleil est brûlant. »
    Présentation et notes par Patrick Berthier. 

  • L'homme qui voulut être roi

    Rudyard Kipling

    • A verba futurorum
    • 9 Janvier 2017

    Le pitch :
    Deux franc-maçons britanniques, Carnehan et Dravot, à la fin du XIXème siècle, aux Indes, désirent devenir roi du Kafiristan, pays sauvage au nord de l'Afghanistan.
    Deux ans plus tard, un seul revient et conte son histoire au journaliste qui les avait aidés.

  • Dieu veut des dieux : la vie divine

    Bertrand Vergely

    • Mame
    • 28 Octobre 2021

    Dans ce texte enthousiasmant et libérateur, à la lisière de la philosophie et de la haute spiritualité, Bertrand Vergely nous invite à prendre pleinement conscience de notre vocation à ce que la tradition orthodoxe appelle la theosis, la déification. La vie divine n'est pas une abstraction lointaine mais la substance même de notre vie véritable, celle que nous sommes appelés à expérimenter ici et maintenant - la vie en plénitude qu'avaient pressentie tous les grands esprits et que tous, qui que nous soyons, nous aspirons à vivre. De sa redécouverte dépendent tant la clef du mystère de notre identité que la solution aux crises de la culture et de l'humanisme.

empty