• Le mur des silences

    Arnaldur Indridason

    • Métailié
    • 4 Février 2022

    Dans une vieille maison, dans laquelle toutes les femmes qui y ont vécu se sont senties oppressées sans raison, un mur de la cave s'effondre et on trouve un corps.

    Konrad, très intrigué par ce cadavre inconnu, enquête et fait resurgir des affaires traitées dans ses trois romans précédents. Par ailleurs, il presse la police d'élucider le meurtre de son père mais il a oublié qu'à l'époque il avait menti et se retrouve inculpé.
    Toujours dans une ambiance à la Simenon et avec un Konrad très ambigu, moyennement sympathique et noyé dans l'alcool.
    Le Mur des silences est un beau roman noir sur la violence familiale, la vulnérabilité, les sacrifices et l'impunité, dans lequel les cold cases ressurgissent toujours.

  • Beloved

    Toni Morrison

    • Christian bourgois
    • 29 Juillet 2015

    « Le 124 était habité de malveillance. Imprégné de la malédiction d'un bébé... » À Bluestone Road, près de Cincinnatti, vers 1870, les meubles volent, la lumière allume au sol des flaques de sang, des gâteaux sortent du four marqués de l'empreinte d'une petite main de bébé. Dix-huit ans après son acte de violence et d'amour maternel, Sethe, l'ancienne esclave, et les siens, sont encore marqués par le souvenir de la petite fille de deux ans qu'elle a égorgée. Jusqu'au jour où une inconnue, Beloved, arrivée mystérieusement au 124, donne enfin à cette mère hors-la-loi la possibilité d'exorciser son passé. Parce que pour ceux qui ont tout perdu, la rédemption ne vient pas du souvenir, mais de l'oubli. Ce roman aux résonnances de tragédie grecque, au style d'une flamboyante beauté lyrique, a reçu en 1988 le prix Pulitzer.

  • Les sept soeurs t.1 ; Maïa

    Lucinda Riley

    • Éditions charleston
    • 5 Mai 2015

    À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Maia d'Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C'est là que son histoire a commencé...
    Dans ce récit épique qui mêle amour et tragédie, premier volet d'une série de sept volumes inspirée des légendes de la constellation des Sept Soeurs, Lucinda Riley prouve comme jamais son merveilleux talent de conteuse.
    Lucinda Riley est née en Irlande. Après une carrière d'actrice au théâtre, au cinéma et à la télévision, elle écrit son premier roman à 24 ans. Ses livres ont depuis été traduits dans plus de trente langues et se sont vendus à quinze millions d'exemplaires dans le monde entier. Elle figure fréquemment en tête de liste des auteurs best-sellers du New York et du Sunday.
    Les quatre premiers tomes de sa série Les Sept soeurs se sont hissés en tête des meilleures ventes dans toute l'Europe.

  • Les sept soeurs t.2 ; la soeur de la tempête

    Lucinda Riley

    • Éditions charleston
    • 8 Avril 2016

    À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Ally d'Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, sur les bords du lac de Genève. Ally, la deuxième soeur au tempérament tempétueux, est navigatrice et musicienne. Lorsqu'une nouvelle tragédie la touche, la jeune femme décide de partir sur les traces de ses origines. Les indices que lui a laissés son père en guise d'héritage vont la mener au coeur de la Norvège et de ses fjords sublimes. Entourée par la beauté de son pays natal, Ally découvre l'histoire intense d'une lignée de virtuoses célébrés pour leur talent, un siècle plus tôt, une famille aux lourds secrets...
    Quel est son lien avec la belle Anna Landvik, merveilleuse chanteuse qui fut une proche d'Edvard Grieg et interpréta son célèbre Peer Gynt ?
    Et plus que tout, Ally arrivera-t-elle à laisser son passé pour construire son avenir ?
    LA REINE DU ROMAN FÉMININ
    Lucinda Riley est née en Irlande. Après une carrière d'actrice (cinéma, théâtre et télévision), elle écrit son premier roman à l'âge de vingt-quatre ans. Ses livres ont été traduits dans plus de trente langues, et se sont vendus à quinze millions d'exemplaires dans le monde entier.
    Elle figure fréquemment dans la liste des auteurs best-sellers du New York Times et du Sunday Times. Lucinda écrit actuellement la série des Sept Soeurs, qui raconte l'histoire de soeurs adoptées, et qui se base allégoriquement sur le mythe de la célèbre constellation.
    Les quatre premiers tomes de la série ont tous été n°1 des best-sellers dans toute l'Europe.

  • Bleu nuit

    Dima Abdallah

    • Sabine wespieser éditeur
    • 6 Janvier 2022

    « Je marche sur un fil. Je suis le funambule sur le fil tendu au-dessus des abysses de la mémoire. Il ne faut pas que je tombe. Je suis sur le fil qui menace de rompre au moindre faux pas. » Pendant des années, l'auteur de cet intense monologue est parvenu à tenir en laisse ses souvenirs. Tétanisé à l'idée d'affronter le monde extérieur, celui qui était devenu journaliste vit cloîtré dans son appartement, tout en parvenant à donner le change à sa rédaction. Un appel téléphonique fait basculer son existence : Alma, la seule femme qu'il ait aimée, vient de mourir. Le lendemain de son enterrement - auquel il s'avère incapable de se rendre -, il sort enfin de chez lui, décidant de vivre dans la rue après avoir jeté ses clefs dans une bouche d'égout.
    Dans un périmètre bien délimité autour du cimetière du Père-Lachaise, il change d'emplacement tous les soirs, cherchant à conjurer les violentes réminiscences qui malgré tout le hantent : ce bleu profond de la mer qui l'obsède, ce soleil écrasant... Réfugié dans sa nouvelle errance, il ponctue ses semaines par des échanges fugaces, mais quotidiens, avec des femmes ou des jeunes filles, toujours les mêmes, dont le prénom rime avec celui de son Alma disparue. À son insu, comme si ces figures le révélaient à lui-même, des images refoulées de vergers en fleurs, des odeurs d'iode, d'anis ou de jasmin le submergent...
    Renonçant à lutter contre l'insoutenable déferlante du passé, que ni les rituels, ni la drogue, ni l'alcool n'ont pu contenir, il baisse la garde... Ses nuits tourmentées, sur lesquelles veille la fidèle Minuit, une chienne rencontrée sur une tombe, il va les consacrer au récit du cauchemar éveillé dans lequel il se débat depuis si longtemps, et qu'il avait pourtant essayé de fuir en venant s'installer de l'autre côté de la Méditerranée.
    Bouleversant portrait d'un homme en proie à ses fantômes, Bleu nuit est un livre d'une puissante humanité, celle de ces laissés-pour-compte rencontrés dans la rue, et celle d'un magnifique personnage, sombre et lumineux à la fois, luttant de toutes ses forces pour échapper au pire.

  • Béni soit le père

    Rosa Ventrella

    • Les escales éditions
    • 7 Avril 2022

    Un roman puissant sur les blessures du passé et la force du pardon.Rosa est née dans le quartier de San Nicola, l'un des plus pauvres de Bari. Parmi les maisons blanches bordant d'étroites ruelles qui courent vers la mer, la violence règne. Et chez Rosa, c'est son père, " Gueule d'ange ", qui fait régner la terreur. Au sortir de l'adolescence, elle rencontre Marco et, avec lui, la promesse d'un nouveau départ. Elle l'épouse et le suit à Rome, où elle donne naissance à Giulia, leur petite fille. Mais, très vite, l'histoire se répète et Rosa comprend que Marco n'est pas celui qu'elle croyait. Quand sa mère tombe malade, la jeune femme n'a d'autre choix que de retourner sur les lieux de son enfance pour replonger dans son passé, affronter sa haine pour son père et, peut-être, emprunter le chemin du pardon.

  • Coupez !

    Chris Brookmyre

    • Métailié
    • 1 Avril 2022

    2019.
    Millicent Spark, 72 ans, était spécialiste des maquillages et des effets spéciaux dans les films d'horreur de série B.
    Elle vient de sortir de prison après avoir purgé une peine de 24 ans pour le meurtre présumé de son amant lorsqu'elle rencontre le jeune Jerry, 18 ans, étudiant en cinéma, fan de ces mêmes films gore et de black metal, par ailleurs délinquant à la petite semaine.
    Au moment du meurtre, Millicent n'a su convaincre personne de son innocence mais la découverte d'une photographie et sa rencontre avec Jerry vont éveiller en elle un irrépressible désir de rétablir la vérité.
    Qui était son amant ? Et pourquoi veut-on l'assassiner, elle ?
    Les deux improbables héros s'apprivoisent, se révèlent peu à peu et s'embarquent alors dans une sorte de road-movie à travers l'Europe, sur les traces de personnages louches avec lesquels Millicent frayait à l'époque du meurtre, alors qu'elle travaillait sur le tournage de Mancipium, film gore italien mythique qui ne verra jamais le jour, frappé d'une malédiction : producteur à la Harvey Weinstein, artistes maudits, starlettes, financiers douteux, magnats de la presse...
    Leurs questions ne vont pas tarder à importuner des gens haut placés, au péril de leur vie.

    Dans ce roman au timing impressionnant de précision, la vieillesse n'est pas un naufrage et la jeunesse veut connaître le passé, dans cette relation se trouve aussi un suspens doublé d'une réflexion sur les profonds changements que le monde a connus ce dernier quart de siècle.

  • Une maison à Bogota

    Santiago Gamboa

    • Métailié
    • 4 Mars 2022

    Après obtention d'un prix littéraire, un professeur de philologie achète la maison dont il a toujours rêvé.
    Depuis son enfance, ce lieu le fascine et l'obsède sans qu'il comprenne le pourquoi de cette attraction. Dès le moment où il en devient propriétaire et déménage dans cette vieille maison en plein centre de Bogotá, chaque chambre, chaque coin et chaque objet qu'il déballe donnent lieu au récit fascinant de la vie du narrateur, riche en voyages, lectures, désirs et aventures.
    D'une jeunesse itinérante à travers le monde jusqu'à sa passion pour les livres et la langue, tout en passant par des incursions dans les bas-fonds des villes, ce roman est un voyage urbain qui oscille entre l'idée de trouver son espace idéal dans le monde et celle de fuir les tragédies du passé. Une image d'un rêve fera éclater son monde.
    Dans ce roman, Santiago Gamboa évoque des sujets qui lui sont chers, l'errance, le retour et le sens de l'appartenance, mais ce qui reste à la fin, dépourvue de frontières, est sa foi dans la littérature.

  • Le premier jour du printemps

    Nancy Tucker

    • Les escales éditions
    • 17 Mars 2022

    " Alors donc, j'ai pensé, y avait que ça à faire, et ça suffisait pour que j'aie l'impression d'avoir tout le pouvoir du monde. Un matin, un instant, un petit garçon aux cheveux jaunes. En fait, c'était pas grand-chose. "Peut-on pardonner l'impardonnable ?
    Chrissie est une enfant solitaire qui grandit dans une banlieue anglaise sordide. Délaissée par un père absent et une mère démissionnaire qui fait tout pour ne plus avoir à s'occuper d'elle, son quotidien est violent et misérable. La seule chose qui donne à Chrissie l'impression d'être vivante, c'est son secret. Et rien que d'y penser, elle en a des papillons dans le ventre.
    Le premier jour du printemps, elle a tué un petit garçon.
    Quinze ans plus tard, Chrissie s'appelle Julia. Elle cache sa véritable identité et tente d'être une bonne mère pour Molly, sa fille de cinq ans, malgré ses nombreuses inquiétudes. Va-t-elle pouvoir subvenir aux besoins de sa fille ? Réussir à lui donner ce qu'elle n'a jamais reçu ? Quand, un soir, elle commence à recevoir de mystérieux appels, elle craint que son passé ne refasse surface. Et que sa plus grande peur, celle de se voir retirer Molly, ne soit sur le point de se réaliser.

  • Alba nera

    Giancarlo De Cataldo

    • Métailié
    • 11 Mars 2022

    Alba, le Blond et Docteur Sax : le trio se reforme après la découverte, dix ans après, d'un meurtre semblable à celui qu'ils avaient échoué à résoudre ensemble.
    La deuxième victime est aussi ligotée selon l'art japonais du shibari. Alba, la femme puissante, fille de bonne famille, tireuse émérite, profileuse formée au FBI, souffre d'un trouble de la personnalité qu'elle nomme sa Triade obscure, mélange de narcissisme, de sociopathie et d'habileté manipulatrice. Un trouble qui peut inspirer les pires criminels ou porter les vainqueurs jusqu'au sommet de la pyramide.

    Néanmoins un esprit lucide peut tenir compte de toutes les variables. C'est ainsi que lorsque le meurtrier que tous croyaient mort frappe à nouveau, Alba doit affronter les secrets du passé.

    Surtout que resurgissent aussi le Blond, l'homme tourmenté et droit qui a été son compagnon et l'aime toujours, et le Docteur Sax, membre des Services et saxophoniste de jazz, bien marié à la fille de son chef, le général. Et prêt à beaucoup de choses pour faire oublier ses origines modestes.
    C'est à Alba que reviendra la mission de les tirer du piège qu'est devenue Rome tombée sous la loi du plus fort et tenue par des forbans.

    De Cataldo explore en apnée l'abysse du présent, le cauchemar collectif infesté d'homme qui haïssent les femmes, de tortionnaires sadiques et de marchands de chair humaine, de puissants qui veulent que rien ne change et de nouveaux patrons modernes.

    Nous retrouvons ici la Rome de Suburra. Le juge De Cataldo est un grand maître du récit. Ici, il va droit à l'essentiel de l'intrigue et des personnages.

  • Station Eleven

    Emily St. John Mandel

    • Éditions rivages
    • 30 Août 2016

    Dans un monde où la civilisation s'est effondrée suite à une pandémie foudroyante, une troupe d'acteurs et de musiciens nomadise entre de petites communautés de survivants pour leur jouer du Shakespeare. Un répertoire qui en est venu à représenter l'espoir et l'humanité au milieu de la désolation.
    Le roman évènement de la rentrée littéraire, finaliste du National Book Award aux Etats-Unis, qui fera date dans l'histoire de la littérature d'anticipation.
    500 000 exemplaires vendus en Amérique du Nord, 150 000 dans les îles Britanniques.
    « Profondément mélancolique, mais magnifiquement écrit, et merveilleusement élégiaque. » George R. R. Martin
     « Mandel est capable de faire ressentir l'intense émotion d'existences fauchées par une époque terrible. » The New York Times

  • Oyana

    Eric Plamondon

    • Quidam editeur
    • 7 Mars 2019

    « S'il est difficile de vivre, il est bien plus malaisé d'expliquer sa vie. »

    Elle a fait de son existence une digue pour retenir le passé. Jusqu'à la rupture. Elle est née au pays Basque et a vieilli à Montréal. Un soir de mai 2018, le hasard la ramène brutalement en arrière. Sans savoir encore jusqu'où les mots la mèneront, elle écrit à l'homme de sa vie pour tenter de s'expliquer et qu'il puisse comprendre. Il y a des choix qui changent des vies. Certains, plus définitivement que d'autres. Elle n'a que deux certitudes : elle s'appelle Oyana et l'ETA n'existe plus.

    Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l'université Laval et la littérature à l'UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé en communication. Il a publié au Quartanier (Canada) la trilogie «1984» : Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise, et Pomme S, publiée en France aux éditions Phébus. Il a fait paraître la novella Ristigouche (2013) et son dernier roman, Taqawan, est paru en France en janvier 2018.

  • Guetter l'aurore

    Julie Printzac

    • Les escales éditions
    • 10 Mars 2022

    Tumultueuse et pleine d'espoir : une histoire de famille, d'amour et d'amitié pendant la Seconde Guerre mondiale.Été 1941. Les Brodsky, une famille juive originaire de Russie, ont fui la zone occupée et la menace nazie pour se réfugier dans le sud de la France. Mais, brutalement rattrapés par les nouvelles lois de Vichy, ils se retrouvent en résidence forcée à Saint-Girons, au pied des Pyrénées, dans une grande demeure délabrée.
    Peu à peu, la vie s'organise. Esther, l'aînée des enfants de la famille, rencontre Clara. L'heure est à l'adolescence, aux premiers émois et aux grandes amitiés. C'est également le temps de l'engagement dans la Résistance, des luttes pour survivre, mais aussi des rafles... Dans la tourmente, Esther et Clara feront tout pour rester maîtresses de leur destin. Mais c'est compter sans la brutalité de l'Histoire.
    Des décennies plus tard, la petite-fille d'Esther, Deborah, surprend sa grand-mère qui, dans un moment d'égarement, crie un prénom : Clara. Mais lorsqu'elle la questionne, Esther se mure dans le silence. Troublée, Deborah va alors tenter par tous les moyens de reconstituer l'histoire de sa famille et de remonter le fil de ce passé si longtemps gardé secret.

  • Puzzle

    Franck Thilliez

    • 12-21
    • 3 Octobre 2013

    Accepteriez-vous de mourir... dans un jeu ? Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom : Paranoïa. Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu. Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir. Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir. Paranoïa peut alors réellement commencer... Entre deux aventures scientifiques et policières de ses héros récurrents Franck Sharko et Lucie Henebelle, Franck Thilliez aime écrire des histoires qui nous emmènent de l'autre côté du miroir, en poussant toujours plus loin les limites de l'esprit humain. Et si ses personnages en viennent à douter de leur propre existence, soyez sûrs qu'il en sera de même pour vous.

  • Gravé dans le sable

    Michel Bussi

    • Presses de la cité
    • 15 Juin 2017

    Juin 44. Le soldat Lucky est tombé sur une plage normande. Vingt ans plus tard, Alice, sa fiancée, apprend le pacte insensé conclu sur le bateau quelques heures avant le carnage. Et va tout faire pour qu'éclate, enfin, la vérité.Quel est le prix d'une vie ? Quand on s'appelle Lucky, qu'on a la chance du diable, alors peut-être la mort n'est-elle qu'un défi. Un jeu. Ils étaient cent quatre-vingt-huit soldats sur la péniche en ce jour de juin 1944. Et Lucky a misé sa vie contre une hypothétique fortune.
    Alice, sa fiancée, sublime et résolue, n'a plus rien à perdre lorsque vingt ans plus tard, elle apprend l'incroyable pacte conclu par Lucky quelques heures avant le Débarquement.
    De la Normandie aux Etats-Unis, elle se lance à la quête de la vérité et des témoins... au risque de réveiller les démons du passé.

  • Je connais ton secret

    S.K. Tremayne

    • Presses de la cité
    • 14 Janvier 2021

    "Et là, dans le silence assourdissant, Electra s'adresse soudain à moi : - Je sais ce que tu as fait."Récemment divorcée et financièrement aux abois, Jo Ferguson, journaliste indépendante, trouve refuge dans l'appartement de sa meilleure amie à Londres. L'endroit, luxueux, est à la pointe en matière de domotique : des équipements ultramodernes permettent d'y contrôler l'éclairage, le chauffage, les serrures, et sont même capables de faire la conversation aux plus solitaires. Bien qu'elle déplore l'impact de ces accessoires, Jo s'amuse à leur parler. Jusqu'à ce qu'un de ces assistants virtuels - Electra - menace de révéler à la police un terrible secret enfoui dans son passé.
    Paniquée, la jeune femme tente alors de découvrir qui se cache derrière son maître-chanteur. L'intelligence artificielle a-t-elle pris vie ou Jo est-elle en train de sombrer dans la folie, comme son père avant elle ?
    Un thriller psychologique oppressant, qui brosse le portrait d'une société de plus en plus dépendante aux objets connectés. S'ils nous facilitent la vie, ils pourraient aussi en faire un cauchemar...

  • Sachez que nous sommes toujours là

    Esther Safran Foer

    • Les escales éditions
    • 13 Janvier 2022

    OEuvre de mémoire bouleversante, Sachez que nous sommes toujours là donne une vie et une voix à ceux dont on a tenté d'effacer toute trace.Esther Safran Foer a grandi dans une famille dans laquelle le passé n'existait pas. Ses parents, rescapés de la Shoah, ne parlaient jamais de ce qu'ils avaient vécu. Ce n'est qu'à l'âge adulte qu'elle parvient à combler les silences de son enfance.
    Esther apprend fortuitement qu'avant la guerre, son père était marié avec une autre femme et qu'ensemble, ils avaient eu une fille. Elle est bouleversée d'apprendre l'existence de cette femme et de cette soeur inconnues, assassinées par les nazis. Esther décide alors de se mettre à la recherche de ce passé familial insoupçonné et de redonner une existence à ces deux personnes rayées de l'histoire.
    Munie de quelques photos et d'une carte dessinée à la main, elle se met en quête de réponses et se rend en Ukraine. C'est ce voyage, empreint de tristesse et d'illuminations, qui l'aidera à donner une vie et un visage à ces inconnues, à les sortir de l'oubli et faire vivre leur souvenir. Une quête de vérité qui a inspiré à son fils Jonathan Safran Foer l'écriture de son best-seller
    Tout est illuminé.

  • Jours de juin

    Julia Glass

    • Éditions gallmeister
    • 1 Février 2022

    Juin 1989. Paul McLeod part voyager en Grèce pour surmonter le deuil de sa femme. Il fait la connaissance de Fern, une jeune artiste américaine dont il s'éprend. Cette rencontre le fait réfléchir sur son mariage ; une histoire d'amour qui fut à la fois belle et un peu bancale. Six ans plus tard, toujours en juin, la mort de Paul réunit ses trois fils et leurs familles dans la maison de leur enfance, en Ecosse. L'aîné, Fenno, revenu pour l'évènement de Manhattan où il est libraire, est bouleversé par ce qu'il apprend de leur passé familial. Quatre ans après, il rencontre par hasard Fern. La jeune femme est enceinte, et s'interroge sur le passé, l'avenir et le sens de la famille.

  • - 38%

    Doucement renaît le jour

    Delphine Giraud

    • 12-21
    • 14 Janvier 2021

    Retrouvez le nouveau roman de l'auteur de Six ans à t'attendre.Connie, jeune femme au caractère bien trempé, a réalisé son rêve de devenir fleuriste et gère sa boutique d'une main de maître. Mais le jour où elle découvre une ancienne photo d'elle à côté d'un petit garçon, toutes ses certitudes s'effondrent. Qui est cet enfant ? Acculé, son père lui avoue qu'il s'agit de Mat, son petit frère. Victime d'un accident à l'âge de deux ans, il est resté tétraplégique et communique peu avec le monde extérieur. Connie l'a effacé de sa mémoire. Emportée par son désir de connaître son frère et de rattraper le temps perdu, elle oublie alors une question essentielle: pourquoi ses parents ont-ils préféré lui cacher l'existence de Mat pendant si longtemps ? Elle ignore encore ce qu'il en coûte de remuer le passé...

  • Une fille, qui danse

    Julian Barnes

    • Mercure de france
    • 11 Janvier 2013

    Ceux qui veulent nier le passage du temps disent : quarante ans, ce n'est rien, à cinquante ans on est dans la fleur de l'âge, la soixantaine est la nouvelle quarantaine et ainsi de suite. Je sais pour ma part qu'il y a un temps objectif, mais aussi un temps subjectif... le vrai, qui se mesure dans notre relation à la mémoire. Alors, quand cette chose étrange est arrivée, quand ces nouveaux souvenirs me sont soudain revenus, ç'a été comme si, pendant ce moment-là, le temps avait été inversé... Comme si le fleuve avait coulé vers l'amont. Tony, la soixantaine, a pris sa retraite. Il a connu une existence assez terne, un mariage qui l'a été aussi. Autrefois il a beaucoup fréquenté Veronica, mais ils se sont éloignés l'un de l'autre. Apprenant un peu plus tard qu'elle sortait avec Adrian, le plus brillant de ses anciens condisciples de lycée et de fac, la colère et la déception lui ont fait écrire une lettre épouvantable aux deux amoureux. Peu après, il apprendra le suicide d'Adrian. Pourquoi Adrian s'est-il tué? Quarante ans plus tard, le passé va ressurgir, des souvenirs soigneusement occultés remonter à la surface - Veronica dansant un soir pour Tony, un week-end dérangeant chez ses parents à elle... Et puis, soudain, la lettre d'un notaire, un testament difficile à comprendre et finalement, la terrible vérité, qui bouleversera Tony comme chacun des lecteurs d'Une fille, qui danse.

  • L'épouse silencieuse

    Karin Slaughter

    • Harpercollins
    • 21 Avril 2021

    Quand Will Trent déterre les cadavres de Grant County...
    Comme nombre de prisonniers, Daryl Nesbitt n'a cessé de clamer son innocence depuis qu'il est derrière les barreaux. Pourtant, lorsque l'agent spécial Will Trent, du Georgia Bureau of Investigation, accepte de se pencher sur son cas, il doit se rendre à l'évidence  : sous des airs d'accidents, de jeunes femmes continuent d'être brutalement assassinées selon le mode opératoire imputé à Nesbitt.
    S'il devient clair que Will doit résoudre le crime d'origine pour parvenir à la vérité, près d'une décennie s'est écoulée - suffisamment de temps pour que les souvenirs s'estompent, que les témoins disparaissent et que les preuves s'évaporent. La tâche s'avère d'autant plus difficile qu'il doit remettre en question l'ancien chef de la police de Grant County, Jeffrey Tolliver, mort des années plus tôt. Un homme intouchable et estimé de tous, à commencer par la médecin légiste Sara Linton, petite amie de Will et ex-épouse du défunt Jeffrey...
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Maxime Shelledy et Souad Degachi.
     
    À propos de l'auteure
    N°  1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l'une des auteures les plus populaires et les plus plébiscitées dans le monde. Publiée en 33 langues et vendue à plus de 35 millions d'exemplaires, elle est l'auteure de nombreux romans, parmi lesquels figurent les séries Grant County et Will Trent.
    «  Un thriller sophistiqué plaçant les violences sexuelles au centre de son intrigue.  » Biblioteca Magazine

  • Un millionnaire à Lisbonne

    José Rodrigues dos Santos

    • Hervé chopin éditions
    • 9 Janvier 2020

    L'apogée et la fin de la vie du mystérieux Arménien qui a régné sur le monde du pétrole et sur celui de l'art.
    L'organisation mondiale de l'industrie pétrolière est désormais établie et Kaloust Sarkisian devient l'homme le plus riche du XXe siècle. Vivant entre ses suites du Ritz à Paris et à Londres, l'homme d'affaires se consacre à sa collection d'art et à ses jeunes maîtresses. Mais l'Histoire va le rattraper.
    L'horreur du génocide arménien puis le chaos de la Seconde Guerre mondiale forcent le millionnaire arménien à chercher une nouvelle ville pour s'installer. Il choisit Lisbonne ; un choix qui étonne tout le monde... notamment le dictateur Salazar qui ne voit pas cela d'un bon oeil.
    Avec la magie propre à J.R. dos Santos, ce deuxième roman nous fait comprendre combien ce petit Arménien si mystérieux a bouleversé l'ordre mondial. Il explique également comment il a marqué l'histoire des Portugais et notamment celle de Lisbonne, en léguant toute sa collection d'Art à la ville. Aujourd'hui, la Fondation Gulbenkian est l'une des plus riches et des plus importantes d'Europe.

  • Lettres d'un inconnu Nouv.

    Lettres d'un inconnu

    Marie de Palet

    • Centre france livres - de borée
    • 5 Mai 2022

    Un jour de pluie et d'ennui, le jeune Paul, fils de paysans lozériens, découvre au grenier un portefeuille contenant des lettres adressées à une certaine Marie, prénom porté par sa mère. Mais qui est ce Marcel qui lui a écrit autrefois et dont Paul n'a jamais entendu parler ? Aidé de son frère Louis, il décide de retrouver la trace de ce mystérieux expéditeur. Sans succès.
    Les années passent et Paul s'éloigne vers la capitale où un travail l'attend, tandis que Louis reprend l'exploitation familiale. Les moments partagés, désormais bien rares, les ramènent toujours vers leurs recherches. Leur persévérance finira-t-elle par porter ses fruits ? Quels secrets de famille les deux frères exhumeront-ils ?

  • Jazz

    Toni Morrison

    • Christian bourgois
    • 29 Juillet 2015

    En 1926, Joe Trace assassine sa jeune maîtresse Dorcus. En proie au désespoir et à la jalousie, Violette, la femme de Joe, se précipite à son tour sur la dépouille de sa rivale, dans le but de la tuer une seconde fois. Bouleversés par la violence et l'horreur de leurs gestes, les deux époux vont impitoyablement fouiller leur passé commun pour comprendre leur présent dévasté. Nourri d'une musique qui vient incarner la liberté d'une nouvelle génération de Noirs américains dans le Harlem des années 20, ce roman n'est pas seulement construit au rythme d'un morceau de jazz. Il devient, au fil de la narration, le Jazz. Un roman magnifique, où s'affirme à chaque page le pouvoir de l'amour, qui triomphe de l'âge, de la vulnérabilité de la chair et, finalement, du désespoir.

empty