• L'histoire vraie d'une jeune femme disparue dans les rues de Tokyo et du démon qui l'a engloutie.Lucie Blackman est grande, blonde et sévèrement endettée. En 2000, l'été de ses 21 ans, cette jeune Anglaise travaille dans un bar à hôtesses de Roppongi - quartier chaud de Tokyo - lorsqu'elle disparaît sans laisser de traces. Ses parents lancent alors une vaste campagne de mobilisation pour la retrouver. Bien vite, l'enquête des autorités japonaises devient sujette à caution : veut-on vraiment savoir ce qui s'est passé ?
    Journaliste, Richard Lloyd Parry se passionne pour l'affaire. Voulant savoir ce qui est arrivé à Lucie, il s'immerge dans le Tokyo interlope, où il ira de surprise en surprise. De l'industrie du sexe au fonctionnement sidérant de la justice, il lève ainsi le voile sur une ville hantée par le mal, aussi fascinante qu'effrayante. Au coeur de cette toile invraisemblable, un mystérieux millionnaire, véritable figure du vice, sur lequel vont se porter tous les les soupçons. Espionné, menacé, attaqué en justice, Richard Lloyd Parry ne laissera rien l'arrêter dans sa recherche de la vérité.

  • C'est en prison, au cours de l'été 1923, que Hayama Yoshiki rédige La Prostituée. Trois hommes forcent le narrateur à leur céder son argent. En échange, ils le conduisent jusqu'à une femme agonisante, qu'ils semblent détenir contre sa volonté : « un cadavre qui respire » dont ils lui offrent de faire ce qu'il voudra...Le dialogue qui s'engage pose des questions qui restent aussi urgentes que dérangeantes : consentement, conscience de l'exploitation, utilité de la vie misérable... Est-on toujours l'exploité de quelqu'un ? Est-on toujours l'exploiteur de quelqu'un ? Et la plus terrible : « Mais sauver les gens, est-ce que c'est faisable ? »Véritable bombe, ce texte reste le contemporain manifeste de notre époque précaire, marquée par les flambées de colère et les horizons de crise.

    Né en 1894 à Fukuoka, Hayama Yoshiki renonce aux études à l'âge de dix-huit ans. Il vit alors de divers emplois dont il tirera ses récits. À partir de 1921, il milite pour le mouvement syndical, ce qui lui vaudra plusieurs séjours en prison. Il y rédigera ses premiers textes. En 1926, il rejoint la revue Bungeisensen (« Le Front des arts littéraires »). En 1934, il quitte Tokyo pour se lancer dans l'agriculture. Il part comme colon en Mandchourie en 1944 et meurt au cours de son retour en 1945.

  • Née dans les bas-fonds de Byzance, Théodora devint la plus grande impératrice de son temps. Sensuelle et déterminée, rien ne résista à son incroyable ascension.

    Courtisane assumant sa sexualité vénale, Théodora s'affranchit des règles que lui fixe une société intraitable. Sa vie change lorsqu'elle rencontre Justinien, qui fait d'elle son épouse et l'impératrice de l'Empire romain d'Orient. Désormais parée de pourpre et de perles, elle est le véritable « Premier ministre » de l'empereur. Elle fait et défait les carrières des hauts fonctionnaires, crée des réseaux d'espionnage et bouleverse les rituels de cour : on la salue, avec la même déférence que l'empereur, elle, femme et ancienne prostituée.

  • Ce classique de la littérature "fin de siècle" a inspiré Les Nourritures terrestres de Gide. Les paroles de Monelle, la femme-enfant, sont un appel à sortir du temps, à jouir du moment. Tout détruire, tout oublier sont les conditions d'une vie nouvelle.

    Marcel Schwob est né en 1867 à Chaville. Il étudie la philologie à l'école des Hautes Études et rédige une Étude sur l'argot français. Écrivain, journaliste, conteur, il est aussi traducteur (Les Derniers Jours d'Emmanuel Kant et de Will du moulin) et avant tout fasciné par François Villon - son oeuvre et sa vie qu'il tente d'élucider. Son "grand livre" sur François Villon est commencé, abandonné à cause de la maladie et repris. Marcel Schwob meurt en 1905 à Paris.

  • Comme Venise lui semble loin ! Voilà déjà quatre mois que Chiara a été obligée de fuir avec Nicola pour échapper à une condamnation à mort. Sur la route d'Avignon, elle a donné naissance à Luiza et c'est en famille que le couple fait son entrée dans la Cité des Papes. Les fastes de Venise sont loin, mais sous la protection d'Innocent VI, Nicola a pour mission d'accueillir les prostituées de la ville dans une maison des repenties, Notre Dame des Miracles. Chiara, qui a toujours eu à coeur de prendre la défense de ses consoeurs, est néanmoins préoccupée par la santé de Luiza qui se dégrade de jour en jour. Et à Venise certains n'ont pas perdu l'espoir de retrouver la blonde pécheresse...
    Emma Mars est le pseudonyme de l'auteur de la trilogie Hôtel, best-seller international, vendu dans plus de quinze pays et à 50 000 exemplaires en France (First et Livre de poche). Il vit à Saint-Léger-les-Vignes (44).

  • Reines, courtisanes, religieuses, geishas, mères de famille, intellectuelles, prostituées, travailleuses, féministes... Cet ouvrage sans équivalent réunit les meilleurs spécialistes des femmes pour nous raconter leur véritable histoire.Dans l'Athènes ou la Rome antiques, en France durant le Moyen Âge ou la Révolution, dans le Japon du XVIIIe, le Paris du XIXe  ; dans les palais, les foyers, les couvents, au travail, pendant la guerre, dans la rue pour défendre leur cause, les auteurs déconstruisent les idées reçues qui nous imprègnent encore.Loin de l'image idyllique d'une marche irrésistible vers l'émancipation, leurs textes mettent en évidence les différentes phases de cette évolution, mais aussi les freins et les retours en arrière -  pas toujours là où on les croit. Du temps du silence à celui de l'égalité se dessine ainsi une histoire des femmes qui est avant tout celle d'un combat jamais terminé. Les plus grands historiens et historiennes nous en offrent ici un panorama inédit et extrêmement vivant.  Par Jean-Pierre Bardet, Sylvie Chaperon, Alain Corbin, Fanny Cosandey, Stella Georgoudi, François Lebrun, Jacques Le Goff, Mona Ozouf, Michelle Perrot, Michel Porret, Yannick Ripa, Florence Rochefort, Maurice Sartre, Pierre-François Souyri, Thomas Späth, Christelle Taraud, Françoise Thébaud, Laurent Theis et Georges Vigarello. 

  • Le crime parfait

    Peter James

    • Lizzie
    • 9 Juillet 2020

    Vingt ans de mariage, ça se fête. Chacun de leur côté, Victor et Joan se préparent une petite surprise. Dans leur minable pavillon de Brighton, où s'amoncellent désillusions et rancunes, le couple s'affaire. Cyanure pour l'un, hyperglycémie fatale pour l'autre. Deux crimes parfaits. Le tout étant de garder son sang-froid. Une gageure pour ceux qui s'aiment, comme eux, d'un aussi grand amour...

  • " Tout comme il existe un cimetière des éléphants, j'ai imaginé un cimetière des récits. Ils sont devenus des fantômes qui se sont mis à me hanter avec insistance quand j'ai commencé à descendre l'escalier de ma vie, un escalier que j'ai découvert pavé de désillusions qui se révélaient au fur et à mesure que les masques des amours s'estompaient. " Les convulsions de la terre, en cette fin de soirée de janvier 2010 en Haïti, ont fait une brèche énorme dans les murs de ce cimetière dont parle l'écrivain Carl Vausier. Redoutant l'annonce de la mort de son ex-femme Jezabel, qu'il continue à aimer en secret, et de sa fille Hanna, toutes deux disparues, il passe de longues heures d'attente assis à côté de sa belle-mère, la mutique Man Hernande. Tandis que tout autour de lui le pays est anéanti par la violence du séisme, Carl est hanté par les récits qu'il n'a jamais voulu écrire, récits autour des trois personnages clés de sa vie : son père, René Vausier, son ex-femme Jezabel et bien sûr lui-même, le Carl Vausier de sa mémoire. Au cours de ce texte fiévreux, Gary Victor plonge dans les profondeurs de la vie d'un homme pour en ramener des blessures aussi secrètes qu'elles sont tenaces et douloureuses. Pour aussi enfin comprendre la vérité de la mystérieuse et inaccessible Jezabel, obsession amoureuse de Carl. Car dans les abysses de la mémoire gisent parfois des étrangetés qu'un séisme peut réveiller.

  • « Je dois le début de ma carrière aux filles galantes. Du moins à l'une d'elle qui m'a permis de réaliser ma première enquête pour Le Point. Ma vocation était née : raconter des histoires de flic. »
    Pour la première fois, Jean-Marie Pontaut ouvre sa mémoire et ses carnets de notes pour retracer le rôle que les prostituées ont joué dans une dizaine de grandes affaires judiciaires et politiques.
    De la célèbre Madame Claude à l'affaire Ambiel, de l'épectase du cardinal Daniélou aux safaris de Giscard, de la Rouquine au bordel jet set Le Cléopâtre, d'une escroquerie contre Marcel Dassault au terroriste de la rue Copernic, des fausses révélations sur Dominique Baudis aux incontournables affaires Elf et DSK, les professionnelles du sexe se sont trouvées mêlées à de nombreuses histoires dans tous les milieux du pouvoir.
    Sur le mode du récit vivant, le journaliste d'investigation raconte ces femmes étonnantes, leur personnalité, leur rôle au coeur du système et leur capacité à manipuler les personnages imprudents. À travers ces histoires savoureuses, il lève le voile sur les coulisses du journalisme et de la justice et nous régale d'anecdotes issues de notes secrètes du ministère de l'Intérieur.
    Une enquête passionnante sous les jupes de la Ve République.

  • La question du travail du sexe fait toujours, aujourd'hui, l'objet de polémiques où le moralisme et les bons sentiments prévalent sur la discussion ouverte. La traite des femmes pour fins de « prostitution » et leur vulnérabilité physique face à la violence et à l'homicide débouchent souvent sur des demandes de répression accrue, et ce sont les travailleuses du sexe qui font les frais de ces discours prohibitionnistes et moralisateurs. Soucieux de véhiculer auprès d'un large public une vision différente de la « prostitution » dans le respect des travailleuses du sexe et de remettre en question les bases du message néo-abolitionniste qui présente ces dernières essentiellement comme des victimes de souteneurs ou de leur fausse conscience, cinq spécialistes ont entrepris la rédaction collective d'un livre pour démystifier plusieurs préjugés liés au travail du sexe. Sont abordés dans ce livre original les fondements du débat actuel de la « prostitution » comme travail, les différentes réponses des régimes juridiques, la variété de pratiques et d'expertises mises en oeuvre par les femmes elles-mêmes, incluant celles des migrantes illégales, et l'action collective des regroupements qui luttent pour une reconnaissance du travail du sexe. Mais oui c'est un travail ! invite donc à déconstruire certains mythes et stéréotypes, et à étayer la preuve à l'effet qu'il est non seulement possible de défendre la légitimité du travail du sexe tout en luttant contre la violence, mais que cela est nécessaire.

  • Le sort de Christiane F. a fait le tour du monde. Des millions de gens ont grandi avec les confessions déchirantes de cette adolescente allemande de 13 ans, droguée, prostituée. Mais que s'est-il passé ensuite ?
    Trente-cinq ans plus tard, Christiane V. Felscherinow revient sur les années qui ont suivi la publication du livre et les différentes étapes de son existence jusqu'à aujourd'hui : des années heureuses en Grèce à sa survie en prison, du combat contre l'addiction aux rencontres avec ses idoles rock & roll, de l'apparition d'un ange gardien aux moments de bonheur avec Phillip, son fils.
    Sur fond de description sans concession des milieux de la drogue et des relations qui s'y nouent, celle que le monde entier connaît sous le nom de Christiane F. dit tout, et se livre ici avec une franchise et une pudeur étonnantes.

  • Réclusion

    Arman F. Jecko

    Lors d'un puissant ouragan sur la côte sud-californienne, Hayden, une escort-girl qui souhaite briser les chaînes avec son passé, se retrouve recluse dans une maison de grand standing avec deux amies et quatre détenus évadés lors d'un transfert. Durant leur séjour forcé, des liens vont se créer, d'autres vont se défaire. Mais dans ce jeu de faux-semblants où la désespérance et la folie se sont invitées, rien ne va se dérouler comme prévu. Pour certains, l'issue sera fatale...

  • BigHorn #5 Nouv.

    BigHorn #5

    Auteur Anonyme

    • Ska
    • 1 Septembre 2021

    Où Bighorn, à bord du BlueWhale, toutes voiles dehors vers l'Afrique, ne s'attendait pas à pareille surprise...


    TA LANGUE FOURRAGE ma bouche. Ah, comme je le retrouve cet alerte petit poisson au goût délicieux et frais qui ricoche sur les obstacles de mes dents et de mes lèvres.
    - Ouvrez vos cales, belle clandestine, que je les bourre de mon désir amoureux avant de vous fouetter pour trahison.
    - Oh oui, bourrez, bourrez, foutez tant qu'il vous plaira, et fouettez-moi, griffez-moi, je suis une scélérate qui mérite châtiment !
    Je ne t'ai jamais vue en pareille furie. Tu arraches le chiffon qui couvrait tes seins, les pointes en sont dures comme des petits cailloux dans mes mains fébriles. Tu remontes ton jupon, tes cuisses laiteuses éclairent ma cambuse, leur intérieur est si doux... Par tous les dieux de la mer, Comtesse, tu me rends fou. Tu m'engloutis voracement puis tu te ravises :
    - Dites-moi, Captain Bighorn, vous reveniez du ravitaillement à terre, n'est-ce pas ?



    Affronter la tempête dans le golfe de Gascogne, résister à une attaque de pirates barbaresques, aucune de ces épreuves ne dépasse en intensité (sensuelle) les retrouvailles de Comtesse Molly avec le terrible Captain Dick BigHorn. Face à l'insoumission d'une partie de son équipage, ce dernier saura-t-il mater les mutins ? Et quelle punition infligera-t-il à la rebelle de son coeur qui ne pouvant se résoudre à attendre sagement son retour au port a bravé tous les dangers ? Pour sauver son expédition, nul doute que BigHorn déploiera ses charmes puissants pour la châtier, hum, hum !

  • Dans cette confession, Julie B. nous raconte comment elle est devenue " une vraie cochonne ". Pendant des années, elle avait été ce qu'on appelle une femme sans histoires, auprès de son mari qui jouissait comme un lapin et passait plus de temps devant la télé que dans le lit conjugal. Et voilà qu'il la quitte pour une autre ! Et que Julie se retrouve seule... Rassurez-vous, elle ne va pas le rester longtemps. Figurez-vous que sa voisine de palier est bisexuelle ! Julie sera vite consolée, et comme c'est une affaire au plumard (qui l'eût cru ?), Stéphanie, sa nouvelle copine, très partageuse, en fait profiter ses amis, ses amies, les amis de ses amis, les amies de ses amies ! Si bien que l'ancienne pantouflarde se métamorphose en vraie Messaline ! Comme quoi, il n'est jamais trop tard pour mal faire !

  • Didier doit recruter des servantes pour son auberge... Les candidates sont nombreuses et peu farouche !
    Didier doit recruter des servantes pour son auberge... Les candidates sont nombreuses et peu farouches. Il a du mal à faire son choix... Et paye beaucoup de sa personne pour tester leurs aptitudes à satisfaire les clients les plus exigeants. A table, comme au lit... Voilà qui est à l'origine de nombreuses péripéties sexuelles plus insolites les unes que les autres. On se demande parfois jusqu'où iront ces coquines pour obtenir les faveurs de leur futur employeur. Certaines n'hésitent pas à se faire accompagner par leur fille... ou par leur mère, afin qu'elle leur donne un petit coup de main. Ou de langue, vu qu'elles l'ont bien pendue, et très agile... Ne parlons pas de leurs seins ou de leurs fesses, ni de leur " petit minou " ? Tout, en elle, je dis bien tout, ne demande qu'à se rendre agréable à la future clientèle et au patron actuel de l'auberge.

  • Mariée à un vieux notaire alcoolique, Sophie-Charlotte, 28 ans, se console dans les bras de ses amants. Avec Johnny, tout bascule. Elle connaît le chantage, la prostitution... et même la drogue. Heureusement, Christophe l'aide à éviter le pire ...

  • Le carnet noir de la " catin révolutionnaire " adapté en bande dessinée par Saxkal !
    Peintre, écrivain, travailleuse du sexe... Grisélidis Réal a endossé bien des costumes de femme libre. Sous son pseudonyme Solange, elle a milité toute sa vie pour la défense de la prostitution, et est devenue une figure incontournable du féminisme des années 1970. Admirateur du personnage et de son oeuvre, Saxkal adapte avec force et humour le " carnet noir " de Grisélidis, où elle liste et commente les clients qui la visitent. Une bande dessinée d'un érotisme intense, criant de vérité, où les hommes défilent dans la chambre de Solange et où le sexe se mêle aux bons mots de la belle. Une claque !

  • Les voies de la jouissance sont très variées. C'est ce que constate la narratrice de ce récit le jour où la vessie trop pleine, et ne pouvant se soulager dans les lieux prévus à cet effet, elle est victime d'un " accident "... Ce n'est pourtant pas la honte qui la submerge, mais un orgasme comme elle n'en a jamais connu ! Elle va rapidement découvrir que pas mal d'autres personnes se sentent concernées par l'ondinisme, ce qui lui permettra de s'adonner à des jeux très variés avec des partenaires des deux sexes...

  • Jeunes femmes à toutes les perversions : un été sans tabou avec BD-Adultes ! Le numéro 7 de votre revue préférée frappe fort en ce début d'été avec deux extraits 100% inédits de futures parutions Dynamite : Arlaune 2, où la jeune Dinah poursuit sa frénésie sexuelle comme star du X, et Kandi, dernière femme sur terre pervertie sous la plume de James Lemay... Mais ça n'est pas tout ! À suivre également, le gangbang villageois que provoque Bernadette, l'expérience lesbienne de Molly avec sa professeure, au bal de fin d'année, les rêves pornographiques d'Annie, héroïne de Nagarya... Sans compter un nouvel épisode de Time Raider, et l'orgie romaine à laquelle participe Bianca, pulpeuse voyageuse du temps. De quoi vous faire saliver d'envie en attendant la rentrée !

  • Le Bistrot des perversions

    Chris

    • Dynamite
    • 9 Novembre 2017

    Timide et pudique provinciale, Sandra trouve un job de serveuse dans un bistrot de la capitale. Claire, l'employée et le patron en font leur esclave. Sandra doit s'offrir aux clients et accepter la domination de sa collègue et de son employeur. Au fil du temps, elle apprécie sa situation de femme soumise aux désirs de ses Maîtres...

  • Cindy, jeune provinciale montée à Paris pour ses études, se retrouve rapidement sans le sou et décide de faire des ménages pour payer son loyer. Mais, dressée au plaisir par l'un de ses professeurs, Cindy découvre d'autres moyens de gagner de l'argent...

  • Une stagiaire initiée par des hommes politiques libidineux...
    Monica, jeune stagiaire chez un sénateur américain, va découvrir les dessous plus ou moins reluisants des classes dirigeantes. On ne croirait jamais que ces gens qui dirigent le monde sont eux-mêmes soumis aux vices les plus crapuleux. Qui mène le sexe, mène le monde, disait le sénateur N. Mais lui-même, n'est-il pas l'esclave de ses désirs ? Ne peut-on pas le faire trottiner comme un petit chien qui réclame son sucre ? Son sucre ou son stupre ? Après une initiation mouvementée, notre petite stagiaire va vite gravir les échelons de la haute politique... Et qu'importe si elle est plus souvent couchée qu'assise, l'essentiel est d'arriver, non ?

  • Elle sert de jouet sexuel aux médecins de son cabinet !
    Lorsqu'elle entre comme réceptionniste dans le cabinet du Dr Bertrand, la jeune Nadia B. ne se doute guère des curieuses consultations gynécologiques qu'il fait subir à certaines de ses patientes. Ayant découvert le pot aux roses, la voici à son tour qui se prête aux indécents examens... Prenant plaisir à servir de jouet sexuel à ce démoniaque médecin, elle découvre le bonheur de la soumission. De fil en aiguille, elle en viendra à se livrer à Mme S., une entremetteuse perverse qui en fera une call-girl de luxe pour de riches dépravés. Quand elle prend conscience du piège dans lequel elle est tombée, il est trop tard pour reculer. Allant même jusqu'au gang-bang, poupée sexuelle de riches bourgeois, esclave d'un émir, elle va maintenant descendre en toute connaissance de cause dans l'enfer du sexe.

  • Un vieux épouse une vicieuse... Ensemble, ils sombrent dans la débauche !
    Après avoir été initié aux joies troubles du sexe par une tante exhibitionniste qui lui donnait des leçons de piano assez singulières, le narrateur de ce roman va de découverte en découverte au gré de ses errances et des divers métiers qu'il exercera. L'épouse insatisfaite d'un de ses patrons, des adolescentes en rut, des vicieuses de sous-préfectures seront les proies consentantes de ce pervers polymorphe. Après avoir exploré les boîtes échangistes, il découvrira l'épouse qui lui convient, une femme aussi désireuse que lui de tout expérimenter... Pour son plus grand plaisir et celui de ses lecteurs, elle va s'ouvrir pour lui à toutes les folies dont il pourra rêver.

empty