• Vendu à 60 millions d'exemplaires à travers le monde, adapté des dizaines de fois (récemment sur Netflix), aimé par des générations de lecteurs, Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery est un hymne à la joie et au pouvoir de l'imagination. Magnifiquement écrit, construit autour d'une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d'humour est bien plus que la vie d'une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C'est un autre monde, fait d'une nature enchanteresse et d'idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l'incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d'énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.
    « L'écriture a toujours été ma raison d'être. » Lucy Maud Montgomery [1874-1942] fait partie de ces auteurs qui, par-delà les embûches de la vie ont, en un seul livre, conquis des millions de lecteurs. Autrice canadienne la plus lue au monde grâce à Anne de Green Gables, elle a irrigué son oeuvre immense - plus d'une vingtaine de romans, 500 nouvelles et autant de poèmes - d'une énergie créatrice exceptionnelle qui continue d'inspirer des générations d'artistes et d'écrivains.

    « L'écriture a toujours été ma raison d'être. » Lucy Maud Montgomery [1874-1942] fait partie de ces auteurs qui, par-delà les embûches de la vie ont, en un seul livre, conquis des millions de lecteurs. Autrice canadienne la plus lue au monde grâce à Anne de Green Gables, elle a irrigué son oeuvre immense - plus d'une vingtaine de romans, 500 nouvelles et autant de poèmes - d'une énergie créatrice exceptionnelle qui continue d'inspirer des générations d'artistes et d'écrivains.

  • Les Deux Tours, deuxième partie du Seigneur des Anneaux, poursuit le récit des aventures de Frodo et de ses compagnons, lancés dans leur périple en Terre du Milieu. Tandis que Merry et Pippin rencontrent les fascinants Ents de la forêt de Fangorn, Aragorn, Gimli et Legolas affrontent les Orques et les Cavaliers du Rohan, avant de rencontrer un mystérieux cavalier blanc. Frodo et Sam, de leur côté, suivent Gollum le long des chemins périlleux qui mènent vers le royaume du Mordor, le seul lieu où l'Anneau pourrait être détruit.
    Chef d'oeuvre de la fantasy, Le Seigneur des Anneaux est sans équivalent par sa puissance d'évocation, son souffle et son ampleur. Dans ce deuxième tome, la fresque de Tolkien prend toute sa grandeur, se déploie aux quatre coins de la Terre du Milieu et nous fait vibrer à chaque page pour les nombreux héros de cette lutte contre le Mal.

    Cette nouvelle traduction (2015) prend en compte la dernière version du texte anglais, les indications laissées par Tolkien à l'intention des traducteurs et les découvertes permises par les publications posthumes proposées par Christopher Tolkien.
    Thierry Janssen continue à nous entraîner au coeur de cette épopée en parvenant à incarner chaque personnage de manière remarquable, tout en faisant résonner la beauté de la langue de Tolkien.
    © The Trustees of The J.R.R. Tolkien 1967 Settlement, 1954, 1966 © Christian Bourgois, 1972, 2015
    (C) et (P) Audiolib, 2018
    Traduit par Daniel Lauzon
    Durée : 18h09

  • Le Retour du Roi, dernière partie du Seigneur des Anneaux voit s'achever la quête de Frodo. Toujours accompagné de Sam et Gollum, sa traversée du Mordor pour atteindre la montagne du Destin est plus périlleuse que jamais. Tandis que Gandalf affronte Sauron dans une lutte sans merci, c'est une guerre dévastatrice qui a lieu au pied de Minas Tirith, assiégée par des armées d'orques et de trolls. Aragorn, Gimli, Legolas, Merry et Pippin combattent avec l'énergie du désespoir pour défendre la cité blanche, et avec elle la Terre du milieu toute entière, face à l'invasion des forces des ténèbres.
    Chef d'oeuvre de la fantasy, Le Seigneur des Anneaux est sans équivalent par sa puissance d'évocation, son souffle et son ampleur.
    /> Ce troisième volume du Seigneur des Anneaux comporte deux appendices issus de l'édition originale : l'appendice A, qui dresse les annales des rois et dirigeants, et l'appendice F, qui aborde la langue des peuples du Troisième Âge. Cette nouvelle traduction (2016) prend en compte la dernière version du texte anglais, les indications laissées par Tolkien à l'intention des traducteurs et les découvertes permises par les publications posthumes proposées par Christopher Tolkien.
    Thierry Janssen met à nouveau son talent au service de la langue de Tolkien, en livrant une lecture juste et incarnée. La magie opère et vous fait voyager au coeur d'un des plus grands chefs-d'oeuvre de la littérature moderne.
    Vibrez en écoutant le dernier tome du Seigneur des anneaux : un dénouement magistral porté par une lecture inégalable.
    Sommet de la saga du Seigneur des Anneaux, combat ultime, dénouement en forme d'ouverture, un dernier volet à écouter et découvrir pour notre plus grand plaisir...
    © The Trustees of The J.R.R. Tolkien 1967 Settlement, 1955, 1966 © Christian Bourgois, 1972, 2016
    (C) et (P) Audiolib, 2018
    Traduit par Daniel Lauzon
    Durée : 19h13


  • LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

    " L'expression était d'une cruauté atroce. Là, son âme même, émergeant de la toile, le dévisageait et l'appelait à son tribunal. "
    Devant son portrait, oeuvre d'un de ses amis, Dorian Gray, jeune homme d'une immense fortune et d'une exceptionnelle beauté, fait le voeu de rester tel qu'il est peint, tandis que son image vieillira à sa place. Exaucé par une intervention magique et fatale, Dorian cède alors à tous ses caprices et à toutes ses folies. Dans les quartiers élégants de Londres et les bouges du port, sous le masque de sa beauté intacte, il mène une vie de débauche et de crime. Esthète, monstre, dandy, il a décidé de faire de sa vie une oeuvre d'art. Une vie qui ressemble à celle d'Oscar Wilde, que la société victorienne lui fit payer en le condamnant aux travaux forcés...

  • Un double meurtre incompréhensible résolu brillamment par un détective qui annonce Sherlock Holmes et le roman policier. L'histoire gothique d'un prince enfermé dans une abbaye pour fuir une terrible pandémie. Un étrange message crypté qui déclenche une chasse au trésor pleine de rebondissements. Un chat au pouvoir maléfique et angoissant...

  • Au titre-jeu de mots, ce recueil a paru pour la première fois en 1927, vingt ans après Musique de chambre, qui lui avait valu l'admiration de poètes déjà reconnus, notamment Ezra Pound et T.S. Eliot. Avant d'être romancier, Joyce est d'abord poète ou... poémier. Pour lui, la poésie est un jeu, "art mineur", dit-il, mais aussi un véritable laboratoire de recherches linguistiques. Tout le ressort de l'oeuvre romanesque se retrouve là, dans ces po(è)mmes. Pourtant, sans jamais cesser d'être des jeux de l'esprit, ceux-ci distillent un sentiment de désenchantement. Ils sont en effet marqués du sceau d'une dérive, physique (Dublin, Trieste, Zurich et Paris) et morale. Ils sont amers. Les pommes d'or du jardin des Hespérides réservent des surprises... "Tout un monde dans une coquille de noix." Au titr

    Le poète et romancier irlandais James Joyce (1882-1941) a été l'ami d'Italo Svevo, d'Ezra Pound et de T.S. Eliot. Après des séjours en Italie et en Suisse, c'est à Paris qu'il se fixe en 1920. Il est notamment l'auteur d'Ulysse, "cathédrale de prose" censurée par les Anglo-saxons (1922) et de Finnegans Wake (1939).

  • Fruit d'un travail collectif de plusieurs années faisant intervenir historiens et spécialistes de littérature latine, cette nouvelle traduction des oeuvres complètes de César, unique en son genre, est un tour de force. D'abord parce qu'elle rend à César ce qui est à César écrivain, c'est-à-dire son incomparable prose, élégante, rapide, percutante, qui tient le lecteur en haleine de bout en bout. Ensuite parce qu'elle rend à César ce qui est à César le politique, conquérant génial et «dictateur démocrate» - sans doute l'homme d'État le plus connu de tous les temps - en éclairant de manière simple et savante à la fois les enjeux historiques tacites ou au contraire mis en scène dans le texte. Enfin, parce qu'elle plonge le lecteur dans une période décisive de l'Histoire et qui a aujourd'hui tant à nous dire : l'explosion rapide de la République et le lent effritement des modèles qu'elle avait suscités, la crainte perpétuelle de la chute et de la barbarie, mais aussi de la tyrannie, la soif inextinguible de conquêtes et de renouveau sont autant d'échos que notre édition rend accessibles au lecteur contemporain.

  • La Chanson de Roland, ici traduite d'après la version recueillie par le manuscrit d'Oxford, est le premier texte littéraire écrit en français et la première chanson de geste connue en Europe occidentale. On situe sa création autour de l'an 1100. Si elle partage avec les autres gestes françaises l'absence d'historicité, le sentiment féodal, l'imagination la plus débordante, elle est indiscutablement supérieure à tous les autres poèmes épiques par sa composition parfaite, soignée jusqu'à des détails insoupçonnés d'équilibre et de beauté formelle. Elle représente un des sommets de cet art. Il est surprenant qu'une expédition inutile ou presque comme le fut celle de Charlemagne en Espagne en 778, et qui s'acheva par l'écrasante défaite de la bataille de Roncevaux, ait trouvé une justification aussi grandiose. Son héros, l'impétueux Roland, l'une des figures littéraires les plus inoubliables des lettres françaises de tous les temps, est connu pour sa démesure héroïque, son sincère repentir postérieur, son amour illimité de la chevalerie et de l'honneur de la douce France. Sur nombre de places de vieilles villes européennes se dressent des statues de Roland, écho de la diffusion que la journée de Roncevaux et sa version littéraire ont atteinte dans le monde médiéval et chrétien. Le texte de la Chanson, établi d'après le manuscrit d'Oxford, a été édité par le médiéviste Luis Cortés (1924-1990) et traduit en français par Paulette Gabaudan chez Nizet en 1994. C'est de cet ouvrage, avec sa remarquable traduction en décasyllabes épiques assonancés, épousant si fidèlement le texte original, que P. Gabaudan propose ici une nouvelle édition.

  • Le narrateur, Nick Carraway, jeune trentenaire du Middle West, vient travailler à New York et s´installe à Long Island ; il se lie bientôt d´amitié avec son voisin, Jay Gatsby, milliardaire de son âge qui donne des fêtes somptueuses où vient s´enivrer le gratin de la côte Est. De folles rumeurs circulent sur Gatsby et l´origine de sa fortune.

    Nick va se faire l´organisateur des retrouvailles entre sa cousine Daisy et Gatsby ; car un passé commun lie Gatsby et Daisy, mal mariée au richissime Tom Buchanan, ancien camarade de Nick à Yale, brutal et arrogant. Pour Gatsby, leur histoire n´est pas terminée, mais peut-on remonter le temps et reprendre le fil de sa vie là où il s´était interrompu jadis ? L´issue sera tragique, bien sûr. The Great Gatsby est le roman déchirant d´un espoir qui se fracasse.



    Mal accueilli à sa sortie en 1925, The Great Gatsby s´est depuis hissé au rang d´oeuvre majeure du XXe siècle. Il est le reflet désenchanté des Années folles qui suivirent la Grande Guerre, du temps de la Prohibition, du jazz et des garçonnes, le récit lucide du rêve obstiné d´un homme seul confrontéà l´hypocrisie et à la lâcheté.

empty