• Ici c'est La Fourrière, un "village de nulle part" et c'est un enfant qui raconte : massacrer le chien de "la grosse conne de voisine", tuer le cochon avec les hommes du village, s'amuser au "jeu de l'arabe", rendre les coups et éviter ceux des parents.Ici on vit retiré, un peu hors-la-loi, pas loin de la misère aussi. Dans cette Guerre des boutons chez les rednecks, les bêtes sont partout, les enfants conduisent leurs parents ivres morts dans des voitures déglinguées et l'amitié reste la grande affaire.C'est un pays d'ogres et d'animaux errants, un monde organique fait de pluie et de graisse, de terre et d'os, où se répandent les fluides des corps vivants et ceux des bestioles mortes. Même le ramassage scolaire ressemble au passage des équarisseurs.Mais bientôt certains disparaissent, les filles vous quittent et la forêt finit par s'éloigner.D'une bagarre l'autre, la petite musique de ce premier roman vous emmènera jusqu'à l'adolescence, quand la douleur fait son entrée et que le regard change, dans les turbulences d'une langue outrancière au plus près du rythme de l'enfance : drôle et âpre, déchirante et fièvreuse, traversée de fulgurances.

  • Et si Baudelaire revenait parmi nous ? S'il flânait de nouveau dans nos ruelles ? En l'occurrence à Paris, comme en son temps. Dans ce récit haletant, Baudelaire resurgit sous la forme, non du dandy qu'il incarna jadis, mais du vagabond, misérable hère qui assiste, affalé sur le bitume, à la valse de nos contemporains et essuie leur mépris. Lui qui redoutait tant de se sentir inférieur à ceux qu'il dédaignait, le voici hué, puis bientôt hissé à la tête d'une parade de zombis avant de connaître le destin d'une âme suppliciée. Par vagues réminiscences, lui parvient le souvenir de son être passé et de son oeuvre. "La rue assourdissante autour de moi hurlait", écrivait-il jadis dans son poème À une passante.

    Anthropologue, Eric Chauvier est né en 1971. Il a déjà publié, aux éditions Allia, Anthropologie (2006), Si l'enfant ne réagit pas (2008), Que du bonheur, La Crise commence où finit le langage (2009), Contre Télérama (2011), Somaland (2012), Les Mots sans les choses (2014) et Les Nouvelles Métropoles du désir (2016).

  • Quelles surprises nous réserve l'Au-delà ? Et comment imaginer la Vie après la vie ?Au fil de courts récits vivants et pleins d'humour, où vous retrouverez des visages familiers, la journaliste et auteur Natalia Trouiller vous invite aux premières loges du banquet céleste.Venez partager le festin avec les boiteux, les paralysés, les riches, les savants, votre curé et (même !) vos collègues de bureau.Un livre unique qui nous aide à comprendre les fins dernières, à ne plus avoir peur de la mort et à désirer vivre la joie du Ciel !

  • Depuis que je suis né, le bon berger veille sur moi.
    Il me nourrit. Il me donne de l'eau fraîche.
    Je me sens bien quand il est là.
    Je ne manque de rien.
    ...
    Ce soir, le bon berger réunit ses amis. Il leur dit : « Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis ! ».
    Il prépare un bon repas et il sort sa guitare.
    Ce soir, nous allons faire la fête très tard.
    Je reste près de mon berger. C'est lui qui m'a sauvé !
    Seigneur, tu es mon berger. Avec toi, je n'ai peur de rien.
    Seigneur, tu es mon berger. J'ai confiance en toi.

  • Dans la lignée du succès de Découvrir la Bible en un week-end, cet ouvrage propose un parcours à la fois simple et précis dans les évangiles et les Actes des Apôtres en quelques demi-journées.Sa singularité consiste à mettre en lumière l'originalité de chaque évangile en appréhendant le contexte historique et spirituel dans lequel chaque livre a été écrit. Cet opuscule vous ouvre à l'éclairage particulier que chaque évangéliste a apporté sur la vie de Jésus et les tout débuts de l'Église. Toujours désireux d'être le plus pédagogique possible, il vous propose de nombreux repères historiques, géographiques et lexicaux pour lever les zones d'ombre que vous pourrez rencontrer. En trois séquences, à l'aide de lectures guidées et de commentaires inspirés, vous serez ainsi sensibilisés à une nouvelle manière de lire l'Évangile, enthousiasmante et profonde.

  • La Confession est le sacrement de ceux qui, dans le Christ, expérimentent la miséricorde de Dieu, signe de sa proximité et de sa tendresse. Cet ouvrage constitue une ressource indispensable pour tous les pasteurs et les fidèles qui souhaitent vivre et faire vivre en profondeur le mystère de la Miséricorde dans le cadre du Jubilé extraordinaire. Il présente la miséricorde du Père qui agit à travers le Fils, en nous mettant à l'écoute de l'enseignement de Jésus, avant de proposer des pistes de réflexion pour mieux vivre et comprendre la Réconciliation.

  • Chers amis! Cette fable est destinée aux adolescents. Les Illeniens, les héros de la conte «De l'autre côté de l'arc-en-ciel», ne sont pas des personnages fantastiques, mais en fait ce sont un jeune homme et une jeune fille réels. Par leur exemple, nous comprenons qu'il faut être plus tolérants envers ceux qui se diffèrent de nous, être plus gentils avec ceux qui sont plus faibles que nous. Nous devons croire au meilleur et aimer ce qui nous est offert ici et maintenant.

    Traduction par Liya Ionova.
    Peintre Maxim Zheltov.

  • La seconde encyclique du pape Jean-Paul II.Dans cette encyclique sur la miséricorde divine, Jean-Paul II rappelle que, pour l'homme, image de Dieu, la justice ne suffit pas : l'amour est nécessaire.Retrouvez les 14 encycliques de Jean-Paul II rassemblées dans un seul livre numérique : Encycliques.

empty