Langue française

  • Depuis que la parole des femmes s'est libérée et que des violences obstétricales ont été dénoncées, l'incompréhension entre patiente et équipe médicale s'est parfois installée, malheureusement renforcée par le manque de temps consacré aux consultations prénatales.L'autrice, obstétricienne, en fait le constat chaque jour : plus on est informées, plus on se sent respectées. Dans cet ouvrage, elle rassure les femmes et leur donne des clefs pour que leur grossesse se passe sereinement, en leur prodiguant toutes les informations sur son déroulement et son suivi, afin qu'elles puissent retrouver une vraie relation de confiance avec leur médecin.Découvrez une version résolument moderne de la future grossesse où la future maman devient actrice de sa santé.Une autrice qui bouscule les tabous et aborde tous les sujets qui intéressent les futures mères.Un livre qui renoue le dialogue entre patiente et médecin.

  • 1878, dans les Pyrénées. Angélina, la fille d'un cordonnier, n'a qu'une ambition depuis qu'elle est petite : devenir sage-femme comme sa mère, morte tragiquement. Abandonnée par son amant, la jeune fille se résigne à confier l'enfant qu'elle a eu de lui à une nourrice afin de pouvoir devenir élève sage-femme à l'hôtel-Dieu Saint-Jacques de Toulouse.
    Dans cet établissement réputé, elle rencontre un médecin obstétricien dont elle devient la femme. Mais sa belle-famille la regarde de haut et Angélina, malgré l'aisance matérielle dont elle jouit, comprend qu'elle n'est pas faite pour la vie mondaine.
    Elle décide de reprendre sa liberté et part s'installer dans sa région natale pour exercer enfin son métier...
    Avec ce sens du suspense et de l'émotion qui font de ses romans des moments de lecture inoubliables, Marie-Bernadette Dupuy nous entraîne sur le chemin semé d'épreuves, de joies, de sacrifices, d'une femme généreuse prête à tous les combats pour que s'accomplisse son rêve...

  • Les secrets de naissance d'une sage-femme passionnée.
    Après des études à Toulouse, Angélina, la fille d'un cordonnier, s'est installée en tant que sage-femme dans la maison familiale, à Saint-Lizier, dans l'Ariège. L'exercice de son métier est difficile dans les campagnes en cette fin de XIXe siècle. Accaparée par son travail, elle peut compter sur sa protectrice, Gersande de Besnac, pour s'occuper de son fils Henri qu'elle élève seule. Grâce à ses compétences et à sa disponibilité, sa réputation ne cesse de grandir. Son bonheur serait complet si elle ne désespérait de revoir un jour Luigi, un bohémien dont elle s'est éprise et qui s'est réfugié en Espagne pour fuir de fausses accusations de meurtre. Au lieu du ténébreux gitan, dont la naissance s'entoure de mystère, c'est Guilhem, le premier amour d'Angélina et le père d'Henri, qui revient au pays. Il est accompagné de son épouse légitime, mais semble n'avoir rien oublié de ses sentiments pour la sage-femme...Avec son incomparable talent pour les sagas fertiles en coups de théâtre, aux personnages plus attachants les uns que les autres, Marie-Bernadette Dupuy nous embarque une fois encore dans un tourbillon d'aventures et de passions.

  • - 17%

    Un témoignage choc et bienfaisant qui va à l'encontre des idées reçues sur le placenta et l'accouchement en général.
    Le 15 juillet à midi, Jeanne va manger son placenta. En entier, comme une sauvage, le sourire aux lèvres, heureuse et triomphante. Sa fille Aria, qui vient de naître sans médecin, sans sage-femme, épanouie de vie, regarde sa mère se nourrir goulûment. Ayant vidé son assiette, Jeanne met sa fille au sein, prend un stylo, et pose les premières lignes de ce livre, qui explique comment et pourquoi cela est arrivé.
    Avant cet évènement, il y a eu une série de frustrations : des accouchements déclenchés, médicalisés, et le désir vital mais contrarié de vivre un accouchement naturel. Pour son cinquième enfant, Jeanne prend alors une décision radicale : elle accouchera à la maison, naturellement, avec le père de son bébé, sans aucune aide médicale. C'est ainsi que Aria naît, en pleine forme, et que sa mère va manger son placenta. Un geste, qui lui laissera un prodigieux sentiment de puissance et de reconnaissance.
    L'autrice témoigne dans cet ouvrage de son expérience d'enfantement hors du commun et de la façon dont elle a renoué instinctivement avec la pratique, habituelle chez les animaux, de manger leur placenta juste après une naissance.
    À la naissance de ses enfants, des voix intérieures guident Jeanne Goujon vers l'enseignement de diverses thérapies. Dans son cabinet, elle accompagne les femmes enceintes pour une grossesse et un accouchement serein. Elle a créé sa propre technique de soin : le Massage Mémocellulaire ®.
    Préface de Patrice Van eersel

  • Angélina et Luigi sont de retour à Saint-Lizier, après un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. La belle costosida, qui est enceinte, retrouve son fils Henri (officiellement son filleul), son père, et aussi sa chère demoiselle Gersande de Besnac. En

empty